Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar furylion » Mardi 26 Mars 2019 16:38

Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 608
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Mardi 26 Mars 2019 19:28

Voici le lien vers une vidéo évoquant brièvement l'histoire de la ménagerie itinérante du cirque suisse Knie : https://www.facebook.com/NouvoFR/videos ... =2&theater
L'occasion d'apercevoir (sans erreur de la part) Siam lors de son passage dans l'établissement helvétique...
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Vinch » Mardi 26 Mars 2019 23:19

Peut-être était-ce Siam ? Ça pourrait avoir été un autre mâle pourvu lui aussi de belles défenses que les Knie possédaient: Sahib.( à ne pas confondre avec Sahib-Fridolin, né au cirque des amours de Siam et de Ceylan)

Quand je vois dans cette vidéo tous ces animaux qui ont été exploités dans ce cirque, comme dans bien d’autres, à des fins purement mercantiles et aux antipodes de tout bien-être, amour, conservation, etc... je ne peux que de me réjouir du fait que bientôt ils ne pourront plus le faire ni même en posséder et que très bientôt ce sera le cas de tous les cirques en Europe.

Merci pour le partage, Philippe.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5158
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Vinch » Mardi 26 Mars 2019 23:34

Un lien à propos des éléphants du cirque Knie: https://circus-collection.blogspot.com/ ... -1969.html
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5158
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Mercredi 27 Mars 2019 8:32

Merci de ce lien, Vinch.
Je mise quand même une piécette sur la présence de Siam dans ce film car il fut la vedette, me semble-t-il, de numéros dans lesquels figurait également des poneys...
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar furylion » Mercredi 27 Mars 2019 20:37

Un collectif de personnalités engagées pour le bien-être animal appelle le législateur à faire respecter un arrêté du ministère de l'Ecologie imposant aux cirques des conditions très strictes pour pouvoir posséder un hippopotame.

Libérons Jumbo l’hippopotame !

Tribune. La France est l’un des six derniers pays membres de l’Union européenne à refuser de légiférer pour interdire la détention et l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques. Est-ce à dire qu’il ne se passe rien dans notre pays ? Non.

Suivant la grande majorité de la population, informée de l’impossibilité pour des circassiens de fournir à des animaux sauvages des conditions de vie conformes à leurs besoins éthologiques, de nombreux maires n’acceptent plus que des cirques avec des fauves et des éléphants s’installent dans leurs villes. De même, des représentants de l’État, alertés par les associations sur des cas de maltraitance, demandent des expertises. C’est ainsi que le procureur a ordonné la saisie de Jumbo, un hippopotame amphibie qui est détenu par le cirque Muller depuis 1998. Deux tentatives de saisie ont eu lieu, les 25 et 26 février 2019, suite aux enquêtes menées par l’association One Voice, qui s’intéresse de près à cet animal depuis des années et qui a trouvé un sanctuaire en Afrique pouvant l’accueillir. Mais les circassiens ayant menacé les personnes chargées de libérer l’animal, la saisie n’a pas pu avoir lieu.

La détresse de cet animal semi-aquatique, enfermé 23 h 30 sur 24 heures dans un camion de 15 m de longueur sur 3 m de largeur avec un bassin minuscule, est attestée. Il ne peut s’immerger dans l’eau toute la journée ni vivre en groupe, comme le font les autres hippopotames. Il ne sort que trente minutes par jour ; on l’asperge d’eau avec un tuyau pendant que les visiteurs prennent des photos.

Depuis 2011, un arrêté du ministère de l’Écologie impose aux cirques des conditions très strictes pour pouvoir posséder un hippopotame. A chaque stationnement, le cirque a l’obligation de mettre à sa disposition une piscine de 30 m2, chauffée à 22 degrés et d’une profondeur d’au moins 1,50 m, ce qui correspond à un bassin de 50 000 litres d’eau. Il serait plus logique d’interdire la détention d’un hippopotame dans un cirque plutôt que d’exiger des conditions impossibles à mettre en œuvre ! Par ailleurs, les cirques n’ont pas le droit de détenir un animal sauvage qui ne participe pas au spectacle. C’est le cas de Jumbo qui sert simplement à attirer les spectateurs. Le cirque Muller qui le détient est donc hors-la-loi.

On peut comprendre que des personnes qui ont vécu toute leur vie dans le milieu du cirque, en contact avec des animaux sauvages, se sentent contestées quand on cherche à leur retirer l’un d’eux, surtout quand il y a plusieurs plaintes pour mauvais traitements. Le cirque est leur métier, leur famille, leur identité. Aussi le cirque Muller refuse-t-il que Jumbo soit saisi. Si le législateur, dans notre pays, était attentif au positionnement de la société civile, en France et en Europe, sur le problème de la captivité des animaux sauvages dans les cirques, il y aurait un plan de transition aidant les circassiens à passer progressivement à un cirque différent. Ces derniers, qui voient leur chiffre d’affaires s’effondrer en raison de la désertion du public et de la décision de nombreux maires, seraient accompagnés. Ils seraient même aidés par les associations de protection animale qui sont aujourd’hui les seules à chercher des solutions pour replacer les animaux.

En attendant que l’on sorte de cette situation due au fait que le ministère de l’Écologie ne veut pas regarder en face ces problèmes qui concernent les conditions de vie des animaux sauvages dans les cirques mais aussi l’avenir des circassiens, nous demandons que la décision du procureur soit respectée et que Jumbo soit transféré vers un lieu plus adapté à un hippopotame.

Cosignataires : Muriel Arnal, fondatrice et présidente de One Voice ; Laurent Baheux, photographe animalier ; Yolaine de la Bigne, journaliste, fondatrice de l’Université d’été l’Animal et l’Homme ; Pascal Durand, député européen écologiste, vice-président de l’intergroupe sur le bien-être animal au Parlement européen ; Jacques-Antoine Granjon, fondateur et PDG de Veepee ; Yannick Jadot, tête de liste écologiste à l’élection européenne et député européen EELV ; Pascal Mayol, président d’honneur de l’association Souffleurs d’écume ; Corine Pelluchon, philosophe, professeure à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée ; Jacques Perrin, cinéaste ; Valentine Perrin, productrice de cinéma ; Henry-Jean Servat, journaliste et écrivain ; Pablo Servigne, auteur, chercheur interindépendant ; Franck Sorbier, grand couturier et maître d’art ; Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd ; Sam Zirah, animateur et producteur de vidéos spécialisées dans les interviews de célébrités.


Source : https://www.liberation.fr/debats/2019/03/27/liberons-jumbo-l-hippopotame_1717710
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 608
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar zoovenirs » Dimanche 31 Mars 2019 8:18

Suite à la sortie du film "Dumbo", Tim Burton s'engage contre la captivité animale dans les cirques. Il est moins catégorique lorsqu'on évoque la question des zoos.

https://www.dailymotion.com/video/x74tgj5
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1177
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar furylion » Dimanche 21 Avril 2019 9:16

Un reportage de la fondation 30 millions d'amis, qui date de mai 2018 sur le sauvetage d'animaux de cirque détenu dans un hivernage.

https://youtu.be/SemZWkTF0fo
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 608
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar GPN » Dimanche 12 Mai 2019 20:48

J'ai trouvé cette vidéo très intéressante. J'espère qu'elle permettra de mettre de l'eau dans le vin de certains.



https://youtu.be/s4Icar12Ufw
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 670
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar furylion » Dimanche 12 Mai 2019 21:43

En quoi est-elle censée me faire mettre de l'eau dans mon vin ?
Les conditions de vie de ces animaux ne sont pas adaptées à leur bien être !
Sans compter qu'il s'agit probablement d'animaux consanguins.
Et je ne parle pas des lions blancs et des tigres blancs. D'ailleurs, a-t-on des infos sur leur provenance ?
S'agit-il d'un pseudo "sauvetage" d'une ferme d'élevage en Afrique du Sud ?
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 608
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar GPN » Dimanche 12 Mai 2019 22:35

Entre autre oui ;)

As tu pu regarder cette vidéo entièrement ? Voir les études dont il parle ?

J'ai été anti-cirque, anti-delphi, anti-tigerworld pendant longtemps mais comme beaucoup de choses, tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Franchement je suis d'accord pour dire que dans certains cirques et notamment dans ceux où ils ont peur des animaux les animaux sont mal gérés. Je suis d'accord totalement pour un renforcement de la législation et des contrôles. Mais là le travail de ce que l'on peut maintenant appeler "l'entraîneur" est juste extraordinaire. Respect du rythme de vie des animaux, de leur biologie, de leurs relations sociales...

Je pense que dans de tels sujets il est très important de ne pas être borner et être ouvert aux arguments et ne pas dire : STOP ça c'est mal et pis c'est tout. Ce n'est pas comme ça que le bien être animal avance.

Comme beaucoup sûrement que ces lions viennent pour les premiers individus de ferme d'élevage et le cheptel d'agrandit ensuite. Et après franchement je préfère que ce soient des tigres blancs que de pures Sumatra non ? Quand à l'argument de la consanguinité, pardon mais je n'en sais rien, c'est vraiment une pure spéculation/idée reçue de ta part non ? Et à ce compte là tous les guépards de a planète le sont...
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 670
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Lundi 13 Mai 2019 6:53

Suisse. Le cirque Nock cesse ses activités après 158 ans d'existence

C'est la fin du Nock. Fréquentation en baisse et difficulté pour trouver des lieux d'installation ont eu raison du cirque.


C'est l'entreprise elle-même qui annonce la mauvaise nouvelle vendredi 10 mai 2010 sur sa page Facebook : le cirque Nock est contraint de mettre un terme à ses activités après 158 ans d'existence.

" C'est le coeur lourd que nous publions nous-même la nouvelle. La décision a été extrêmement difficile à prendre. Pour l'heure, nous ne pouvons qu'adresser un énorme merci à tous ceux qui nous ont soutenu, les entreprises partenaires et bien sûr, en particulier, à notre public fidèle et à nos visiteurs. "

Nock a pris la décision en raison des déficits, de la concurrence et de la difficulté à trouver des lieux pour planter le chapiteau.

La nostalgie, le professionnalisme et la passion ne suffisent plus, ont indiqué les familles Nock vendredi à Oeschgen (AG). Dans la situation actuelle, il n'est plus possible d'assurer les standards habituels de qualité pour les spectacles.

Malgré un autofinancement important, les déficits s'accumulent. Les places au centre des villes et des villages qui pourraient accueillir le chapiteau sont toujours plus rares et les prix de location sont toujours plus élevés.

" Tout juste toléré "

Alors que dans le passé les communes se réjouissaient de la venue du cirque, aujourd'hui on a l'impression d'être tout juste toléré, soulignent les familles Nock. Les réglementations toujours plus sévères sur la détention d'animaux ne facilitent pas les choses.

Les fortes chaleurs en été ont aussi contribué aux mauvais résultats financiers. Personne ne veut s'asseoir sous une tente par des températures aussi élevées.
Source : RTS.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar okapi » Lundi 13 Mai 2019 8:55

GPN, tu sembles avoir un petit faible pour les théories de Lang et Heidiger quand ils étaient aux commandes des zoos de Bâle et Zurich, un temps où la collaboration avec les Knie était régulière et où les éléphants de Bâle étaient dressés et présentés à heures fixes au public. Heidiger et Lang voulaient combattre la neurasthénie de leurs animaux dans des zoos qui prônaient les petites surfaces, propres, mais réduites pour que le visiteur puisse voir les bêtes de près. Il suffit de se souvenir de la fauverie de Bâle dans les années 1980 ou des installations des grands singes de Zurich aujourd'hui pour comprendre à quel point ces principes ont été forts. Il y a eu une préoccupation hygiéniste très forte et c'est ce qui a conduit aux boîtes vitrées et au sol lisse pour faciliter l'entretien, mais aussi pour rapprocher le zoo du musée et faire glisser la cage vers la vitrine. De là aussi les développements de l'enrichissement à partir des distributions cachées de nourriture, les agrès de substitution, l'apprivoisement et l'imprégnation jusqu'au dressage et la présentation en public. Il fallait occuper les animaux en se montrant intrusifs. La mise en oeuvre du droit à l'absence a bouleversé les choses, mais surtout, les parcs spécialisés ont transformé les standards de détention. C'est néanmoins toujours aussi consternant de voir que les principes d'Apenheul, une référence pour de nombreux directeurs, n'ont pas vraiment été suivis d'effets dans des zoos qui se targuent de présenter des grands singes depuis des décennies. En fait, les vastes espaces naturels adaptés aux besoins des animaux ont fait prendre conscience que la bataille de l'ennui se livrait là, en offrant surface, éléments de jeu ou de curiosité liés à la topographie ou des aménagements naturels comme un étang, des herbes hautes, des cachettes et des tertres, une végétation qui attire oiseaux et insectes, des troncs couchés, mais aussi et surtout des groupes sociaux ou des interactions entre espèces. Et il ne faut pas non plus oublier que la théorie de l'enrichissement, elle n'est valide réellement que pour une poignée d'espèces. Il y a encore d'innombrables parcs où les herbivores vivent dans de petits enclos, parfois en solitaires, ou les animaux les moins "intéressants" ne bénéficient toujours que d'une cage ou d'un enclos avec de la nourriture et de l'eau et pas grand-chose d'autre.
Merci Philippe pour l'info sur la fin de Nock: j'étais en Suisse ce week end et le petit monde du cirque local l'évoquait comme une fin inéluctable. Nock, c'était un peu l'équivalent de Pinder pour la Suisse. Vendredi soir, le chapiteau des Knie était bourré à Zurich avec un public très réceptif à la plupart des numéros, notamment celui des aras dressés... C'est l'ultime concession à l'exotisme pour cette saison, mais comme l'entreprise fête son centenaire, il y a quelques projections d'images nostalgiques à l'entracte, quand la ménagerie comptait quelques centaines d'animaux dont des gorilles, des lémuriens et beaucoup, beaucoup de fauves...
okapi
 
Messages: 11813
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar GPN » Lundi 13 Mai 2019 16:00

Je suis loin d'être pour des petits espaces propres avec des dressages systématiques. Et je suis loin d'être contre les espaces naturels d'Apeunheul. Les espaces proposés au lions sont ici parsemés de troncs, végétation, bassin...

Clairement si j'avais mon propre parc je chercherai un équilibre entre ces deux pensées que tu opposes.

Je suis également contre le dressage par le contrainte et donc contre 99% des présentations d'ours, de grands singes ou d'éléphants de cirque (et c'est le cas pour ces animaux plus pour des raisons de sécurité qu'autre chose...ils feraient les comportements demandés mais en cas de refus si ils s'emportent cela peut avoir des conséquences catastrophiques !). Les fauves en revanche ce n'est pas le cas, pareil pour les otaries, ou les chevaux
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 670
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar okapi » Lundi 13 Mai 2019 16:52

Tu es ou as été dresseur? Tu as travaillé dans un cirque? Je ne comprends pas très bien ta dissociation entre les différentes espèces: un chimpanzé, un éléphant, un ours, un tigre, un lion, une panthère ou une otarie contraints et obligés d'accomplir un quelconque mouvement qu'ils refusent, ils vont le faire savoir au dresseur très vite et très fort! Et un cheval, un âne ou un poney sont aussi capables de se rebeller et de se venger y compris après coup...
okapi
 
Messages: 11813
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron
Tigre en mouvement