Première mondiale au Gabon : naissance exceptionnelle

Programmes d'élevage, conservation ex situ, conservation in situ...

Première mondiale au Gabon : naissance exceptionnelle

Messagepar Shoebill » Mercredi 30 Juin 2021 19:39

1ère mondiale au Gabon : naissance d’un bébé gorille né de deux parents issus de parc zoologique et réintroduits en milieu naturel !

Nous sommes très fiers car la mère n’est autre que Mayombé née à Beauval le 21 octobre 2007 et réintroduite en juin 2019 alors âgée de 11 ans par les équipes de Beauval et Beauval Nature ! Son grand-père est donc Asato, grand mâle gorille à dos argenté, figure emblématique de Beauval.

Cette naissance est une première mondiale et fonde de très nombreux espoirs quant à la conservation de l’espèce des gorilles des plaines de l’ouest, classée en danger critique d’extinction par l’UICN. D’autres gorillons sont nés dans ce programme de réintroduction mais ils étaient issus de gorilles sauvages, braconnés et réhabilités.

Rodolphe Delord, président du ZooParc de Beauval et de Beauval Nature, l’association qui œuvre pour la protection des espèces menacées témoigne : « Ce premier bébé gorille de notre femelle, Mayombé, née à Beauval est une nouvelle extraordinaire pour toutes nos équipes si dévouées à la conservation à Beauval. J’avais accompagné moi-même le transfert de Mayombé au Gabon avec beaucoup d’émotions et nous espérions cette naissance de tous nos vœux ».

Tandis que Delphine Delord, Directrice associée de Beauval et de Beauval Nature renchérit « c’est un immense espoir pour la conservation ! Nous sommes tellement excités à Beauval par cette merveilleuse nouvelle ! Aujourd’hui, nous célébrons l’espoir d’un avenir meilleur pour cette espèce en danger critique d’extinction, grâce au travail effectué à la fois dans les zoos et sur le terrain. C’est aussi grâce aux dons de notre public à travers, entre autres, les parrainages, que nous pouvons faire tant ».

Mayombé est née à Beauval en 2007 dans le cadre d’un programme européen, les EEP, menés par l’EAZA, Association Européenne des Zoos et Aquariums et Djongo, le mâle réintroduit avec elle est né au zoo de Port Lympne en Angleterre. Cette naissance aujourd’hui de leur petit est l’aboutissement et une vraie reconnaissance de ce formidable travail mené par les zoos depuis tant d’années.

Le gorillon est né le 13 juin d’après les observations des équipes sur place. Après analyse des vidéos des caméras-pièges, des allers et venues des deux gorilles soit ensemble soit séparément, des attitudes mutuelles puis de l’absence répétée de Mayombé aux sites de nourrissage, les équipes se sont interrogées sur ces mouvements inhabituels. Ils ont vu Mayombé une dernière fois sans bébé le 13 puis à nouveau le matin du 14 portant le nouveau-né ! Quelle surprise ! Ils ont donc conclu que la naissance avait eu lieu dans la nuit du 13 au 14 juin.

Le bébé est donc âgé de 2 semaines
. Il reste bien agrippé au ventre de Mayombé. Dès les premiers instants de vie du petit, « la femelle a fait preuve de remarquables compétences maternelles et s’est montrée très calme et confiante après la légère nervosité du premier jour. Dès le début, elle a tenu le bébé dans une position parfaite » d’après les équipes sur place. Djongo, lui, montre de plus en plus d’intérêt envers le bébé. Le mâle a été enregistré à plusieurs reprises s’approchant de Mayombé avec une posture tendue pour regarder le bébé. Au départ, Mayombe s’est détournée et l’a protégé. Mais les dernières fois, elle s’est assise et a laissé Djongo l’observer de près.

Petite chronologie des événements depuis la réintroduction de Mayombé au Gabon

Fille d’Asato et d’Inge, Mayombé a été réintroduite avec sa sœur Kuimba en juin 2019 par les équipes de Beauval en lien avec la Fondation Aspinall qui travaille sur place à la réintroduction de Grands Singes. Malheureusement, Kuimba est morte quelques mois après son arrivée des suites d’une septicémie, les conditions de vie dans la nature pouvant être assez rudes. Mayombé, quant à elle, a grandi, s’est épanouie et a appris la vie en milieu naturel.

Un gorille ne vit pas seul : Djongo, un jeune mâle de 13 ans, né au Zoo de Port Lympne au Royaume-Uni le 4 octobre 2006 a été réintroduit avec elle, quelques mois plus tard.

Les deux gorilles ont donc appris à se connaître progressivement, à vivre ensemble sur cette île sous la surveillance discrète mais attentive des équipes de rangers de la fondation Aspinall sur place. On vous a souvent raconté leurs aventures notamment les chapardages de nourriture de Djongo et les ruses de Mayombé, leur apprivoisement mutuel, leurs jeux… menant à cet accouplement ! Providentiel pour l’espèce car cette naissance est une immense victoire pour la conservation des espèces menacées en milieu sauvage. En effet, la raréfaction des individus d’une espèce comme les gorilles des plaines de l’Ouest du fait du braconnage et de la déforestation est notable. Notre passion à travailler pour le bien-être des animaux in-situ et ex-situ prend donc tout son sens avec l’avènement de ce minuscule gorille, qui deviendra grand ! Espérons qu’il y en aura d’autres…


Image


Source : Site internet du ZooParc de Beauval
Shoebill
 
Messages: 49
Enregistré le: Mercredi 02 Juin 2021 9:30

Re: Première mondiale au Gabon : naissance exceptionnelle

Messagepar Therabu » Jeudi 01 Juillet 2021 10:57

C'est une excellente nouvelle mais il faut nuancer l'aspect "milieu naturel". Il s'agit d'une île séparée, dépourvue de prédateurs ou d'autres gorilles (primates?) et evidemment de toute activité humaine. Les gorilles sont nourris de temps à autre mais semble t-il plus à des fins de contrôle que par nécessité. Les animaux vivent donc dans des conditions très proches du milieu naturel et sont autonomes mais leur environnement n'est pas complétement libre.
Therabu
 
Messages: 3671
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Première mondiale au Gabon : naissance exceptionnelle

Messagepar candlemass » Jeudi 01 Juillet 2021 11:32

Therabu a écrit:...


On est plutôt proche de la semi-liberté donc.
Mais c'est vrai que cette nouvelle est encourageante
candlemass
 
Messages: 989
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Première mondiale au Gabon : naissance exceptionnelle

Messagepar éric13 » Jeudi 01 Juillet 2021 22:53

C'est en effet une étape et elle est très stimulante.

Les animaux issus de la captivité ne sont pas relâchés dans la nature mais surveillés dans des conditions qui s'y approchent beaucoup ; en revanche, leurs descendances sont d'éventuels candidats pour une ”totale liberté”.

Mais n'oublions pas non plus que les lois de la nature ne font pas de cadeau et qu'il y a de fort risque d'une mort précoce alors... La liberté a aussi son prix !
Avatar de l’utilisateur
éric13
 
Messages: 1278
Enregistré le: Lundi 10 Septembre 2012 22:18


Retourner vers Conservation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement