Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Antoine » Dimanche 24 Novembre 2019 20:02

Sur la piste du loup en Charente-Maritime

C'est une première depuis le retour du loup en France dans les années 90. La présence d'un loup gris a été attesté par les autorités après plusieurs signalements cette semaine à Saint-Thomas-de-Conac. Les agents de l'ONCFS aimeraient en savoir plus sur l'origine de cet animal.

Trois agents de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) se sont rendus vendredi à Saint-Thomas-de-Conac (Charente-Marititime). Ils sont retournés sur les lieux où un loup gris a été repéré par quatre témoins mercredi. Leurs photos ont été authentifiées par les experts de l'office. Il s'agit bien d'un loup, le premier attesté en Charente-Maritime depuis le retour en France de cette espèce, au début des années 1990.

Pour l'instant, aucun prélèvement ADN n'a pu être effectué, à partir de poils ou d'excréments. Impossible donc de connaître l'origine de cet animal : Italie (le plus probable), Espagne ou Allemagne. Une certitude : il ne s'agit pas d'un loup captif. Aucune disparition n'a été constatée au zoo de la Palmyre, ni dans les autres élevages de la région, dans les Deux-Sèvres et en Gironde.

L'hypothèse du mâle isolé

Le gros ventre de l'animal photographié pouvait laisser penser à une femelle enceinte, mais c'est très peu probable en cette saison. L'hypothèse privilégié est donc celle d'un gros mâle solitaire, selon Guillaume Rulin, directeur en Charente-Maritime de l'ONCFS : "On connaît un phénomène avec le loup, c'est celui de la dispersion. A l'automne, les jeunes loups reviennent dans les meutes, et en écartent des animaux, qui partent à la recherche de nouveaux territoires."

Des voyages qui peuvent atteindre plusieurs centaines de kilomètres. "Les loups suivent souvent les axes routiers, note Guillaume Rulin. Ce qui fait que chaque année vous avez des automobilistes qui les filment du bord de la route avec leurs téléphone. Et bien souvent l'animal s'arrête, regarde, et s'en va tranquillement."

Appel aux éleveurs

L'ONCFS s'est aussi rendu vendredi dans un élevage bio de moutons à Mortagne-sur-Gironde, où six brebis avaient été tuées début novembre lors d'une attaque que l'éleveur avait attribuée à des chiens errants. Mais deux semaines plus tard, impossible de faire des prélèvements ni de tirer des conclusions. D'où cet appel lancé par les autorités aux éleveurs pour signaler très rapidement d'autres cas, qui peuvent d'ailleurs faire l'objet d'indemnisations.

Les agents de l'ONFCS sont également preneurs de nouveaux signalements, pour tenter de suivre le plus longtemps possible cet individu. "En Eure-et-Loir, le loup a été vu deux jours, et puis il a totalement disparu" note Guillaume Rulin, qui juge très improbable que cette espèce fasse souche en Charente-Maritime.
Pas question de le capturer

Mais selon l'ONCFS, il n'y a aucune raison de capturer cet animal, une espèce protégée. "C'est un prédateur comme un autre pour la faune sauvage, souligne Guillaume Rulin. Pour les éleveurs il y a tout un protocole. Et ce n'est pas un animal qui attaque pour attaquer. Si on ne l'embête pas, il n'y a pas de raison qu'il soit agressif."

Notez qu'en Charente, plusieurs signalements de loups ont été effectués ces dernières années. Mais ils n'ont pas pu être attestés officiellement.

Deux ou trois agents de l'ONCFS vont poursuivre leurs recherches tout le week-end, dans le secteur de Saint-Thomas-de-Conac. Ils attendent vos signalements au 05.46.74.95.20 ou sur l'adresse mail de leur service: sd17@oncfs.gouv.fr


Source : https://www.francebleu.fr/infos/environ ... 1574446591
Modifié en dernier par Antoine le Dimanche 24 Novembre 2019 20:04, modifié 1 fois.
Antoine
 
Messages: 2978
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Antoine » Dimanche 24 Novembre 2019 20:04

Sur le même sujet :

Un loup gris aperçu en Charente-Maritime

Un grand canidé a été aperçu et photographié au sud-ouest de la Charente-Maritime, à Saint-Thomas-de-Conac. Selon un communiqué de la préfecture, il trottait à proximité de parcelles de vignes. Cela a été confirmé, il s'agit d'un loup gris.

Un loup gris a été photographié, ce mercredi, à Saint-Thomas-de-Conac, au sud-ouest de la Charente-Maritime. Ce serait un infirmier qui a pris la photo selon nos collègues de Sud Ouest, qui se sont procurés le cliché. L'animal trottait près des vignes, selon la préfecture de Charente-Maritime, qui a envoyé un communiqué ce jeudi soir. Elle précise que le fameux "observateur" a transmis la photo et des détails à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage et ce sont tous ces éléments qui ont permis aux membres de l'ONCFS d'authentifier l'animal : il s'agit d'un loup gris, un canis lupus.

Des brebis retrouvées mortes

Six brebis ont été retrouvées mortes il y a une quinzaine de jours sur la ferme bio de la Gravelle à Mortagne. Information confirmée par la mairie ce jeudi, toujours selon la préfecture. Y-a-t-il un lien entre les deux événements? "L'ONCFS n'est pas dans la capacité de l'affirmer en raison des délais.", précise le communiqué.
Une espèce protégée

L'ONCFS continue ses recherches pour déterminer l'origine de l'animal. Pour trouver toutes les informations qui permettraient de le localiser. L'office national de la chasse et de la faune sauvage a des agents spécialisés en Nouvelle Aquitaine. Ils savent reconnaître les indices de la présence d'un loup. Ils savent aussi identifier les attaques d'animaux sauvages sur le bétail.

La préfecture de Charente-Maritime rappelle que le loup est une espèce protégée.

Toutes les personnes ayant vu un grand canidé, ayant subi des attaques sur le bétail ou ayant vu des animaux sauvages tués, doivent rapidement contacter l'ONCFS au 05 46 74 95 20 ou sd17@oncfs.gouv.fr


Source : https://www.francebleu.fr/infos/environ ... 1574370797
Antoine
 
Messages: 2978
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Therabu » Lundi 25 Novembre 2019 8:25

Merci Antoine pour cette info inédite. La capacité de projection de cette espèce est incroyable
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Antoine » Jeudi 23 Janvier 2020 10:15

Charente : une mère de famille tombe sur un loup en revenant de chez la nounou

Après avoir déposé son fils chez sa nourrice, une mère de famille a filmé un loup gris sur une petite route de Charente, lundi matin. Une première depuis près d'un siècle dans ce département, confirmée par l'Office français de la biodiversité.

Une habitante de Charente a fait une drôle de rencontre, lundi matin 20 janvier, sur une petite route de Gurat, à une trentaine de km au sud d'Angoulême. Elle y a croisé un loup gris, le premier observé dans ce département depuis près d'un siècle.

"C'était vers 10 h. Je venais de déposer mon fils chez sa nounou à Villebois-Lavalette", a raconté cette mère de famille de 28 ans à la Charente libre. "J'étais sur une petite route pour rentrer chez moi et j'ai vu cet animal dans le champ. Cela m'a troublé. Il a traversé la route, j'ai pu le prendre en photo."

Elle aussi pu le filmer comme en témoigne cette vidéo, publiée lundi sur YouTube par le quotidien.

"L'Office français de la biodiversité a pu authentifier cette observation comme celle d'un loup gris", a confirmé la préfecture de Charente ce mardi 21 janvier dans un communiqué.

Il s'agit de la troisième observation avérée d'un loup gris en moins de six mois en Centre-Val de Loire ou Poitou-Charentes. En août dernier, un loup avait déjà été photographié dans un champ en Eure-et-Loir et en novembre dans une parcelle de vigne en Charente-Maritime.

Une saison propice à leur "dispersion"

Dans son communiqué, cité par la Charente libre, la préfecture du département explique que l'automne et le début de l'hiver est une saison propice chez les loups "à une étape importante du cycle biologique de l'espèce qu'on appelle la dispersion".

"A cette période, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe, contraignant d'autres individus à quitter la meute pour chercher un nouveau territoire où s'établir", précisent les services de l'État. "Ces individus peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer."

Avant les signalements de ces derniers mois, la dernière observation avérée d'un loup en Charente remontait à 1926 et au début du XXe siècle pour le Centre-Val de Loire.

Environ 530 individus en France

Selon les dernières estimations du réseau Loup-Lynx, chargé du suivi de l'animal depuis sa réapparition dans les années 90, la France compterait environ 530 loups, surtout dans les Alpes, en Lozère et dans les Vosges.

Mais certains ont déjà été signalés occasionnellement dans le centre de la France : notamment en Dordogne, dans la Creuse, la Corrèze, le Cantal, le Puy-de-Dôme, l'Allier ou encore la Nièvre.


Source avec vidéo de cet animal : https://www.lanouvellerepublique.fr/a-l ... -la-nounou
Antoine
 
Messages: 2978
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Antoine » Jeudi 23 Janvier 2020 10:18

Plus de doute : le loup est bien présent entre Dordogne et Charente

Image
Un canidé, probablement un loup a été vu ce lundi 20 janvier 2020 à Gurat, au lieu dit "Le puits". / © Marina François

C'est une trentenaire résidente du village de Gurat, Marina François, qui a vu, photographié et filmé l'animal dans un champ ce lundi alors qu'elle venait de déposer son fils chez son assistante maternelle.

Les preuves remontées auprès de la préfecture ont donné lieu à un communiqué de la Préfecture de Charente officialisant l'information après confirmation de l’Office français de la biodiversité (OFB). Il s'agit bien d'un loup gris.

Le retour du loup en Dordogne... 5 ans après

Si le loup n'avait plus été identifié depuis un siècle en Charente, ce n'est pas le cas en Dordogne. La dernière présence avérée de l'animal remonte à 2015. L'un de ces canidés, probablement isolé et perdu, avait été abattu à St Léon sur l'Isle à proximité d'un poulailler.

Et du côté des éleveurs ?

Reste à savoir depuis combien de temps ce loup, à priori furtif et isolé, est présent dans les environs.

On se rappelle les attaques de veaux que les éleveurs des alentours de St Priest les Fougères avaient rapidement attribués au loup en avril 2019 (voir l'article ci-dessous).

25 km par jour... dans n'importe quelle direction

Une chose est sûre, l'hypothèse d'un loup à l'origine d'éventuelles nouvelles attaques dont feront l'objet ces villages du Nord-Dordogne sera désormais très sérieusement étudiée. St Priest les Fougères n'est qu'à 70 km de Gurat... Même pas deux jours de marche pour ces excellents marcheurs que sont les loups. Depuis qu'il a été identifié, le loup peut tout aussi bien être à Ribérac, Nontron, Thiviers... ou Périgueux.


Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 77575.html
Antoine
 
Messages: 2978
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Clemsy67 » Jeudi 23 Janvier 2020 10:24

Merci pour le partage de ces articles.
Je ne comprend vraiment pas pourquoi les positions de ces individus isolés sont systématiquement divulguées dans la presse ...
En tout cas, il est rassurant de voir à quel point les individus sont capables de se disperser sur le territoire.
Clemsy67
 
Messages: 574
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17

Re: Sur la piste du loup en Charente-Maritime

Messagepar Therabu » Jeudi 23 Janvier 2020 11:21

C'est à la fois rassurant et inquiétant.
Déjà en montagne où la nature est encore relativement intacte et où il y a du gibier, la cohabitation est difficile. Mais en plaine, où les modes de production n'incluent plus de bergers depuis au moins un siècle, l'équation entre survie de l'élevage de plein air et cohabitation avec le loup me paraît encore plus difficile à résoudre.
Evidemment, d'un point de vue personnel, je suis ravi de revoir le canidé revenir dans ma région natale et profiter de la déprise rurale mais je crains que cela tende encore plus un débat qui l'est déjà bien trop.
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10


Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement