Transferts avec l'Hexagone

Observations, interrogations, raretés... De multiples échanges peuvent y être abordés !

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar didier » Jeudi 23 Mai 2019 19:02

Souhaitons la bienvenue à Yoni, un petit mâle otarie (Zalophus Californianus) arrivé hier en provenance du Zoo Duisburg en Allemagne.

Yoni, qui est né le 31 mai 2018, ne pouvait rester dans son parc natal à moyen terme. Tout juste sevré et pesant 40 kilos, sa présence n'aurait plus été acceptée par son père, un mâle adulte de 300 kilos!

"Gouverné" par un jeune mâle encore adolescent, le bassin du zoo d'Amiens, représentait un lieu d'accueil tout indiqué pour le petit allemand.
La rencontre entre Yoni et notre groupe s'est déroulée ce matin dans la joie et la bonne humeur! Yoni grandira donc en Picardie jusqu'à ce que sonne pour lui l'heure de rejoindre un harem de femelles... d'ici quelques années!

Source : page facebook du zoo d'Amiens.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14694
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar didier » Dimanche 26 Mai 2019 18:45

Il y a dix jours, Gordo, mâle oméga de notre meute de trois loups ibériques, a quitté le Parc zoologique de Paris pour rejoindre le Zoo de Barcelona, où il sera présenté avec une femelle, en situation de non reproduction.

Nous avons hâte que les visiteurs du Zoo de Barcelone puissent découvrir Gordo !

Source : page facebook du PZP
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14694
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mardi 28 Mai 2019 17:03

Deux mâles okapis quittent l'Allemagne pour le zoo de Mulhouse (68)

Deux mâles okapis sont désormais visibles du public au zoo de Mulhouse (Haut-Rhin), le 4e parc français à présenter ce type d'espèce hautement menacée dans son habitat naturel. L'okapi ressemble à la fois à une girafe, à un zèbre et à une antilope.

Les mâles arrivés à Mulhouse s'appelle tous les deux Dayo. Le plus imposant pèse 275 kilos, il vient du parc de Cologne. L'autre pèse 170 kilos et arrive de Francfort. Ils seront rejoints d'ici deux ans par une femelle en vue de reproduction dans le cadre d'un programme européen d'élevage.

Le personnel du zoo formé spécialement pour accueillir les okapis

Avant l'arrivée des okapis, l'ensemble du personnel du zoo de Mulhouse, vétérinaires, chef animalier et soigneurs, a été formé à la gestion, l'entretien et les soins vétérinaires des okapis, parce que ces animaux encore très méconnus.
Source : France Bleu Alsace.
Et une photo de leur première sortie dans leur nouvel enclos mise en ligne ce mardi 28 mai 2019 sur la page FB du parc alsacien :
Image
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mardi 28 Mai 2019 17:38

Un mâle rhinocéros noir rejoint le Bioparc de Doué-la-Fontaine (49) depuis la République tchèque

Mercredi 22 mai 2019, Djaoul, un jeune mâle rhinocéros noir de 4 ans, est arrivé au Bioparc ! Son transfert depuis le zoo de Dvůr Králové en République tchèque s’est bien déroulé. Après 2 jours de repos dans ses loges, Djaoul effectue désormais des sorties quotidiennes de quelques heures dans son parc extérieur.

En nous confiant cet animal, le coordinateur européen de l’espèce espère former un nouveau couple reproducteur au Bioparc. Djaoul est déjà en contact visuel avec Tisa, sa congénère. Leur mise en contact physique n'interviendra cependant que dans plusieurs mois, pour laisser aux animaux le temps de s'apprivoiser.

Binti, notre seconde femelle, a pris en échange la route du zoo de Dvůr Králové, après 13 années passées au Bioparc. Elle y a rejoint un groupe de 20 rhinocéros noirs, où l’attendent notamment plusieurs prétendants à la reproduction.

Image
Source : page Facebook du Bioparc.
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mercredi 12 Juin 2019 16:54

Un chat des sables lyonnais a pris le chemin de l'Allemagne
Un second mâle chats des sables (Felis margarita harrisoni) de la portée de 2018 a récemment quitté le groupe du zoo de Lyon pour rejoindre une autre structure, le Zoo Magdeburg en Allemagne. En effet, Daraw a pris la route il y a 2 semaines et est bien arrivé dans son nouveau lieu de vie.
Il n’a pas fait la route seul puisqu'une jeune femelle amazone d’Equateur (Amazona lilacina), née dans le Rhône en 2017, est également partie rejoindre un zoo allemand, celui de Berlin, où elle sera mise en couple.

Image

Image
Source : page FB du zoo de Lyon (photos : E.Trevis et L.Ohannessian).
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Jeudi 04 Juillet 2019 23:47

Deux pandas roux ont quitté le Danemark pour les Antilles...

Des pandas roux aux Mamelles

Le zoo de la Guadeloupe a accueilli ce mercredi 3 juillet 2019 deux pandas roux, une espèce menacée. La structure est désormais bien intégrée à un réseau international, qui permet d’organiser la reproduction des animaux et éviter la consanguinité


Deux « pandas roux » sont venus enrichir la ménagerie du zoo de Guadeloupe. Les pandas roux sont de petits mammifères omnivores natifs de l'Himalaya. Une espèce qui depuis 2015 est en danger d’extinction selon l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et qui fait désormais l’objet d’un programme Européens de protection. Dispositif auquel le Zoo de Guadeloupe contribue depuis qu’il est devenu membre du réseau européen des zoos et aquariums.

Il est également associé à d’autres chaines de son environnement...
Entre nouvelle attraction et gage de qualité, l’enthousiasme est palpable parmi l’ensemble de l’équipe du parc.
Source (avec reportage vidéo) : https://la1ere.francetvinfo.fr/guadelou ... 27782.html
Ces femelles sont en fait arrivées au zoo de Guadeloupe le 25 juin dernier en provenance du zoo d'Aalborg au Danemark.
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar guirosama » Jeudi 04 Juillet 2019 23:55

Question climat, ya un ocean entre la Guadeloupe et le Danemark ! C'est pas mauvais pour les animaux ou les pandas roux sont ils en surnombre ?
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 966
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar GPN » Vendredi 05 Juillet 2019 16:31

Wow, bon j'imagine que ça a été pensé, mais va falloir els refoidire ces pauvres pandas...

Sinon oui il y a un contrôle des naissances de pandas roux. Cela découle d'une surpopulation.
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mardi 16 Juillet 2019 11:09

Deux orangs-outans quittent la Loire-Atlantique pour l'Ukraine

Deux orangs-outans, nés à La Boissière-du-Doré (44), sont arrivés dans leur nouvelle installation au zoo de Kharkov en Ukraine où deux autres individus en provenance de Budapest (Hongrie) et Zürich (Suisse) les rejoindront dans quelques semaines (source : direction du zoo de La Boissière-du-Doré).
Et voici un lien vidéo relatif à ce transfert : www.youtube.com/watch?v=ER44dGfhAdM
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mardi 30 Juillet 2019 14:55

Amiens (Somme) : la colonie de flamants s'agrandit !

Du nouveau chez les flamants roses (Phoenicopterus roseus) qui voient leur colonie doublée avec l'arrivée de 18 nouveaux individus en provenance du Parco Faunistico "Le Cornelle", situé près de Bergame en Italie.

Les flamants roses sont une espèce grégaire, même s'ils se chamaillent parfois, il apprécient de vivre en grand nombre. Alors passer de 18 à 36, ça se fête! D'autant plus que, pour certains, il s'agit de retrouvailles; car une partie de notre colonie était déjà originaire de ce parc italien.

Image
Source : page Facebook du zoo d'Amiens Métropole.
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Mercredi 31 Juillet 2019 10:15

Un lion d'Asie quitte l'Allier pour le Royaume-Uni

Sahée, un lion d'Asie né au PAL il y a trois ans, part pour Bristol à 15 heures ce mercredi 31 juillet 2019.

Le PAL, parc animalier et de loisirs situé à Saint-Pourçain-sur-Besbre se sépare de Sahée, un lion d'Asie qui a vu le jour au parc il y a trois ans. Le félin est envoyé au zoo de Bristol en Angleterre dans le cadre du programme européen d'élevage.

21 heures de transport


Un voyage de 21 heures que le lion va passer dans un camion… sans anesthésie. Il a été entraîné tous les jours par ses soigneurs à entrer dans sa cage de transports.
A Bristol, Sahée va former un couple avec la femelle du zoo, un couple non-reproducteur pour le moment, jusqu'à ce que le coordonnateur de l'espèce donne le feu vert.

Le lion d'Asie est classé en danger d'extinction par l'IUCN, l'union internationale pour la conservation de la nature.

Des tensions entre lions

" Le facteur génétique était important pour que Sahée parte, ça va être le cas aussi de son frère et ses deux sœurs ", explique Nicolas Geli, responsable zoologique au PAL. Mais pas seulement : " L'autre facteur c'est la vie, la promiscuité dans leur enclos. "
Laisser plusieurs lions mâles dans un même espace... c'est une mauvaise idée. " Les jeunes mâles prennent de l'assurance et ils mettent une pression sur leur père, c'est un phénomène tout à fait naturel mais qui peut aller vers des bagarres ", continue-t-il.
Avant d'en arriver là, il est donc important de le faire partir, ainsi que le deuxième, pour laisser le père tranquille.

Les deux sœurs devraient partir cette automne et le frère durant l'hiver afin que pour la prochaine saison il ne reste que le père et ses deux femelles dans l'enclos.
Car leur présence représentaient un autre risque : celui de la reproduction. " Si on laisse les jeunes avec les parents, le risque c'est qu'il y ait des accouplements et là, on va à l'inverse de notre travail de conservation ", conclut Nicolas Geli.
Source : Radio Scoop.
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar snockot » Jeudi 29 Août 2019 20:34

Un tapir malais vient d'arriver au zoo-refuge de la Tanière (Chartres, 28) en provenance de République Tchèque (le parc n'est pas précisé dans l'article). Il rejoindra Tregomeur (22) d'ici quelques mois, quand l'enclos sera terminé. Il s'agira donc de la nouveauté 2020 du parc breton !

https://www.lechorepublicain.fr/nogent-le-phaye-28630/actualites/un-jeune-tapir-accueilli-au-zoo-refuge-la-taniere-a-nogent-le-phaye_13630631/?fbclid=IwAR27aSsyA59O_v7N1a6WsD45GUh7mNxL4hmjX2hJLpi8Xx3WV7jemDZBCOI
snockot
 
Messages: 714
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Transferts avec l'Hexagone

Messagepar Philippe » Lundi 09 Septembre 2019 6:42

Des marmottes allemandes au parc de Courzieu (Rhône)

Jeudi 5 septembre 2019, quatre marmottes mâles sont arrivées au parc des Monts du Lyonnais.


Depuis jeudi dernier, l'unique marmotte femelle du parc de Courzieu, âgée de 3 ans, n'est plus seule. Depuis la mort de son compagnon, l'hiver dernier, elle était en effet bien esseulée.

Mardi et mercredi dernier, Aurélien Berthelot, chef animalier, s'était rendu dans deux parcs allemands pour récupérer quatre petites marmottes mâles, âgées d'un kilo ou moins.

La femelle a été sortie de l'enclos mercredi 4 septembre et a passé la nuit dans un box, aux côtés des quatre nouveaux arrivants, eux aussi en box individuels.

Dans la matinée du jeudi 5 septembre, les cinq marmottes ont subi un examen. Elles ont ensuite rejoint l’enclos. Pour éviter le stress, pas question d’ouvrir les cages en plein air.

L’enclos du parc de Courzieu a été conçu avec des galeries, des salles d’hibernation, une salle d’aisance, etc. Il a donc été décidé de lâcher les cinq marmottes ensemble, dans l’entrée de la galerie principale, sur un matelas de paille.

Il n’a pas fallu 10 secondes pour que ces petites boules de poils disparaissent sous terre. Elles passeront les semaines à venir à préparer l’hibernation.

Le public a encore quelques semaines pour aller les découvrir au parc, ouvert jusqu’au 11 novembre.

Image
Source : Le Progrès (photo Isabelle Leca).
Philippe
 
Messages: 10955
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Précédente

Retourner vers La faune en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement