121 singes saisis chez un particulier !

121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar didier » Jeudi 24 Janvier 2013 20:26

Quelque 121 singes appartenant à 11 espèces protégées par la convention de Washington, dont des ouistitis et tamarins, ont été saisis chez un particulier à Fuveau, près d’Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a indiqué jeudi la Fondation 30 millions d'amis. "La saisie s'est déroulée sans incident en présence de la Direction départementale de la protection des populations, de l'Office national de la Chasse et de la Faune sauvage et de la gendarmerie nationales", a raconté Jean-François Leguelle, délégué général de la Fondation 30 millions d'amis. "Les primates étaient détenus dans le sous-sol d'un pavillon dans des conditions indignes", a-t-il ajouté. "Ils étaient enfermés dans des cages à oiseaux insalubres et couvertes d’excréments". Selon Jean-François Leguelle, leur propriétaire, qui dirige une ferme pédagogique, gardait les singes comme une collection privée et ils n'étaient pas visibles du public.
Parmi les 183 singes recensés, la Fondation a récupéré 121 d'entre eux à titre provisoire dans l'attente du jugement du tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence, en charge du dossier. D'ici là, les primates ont tous été placés dans des parcs animaliers, un peu partout en France dans "des structures respectueuses de leur bien-être", comme à la Vallée des Singes à Romagnes dans le Poitou, et aux Pays-Bas à l'association AAP, spécialiste des primates. La Fondation 30 Millions, qui a porté une plainte avec constitution de partie civile, souhaite que la confiscation définitive des animaux soit prononcée. Pour "défaut d'ouverture d'établissement", la propriétaires des bêtes encourt une peine de prison et une amende pour un délit au code de l'environnement.

SOURCE : http://www.europe1.fr/Faits-divers/121- ... r-1391711/
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14632
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar Antoine6259 » Jeudi 24 Janvier 2013 22:33

183 singes !!! Non mais il avait eu ça où ?! Je serais curieux d'avoir la liste des espèces !
Antoine6259
 
Messages: 5258
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar jean-marc » Vendredi 25 Janvier 2013 8:59

il suffit de demander :mrgreen:
85 Callithrix jacchus
1 Callithrix penicilata
10 Callithrix geoffroyi
23 Callithrix pygmaea
1 Callithrix niveiventrix
4 Saguinus Labiatus
30 Saguinus Oedipus
3 Saguinus midas
3 Saimiri sciureus
jean-marc
 
Messages: 745
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar raphaël » Vendredi 25 Janvier 2013 11:39

j'imagine qu'il va falloir placer tout ça maintenant ?
C'est fou.. Mais tous ces animaux ne lui sont pas tombés du ciel, provenance du milieu naturel par exportations ? Zoo ou autre éleveur privé douteux ?
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6835
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar Vinch » Vendredi 25 Janvier 2013 15:35

Tous ces animaux peuvent être trouvés en vente libre en France ou dans d'autres pays d'Europe, de façon tout à fait légale.
Bien évidemment, en France, il faut être capacitaire, mais les marchands ne sont pas habilités à le vérifier mais peuvent communiquer votre adresse à la DDPP et à l'ONCFs.

À Jean-Marc: Callithrix niveiventris (et non C. niveiventrix) est encore une sous-espèce de l'Ouistiti Pygmée, il me semble, donc: Cebuella pygmaea niveiventris
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5040
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar raphaël » Vendredi 25 Janvier 2013 16:17

Les lois en matière d'achat d'animaux me choquent toujours...
Toutes les espèces menacées devraient être tout simplement interdites à la vente.Que cela soit encore possible dans certains lointains pays, soit, mais il faudrait un renforcement et une directive européenne.
Le tamarin pinché est quand même classé Critically Endangered...
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6835
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar adrizoo » Vendredi 25 Janvier 2013 16:37

Toujours se mefier des dires d'associations extremistes type 30 millions d'amis et brigitte bardot...
Je doute sincerement qu'un eleveur ayant autant d'animaux d'une telle valeur les maintienne n'importe comment.

Pour rebondir par ailleurs sur ce que dit Raphael, les lois sur les protections animales sont deja bien assez severes comme ca... et elles ne cessent d'evoluer. Interdire la detention et l'elevage des especes "menacees" hors de leurs contrees (j'ajouterais: et nees en captivite, evidement) est idiot. Ce n'est pas ici qu'il faut les proteger, c'est dans leur milieu naturel. D'ailleurs, bon nombre de ces especes (dont celles en question ici) doivent simplement etre des surplus de zoos.
La seule solution de les empecher de se retrouver chez les particuliers est simple: l'euthanasie. Alors a choisir...

Adrien
Dans la Nature, ce ne sont pas les êtres les plus forts, ni les plus intelligents qui survivent, mais ceux qui s'adaptent le mieux aux changements (C.Darwin)
Avatar de l’utilisateur
adrizoo
 
Messages: 190
Enregistré le: Mardi 11 Mars 2008 9:08
Localisation: Suisse

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar adrizoo » Vendredi 25 Janvier 2013 16:39

PS: par contre, je ne transige pas sur l'illegalite de la chose, evidement... Je doute tres sincerement que cet eleveur n'ait pas ete au fait des lois en vigueurs pour detenir un tel nombre de specimens...
Dans la Nature, ce ne sont pas les êtres les plus forts, ni les plus intelligents qui survivent, mais ceux qui s'adaptent le mieux aux changements (C.Darwin)
Avatar de l’utilisateur
adrizoo
 
Messages: 190
Enregistré le: Mardi 11 Mars 2008 9:08
Localisation: Suisse

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar raphaël » Vendredi 25 Janvier 2013 16:44

Je n'ai pas dit d'interdire la détention et l'élevage des espèces menacées. Je suis pour l'interdiction totale de la vente, et de l'attribution de valeurs monétaires. A partir du moment où il y a de l'argent à se faire, il y aura toujours des animaleries peu scrupuleuses, ou des privés en demande, qui alimenteront des marchés illégaux.
Je suis pour céder la responsabilité de la gestion d'une espèce menacée aux zoos. Eux pourront, en cas de surplus de l'EEP, prêter des individus à des particuliers compétents et capacitaires, mais c'est tout.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6835
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar Philippe » Vendredi 25 Janvier 2013 18:27

121 singes d'espèces protégées saisis chez une particulière à Fuveau

Mardi, la protection des populations, la gendarmerie et l'association 30 millions d'Amis ont débarqué dans la maison de Joan Van der Meerschen.

"Quand elle est arrivée pour prendre la gérance de la ferme pédagogique et louer ma maison, elle m'avait dit qu'elle avait juste quelques singes !" soupire le propriétaire croisé sur le chemin qui mène au domicile de Joan Van Der Meerschen. C'est ici, mardi, qu'une cinquantaine de personnes de la gendarmerie, de la direction départementale de la protection de la population, de l'association 30 millions d'Amis et de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont déboulé avec en main, une réquisition du procureur de la République d'Aix.

"Cela ne pouvait plus durer"

Ils ont saisi, à titre conservatoire certes, les singes que détient à son domicile privé, la gérante de la ferme pédagogique, en charge dans ce cadre-là du bien-être de plusieurs centaines d'animaux. "Déjà, elle a installé ses singes dans sa maison sans autorisation d'exploitation, explique le procureur adjoint, Denis Vanbremeersch. Mais comme l'administration avait constaté qu'ils étaient plutôt bien traités, tout avait été fait pour qu'elle se régularise au plus vite. Sauf que le temps a passé et que l'administration s'est rendu compte qu'elle ne peut pas remplir les conditions pour obtenir cet agrément. Et plus le temps passe, plus les conditions sanitaires se dégradent pour les bêtes, et cela ne pouvait plus durer".

Placés dans six parcs

Des conditions que 30 millions d'Amis juge dans un communiqué, "indignes et inadéquates avec leurs besoins élémentaires". L'association, qui avait instigué la plainte pour "défaut d'autorisation préfectorale d'ouverture d'établissement d'élevage" contre la propriétaire en mai 2011, avait envoyé deux émissaires pour recueillir les 121 singes, en partenariat avec l'association hollandaise AAP, et faire en sorte qu'ils soient transportés "dans des structures respectueuses de leur bien-être, en France et en Europe" précise l'association.
Plus précisément, ces singes protégés par la convention de Washington et d'origine sud Américaine, ont été placés dans six parcs, notamment au parc de la Vallée des Singes, à Romagne dans le Poitou mais aussi dans la structure hollandaise.

Démarches en cours


"Certains étaient dans des petites cages à oiseaux et ils voyaient à peine le jour", assure Arnauld Lhomme, enquêteur pour 30 millions d'Amis, qui a pu accéder au rez-de-chaussée où étaient hébergés les singes. "Dans le milieu de la protection animale, tout se sait. Cela faisait quasiment deux ans qu'on suivait cette affaire qui était sensible, c'est très rare, une telle saisie dans ces espèces-là" enchaîne son collègue, Jean-François Legueulle, délégué général de l'association.
Joan Van der Meerschen nous jurait hier que toutes les démarches sont en cours. Elle prouvait même, papiers de la direction de la protection des populations en main, que ses bêtes allaient bien. Sur un courrier de mai dernier, les enquêteurs de cette structure précisaient que "les installations respectent les impératifs biologiques et physiologiques des espèces détenues", précisant tout de même que des "améliorations et aménagements" étaient à apporter.

"On n'est a priori pas sur le chemin de sanctions pénales"

"Oui, j'ai dépassé le quota de singes que je pouvais posséder mais ils sont tous nés ici ! C'est très rare autant de naissances et c'est pour moi la preuve qu'ils étaient en bonne santé, plaide la propriétaire. En effet, il fallait que je fasse quelques aménagements notamment mettre des peintures lessivables etc. mais ils sont très sensibles au froid et j'attendais l'été pour le faire..."
Si le procureur adjoint estime, pour l'heure, que "même si l'enquête continue, on n'est a priori pas sur le chemin de sanctions pénales mais juste sur la sauvegarde de ces bêtes", Joan, sûre de ses compétences et prête à agir très vite, espère qu'ils réintègrent au plus vite leur maison natale...

R.C.

Source : http://www.laprovence.com
Philippe
 
Messages: 10748
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar Philippe » Vendredi 25 Janvier 2013 18:32

Jean-Marc, il nous manque 23 singes, :wink: Où sont-ils passés ?
Philippe
 
Messages: 10748
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: 121 singes saisis chez un particulier !

Messagepar Philippe » Jeudi 03 Juillet 2014 17:35

Suite de ce triste feuilleton...

Environ 600 animaux, dont des espèces protégées, ont été pris en charge mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 par différentes associations de protections et des parcs animaliers après l'expulsion pour loyers impayés de la gérante d'une ferme pédagogique à Fuveau (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris auprès de la Fondation assistance aux animaux (FAA).

"Au terme d'une longue procédure, les propriétaires des lieux ont enfin obtenu l'expulsion de leur locataire et de ses centaines d'animaux qui ont été pris en charge par Assistance aux Animaux, des parcs zoologiques nationaux et internationaux", indique la Fondation dans un communiqué.

Selon la même source, plusieurs de ces animaux étaient parqués "dans des conditions d'hygiène déplorables, certains étant déshydratés ou dénutris" dans la partie logement de la ferme pédagogique " Le Nouveau monde". La partie "ferme" de l'établissement avait déjà fait l'objet d'une procédure d'expulsion à l'été 2013, à l'occasion de laquelle 700 animaux avaient été récupérés.

Selon les associations qui sont intervenues mercredi et jeudi, "certains (des animaux) baignaient dans leurs déjections, d'autres, blessés, étaient laissés sans soins à l'image de ce taureau, la joue rongée par les vers".

"Une vingtaine de tortues sulcata (une espèce protégée par la convention de Washington, qui vit en Afrique subsaharienne, ndlr) ont été retrouvées dans le salon de l'habitation, recouvertes de fientes puisque la maison servait de volière pour plusieurs oiseaux", a souligné à l'AFP, la porte parole de la Fondation, Anne-Claire Chauvancy, précisant que des animaux étaient dans "un état préoccupant" n'ayant pas à boire ou à manger.

C'est la quatrième fois que des animaux sont saisis dans cet établissement, présenté sur son site internet(http://www.le-nouveau-monde.fr/)comme une association "qui a pour objectif de développer la connaissance et le respect de la vie animale".

Sur décision de justice, environ 180 primates avaient été saisis début 2013 (en janvier et mars), notamment pour "mauvais traitement" et "défaut de certificat de capacité". Puis en juin 2013, plus de 700 animaux avaient été saisis après l'expulsion de l'association de la partie ferme de l'établissement, parmi lesquels des volailles, des moutons, des chèvres, des équidés, des bovins et des marsupiaux...

Pour cette seconde expulsion, les associations de protection des animaux ont mis la main sur des ratons laveurs, des écureuils volant, des grues et des espèces protégées, comme les tortues africaines.

Les organismes de protections des animaux sont intervenus aux côtés d'agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage et des services vétérinaires, ainsi que des gendarmes et fonctionnaire de la police municipale de cette commune des Bouches-du-Rhône.

Selon une source proche du dossier, plusieurs animaux auraient été déménagés avant cette dernière expulsion : des plumes d'ara bleu, une espèce de perroquet protégée par la convention de Washington, ont été en effet retrouvées sur place.

L'AFP n'a pu joindre la gérante de la ferme pédagogique qui sur son site a lancé un appel aux dons et dénoncé avoir "été victime d'un véritable "vol en bandes organisées" par des Fondations bien connues du grand public".

Source : AFP.
Philippe
 
Messages: 10748
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement