Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Toute information intéressante à propos de l'histoire des zoos actuels et anciens

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar gibbon » Mercredi 05 Juin 2019 10:39

Eh bah, comme quoi tous les goûts et tous les ressentis sont dans la nature...
En tout cas, c'est bien ce que j'ai dit plus haut : certaines espèces avaient des espaces inadaptés. Bref, j'ai tout dit dans mon message précédent.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1746
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar gibbon » Mercredi 05 Juin 2019 20:18

Faire une liste uniquement des points négatifs (ou que l'on juge comme tels) pour casser un parc, c'est trop facile. On peut faire ça avec n'importe quel zoo, même le meilleur...
Les deux îlots à singes qui étaient le plus à gauche (quand on tournait le dos aux babouins) n'avaient rien de triste, et représentaient même une bonne installation à gibbons pour l'époque (et je dirais même d'un niveau correct de nos jours). Les singes y disposaient de plusieurs grands arbres vivants dans lesquels ils se balançaient. C'était très beau à voir et c'était l'un de mes endroits préférés du parc. Le seul îlot qui était triste était la grande île minérale où vécurent des chimpanzés jadis (celle qui est toujours visible mais inoccupée dans le nouveau zoo).
L'athérure était dans la galerie d'incubation, pas dans le galerie d'hivernage. Cette dernière n'était occupée que temporairement pour loger des espèces sensibles au froid de l'hiver. Mais il est vrai que les espèces (principalement des passereaux) qui étaient dans la galerie d'incubation ne sortaient jamais, et c'est effectivement dommage. Mais bon, c'est encore le cas de nos jours dans de nombreux zoos français et européens, dont le nouveau Vincennes !

Pour le rythme des visites, si je rentre un peu dans les détails, je dirais que j'y allais tous les mois dans les années 80 et 90, et à partir de la fin des années 90 j'y suis allé toutes les deux semaines, parfois toutes les semaines. Pendant ces visites j'ai fait des heures et des heures de vidéos, et d'innombrables photos.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1746
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar okapi » Mercredi 05 Juin 2019 20:53

Loin de moi l'idée de "casser" le vieux Vincennes, mais je dois avouer que mes dernières visites n'étaient pas souvent enthousiasmantes... Incubation ou hivernage, ce pauvre athérure n'a jamais connu autre chose qu'un box carrelé avec un peu de paille et une branche posée au sol. Une sorte d'abandon permanent, une incapacité de le loger dans une installation élaborée pour lui, y compris dans une galerie. Les îlots des gibbons, c'est sûr, c'était une bonne utilisation des arbres disponibles, mais en regard de bien d'autres enclos d'herbivores, les plateaux des addax, des zèbres, des hippotragues, ce n'était pas très glorieux globalement, si?
okapi
 
Messages: 11726
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar gibbon » Vendredi 21 Juin 2019 21:41

Très glorieux non, mais pas catastrophique non plus, si l'on tient compte du fait que ces enclos ont été construits il y a des décennies et que Vincennes est un zoo urbain ! Donc lui reprocher de ne pas avoir fait de vastes savanes herbeuses...
Certes, l'enclos des hippotragues noirs était petit, mais si l'on compare les enclos des zèbres et des addax du nouveau zoo avec les enclos des élands du Cap et des différentes espèces de zèbres de l'ancien parc, on se rend compte que les superficies sont à peu près les mêmes... Par contre, les dates de constructions, pas vraiment !...
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1746
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar gibbon » Vendredi 21 Juin 2019 21:58

Voici deux autres vidéos :

La première, sur les éléphants d'Asie, où l'on voit la sortie de Thisiam, Kaveri, et Nina :
https://vimeo.com/76782972

La seconde, sur les babouins de Guinée, où Delphine Roullet donne des explications intéressantes sur certains individus du groupe :
https://vimeo.com/76785409
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1746
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar okapi » Samedi 22 Juin 2019 14:28

Entre 1934 et la fermeture, genre dans les années 1990, il aurait été intéressant d'anticiper un peu les choses et de commencer à penser le parc autrement: bon nombre d'enclos étaient au-delà du basique, comme la plaine sans esprit des cervicapres par exemple ou toute la pointe aujourd'hui en friche qui offraient de belles perspectives pour des espaces plus verts et surtout mieux valorisés. Et, si nous évoquons les clapiers à ciel ouvert des guépards ou des loups, les fosses des singes aussi minables que celles d'Anvers, les bidets bétonnés des ours (tu te souviens sans nul doute de l'indigence des ours malais), sans oublier le cagibi étroit des okapis et la cuvette des hippopotames, ça fait un beau petit passif à gérer, non? Un bon coup de balai dix ou quinze ans avant la rénovation aurait peut-être aidé le zoo à muter autrement.
okapi
 
Messages: 11726
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar zoovenirs » Dimanche 30 Juin 2019 7:08

Après une longue pause, je vous propose 2 nouveaux albums de cartes postales anciennes produites au siècle dernier.

Le Pal
Image

Le Parc animalier d'Auvergne
Image

Ces 2 là et bien d'autres sur:
http://www.zoovenirs.fr/jscripts/galler ... emId=67118
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1146
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar okapi » Dimanche 30 Juin 2019 8:58

Merci Zoovenirs! C'est confondant de constater à quel point ces parcs étaient basiquement conçus, on dirait sans doute "minables" aujourd'hui! Notre regard a vraiment considérablement évolué: personne ne se plaignait vraiment du côté bricolé, de l'aspect un peu "desséché" des installations... La Palmyre, Mervent, Meschers, La Flèche, Montevran, Saint-Augustin... Certains étaient plus "verts" que d'autres, mais globalement, esthétiquement c'était bien pauvre...
okapi
 
Messages: 11726
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar gibbon » Jeudi 08 Août 2019 18:06

Merci, Zoovenirs, pour ce partage, même si ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet.

De rien, Okapi, pour les liens vers les vidéos !!...


Revoilà le fameux champ sémantique de l'univers domestique, qu'Okapi aime tant employer pour casser les zoos qu'il n'aime pas !

Je n'ai jamais été « enchanté » ni même aimé les fosses des ours, qu'au contraire je trouvais inadaptées. J'ai toujours trouvé absurde les fossés gigantesques entourant les plateaux des fauves, et en effet les deux enclos des loups de Mackenzie étaient trop petits. Par contre, les enclos des babouins et des macaques avaient quand même un style et avaient des superficies pas si petites pour un zoo urbain, et surtout ils étaient très fonctionnels pour les animaux, leur offrant beaucoup de possibilités d'escalade et de recoins. En tout cas, esthétiquement, ils étaient bien plus réussis que l'actuelle fosse des
babouins !
Je te rejoins sur le fait qu'il aurait été bien que le parc commence à s'améliorer dans les années 1990, mais nos avis divergent sur la suite de l'évolution du parc. Selon moi, ce n'est pas une rénovation qu'il fallait faire, mais une restauration accompagnée d'une amélioration. En d'autres termes, il ne fallait pas détruire et construire autre chose, il fallait remettre en état en conservant le parc dans son jus mais en faisant de grandes améliorations (fusions d'enclos, plus de cohabitations, végétalisation de certains enclos, modification de clôtures en faisant des fossés en pente douce à la place de certains grillages, comblement des fossés des fauves, etc...). Cela aurait au moins permis, en plus d'améliorer les conditions de vie des animaux et d'embellir le parc, de conserver l'âme, l'histoire et l'identité de ce dernier.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1746
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Pas de cacahuètes pour Coco (documentaire)

Messagepar okapi » Jeudi 08 Août 2019 18:41

Que nos avis divergent, c'est le moins que l'on puisse dire! Pour moi, le nouveau zoo est raté parce qu'il n'est pas allé aussi loin que prévu et que le compromis a été fatal. Je ne crois pas que vouloir détourner un concept des années 1930 en fusionnant les parcelles ou en comblant les fossés soit une solution efficace pour construire un zoo d'aujourd'hui. Nous parlons bien de béton coulé sur des armatures au début du 20ème siècle, n'est-ce pas? Tous les plateaux sans exception, compte tenu des standards actuels, étaient trop étroits! Qu'est-ce qu'il aurait fallu faire pour rendre acceptables les fosses à ours? Le plateau des éléphants? Le clapier des guépards? Le problème de ce zoo, c'est sa superficie: avec 17 hectares, il est impossible de vouloir jouer au parc rural! il faut donc composer et diversifier la collection en jouant d'autres cartes que la fusion de deux ou trois enclos, ce qui aurait provoqué une sacrée simplification du parcours. Un zoo urbain n'a guère d'autre choix que de s'appuyer sur des pavillons thématiques, des prétextes à présenter une foule de petites espèces: on passe plus de temps à visiter la Ménagerie que le zoo, c'est un comble, non? La présidence de l'époque a fait de très mauvais choix, s'est totalement plantée sur la stratégie de développement et a conduit le parc dans l'impasse. Je ne suis pas nostalgique des rochers, contrairement à toi et je n'ai aucun regret quant aux infrastructures d'un autre âge: il aurait de toutes façons fallu tout casser derrière les façades pour doter le zoo de loges de nuit ou d'hivernage aux normes de demain. Voilà, c'est du "façadisme" qu'il aurait fallu faire, n'est-ce pas? Parce que les animaux n'étaient pas à la fête en coulisses, mais les soigneurs non plus...
okapi
 
Messages: 11726
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Précédente

Retourner vers Historique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement