Une espèce de panthère disparue 35 ans observée

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Une espèce de panthère disparue 35 ans observée

Messagepar nico » Mercredi 06 Mars 2019 19:09

Une espèce de panthère disparue 35 ans observée pour la première fois à Taïwan

A Taïwan, des gardes-forestiers ont affirmé avoir repéré des spécimens vivants de panthère nébuleuse de Formose, une sous-espèce qui était déclarée éteinte dans la nature depuis 2013 et dont la dernière observation remontait à 1983.

Elle n'avait pas montré ses taches depuis une trentaine d'années. La panthère nébuleuse de Taïwan (Neofelis nebulosa brachyura) est une sous-espèce de panthère nébuleuse qui, comme son nom l'indique, était endémique de l'île asiatique. Autrefois répandu, le félin a connu un déclin progressif de sa population, notamment dû à l'exploitation forestière, jusqu'à disparaitre complètement de son habitat naturel.

De 1990 à 1993, des spécialistes taïwanais ont mené une étude de terrain dans la réserve naturelle de Dawushan durant laquelle ils ont installé quelque 400 pièges photographiques. Au total, quelque 16.000 clichés ont été pris mais aucun n'a révélé la présence d'un spécimen vivant. Dans les années 2000, une autre étude de terrain a été menée cette fois-ci dans les montagnes de la chaine du Yushan.

Mais là encore, le léopard est resté introuvable. Selon les rapports, la dernière observation confirmée remontait à 1983 et la dernière trace identifiée à 1989. En l'absence de nouvelles observations, les chercheurs ont déclaré officiellement l'espèce éteinte dans la nature en 2013. Mais le félin ne semble pas avoir dit son dernier mot.

Des observations à Taïwan ?
D'après Taiwan News, des garde-forestiers patrouillant dans le comté de Taitung ont affirmé avoir repéré ce qu'ils pensent être la panthère nébuleuse chasser des chèvres sur une falaise en 2018. Un autre groupe de gardes-forestiers lui, a expliqué avoir repéré l'animal près de scooters avant de le voir s'enfuir dans un arbre voisin, également en 2018. Les lieux et dates exacts n'ont pas été dévoilés.

Pour le professeur Liu Chiung-hsi, écologue renommé de l'Université nationale de Taitung, il ne fait aucun doute que "les panthères nébuleuses existent encore" à Taïwan. Ce spécialiste a raconté à CNA que le félin avait une grande habilité à se camoufler et à grimper aux arbres, ce qui le rend très difficile à trouver, même pour les chasseurs des tribus locales.

Si les observations ne peuvent être confirmées avec certitude pour le moment, elle relance le débat autour du statut de Neofelis nebulosa brachyura. Bien que déclarée officiellement éteinte par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la sous-espèce figure toujours sur la liste des espèces en danger régulièrement mise à jour par le Bureau forestier.

Eteinte... ou pas
Depuis 2013, les spécialistes et tribus locales se refusent en effet à retirer l'animal de la liste et le déclarer éteint alors qu'il demeure un symbole des espèces endémiques de Taïwan. "Retirer la panthère nébuleuse de Taïwan de cette liste serait un grand évènement qui nécessiterait l'approbation de spécialistes des mammifères", a expliqué à CNA, le professeur Chao Ren-fang de l'Institut de Biologie de l'Université I-Shou.

Selon le spécialiste, les Taïwanais entendent parler de la panthère depuis 20 ans et il serait difficile de prouver qu'elle est éteinte si une telle annonce était faite. Cette dernière pourrait même déclencher une vive réaction de la part de la communauté indigène. "C'est un problème embarrassant et la communauté conservationniste est réticente à faire face à son extinction ou à l'annoncer", a poursuivi Chao Ren-fang.

Des chasseurs Bunun auraient d'ailleurs confié en 1998 au professeur Liu Chiung-hsi avoir capturé des léopards mais avoir brûlé leurs corps par peur d'être poursuivi au regard de la Loi sur la protection de la faune. Un témoignage renforçant l'idée selon laquelle la panthère pourrait davantage être insaisissable que réellement éteinte. Reste maintenant à le confirmer.

Des membres du village Alangyi se seraient réunis pour enquêter sur les témoignages et interdire aux étrangers de chasser dans la zone. Ils auraient aussi demandé au Bureau forestier de mettre fin à l'exploitation forestière et aux autres activités potentiellement dérangeantes. Les autorités espèrent maintenant, avec l'accord de la tribu, pourvoir mener une enquête scientifique et vérifier positivement ou non les observations.

Source : https://www.geo.fr/environnement/une-es ... wan-194757
Avatar de l’utilisateur
nico
 
Messages: 3444
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2005 12:29
Localisation: indre et loire (chinon)

Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
Tigre en mouvement