Manger au zoo

Re: Manger au zoo

Messagepar jean-marc » Mercredi 13 Février 2019 9:09

Bonjour
Toute la problématique c'est que les zoos restent pour l'instant , pour la grande majorité de leurs visiteurs, des lieux de divertissement… Il n'y a qu'à voir la tête du public quittant la présentation pédagogique des otaries de Peaugres qui avait remplacé le show classique avec le ballon sur le nez et autres pouêt-pouêt pour comprendre ce que je veux dire…
Bref il n'est pas simple (mais je n'ai pas dit impossible !) de trouver le biais pour amener le public à prendre conscience de certaines choses (dont le problème alimentaire à venir) sans être moralisateur, ce qui peut être complètement contre productif. Par exemple, j'ai pu observer la réaction de visiteurs durant le tour en petit train au parc des félins, au début avec les points sur le braconnage, puis sur la pollution , tous le monde adhère mais quand sur la fin une grande banderole demande de ne plus manger de Nutella (pour ma part je suis bien d'accord)...là les réactions sont différentes et une partie du public oublie les messages diffusés auparavant face à cette "interdiction" concernant un de leur produit favori..
Peut-être qu'avec l'apparition de "saucisses" végétales (à prix raisonnable) et autres produits de substitution il sera possible de proposer des repas végétariens en parcs. Pour finir il faut rester conscient du fait que le mouvement Vegan qui est très médiatique reste actuellement très minoritaire, et que mes chiffres le montrent bien: le plat végétarien proposé dans mon snack est en terme de vente ridicule en comparaison de la classique mais indémodable saucisse frites ...
jean-marc
 
Messages: 750
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Manger au zoo

Messagepar Therabu » Mercredi 13 Février 2019 9:53

@abonnepdz, je n'ai pas poursuivi dans la direction donnée par furylion simplement parce que je ne comprends pas pourquoi végétarien serait synonyme d'industriel et omnivore ne le serait pas.
Evidemment que lorsqu'on parle d'éducation du public aux conséquences de son régime alimentaire, il s'agit de véritable cuisine et pas de concombres bio entourés de cellophane qui viennent de Turquie ou de chips de betteraves sorties d'une usine.

@Jean-marc, merci pour ton témoignage intéressant. Sans indiscrétion, quel est le plat végétarien proposé ?
La consommation du parc ne fait en fait que refléter celle constatée en dehors, c'est à dire que que le végétarisme/veganisme est en effet ultra-minoritaire. Tant qu'il y a des alternatives "conventionnelles", ou au moins qu'elles dominent la carte, le visiteur n'est pas remis en question sur son alimentation.
Il est certain que l'adhérence du public ne se fera pas du jour au lendemain et être pionnier en la matière peut paraître risqué.

@alex2000, merci pour cette prose fort amusante. Le propos c'est quoi ? La perte de la liberté individuelle sous le régime de la dictature végan ?
Therabu
 
Messages: 3116
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Manger au zoo

Messagepar okapi » Mercredi 13 Février 2019 10:34

En fait, proposer un menu à forte tendance végétarienne, c'est aussi un choix politique, stratégique et économique du parc: il y a beaucoup d'ignorance quand aux saveurs et aux possibilités de la cuisine végétarienne qui semble se résumer pour beaucoup de gens à des légumes bouillis, des feuilles de salade et des graines germées! Les gens privilégient toujours ce qu'ils connaissent et hésitent devant ce qu'ils ne comprennent pas: de l'art contemporain à la cuisine végétarienne, c'est une histoire vieille comme le monde! C'est sûr que le temps de préparation d'une saucisse frites et d'un plat végétarien élaboré, ce n'est pas la même chose, donc un zoo commercial va faire le choix de la facilité, pour ne pas perturber son public et ne pas réduire sa marge. C'est tout l'enjeu des questions posées par Therabu: le zoo a peut-être une mission à remplir là aussi: éduquer le visiteur à une autre manière de consommer. Mais, si les plats végétariens ont une aussi faible audience dans les parcs, c'est peut-être aussi parce que la partie de la population qui les apprécient n'est pas celle qui fréquente assidument les zoos...
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Manger au zoo

Messagepar furylion » Mercredi 13 Février 2019 14:59

Therabu a écrit:@abonnepdz, je n'ai pas poursuivi dans la direction donnée par furylion simplement parce que je ne comprends pas pourquoi végétarien serait synonyme d'industriel et omnivore ne le serait pas.
Évidemment que lorsqu'on parle d'éducation du public aux conséquences de son régime alimentaire, il s'agit de véritable cuisine et pas de concombres bio entourés de cellophane qui viennent de Turquie ou de chips de betteraves sorties d'une usine.

Non : végétarien n'est pas synonyme d'industriel.
Ce que je voulais dire, c'est que la bouffe des parcs, comme celle des parcs d'attraction, est certainement industrielle et à bas coût pour le parc. Ne voulant pas généraliser à tous les parcs, j'ai donné l'exemple du parc des félins.
Pour la nourriture végétarienne industrielle, elle existe et je demandais donc si ceux qui appellent à une diversification de l'alimentation, voir à une alimentation éducative veulent ce genre de nourriture proposée dans les parcs.
Tu as répondu que non, et
Mon exemple avec Disney, c'était pour montrer qu'au-delà des prix qu'on peut trouver prohibitifs, que la vrai cuisine dans un parc coûtera cher... au moins au consommateur.
Jean-marc a bien répondu : les zoos sont un divertissement (comme Disney^^) et donc le public n'y va pas pour apprendre quelque chose. D'où le fait d'imaginer que si les zoos proposent des plats végétariens, ils commenceront fatalement pas l'industriel. Sauf les "grands" parc qui peuvent proposer des aussi bien des fast-food que des restaurant plus cher.
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 592
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Manger au zoo

Messagepar Therabu » Mercredi 13 Février 2019 16:30

furylion a écrit: les zoos sont un divertissement (comme Disney^^) et donc le public n'y va pas pour apprendre quelque chose.


C'est en creux la chose que je voulais questionner quand je demandais si à votre avis les zoos devraient s'intéresser à l'alimentation comme ils essaient de sensibiliser à propos du braconnage, du trafic animal et compagnie.
Evidemment que si l'on considère le zoo comme un parc d'attraction il ne faut pas aller chercher plus loin mais, il me semble que les zoos revendiquent, au moins à l'oral, une différence avec Disneyland & co et des missions d'intérêt général.
Therabu
 
Messages: 3116
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Manger au zoo

Messagepar jean-marc » Mercredi 13 Février 2019 20:25

Therabu a écrit: Sans indiscrétion, quel est le plat végétarien proposé ?

des pâtes fourrées épinards/ricotta (plat surgelé aussi rapide à faire qu'une saucisse frites !)
effectivement faire de bon petits plats végétarien nécessite un vrai restaurant et la clientèle qui va avec, dans le cadre d'un snack c'est plus compliqué..
jean-marc
 
Messages: 750
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Manger au zoo

Messagepar alex2000 » Mercredi 13 Février 2019 22:14

okapi a écrit:Il y a tout de même un truc qui m'échappe: qu'est-ce que tu veux nous dire exactement? Que rien ne doit changer? Qu'il faut continuer comme si de rien n'était? Que tout va bien et qu'après tout, pourquoi s'en faire?
Visiblement, tu n'as pas envie de devenir végétarien, c'est ton choix le plus strict, mais qu'est-ce que cette poussée littéraro-urticante veut prouver? Que nous avons tort? Que tu as raison? Que manger de la viande est une bonne chose et un droit absolu? Dans tous les cas, ça à l'air sensible cette cause pour toi...


Therabu a écrit:@alex2000, merci pour cette prose fort amusante. Le propos c'est quoi ? La perte de la liberté individuelle sous le régime de la dictature végan ?



Le propos était bien de donner un contrepoint, sur un mode satirique et uchronique, à une petite musique que l'on entend de plus en plus, ici ou là, qui au nom d'un intérêt général écologique, d'une hypothétique catastrophe à venir, nous chante l'air, bien connu, qu'il faudrait quelque peu écorner les libertés individuelles pour éviter le pire. Une bonne dictature verte écarlate qui avance doucement à pas de tarentule...si l'on pousse, un peu, le bouchon.


Faut-il changer ou " continuer comme si de rien n'était " ?

Dans l'absolu, on peut toujours dire qu'il faudrait changer les modes de vie ou d'alimentation pour faire face aux périls écologiques ou à la pénurie prochaine des ressources naturelles. Mais je doute que la majorité des gens change spontanément ou se contente de la croissance zéro, d'une vie basse consommation, même sur le mode de la "sobriété heureuse".
Je ne serais pas étonné, par exemple, que le pourcentage des végétariens dans la population occidentale ne soit pas plus élevé qu'il y a un siècle ou deux.

A mon avis, le premier problème, qui démultiplie tous les difficultés alimentaires et environnementales, est la démographie....et sera résolu par la démographie. En effet, les taux de natalité décélèrent partout dans le monde, hormis le continent africain. Notamment au Japon, qui avec un taux de natalité de 1,5 enfant par femme, en dessous du seuil de renouvellement des générations, verra sa population chuter de 126 à 80 millions d'habitant d'ici la fin du siècle. A ce rythme, l'Institut japonais pour la population a déjà calculé qu'en l'an 3000, il n'y aura plus que zéro japonais au Japon...Et la Chine, avec aujourd'hui un taux de natalité de 1,5-1,6, suit la même pente que le Japon avec trente ans de retard. Même chose pour l'Europe, l'Amérique...A tel point que d'ici quelques décennies on entendra peut être parler de crise de dépopulation.

Reste le cas de l'Afrique dont la démographie continue d'être galopante. Mais il ne faut pas oublier que l'explosion démographique du vingtième siècle n'a été rendue possible que par une explosion comparable des rendements agricoles liés à l'agriculture industrielle, à haute dose de pétrole et de surexploitation des sols et de l'eau. Un modèle d'agriculture qui pourrait s'effondrer au cours du siècle. Les famines prévisibles, puis les guerres et épidémies, pourraient alors réduire considérablement la démographie africaine à la sortie du siècle.

A long terme, c'est le voeu du Commandant Cousteau qui se réaliserait : une planète à 500 millions d'habitants au niveau de vie américain ou moderne.
Peut être que les autres espèces respireront mieux...
alex2000
 
Messages: 140
Enregistré le: Dimanche 17 Juin 2018 11:56

Re: Manger au zoo

Messagepar Therabu » Jeudi 14 Février 2019 10:53

Merci Alex2000, c'est un point de vue intéressant sur la question démographique qui est effectivement centrale.
Cela dit, nous sommes en 2019, en l'espace d'une cinquantaine d'années nous avons déjà provoqué de nombreux dégâts à la biodiversité et si l'on attend simplement la baisse supposée de la natalité et l'an 3000, plus de 19 fois la période de perte aggravée de biodiversité que nous connaissons actuellement, je crains que les enfants du père Cousteau n'aient plus grand chose à admirer.

L'alimentation est dans nos pays un choix personnel tout comme l'est le choix d'avoir des enfants. Je trouve cependant plus simple d'influencer (et non pas imposer comme tu semble le ressentir) l'alimentation quotidienne que les choix de natalité d'une société.
Therabu
 
Messages: 3116
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Manger au zoo

Messagepar abonnepdz » Jeudi 14 Février 2019 12:42

C'est vraiment d'actualité :wink: :
Après avoir parler de l'abandon des pailles, Pairidaiza présente ses partenaires locaux pour des circuits court :

Parmi toutes les mesures, petites et grandes, que Pairi Daiza encourage et développe pour réduire son empreinte écologique, la promotion des « circuits courts » au sein-même du Jardin des Mondes occupe une place toujours plus grande. Depuis plusieurs années, le Parc collabore ainsi avec un nombre croissant d’artisans, agriculteurs et producteurs de la région, qui fournissent certains de leurs produits tant aux visiteurs qu’aux animaux.
Et si on vous les présentait, d’ici l’ouverture du Parc le 6 avril prochain ?
Aujourd’hui, place à Dany et Nathalie, de la Ferme du Moulin à Grosage (Chièvres). Dans leur exploitation familiale située à quelques kilomètres à peine de Pairi Daiza, ces passionnés élaborent de nombreux produits laitiers et fermiers, dont le riz au lait bio proposé dans la Brasserie du Parc. Une collaboration positive entamée l’an dernier et qui va se poursuivre cette saison, pour le plus grand plaisir des exploitants, de Pairi Daiza et, à entendre les réactions enthousiastes de bon nombre d’entre vous, pour les papilles gustatives des visiteurs
abonnepdz
 
Messages: 596
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Manger au zoo

Messagepar raphaël » Jeudi 14 Février 2019 23:33

Vaste question que la frontière entre les libertés individuelles et l'intérêt collectif.

Les bons vieux films français des années 60-70 nous rappellent qu'il fut un temps où tout le monde fumait dans les restaurants, les bars, les cafés, les bus, les trains et autres lieux fermés.
Ce temps des cigarettes à l'intérieur n'est pas si vieux et je l'ai connu dans mon enfance. En quelques années il est devenu complétement admis socialement que le tabac n'a pas sa place dans les lieux partagés. Nous avons suivi de nombreux pays occidentaux qui aujourd'hui sont encore plus drastiques que nous sur cette question.

Alors pour ce qui est de l'alimentation, peut-être bien que là aussi, tout le monde finira par comprendre qu'il n'est pas question de "liberté individuelle" à partir du moment où les actes de certains entraînent des conséquences pour les autres, comme pour le tabagisme passif.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6893
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Manger au zoo

Messagepar gibbon » Jeudi 14 Février 2019 23:46

alex2000 a écrit:En effet, les taux de natalité décélèrent partout dans le monde, hormis le continent africain. Notamment au Japon, qui avec un taux de natalité de 1,5 enfant par femme, en dessous du seuil de renouvellement des générations, verra sa population chuter de 126 à 80 millions d'habitant d'ici la fin du siècle.

Le nombre moyen d'enfants par femme s'appelle l'indice de fécondité et non pas le taux de natalité !

L'indice de fécondité est le nombre de naissances sur une année divisé par le nombre de femmes en âge de procréer.
Le taux de natalité est différent, puisque c'est le nombre de naissances sur une année divisé par la population totale et multiplié par mille.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1766
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Manger au zoo

Messagepar alex2000 » Dimanche 17 Février 2019 21:06

raphaël a écrit:Alors pour ce qui est de l'alimentation, peut-être bien que là aussi, tout le monde finira par comprendre qu'il n'est pas question de "liberté individuelle" à partir du moment où les actes de certains entraînent des conséquences pour les autres, comme pour le tabagisme passif.



Il va être beau le monde de demain !


Le tabagisme passif est susceptible de provoquer quinte de toux et cancer du poumon...Songez, plus encore, aux effroyables maladies que les fumées noirâtres des barbecues vont porter jusque chez les voisins. Assassins, vos brochettes à la rivière !
Adieu veau, vache, cochon, qui nous engloutissent sous le lisier, le dioxyde de carbone, les nitrates, les phosphates, les fumées toxiques, les pesticides, le méthane, les algues vertes...

Pire, la voiture. Oui, votre tendre et chère bagnole, qui pollue comme quatre cents et tue chaque année à coups de particule fine des milliers d'innocents. Vous n'avez pas honte ?
Les bagnolards au piquet, les gilets jaunes à pied ! Allez seulement 100 kilomètres aller-retour, cinq jours sur sept. C'est bon pour la santé, c'est pour le moral ! C'est bon, bon !

Et les avions ? Tous les coucous au kérosène qui alourdissent le bilan carbone, asphyxient le climat et les petits enfants du Sahel...
Là non plus, ce n'est plus possible. Fini le petit week-end low cost à Marrakech, le séjour classe affaire à New-York ou Pékin...
Capri c'est fini ! Sichuan c'est fichu !

Reste le plancher des vaches et la petite chaumière. Ah mais non, la maison c'est béton et ciment ! Soit 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, via les cimenteries, autant que toute l'automobile.
On vous l'a bien dit : la liberté du gaz carbonique s'arrête là où commence l'air pur des autres.
Tout le monde à la yourte écologique ! Zéro béton, 100 % renouvelable.

Au moins on pourra encore déguster les ananas, bananes, oranges...Niet tovaritch ! Les fruits exotiques ce sont des milliers de kilomètres parcourus sur des navires de marchandises, des gouffres à pétrole qui nous font la misère et l'effet de serre.
Plus d'hérésie, camarade tovaritch, sinon gare au goulache !

Mais...Il n'y a pas de mais qui tienne !...Non, mais les droits de l'homme ...Les droits de l'homme !? Donnez moi ça tout de suite, à la poubelle ! Trop de conséquences néfastes pour la santé publique.
alex2000
 
Messages: 140
Enregistré le: Dimanche 17 Juin 2018 11:56

Re: Manger au zoo

Messagepar abonnepdz » Lundi 18 Février 2019 8:35

Même si le discours d'alex2000 est sur un ton comique, il a un peu raison et penser changer le monde de façon radicale est utopiste et ne sera jamais accepté.

Il suffit de voir ce qui c'est passé en augmentant de quelques centimes le prix de l'essence
( ça partait pourtant d'un bon sentiment, pour inciter les gens à se déplacer plus vert )
finalement même en revenant sur la mesure, la casse continue...

alors oui
Il va être beau le monde de demain !

car il n'accepte pas le changement

Alex tu a oublié le plus important :
On peut dire aussi que le smarphone pollue (CO2, metaux rares), alors supprimons les ainsi que toutes les ondes 3G/4G dont on a aucune idée sur la façon dont ils nous grillent les neuronnes... :P
Et internet aussi, les serveurs informatiques consomment trop d'énergie et ça évitera au peuple de se révolter sur les réseaux sociaux... :mrgreen:

Et sinon, qu'est ce que vous mangez au zoo ? :wink:
abonnepdz
 
Messages: 596
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Manger au zoo

Messagepar okapi » Lundi 18 Février 2019 10:20

Alex, si je comprends bien ton message, ta plus grande peur, c'est la restriction des libertés individuelles, c'est bien ça? Les lanceurs d'alertes, les pensées écologiques, la vision d'une humanité un peu plus responsable, c'est la nouvelles Peste Verte, ce truc insidieux qui oblige à trier ses déchets, à réduire la consommation de certains produits nocifs pour l'environnement, à se poser la question des énergies fossiles, du plastique qui pollue les océans... Je comprends: ce que tu veux toi, c'est qu'on te foute la paix, qu'on te laisse bouffer ce que tu veux quand tu veux, fumer n'importe où, posséder une ou deux bagnoles, construire ta baraque sans te poser la question des énergies pour la chauffer ou l'isoler, vider tes poubelles comme avant... A.V.A.N.T: c'est ça, non? C'était mieux avant? Les 30 glorieuses, quelle belle époque...
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Manger au zoo

Messagepar okapi » Lundi 18 Février 2019 10:50

Qu'est-ce qu'on mange au zoo: ça, c'est la bonne question! La réponse, pour ce qui me concerne, c'est surtout en fonction de ce que j'y trouve! Ce n'est parfois même pas une question de préférence, mais simplement d'absence de choix! La viande étant rarement au top question qualité, le poisson étant souvent absent ou tristement préparé, j'avoue que c'est parfois compliqué d'être séduit par l'offre culinaire des parcs... Mes meilleurs souvenirs en la matière sont Jersey et la Haute-Touche...
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement