A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar Philippe » Dimanche 17 Février 2019 16:28

Après la fermeture hivernale, les 450 animaux de la Vallée des singes ont retrouvé les visiteurs hier. A côté des “ vedettes ”, comme les gorilles, plus de 30 espèces sont à découvrir.

La réouverture de la Vallée des singes, à Romagne, ne signifie pas seulement que les visiteurs peuvent de nouveau observer les singes. Inversement, les singes peuvent de nouveau voir les visiteurs, mais sans en être perturbés, d’autant plus que le soleil a accompagné ces retrouvailles à double sens. Le mâle gibbon ou les singes laineux n’ont pas été avares d’acrobaties dans les arbres pour attirer l’œil du public.

Un bébé mandrill


« Les animaux sont heureux de retrouver leur territoire extérieur, explique Bertille Marquet, vétérinaire du parc animalier depuis septembre. En hiver ils ont accès à des volières moins étendues, car nous devons pouvoir les rentrer chaque soir. »
Pour cette nouvelle saison, la Vallée des singes garde bien sûr ce qui fait sa spécificité en France : des singes en liberté, sur des îles (ils ont naturellement peur de l’eau), que les visiteurs peuvent approcher soit en immersion (les saïmiris ou les lémuriens notamment) soit à quelques mètres.
Avec 34 espèces et près de 450 animaux, le parcours est riche de rencontres, que ce soit avec le dernier né du parc, un bébé mandrill venu au monde fin octobre, ou la doyenne des gorilles, Virunga, âgée de près de 50 ans, avec les grands singes parmi lesquels les chimpanzés et bonobos, ou les tout petits, parfois difficiles à voir, dans les branches, comme le tamarin empereur aux longues moustaches…

Les nourrissages, prévus à heures fixes dans différents territoires, constituent des temps privilégiés de découverte : « C’est un moment important pour les soigneurs, qui s’assurent que tous les animaux mangent, s’ils vont bien, si la hiérarchie du groupe évolue… », précise Bertille Marquet. « C’est aussi une volonté du parc que le public puisse échanger avec les animaliers, insiste Yann Decker, le nouveau directeur de la Vallée des singes. Ils parlent de l’espèce, du contexte mais aussi si elle est en danger à cause de l’activité humaine ou du changement climatique, afin de sensibiliser les gens. »

Une sensibilisation qui va être renforcée à partir d’avril avec l’ouverture d’un jardin de la biodiversité, pour évoquer non pas les primates mais la faune locale (renards, chouettes, chauves-souris…), et donner des conseils aux visiteurs à appliquer chez eux, par exemple pour aider les abeilles ou les hérissons.

Image
Le groupe des gorilles autour du mâle Yaoundé.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar abel » Dimanche 17 Février 2019 17:57

Merci Philippe ! J'étais passé à côté de l'arrivée d'un nouveau directeur et d'une nouvelle vétérinaire à Romagne.
abel
 
Messages: 3539
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar Therabu » Lundi 18 Février 2019 9:53

Merci Philippe !
Toujours pas de mention de l'accueil d'autres espèces de mammifères à la VDS...
Therabu
 
Messages: 3155
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar david » Lundi 18 Février 2019 14:00

Oui je me suis fait la même réflexion, c'était des loutres géantes qui étaient prévues il me semble ?
david
 
Messages: 535
Enregistré le: Mercredi 03 Août 2005 16:19
Localisation: TOURS

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar Philippe » Vendredi 22 Février 2019 20:08

Le nouveau directeur envisage l'arrivée des orangs-outans " à moyen terme " selon cet article.

Le soleil s'invite à la réouverture de la vallée des singes de Romagne dans le sud-Vienne

Après le Futuroscope le week-end dernier, c'est au tour de la vallée des singes à 50 km au sud de Poitiers de rouvrir ses portes aux visiteurs. Le soleil était de la partie et du coup la totalité des 400 singes et lémuriens du parc animalier étaient eux aussi de sortie.


Un mercure proche des 17° en plein après-midi, rien de tel pour inciter les pensionnaires de la vallée des singes de Romagne au sud de la Vienne à sortir de leur "maison". L'idéal pour les premiers visiteurs de l'année qui ont pu en profiter pleinement. Et voir ainsi un jeune gibbon faire l'acrobate ou ces saïmiris jouer aux équilibristes sur une corde tendue entre deux arbres.

Chacun prend ses marques

Avec l'ouverture au public, certaines choses changent. Fini le huis-clos entre le soigneur et ses singes pour les repas. Ceux-ci sont désormais "théâtralisés" et à heures fixes pour permettre au public d'assister à la scène. L'occasion aussi pour le soigneur d'évoquer la vie de ses protégés, des menaces qui pèsent sur leur environnement naturel. Certains singes doivent aussi être "rééduqués". Allusion aux saïmiris, ces petits singes reconnaissables à leurs patte jaunes sont réputés pour être un brin voleurs.

" Ils vont faire des petites bêtises au début, aller voler des petites choses ", explique Gaëlle leur soigneuse. " C'est à nous de remettre les pendules à l'heure pour qu'ils restent dans le droit chemin ", dit-elle avec un grand sourire.

Une naissance espérée chez les chimpanzés


La vallée des singes est le seul parc à offrir à ses visiteurs la possibilité de voir les animaux en liberté sur leurs iles. Tous les grands singes y sont représentés à l'exception des orangs-outans. Mais le nouveau directeur du parc Yann Decker espère bien à moyen terme pouvoir en héberger. D'ici là, le parc espère pouvoir fêter une première. Une première naissance sur l'ile aux chimpanzés. Les 10 mâles qui y vivent depuis 2004 ont depuis peu la compagnie de trois femelles. " Ils ne leur restent plus qu'à trouver le mode d'emploi " , dit avec humour leur soigneur Steven.
Source : France Bleu.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar didier » Samedi 20 Juillet 2019 20:21

Je suis retourné à la VDS le 15 juillet, plus de 10 ans après ma première visite. J'ai beaucoup apprécié ce parc qui offre des conditions de vie exceptionnelles à ses pensionnaires, faut dire que j'étais 8 jours plus tôt au zoo de La Palmyre, donc ça fait un sacré contraste !
Malheureusement il semblerait que la fréquentation soit plutôt en baisse, il faut dire que je n'ai vu qu'une seule nouveauté depuis ma première visite, même s'il s'agit du magnifique enclos des bonobos, c'est sûrement insuffisant pour booster l'affluence, d'autant que ça remonte à 2011 !
D'après une source fiable, le projet orangs-outans est toujours dans les tuyaux mais il serait très onéreux et pour le moment rien n'est vraiment décidé à son sujet.
Il ne reste que 5 chimpanzés, 3 mâles et 2 femelles, d'autres individus sont attendus dans les prochains mois.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14730
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar gibbon » Samedi 20 Juillet 2019 20:44

Merci, Didier, pour ces informations.
La Vallée des Singes était à la base prévue dans mon parcours de vacances, mais c'était soit ça, soit Branféré, et c'est finalement le parc breton que j'ai choisi.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1793
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: A Romagne (86), les singes rouvrent leur territoire

Messagepar raphaël » Dimanche 21 Juillet 2019 20:40

Il y aurait plein de choses à faire et à tenter à Romagne sans forcément devoir passer par un coûteux parc à orangs outans.
Ajouter des espèces vraiment très différentes pour casser un peu la dominance "primates du Nouveau monde" sur la collection par exemple. Si jamais le parc peut s'agrandir sur les grands champs d'à côté, laisser pousser l'herbe pour un grand groupe de babouins comme à Cabarceno, ce serait incroyable.
L'idée d'ajouter aussi des espèces non primates me paraissait intéressante, ponctuellement et intelligemment. Loutres naines, tapirs terrestres, ibis... Des animaux populaires et concernés par des EEP.
Reste encore la possibilité du cheminement comme à Apenheul : passerelle à hauteur d'arbre, ponts de singe, "parcabouts"...
J'admire la Vallée des Singes et je trouve personnellement que l'impact des saisons ou l'évolution des groupes sociaux rend chaque visite différente, sans nouveauté. Pour moi, le problème est plutôt qu'au sein d'une visite, trop de territoires se ressemblent. Combien de capucins, tamarins, saimiris au final ?
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Tigre en mouvement