Parc zoologique de Paris 2019

Postez-ici vos comptes-rendus de visites dans les espaces zoologiques français et étrangers...

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar candlemass » Mercredi 07 Août 2019 12:13

Sérieusement, Vincennes, c'est un peu les vessies que l'on nous fait passer pour des lanternes.

Les visiteurs ne sont pas dupes.

Quand j'ai visité le parc à son ouverture, j'ai été très déçu de ma visite. En plus d'un prix assez élevé pour un parc qui se visite en moins de 4h, je n'ai vu aucune promesse tenue. Oui, il y a des espèces intéressantes, mais pour le client lambda, je crois que le parc manque de valeur attractive.

Ensuite, la modernité ... Mis a part des matériaux qui sont plutôt neufs que modernes, il n'y a rien d’exceptionnel. Le concept reste des plus basiques.

La standardisation de la présentation ne permet pas une démarcation nettes des zones. Rien ne prête au voyage, au dépaysement. On se sent au Sahel parce que l'on nous dit que nous sommes au Sahel.

J'ai toujours dit que Vincennes était devenu un zoo d'architecte. Mais dans le mauvais sens. Les grandes baies vitrées que l'on retrouve partout offre parfois le seul bon point d'observation dans un enclos. Et lors de ma visite, beaucoup étaient couverts de buée. De plus, l'encadrement est joli, mais ne permet pas d'avoir de l'ombre en suffisance pour lutter contre les reflets.

Il y a aussi cette grande serre coûteuse. J'imaginais une ambiance comme dans le Bush au Burger zoo. Mais en fait, ce n'est qu'un chemin à peine sinueux entouré d'enclos. Quasi pas d'espèce en liberté!

Les intentions sont là, mais elles ont été mal calculées. On est resté dans un contexte théorique et au final rien ne fonctionne comme il fallait.

Pour terminer, je dirais que le tout, conçu pour créer une image forte et donné de la "personnalité" au zoo lui a porté préjudice.

Quand on fait de l'architecture ou du design, il faut parfois raconter une histoire. Visiblement une bonne histoire, car ici, si elle existe, elle est incompréhensible.

Peu être que le zoo possède une clientèle de fidèles, des locaux certainement, sensible au travail des soigneurs et à la particularité des petites espèces que possède le parc. Mais pour un visiteur qui vient sur Paris, avec tout ce qu'il y a à y faire, je doute, que venir ou revenir au zoo de Vincennes soit d'un quelconque intérêt.

Si le zoo met son extension sur les rails, il faudrait peu être songer à abandonner le design et le concept actuel et de se lancer dans quelque chose plus dans l'air du temps sur le plan animalier et sur ce que veulent les visiteurs d'un zoo en 2020 et dans le futur.
candlemass
 
Messages: 325
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar okapi » Mercredi 07 Août 2019 13:00

Le parc a évolué depuis l'ouverture, notamment sur le plan de la végétation, même si, bien sûr, sa structure globale est intacte. C'est le compromis entre deux projets qui a tué ce zoo qui promettait infiniment plus que ce résultat à mi parcours. La serre est ratée et bon nombre d'enclos, mal conçus, sont consternants. La dernière zone, à condition qu'elle soit vraiment riche, pourrait rééquilibrer un peu les choses, mais il faudrait raser un certain nombre d'enclos pour réinventer l'espace et ça, malheureusement, ce n'est pas pour demain.
Encore une fois, l'identité actuelle du parc n'est pas celle qu'il devrait avoir et cette "personnalité" n'est pas réellement aboutie.
okapi
 
Messages: 11812
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar zoobeauval25 » Mercredi 11 Septembre 2019 18:23

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, je suis retourné au Parc zoologique de Paris. Ma dernière visite datant de 2017, et n'ayant visité le parc qu'en hiver, celle-ci a été très originale pour moi, et j'ai découvert de nombreuses choses. Voici mon avis sur les 5 biozones, mais aussi sur les nouveautés.

Tout d'abord la Patagonie, la biozone que j'aime le moins. Quelle idée, vraiment, de consacrer autant d'espace à si peu d'animaux et si peu intéressants ! De plus, la Patagonie n'a aucun lien direct avec le parc et la France ! Cet espace a pour moi été uniquement conçu pour présenter otaries et manchots (dire qu'avait été évoquée une biozone sur l'Afrique du Sud !). Passons cette zone très peu intéressante, et dirigeons nous vers "Afrique", appelée "Sahel Soudan", à son ouverture. Je trouve bien dommage que les cohabitations n'aient pas été poussées un peu plus loin. Pourquoi ne pas avoir inclus les rhinocéros, les addax, les oryx et les zèbres dans une même grande plaine, dominée par un bel enclos à lion ouvert (et non pas refermé sur lui-même, comme l'actuel), avec une belle île arborée dans une lagune pour les babouins ? Et bien non. L'atmosphère général de la biozone est assez agréable, avec des senteurs et des végétaux qui peuvent parfois rappeler Burger's Desert, à Arnhem... La grande volière s'est pour moi assez mal développée car trop peu végétalisme selon moi, mais l'idée me plaisait beaucoup. En fait, seuls deux installations dans cette biozone m'ont réellement satisfait : ceux des addax et des oryx. Même si on peut regretter que les deux espèces ne cohabitent pas, il faut reconnaître que les enclos sont vraiment très bien conçus selon moi, avec des dénivelés, une végétation très réfléchie et de plutôt bons observatoires du point de vue des visiteurs. Je préférais nettement l'idée du "Sahel", qui avait un très grand lien avec le zoo, et plus largement avec l'heureusement disparu empire colonial français. au lieu de rhinocéros blancs, des hippopotames auraient été pour moi plus pertinents, car moins mangeurs de place (oui, oui, ça bouge moins un hippopotame), et facilement logeables dans la lagune par exemple. j'aurais vraiment aimé que les différents enclos surgissent réellement de la végétation, provocant un effet de surprise, avec, parfois, des enclos pour petits
mammifères et oiseaux, et pourquoi pas quelques petits vivariums cachés dans la brousse, le tout dominé par le grand rocher. Un autre point : je trouve parfaitement idiot d'avoir mis la mangeoire des girafes justement là où elles sont le moins visibles, où il n'y a pas de panorama possible et où l'enclos est le moins beau.
J'ai trouvé le nouvel espace des suricates et otocyons très bien fait, car de bonne qualité malgré un manque de moyens évident. Certes, ce nouvel enclos n'est absolument pas dans le style du reste du parc, mais les animaux qui l'habite sont très attractifs, et contribuent sans doute à créer une bonne visite.

Peu de chose à dire sur la biozone Europe, assez intéressante, bien qu'un peu fourre-tout. L'intérêt du continent européen étant sa grande diversité de paysage sur une surface finalement bien plus faible que les autres continents, il aurait selon moi fallu créer des micro-zones, se consacrer à un seul climat, ou bien même mieux traiter le continent dans son ensemble. Là, on retrouve des loups ibériques d'Espagne et du Portugal juste à côté de gloutons scandinaves, finlandais ou russes (oui, la Finlande, ce n'est pas la Scandinavie...).
Le vivarium était fermé à cause des travaux en vue de l'accueil des blobs.

La biozone Amazonie-Guyane est assez contrastée : selon moi, l'extérieur n'a absolument aucun intérêt. Nous pouvons attendre de voir comment la végétation se développera, mais en attendant, c'est réellement plat. Là encore, il est dommage que certaines cohabitations n'aient pas été tentées, par exemple, entre tapirs et singes laineux. J'ai d'ailleurs trouvé la nouvelle cohabitation cotais/chiens des buissons assez intéressante...
Quand à l'accueil des pécaris, il s'agit pour moi d'une très bonne décision qui redonne de l'attractivité à cet extérieur très "mort".
En revanche, l'intérieur est très plaisant à visiter. Même si ce n'est qu'une plaisanterie par rapport à d'autres serres que j'ai pu visiter (Bush d'Arnhem, Désert d'Arnhem, Masoala de Zürich, Gondwanaland de Leipzig, Mangrove d'Arnhem, Amazonie de Stuttgart...), elle offre un parcours très agréable, avec des espèces et des présentations intéressantes. Mais quel mauvais bassin à lamantins !

Enfin, la biozone malgache est ma préférée. C'est celle que j'ai eu le plus de plaisir à visiter, avec un bon dépaysement face à cette végétation qui s'est très bien développée, des espèces très intéressantes, et trois parties bien distinctes entre la serre, la forêt humide et la forêt sèche. Peut-être est-ce parce que l'eau y garde une importance majeure, rendant l'ensemble plus naturel ?
D'ailleurs, inutile d'imaginer un immense récif corallien pour le nouvel aquarium qui prendra place dans cette biozone à la mi-décembre, ce sera à la place des chauves-souris en sortant de la serre. Donc, pas grand chose... Mais à voir !

Je trouve extrêmement dommage que le grand rocher ait été si peu investi... On aurait pu imaginer toutes sortes de passages à l'intérieur, des bâtiments, un aquarium même, pourquoi pas ! Mais non : ici, c'est simplement un élément du paysage.

J'ai toujours l'impression, en visitant ce parc, que les concepteurs, si je puis les appeler ainsi, ont "voulu bien faire", en essayant de créer un zoo plus classique que le projet de TN+, en s'inspirant de divers zoos français, mais surtout en voulant absolument mettre en avant ce travail de conservation de zoo du XXI siècle. L'ennui, c'est que la mise en valeur de ce travail fait justement très "regardez, on vous le montre, le Parc zoologique de Paris n'est plus comme avant". En tout cas, je l'ai ressenti de cette manière. Pour moi, le parc, s'il voulait réellement être le "zoo du futur", comme c'était prévu, aurait dû viser beaucoup plus haut, avec des présentations jamais vues, bien plus spectaculaires, poussées et osées, à la hauteur de la beauté de la ville de Paris ! (Cela aurait été difficile, je vous l'accorde). Avec un plan de collection aussi bien moins classique et bien moins tourné vers le passé.
zoobeauval25
 
Messages: 1639
Enregistré le: Samedi 12 Mars 2016 22:36

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar Thibaut » Mercredi 11 Septembre 2019 22:03

J'ai trouvé le nouvel espace des suricates et otocyons très bien fait, car de bonne qualité malgré un manque de moyens évident. Certes, ce nouvel enclos n'est absolument pas dans le style du reste du parc, mais les animaux qui l'habite sont très attractifs, et contribuent sans doute à créer une bonne visite.


Ca c'est une bonne chose, je ne l'ai pas encore vu mais cette cohabitation est intéressante.

Là encore, il est dommage que certaines cohabitations n'aient pas été tentées, par exemple, entre tapirs et singes laineux.

Je te dis ça avec ma pauvre expérience mais je suis pas d'accord. C'est 3 mâles singes laineux et les morsures sont mortels. Lorsque j'ai travaillé avec eux c'était sans contact direct. Les seuls moments ou il y a eu contact ça se transformait en accident. Je pense que pour travailler en les faisant cohabiter avec les tapirs c'est pas l'idéal.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1268
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar Vinch » Mercredi 11 Septembre 2019 22:03

La Patagonie, aucun lien direct avec la France ?
Pourtant, si, même si ça a été plutôt très éphémère.
En effet, désigné comme successeur par les Indiens Mapuches suite à la mort de leur chef, un certain Antoine de Tounens, Français du Périgord, avait fondé à la seconde moitié du 19ème siècle le Royaume d'Araucanie et de Patagonie, parfois appelé royaume de Nouvelle-France. Le français y était imposé comme première langue et il y avait de la monnaie frappée à son effigie. Il régna sous le nom d’Orélie-Antoine 1er.
Malheureusement, ça ne dura que très peu de temps, de 1860 à 1862 (!!!), car il fut renversé par les autorités chiliennes qui convoitaient les mines d’or de la région, emprisonné et expulsé vers la France. Il a essayé de revenir plusieurs fois, mais s’est fait expulser à chaque coup. Dernier détail amusant, le titre de prétendant au trône d'Araucanie et de Patagonie continue à se transmettre de nos jours.
Enfin, jusqu’à la moitié du 20ème siècle, le français était la première langue étrangère (maintenant, c’est la deuxième) apprise dans la plupart des pays sud-américains, car les immigrés francophones ( de France, du Canada, et d’ailleurs ) étaient très nombreux, et éparpillé un peu partout en Amérique Latine. Plusieurs millions de sud-américains d’aujourd’hui ont des ancêtres français. Et beaucoup de jeunes sud-américains viennent faire leurs études en France.
Tout ça pour dire, finalement, qu’il est faux de dire que la Patagonie n’a aucun rapport avec la France.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5149
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar Therabu » Jeudi 12 Septembre 2019 8:39

Faire cohabiter zèbres, rhinocéros, cobes et addaxs/oryxs me paraît tout à fait illusoire car plusieurs espèces sont agressives, notamment les zèbres.
Je trouve justement les enclos des addaxs et oryxs de superficie bien trop faibles (c'est vrai aussi pour les pécaris). Il y a à mon goût, des espèces en surplus dans cette zone. Il aurait fallu en effet un seul enclos des rhinocéros jusqu'aux addaxs et enlever les koudous pour présenter des antilopes sahéliennes avec les girafes. C'est vrai aussi que l'enclos des lions n'est ni spectaculaire, ni vaste.
Et je te rejoins tout à fait sur le manque de petites espèces venant ralentir le rythme de la visite jusqu'à la biozone européenne. Auriez-vous des photos de l'enclos des suricates et otocyons ?

Enfin, j'attends de voir la cohabitation entre chien des buissons et coatis. Les premiers sont tout de même de vrais teignes.
Therabu
 
Messages: 3152
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar guirosama » Jeudi 12 Septembre 2019 10:18

J'avais perdu l'info d'une cohabitation coatis et chien-bois (comme on les appelle en Guyane). ma question est peut-être un peu bête mais pourquoi ne pas les avoir mixer avec les pécaris (qui ont aussi un mauvais caractère) ?

Idem pour les suricates et les otocyons, pourquoi ne pas les avoir associer avec des phacochères ?

Enfin, je vous rejoins complètement mixer des "grands" enclos (ou des gros animaux) avec des petits est vraiment intéressant, c'est ce qui se fait à Valencia et Malaga, mais le climat s'y prête davantage, sans doute.
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 972
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar okapi » Jeudi 12 Septembre 2019 10:48

Je pense que nous sommes en train de toucher au coeur du problème: la compétence relative des décideurs lorsqu'un concept échappe à leur zone de confort et d'entendement. Le projet initial a du faire peur en étant sans doute trop éloigné de l'idée que pouvaient se faire d'un zoo les responsables de la validation finale. Et c'est là, forcément, que se cachent les excellents mauvaises raisons qui ont conduit à prendre une décision fatale pour l'avenir du parc. Craintes, fondées ou infondées, d'un zoo trop différent, trop éloigné du parc tel que ces décideurs l'avaient toujours connu, ont provoqué le rejet d'un projet ambitieux au profit d'une version édulcorée et bancale. C'est d'autant plus triste que, pour une réaction craintive et irraisonnée, le Muséum s'est engagé dans une sacrée impasse. Pour sauver Vincennes, il faudrait sans doute fermer le parc à nouveau pour deux ans et y investir à peu près autant que lors de sa reconstruction, c'est donc totalement impossible à envisager. Il manque une perception "Bâloise" de ce que pourrait être un zoo urbain, notamment pour le développement de pavillons thématiques qui font singulièrement défaut à Paris. Je crois que les décideurs ont pensé "divertissement" avant toute chose sans pour autant avoir réellement les clés de cette dimension. La conception de la serre est déjà datée, infiniment trop sage et rectiligne dans sa définition spatiale: tout était possible et le résultat est franchement indigne d'une réflexion étayée par la visite des serres réalisées à travers le monde depuis Jungle World, le Biodôme, Omaha et Zurich. Je pense qu'il y a eu un manque d'élan, une étroitesse de vision globale et probablement une carence de compétences en matière de spectacularisation des formes en accord avec les enjeux multiples d'un zoo de capitale. C'est, économiquement, une tragédie pour le Muséum et... le contribuable.
okapi
 
Messages: 11812
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar snockot » Jeudi 12 Septembre 2019 10:56

Therabu a écrit:Enfin, j'attends de voir la cohabitation entre chien des buissons et coatis. Les premiers sont tout de même de vrais teignes.


Peaugres ont mis en place cette cohabitation depuis 2 ans, et il ne me semble pas avoir entendu parlé de soucis entre les deux espèces.
snockot
 
Messages: 723
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar okapi » Jeudi 12 Septembre 2019 11:31

J'imagine qu'une cohabitation réussie tient beaucoup à la superficie de l'enclos et aux possibilités des unes et des autres espèces présentées de se dissimuler ou de se tenir à bonne distance d'un éventuel conflit. Aves les surfaces de Vincennes, c'est pas gagné!
okapi
 
Messages: 11812
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar raphaël » Vendredi 13 Septembre 2019 21:30

zoobeauval25 a écrit:Tout d'abord la Patagonie, la biozone que j'aime le moins. Cet espace a pour moi été uniquement conçu pour présenter otaries et manchots (dire qu'avait été évoquée une biozone sur l'Afrique du Sud !).


T'inquiète zoobeauval25, ce n'est pas "pour toi", le maintien des deux espèces marines était en gros dans le "cahier des charges" et justifie cette zone. Il est vrai que j'aurais bien aimé aussi une grande zone sud-africaine avec manchots du Cap, otaries, et le reste d'antilopes, girafes, lions, hyènes brunes, suricates, damans du Cap, etc.

On peut de toute façon analyser longtemps les raisons de l'échec de Vincennes.
Pour ma part, c'est plutôt l'impression que le zoo n'a pas poussé assez loin sa transformation et a finalement pris les mauvais choix : faire partir des espèces phares pour des raisons de place, mais ne pas révolutionner la visite.
J'ai pu voir l'ancien zoo de Vincennes à quelques mois de sa fermeture, honnêtement, les enclos des herbivores africains actuels (rhinocéros, addax, girafes) et même plus globalement de tous les mammifères extérieurs (tapirs, chiens des buissons, vigognes etc) auraient très bien pu être dans l'ancien zoo. Le seul gros changement est ce style de hautes volières noires pour les primates et oiseaux, et ça ne fait pas très "naturel"...
Difficile de savoir d'où viendra le salut. Les petits ajouts de cette année ont au moins le mérite de relancer l'intérêt.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar zoobeauval25 » Dimanche 15 Septembre 2019 11:40

Merci beaucoup pour vos retours !

@Tibaut : Tu sais sans doute bien mieux que moi en ce qui concerne ces singes laineux... Mais même le concept de faire cohabiter des primates avec les tapirs aurait pour moi donné une attractivité inédite à l'extérieur de cette biozone. Imaginez un vaste espace devant la serre, parfaitement végétalisé, où cohabiteraient tapirs, capybaras, pécaris et singes hurleurs...

@Vinch : Tiens, je ne connaissais pas cette histoire ! Mais il est vrai qu'elle est assez intéressante, et qu'elle donne un lien avec cette région du monde... Il y a aussi la France Antarctique, fondée à l'époque de Louis XIV par des protestants en fuite... Mais qui n'a pas durée bien longtemps face aux puissantes colonies espagnoles et portugaises (et ce n'était pas vraiment la Patagonie, c'est vrai). Mais je trouve que ces liens ne sont pas assez fort, comparés à d'autres, comme l'Indochine qui a été une colonie française majeure (la "perle de l'empire colonial"). Pour moi, créer un espace sur la Patagonie sous prétexte de ses maigres rapports avec la France reviendrais à créer une zone sur le Mexique sous prétexte que le pays a failli être colonisé par la France sous Napoléon III...
Enfin bref, nous ne sommes pas là pour parler d'histoire. Simplement pour dire que cette biozone présente peu de cohérence selon moi, comparée aux autres : le Sahel faisait partie des colonies françaises d'Afrique occidentale, la Guyane est un territoire ultramarin de la France, Madagascar était une grande colonie française et quand à l'Europe, le parc y est situé. Peut-être est-ce là aussi l'erreur du parc : à la fois, il a voulu se détacher de son passé, en créant des biozones et en faisant partir bon nombre de ses espèces les plus attractives, et à la fois, il y est resté trop attaché, en voulant, par exemple, à tout pris conserver ses manchots et otaries...

@Therabu. Il est vrai que les zèbres de Grévy sont plus agressifs sur une petite superficie, mais je me dis : si à Vincennes ils arrivent à cohabiter pacifiquement avec les rhinocéros blancs dans un espace très restreint, pourquoi pas avec d'autres animaux ? De toute façon, des zèbres de Grévy au Sahel...
Je n'ai malheureusement pas de photos du nouvel espace des suricates et otocyons.

@Guirosama : je ne suis pas d'accord pour cette histoire de climat : dans les parcs Scandinave, comme Nordens Ark, on présente les reptiles à l'extérieur par exemple. Et puis, l'on pourrait imaginer des pavillons dans le style de Bâle, si la température ne convient vraiment pas... Enfin, la cohabitation avec les phacochères n'aurait pas pu avoir lieu, car la superficie de l'espace où les animaux sont présentés est bien trop faible.
zoobeauval25
 
Messages: 1639
Enregistré le: Samedi 12 Mars 2016 22:36

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar didier » Dimanche 15 Septembre 2019 16:04

mais je me dis : si à Vincennes ils arrivent à cohabiter pacifiquement avec les rhinocéros blancs dans un espace très restreint


Lors de mes 3 dernières visites, les cobes étaient avec les rhinos et les Grévy étaient dans le petit enclos juste à côté, il y aurait donc une rotation cobe/Grévy ?
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14730
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar Thibaut » Dimanche 15 Septembre 2019 17:58

Imaginez un vaste espace devant la serre, parfaitement végétalisé, où cohabiteraient tapirs, capybaras, pécaris et singes hurleurs.


C'est sur que ça serait pas mal, de toute façon vu la taille de cette zone ça aurait été compliqué de faire cohabité tout ça.. Singes hurleurs ça serait déjà plus facile à mon sens.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1268
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Parc zoologique de Paris 2019

Messagepar Vinch » Dimanche 15 Septembre 2019 18:05

Au CERZA, une cohabitation entre singes capucins, capybaras, tapirs et... loups à crinière avait été tentée il y a une 15aine d’années, me semble-t-il.
D’abord, les capucins ont été les premiers à dégager car il y avait tentative de prédation par les loups à crinière; puis ces derniers ont été déplacés car la femelle capybara ne les tolérait pas et les coursait méchamment...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5149
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

PrécédenteSuivante

Retourner vers Comptes-rendus de visites

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Tigre en mouvement