Pairi Daiza Foundation

Programmes d'élevage, conservation ex situ, conservation in situ...

Pairi Daiza Foundation

Messagepar Saintstof » Lundi 18 Février 2019 20:13

Chers amis, nous vous emmenons sous le soleil brésilien (dans le Caatinga) où la construction du Centre d'accueil et de réintroduction de l’Ara de Spix bat son plein ! Rappelez-vous… Nous nous sommes engagés aux côtés de Association for the Conservation of Threatened Parrots e.V.
(Association pour la conservation des perroquets en danger à Berlin) et du gouvernement brésilien en juin dernier à réintroduire dans la nature cet oiseau que vous connaissez tous (star des films d’animation « Rio »).

Aujourd'hui, l’Ara de Spix est éteint dans la Nature. Il ne reste plus que quelques 160 individus dont la plupart sont à Berlin.
Le Centre d’accueil et de réintroduction qui est en construction au Brésil est le fruit de synergies entre ACTP, ICMBio, Ibama, le ministère brésilien de l’Environnement et de l’Agriculture, le Parrots International et toutes les équipes d’ARARINHA-NA-NATUREZA. Ce projet de longue haleine se fera en plusieurs phases tant en Belgique, en Allemagne, qu’au Brésil.

Au Brésil, la zone (que l’on voit sur ces photos) a été protégée, sécurisée et reboisée afin de garantir le futur de l’espèce. A présent, le centre d’acclimatation sur place peut donc être érigé. Sur ces photos, vous voyez ce qui sera, d’ici l’été prochain, la nurserie, la clinique vétérinaire, les locaux pour les équipes et bénévoles, le centre de reproduction et surtout l’énorme espace de réintroduction.
En Belgique, nous avons accueilli les 4 premiers aras. Avec le Jurong Bird Park de Singapour, Pairi Daiza est le seul endroit où les aras sont visibles pour le public. Bientôt, un centre de reproduction d’Aras de Spix verra le jour… à Pairi Daiza aussi. Nous y accueillerons plusieurs couples reproducteurs.

Objectif : REINTRODUIRE DES ARAS DE SPIX dès que possible ! L’heure est venue d’agir, de faire quelque chose, chacun comme il peut et en soutenant les équipes et les experts sur le terrain. Ce ne sera pas facile mais ça en vaut la peine, non ? Il faut avoir un peu d’imagination pour le moment … mais nous, nous les voyons déjà, ces superbes Aras dans ce Caatinga !

Image
Image
Image
Image
Saintstof
 
Messages: 338
Enregistré le: Vendredi 24 Juin 2016 21:58

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar Saintstof » Lundi 18 Février 2019 20:19

Chers amis,
De très bonnes nouvelles nous arrivent de la Dominique, cette île des Caraïbes qui était appelée «île de la nature». Elle a énormément souffert en raison de nombreuses tempêtes dont l’ouragan Maria qui s’y est déchaîné en septembre 2017. Considérée comme la plus grande catastrophe naturelle de la région depuis 2004, Maria a tué des dizaines de personnes, a détruit des maisons, des bâtiments, des routes et la quasi-totalité des arbres.

Il fallait agir vite pour sauver les perroquets symboles de l’île, l'Amazone impériale et l'Amazone de Bouquet. Des perroquets qui ne vivent que là et qui étaient, déjà avant les dégâts, très sérieusement menacés d’extinction.
Vous le savez, les arbres sont sources de vie, à plusieurs titres. Ils sont notamment refuge et source d’alimentation pour les animaux et les humains. Après avoir mis une partie de la population d'Amazones à l'abris, il est temps d'aider l'île à se reconstruire. Le gouvernement s'est fixé pour objectif de replanter un million d'arbres. Pairi Daiza et sa Fondation sont heureux de s’associer à ce projet avec leur partenaire Association for the Conservation of Threatened Parrots e.V. pour sauver ces espèces fascinantes.

Hier, le premier convoi de 4.000 arbres fruitiers (sur 16.000) est bien arrivé à la Dominique. Nous sommes impatients de voir ces citronniers et ces manguiers grandir pour relancer les activités fruticoles sur l'île et devenir le refuge, à long terme, de ces oiseaux colorés uniques au monde.

Les photos de ces arbres arrivant à la Dominique, nous donnent l’occasion de remercier le gouvernement dominicain pour avoir fait de la faune et de la nature une priorité, ainsi que tous les volontaires et agriculteurs locaux qui planteront et feront pousser ces arbres. Un grand merci également à notre partenaire ACTP et une mention spéciale à TransAnguilla Airways, qui a rejoint l’équipe à la dernière minute et fait en sorte que tous les arbres arrivent en bon état.

Image
Image
Image
Image
Saintstof
 
Messages: 338
Enregistré le: Vendredi 24 Juin 2016 21:58

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar candlemass » Jeudi 25 Février 2021 17:48

Source : https://www.pairidaiza.eu/fr/la-pairi-d ... -au-canada


En tant qu’Ambassadeur de l’Arctique , Pairi Daiza et sa Fondation ont, entre autres, pour mission de tirer la sonnette d’alarme pour le futur des Ours blancs dans la nature. En effet, classés comme vulnérables par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, ceux-ci voient leur avenir compromis par plusieurs menaces, dont la plus grande est le réchauffement climatique, et notamment la fonte de la banquise qui en découle. Face à ce constat alarmant, la Pairi Daiza Foundation a décidé d’apporter son soutien à un projet de recherche scientifique coordonné par notre partenaire Polar Bears International, la plus grande organisation internationale dédiée à la conservation des Ours blancs et de leur environnement. Il s’agira de comprendre comment le réchauffement climatique affecte le mode de vie des Ours blancs dans la Baie d’Hudson, au Canada. Comment leur santé, leur comportement alimentaire ou encore leurs déplacements sont-ils affectés par les changements drastiques que connaît leur banquise ? Autant de questions auxquelles il est urgent d’apporter une réponse pour préserver l’avenir de cette espèce emblématique de l’Arctique. La Pairi Daiza Foundation s’est engagée à soutenir ce projet à hauteur de 10.000 $ par an, pour une durée d’au moins deux ans. Nous comptons sur votre aide !


Dessinez votre engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique
Pour aider les Ours blancs et contribuer à leur survie à long terme, lutter contre le réchauffement climatique est crucial. Et c’est en nous engageant, toutes et tous, à notre échelle, que nous pouvons y arriver. Chaque geste compte, aussi petit soit-il. Délaisser de temps à autre la voiture au profit du vélo pour les petits trajets, baisser le thermostat d’un petit degré à la maison, trier ses déchets, manger des fruits et légumes locaux et de saison, adopter une alimentation un peu plus végétale,… les pistes sont diverses et nombreuses ! Quel geste avez-vous mis en place (ou souhaitez-vous mettre en place bientôt) dans votre quotidien pour réduire vos émissions de carbone et venir ainsi en aide aux Ours blancs ?

Petits et grands, laissez parler votre créativité et partagez avec nous vos écogestes en complétant ce coloriage. Envoyez-nous des photos de vos créations par mail à l’adresse (communiquée prochainement) et nous les publierons sur notre page Facebook. A vos crayons !
candlemass
 
Messages: 977
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar candlemass » Mercredi 24 Mars 2021 12:57

Communication Facebook sur les aides pour Aussie Park en Australie.

En Australie, près d’une espèce de mammifère endémique sur trois est menacée d’extinction. Une situation alarmante, rendue plus critique encore par les événements des derniers mois. Après les incendies ravageurs qui ont tué des millions d’animaux et détruit des écosystèmes entiers, des inondations ont fait, elles aussi, des dégâts considérables, tout cela dans le contexte difficile de la crise sanitaire actuelle.

Le travail sans relâche des équipes d’Aussie Ark permet toutefois de se réjouir de très bonnes nouvelles ! Cette organisation, avec qui Pairi Daiza et sa Fondation collaborent depuis plusieurs années, vient en aide aux espèces menacées d’Australie (koalas, diables de Tasmanie, opossums, numbats, etc.). En 2020, Aussie Ark a réintroduit dans la nature deux espèces qui avaient disparu à l’état sauvage en Australie continentale : le diable de Tasmanie (disparu depuis 3.000 ans) et le chat marsupial moucheté (disparu depuis 60 ans). Ces animaux ont été relâchés au sein du Parc national de Barrington, un gigantesque sanctuaire de 400 ha, où leurs mouvements sont maintenant monitorés de près pour s’assurer qu’ils s’adaptent bien à la vie sauvage.

Aussie Ark a pour ambition de protéger encore et toujours plus d’animaux, en leur offrant de plus en plus de sanctuaires où ils sont protégés des prédateurs. Pairi Daiza soutient activement ces projets, en versant 50.000 dollars australiens (31.000 euros) par an aux sauveteurs de l’Aussie Ark. Une aide que nous nous sommes engagés à offrir pendant dix ans au moins, pour un total de 500.000 dollars australiens (310.000 euros) dédiés aux sauvetages des espèces en danger et à la reconstruction des écosystèmes naturels.
candlemass
 
Messages: 977
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar candlemass » Dimanche 18 Avril 2021 10:38

Communication FB sur la protection des tétras lyres

Les douces journées de ce mois de février vous ont incité à mettre le nez dehors ? Dans les Hautes Fagnes, les Tétras lyres ont eu la même idée ! Et c’est un véritable spectacle qui a alors débuté, celui de leurs célèbres parades nuptiales. Chaque année, au printemps, les mâles se rassemblent dans des arènes, qui sont des zones ouvertes avec une végétation rase. Les coqs paradent, chantent et se mesurent les uns aux autres… sous l’œil attentif des femelles !

Ce spectacle exceptionnel est aussi un moment privilégié pour observer et compter les Tétras lyres (observations réalisées à distance et par quelques experts seulement, afin de conserver la quiétude de ces zones protégées). Un suivi très important dans le cadre du programme de relocalisation du Tétras lyre sur le plateau des Hautes Fagnes auquel participe la Pairi Daiza Foundation avec d’autres partenaires (l' Université de Liège, le Service Public de Wallonie, le WWF, l’Institut royal des Sciences naturelles, Spadel). Cette espèce emblématique a en effet failli disparaître de nos régions. Pour lui apporter un coup de pouce qui s’avérait alors indispensable, plusieurs dizaines d’oiseaux ont été amenés de Suède (où ils ne sont nullement menacés) pour être relâchés chez nous, et ce depuis 2017.

Et l’opération porte ses fruits ! Cette année encore, les résultats sont encourageants puisque 8 à 10 mâles ont déjà pu être observés, alors que l’estimation des effectifs était de 6 mâles à l’automne dernier (au printemps 2017, il n’en restait que 2). Et les semaines à venir pourraient nous apporter encore davantage de bonnes nouvelles ! La saison de reproduction ne fait en effet que commencer. Les Tétras lyre seront de plus en plus actifs sur les arènes jusqu’à début mai. D’ici là, plongez-vous quelques instants au cœur des Hautes Fagnes avec cette vidéo (nous vous conseillons d’en profiter avec le son !).


lien vers la vidéo : https://nl-nl.facebook.com/JardinDesMon ... 797270981/
candlemass
 
Messages: 977
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar candlemass » Samedi 19 Juin 2021 9:50

Communication FB sur la protection des gibbons à joues jaunes du nord, au Vietnam.
Pairi Daiza s'associe au zoo de Francfort et Stiftung Artenschutz pour la protection de ce primate au sein d'une réserve de 42000 ha.
Pairi Daiza fondation verse 6000€ pour le projet qui servira à financer des patrouilles de control dans la réserve. La fondation lance aussi une campagne de dons.
candlemass
 
Messages: 977
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Pairi Daiza Foundation

Messagepar candlemass » Lundi 12 Juillet 2021 13:52

Communication de la fondation sur la protection des varans de Komodo.

Qui a vu passer le plus grand lézard du monde ? Bien plus efficaces que les paires d’yeux les plus attentives, ce sont 75 caméras qui ont répondu à cette question il y a quelques mois. Ces caméras, réparties en 4 endroits de l’habitat naturel du Varan de Komodo, sur les îles de Flores, Ontoloe et Longos, en Indonésie, ont permis d’estimer l’occupation des différents sites. Des données qui nous aident à comprendre les processus (naturels ou humains) favorables ou défavorables à ces impressionnants lézards… et à mettre en place des actions de conservation appropriées ! Ce colosse en a bien besoin puisqu’il est classé comme « vulnérable » sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

La Pairi Daiza Foundation contribue à sa protection en soutenant le Komodo Survival Program. Pour nous aider à protéger le Varan de Komodo dans son environnement naturel, rendez-vous sur www.pairidaiza.eu/foundation .
candlemass
 
Messages: 977
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09


Retourner vers Conservation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement