Extension du refuge la tanière

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar okapi » Lundi 04 Mars 2019 23:19

Et ce petit parfum d'Alcatraz, tu en penses quoi? Ces cages d'un autre âge, elles te plaisent vraiment? Et tu crois sincèrement que des arbres vont pousser d'ici l'ouverture? Parfois, sans rire, certaines réactions, comment dire...
okapi
 
Messages: 11728
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar abonnepdz » Mardi 05 Mars 2019 7:49

Les espaces actuellement visibles sont réservés à la quarantaine, c'est sur que ce n'est pas très glamour, les surfaces ont l'air correcte et les futurs enclos de présentation au public sont (sur le plan) pas trop mal et les animaux y seront mieux traité que dans des cirques ou autres trafics.

Par contre, ils risquent vite d'être débordé :
Le dossier de presse indique 1 000 à 1 500 animaux accueillis (dont 15 grands fauves, 5 éléphants, une dizaine de girafes, etc)
Hors pour les girafes je comprend pas trop l'urgence, à part les excédents des zoos, elles ne sont pas nombreuses en cirque. Mais pour les grands fauves, ça fait très peu de place, ils sont des centaines rien que dans les cirques français ( à noël 2017, il y avait 40 fauves de cirque rien que dans Paris ), sans compter les bébés lions/tigres issus de trafic.
Ils ne parlent beaucoup pas des reptiles, car si ils récupérent également les saisies de douanes, les serpents et tortues évadés... ils vont vite être submergés comme Pairi daiza.
abonnepdz
 
Messages: 594
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar okapi » Mardi 05 Mars 2019 9:57

Voilà tout de même un sacré paradoxe! Ce lieu qui va contribuer à assurer une bonne fin de vie à de nombreux animaux est le résultat d'investissements bien plus conséquents que pour la plupart des zoos! Je ne conteste pas l'importance des objectifs, mais j'avoue qu'autant de moyens pour de vieux ours, des fauves hybrides, des chameaux, des lamas, des poneys et des lapins quand de nombreux parcs n'ont pas la possibilité d'accueillir des espèces à des fins conservatoires, ça me rend perplexe...
okapi
 
Messages: 11728
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Mardi 05 Mars 2019 18:49

Pour les éléphants, il y a déjà le projet Elephant Haven, je ne pense pas que si demain la France interdit leur présence dans les cirques, il y ait besoin de 2 refuges pour les accueillir ?
Ma première impression sur ce papouilleur d'ours n'était pas très bonne, j'attends de voir comment se concrétisera ce projet, je préfère la personnalité de Christian Huchedé, le fondateur du Refuge de l'Arche mais j'irai voir cet établissement à son ouverture, peut-être qu'une bonne surprise m'attendra ...
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14667
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar GPN » Mardi 05 Mars 2019 19:11

okapi a écrit:Voilà tout de même un sacré paradoxe! Ce lieu qui va contribuer à assurer une bonne fin de vie à de nombreux animaux est le résultat d'investissements bien plus conséquents que pour la plupart des zoos! Je ne conteste pas l'importance des objectifs, mais j'avoue qu'autant de moyens pour de vieux ours, des fauves hybrides, des chameaux, des lamas, des poneys et des lapins quand de nombreux parcs n'ont pas la possibilité d'accueillir des espèces à des fins conservatoires, ça me rend perplexe...

Je pense que ta perplexité vient d'une différence de point de vue. Alors que ce refuge voit les animaux en tant qu'individus et veut sauver un maximum de ces individus en souffrance ou victime d'injustice quelqu'en soit l'espèce, tu vois plutôt ces animaux comme des "numéros", 2/3 lamas, un tigre hybride, 2 vieux ours bruns, 7/8 daims... avec une vision à l'échelle de l'espèce et/ou de la biodiversité. Juste une différence de philosophie animalière et de point de vue. Mais peut on leur reprocher d'avoir de la compassion en face macaques menacés d'euthanasie ?

Je ne te juge pas en écrivant ce message étant moi-même en débat avec moi sur cette question et essayant de trouver le juste milieu.

Pour te répondre @Didier, oui je pense que les deux structure trouverons leurs hôtes rapidement car ils se placent à l'échelle européenne, si le monde professionnel animalier est petit, celui des éléphants est minuscule. Tout le monde se connait et connait les éléphants de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Mercredi 13 Mars 2019 23:00

Suarce : une cagnotte permet le sauvetage et le transfert de 35 daims

Dans le Territoire de Belfort, un passionné de daims va devoir se séparer de son troupeau constitué en 1992 faute d'une déclaration en bonne et due forme. Mais ils échapperont à l'abattage. Un zoo de Chartres accepte de les reprendre. Leur transport est financé par une cagnotte en ligne.

Ils font partie du paysage de Suarce depuis plus de 25 ans. Les daims de Claude Voelin se sont reproduits au fil des ans grâce à ses bons soins. Certains ont même été nourris au biberon. Alors lorsque des tracas administratifs l'obligent à se séparer du troupeau, le Terrifortain ne peut se résoudre à les voir abattus. Il demande de l'aide.

Cette aide viendra du voisinage et d'inconnus, grâce à une cagnotte en ligne. La somme récoltée va permettre dans quelques jours [dimanche 17 mars] le transfert des 35 cervidés vers un parc animalier de Chartres.
Source : France 3 Bourgogne-Franche-Comté.
Et le lien vers un reportage vidéo : http://www.youtube.com/watch?time_conti ... yfeLrqpQ2o
Philippe
 
Messages: 10857
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Vendredi 15 Mars 2019 7:37

Près de Chartres (28), un refuge accueille animaux de cirque ou de laboratoires

L'un se balance déjà sur les agrès mis à sa disposition, un autre se délasse tranquillement: onze singes de laboratoires de recherche médicale goûtent à une retraite paisible au futur zoo refuge La Tanière près de Chartres.

Voués comme 2.000 à 3.000 primates, selon le Gircor, (Groupe interprofessionnel de réflexion et de communication sur la recherche) à l'euthanasie, ces onze animaux sauvages, des macaques fascicularis, cynomolgus et rhesus, sont arrivés la semaine dernière de Belgique et de France, à Nogent-le-Phaye (Eure-et-Loir).

Ils sont désormais calfeutrés pendant un mois en zone de quarantaine comme le stipule la législation, dans un bâtiment unique en Europe adapté aux primates. Ensuite, ils rejoindront de grandes volières à l'air libre où ils tenteront d'apprendre à vivre presque normalement leur vie d'animal en captivité.

" Le but n'est pas de les garder, mais de les sauver ", assure à l'AFP Patrick Violas, fondateur du futur zoo refuge, dont la structure en construction a pour vocation de recueillir et soigner des animaux maltraités, abandonnés ou souffrants.
" Lorsque ces singes auront été bien suivis par nos équipes et que l'on aura reconstitué une ou plusieurs communautés, nous nous efforcerons de les replacer dans des zoos plus classiques, dans des endroits où ils seront bien traités ", explique-t-il.

L'arrivée de ces primates est l'issue d'un " long combat que nous avons gagné ", se réjouit Marie-Françoise Lheureux, présidente et fondatrice du Graal (Groupement de réflexion et d'action pour l'animal), association grâce à laquelle les animaux sont arrivés au refuge.

Dans la zone de quarantaine, l'un des singes regarde l'équipe de soignants qu'il découvre avec une certaine réserve.
" Ces primates, sur lesquels des expériences scientifiques ont été réalisées durant dix à vingt ans dans le domaine des neurosciences et de l'optique, attendaient depuis deux ans de rejoindre La Tanière ", explique-t-elle.
" On rend aujourd'hui service à des animaux qui ont rendu eux-mêmes service à l'homme. C'est le premier jour du reste de leur vie ", se réjouit Patrick Violas, un amoureux des animaux qui a presque tout plaqué et qui investit énormément d'argent pour cette cause.

Des affaires aux animaux

Titulaire d'un bac agricole, Patrick Violas a commencé sa carrière professionnelle comme garçon vacher dans une ferme laitière. Mais très vite, il rejoint un groupe automobile et grimpe les échelons pour devenir directeur commercial.

Dans les années 1980/1990, il crée une boutique de téléphonie mobile en Eure-et-Loir, "5/5", puis deux, puis trois, jusqu'à 270 dans toute la France. Un empire qu'il a ensuite vendu et qui lui a permis de faire fortune.

En 2011, il tourne la page des affaires pour revenir à ses premières amours, les animaux, en rachetant un corps de ferme à l'abandon aux portes de Chartres.

Il y crée "La Ferme pédagogique de la Renaissance" qui accueille près de 400 animaux, principalement de basse-cour, délaissés ou maltraités. La ferme est ouverte au public.

Au détour d'une rencontre avec des gens du cirque qu'il a depuis fait venir avec lui, Patrick Violas décide de donner une nouvelle dimension à sa ferme en accueillant des animaux sauvages. Il s'entoure de professionnels reconnus comme Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire spécialiste des animaux sauvages.

Il investit massivement dans de nouveaux bâtiments et des équipements neufs, ainsi que dans une clinique vétérinaire de pointe. La nouvelle structure adossée à la ferme pédagogique accueille désormais des animaux de cirque à la retraite, d'autres saisis chez des particuliers qui n'avaient pas d'autorisation, ou provenant d'élevages clandestins...

Aujourd'hui on y trouve des ours, des otaries, des wallabies et autres animaux exotiques ou sauvages... Plus d'un millier d'animaux devraient trouver leur place dans ce zoo refuge baptisé La Tanière qui ouvrira au public en 2020, ce qui permettra d'aider à financer son fonctionnement.

Mais malgré cette réussite, Patrick Violas l'avoue : " Mon rêve, ce serait de fermer tout de suite, parce que cela voudrait dire qu'il n'y a plus d'animaux à sauver. "

Image
Source : Actu Orange.
Philippe
 
Messages: 10857
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Mercredi 20 Mars 2019 19:40

Un bref reportage pour FRANCE 2 où l'on apprend que les papouilles aux ours, c'est du médical training. :D

https://www.facebook.com/zoorefugelatan ... 758296421/
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14667
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar GPN » Mercredi 20 Mars 2019 19:45

Du medical training en contact direct n'en déplaise à certains :)
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar jean-marc » Mercredi 20 Mars 2019 21:23

Rien de surprenant concernant les "papouilles" puisqu'il s'agit d'animaux de cirque avec leurs dresseurs qui ont tous élus domiciles au refuge de la tanière...
jean-marc
 
Messages: 749
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Mercredi 20 Mars 2019 22:42

Je trouve que ce refuge a un côté Pinderland, Gilbert Edelstein va être jaloux. :mrgreen:
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14667
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar ManedWolf » Jeudi 21 Mars 2019 12:40

A Nogent-le-Phaye, le chantier du zoo refuge La Tanière ouvre ses portes au public

Le zoo refuge La Tanière à Nogent-le-Phaye ouvre désormais ses portes au public les mercredis et samedis pour des visites guidées.

Ces visites sont proposées au public afin de leur permettre de découvrir l’ampleur de ce projet unique au cœur de la Beauce. Une précision : c’est uniquement le chantier du zoo-refuge qui sera ouvert ainsi que la ferme pédagogique La Renaissance. Les visiteurs ne pourront voir que les animaux domestiques et non pas les animaux sauvages.

Les départs des visites se font à 10h30, 14h30 ou 15h30. Se présenter 15 minutes avant l’heure de départ.

Des bénéfices reversés à la cause animale

Ces visites du zoo refuge participent au bien-être des animaux : tous les bénéfices obtenus grâce à l’achat des tickets d’entrée seront entièrement reversés à la cause animale.

Source : L'Echo Républicain
Avatar de l’utilisateur
ManedWolf
 
Messages: 70
Enregistré le: Jeudi 21 Février 2019 17:28

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Jeudi 21 Mars 2019 18:50

Rien de surprenant concernant les "papouilles" puisqu'il s'agit d'animaux de cirque avec leurs dresseurs qui ont tous élus domiciles au refuge de la tanière...


Ah, ils recueillent aussi les dresseurs au chômage, c'est un concept vraiment original. :wink:
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14667
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar furylion » Dimanche 07 Avril 2019 21:20

Un refuge pour les animaux blessés et abandonnés
A Nogent-le-Phaye, près de Chartres, un zoo refuge accueille des centaines d'espèces d'animaux abandonnés ou issus de laboratoires
En France, très peu de structures peuvent accueillir des animaux domestiques ou sauvages qui ont été abandonnés, et encore moins des animaux issus de laboratoires. Les demandes de placements sont tellement importantes qu'à Nogent-le-Phaye, près de Chartres, un zoo-refuge toujours en construction accueille déjà des centaines d'espèces. Ce refuge baptisé la Tanière est le premier en France.

Le refuge de la Tanière a été créé par Patrick Violas. Cet ancien homme d'affaires a fait le pari fou de sauver des animaux abandonnés. Si ce refuge offre une nouvelle vie aux animaux, il n'accueille des pensionnaires qu'à certaines conditions : "Ici peut arriver n'importe quel animal : un écureuil, un lapin, un cheval... Ce sont des animaux qui ont besoin de soins. Mais il ne suffit pas de me dire « j'ai un animal, je n'en veux plus », il faut qu'il y ait une vraie cause et un vrai besoin pour l'animal", explique Patrick Violas.

Pour prodiguer les soins médicaux aux pensionnaires, le fondateur du zoo-refuge a engagé à plein temps une vétérinaire spécialiste de la faune sauvage. Son expérience l'a elle aussi confrontée à des histoires tragiques : "Quand il y a des problèmes chez les animaux, des problèmes de maltraitance, il y a aussi souvent derrière des problèmes sociaux. On n'est pas du tout dans le jugement de qui nous présente les animaux en sauvetage, de qui est en cause... Il ne s'agit pas de savoir si les laboratoires ont raison, si les cirques ont droit d'exister... On veut juste avoir une solution pour les animaux et donc ne pas porter de jugement sur les personnes qui nous les apportent", confie le Dr Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire. Le refuge est donc ouvert à tous, y compris aux animaux ayant subi des expériences.

Plus d'un millier d'animaux devraient trouver leur place dans ce refuge de 20 hectares. Son ouverture au public est prévue au printemps 2020, ce qui permettra de financer le sauvetage et l'entretien des animaux.


Source (avec vidéo) :https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/environnement-et-sante/animaux/un-refuge-pour-les-animaux-blesses-et-abandonnes_26811.html
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 576
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Mardi 30 Avril 2019 10:59

Une tigresse de cirque débarque au zoo refuge La Tanière à Nogent-le-Phaye, près de Chartres

Après les singes de laboratoires, début mars 2019, une nouvelle arrivée a fait du bruit, ce lundi 29 avril 2019, au zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye, près de Chartres. Le site a accueilli une tigresse de cirque.

L’équipe du zoo refuge La Tanière, implanté à Nogent-le-Phaye, a vécu un grand moment d’émotion, ce lundi 29 avril 2019. Le site, spécialisé dans le sauvetage d’animaux (retraités de cirque, rescapés de laboratoires...), a accueilli son premier fauve : Sheron, une tigresse de 14 ans qui pèse 133 kg.

L’animal, placé dans une grande cage à l’arrière d’une camionnette, est arrivé avec son propriétaire, Éric Bormann, qui dirige un cirque dans le 15e arrondissement de Paris. « C’est impressionnant mais pas effrayant, car la tigresse est avec des gens qui savent y faire », confie à chaud Patrick Violas, le créateur du refuge et parc animalier, alors que les soigneurs s’affairent autour de l’animal.

« Un événement tragique »

Ébranlé, Eric Bormann ne peut contenir ses larmes. Le dresseur se souvient : « C’est une tigresse qu’on a élevée au biberon avec ma femme. Pendant plus de dix ans, nous avons tourné dans toute l’Europe. Je faisais un exercice d’équilibre très particulier avec Sheron, qui sautait entre mes jambes, alors que j’avais la tête en bas. »

Le propriétaire de cirque a fait le choix de se séparer de tous ses tigres « après un événement tragique ». Le 24 novembre 2017, l’un de ses fauves s’était échappé dans les rues de Paris, et avait été abattu par le dresseur, ce qui avait suscité un vif émoi.

Éric Bormann a déjà placé plusieurs de ses protégés dans des zoos en France et à l’étranger. Il ne lui restait plus qu’à trouver un havre de paix pour Sheron, qui coulera une retraite paisible à la Tanière.

L’animal a été placé en quarantaine. Un important dispositif de sécurité a été mis en place. « C’est un grand prédateur. Il faut être extrêmement vigilant », souligne Florence Ollivet-Courtois, la vétérinaire du zoo refuge. Sheron, qui mange entre 2 et 3 kg de bœuf et de poulet tous les deux jours, dispose de trois boxes et peut se délasser dans un bassin installé spécialement pour elle. Le public pourra faire sa connaissance en 2020, lors de l’ouverture du zoo. En attendant, des visites du chantier et de la ferme sont toujours possibles.

Bientôt des lionnes


D’autres fauves rejoindront prochainement La Tanière, à Nogent-le-Phaye, près de Chartres. Une lionne de 7 ans, qui avait attaqué son soigneur pendant un spectacle, il y a deux ans, devrait être accueillie par l’équipe de Patrick Violas d’ici un mois. Une lionne d’un cirque breton est aussi attendue.

Image
Source (avec reportage vidéo) : www.lechorepublicain.fr/nogent-le-phaye ... _13550497/
Philippe
 
Messages: 10857
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement