Naissance de quatre lionceaux blancs à Jurques...

Messagepar didier » Mardi 05 Juin 2007 8:15

Voici un article paru sur http://www.naturavox.fr avant la mort des lionceaux :


La dépêche est tombée jeudi 24 mai, et sur Yahoo, elle fait presque instantanément partie des articles les plus envoyés. C’est vrai qu’ils sont mignons, ces petits lions tout immaculés! Et lorsqu’on lit dans ladite dépêche: « un événement particulièrement rare, cette sous-espèce ne comptant plus qu’une trentaine d’animaux dans le monde », on se dit tout naturellement qu’il s’agit là d’une petite victoire contre la perte de la biodiversité apte à susciter une vague bouffée d’optimisme. Bien malheureusement, c’est tout le contraire, si l’on y regarde de plus près, il s’agit plus d’un avatar malheureux que d’un succès dans la sauvegarde de la biodiversité, tout au moins dans la biodiversité naturelle.



Je m’explique. Contrairement à ce que dit cette dépêche, les lions blancs ne sont pas une sous-espèce, mais une simple anomalie, comme il peut s’en produire à l’infini chez n’importe quelle espèce vivante en milieu naturel ou artificiel. Dans la nature, la sélection darwinienne tend à éliminer ces lions blancs, trop repérables pour leurs proies, d’où le fait que ce caractère ne se stabilise pas pour former une réelle sous-espèce, mais ne fait qu’apparaître sporadiquement ici ou là. Pour dire les choses plus abruptement, même si ces lions nous étonnent par leur rareté, du point de vue de la sauvegarde de l’espèce pure, il ne valent pas mieux que s’ils étaient couverts de poils longs leur cachant la vue comme de vulgaires bergers briards, difformes comme des teckels ou prognathes comme des boxers.


Et pourtant, ils ont du succès, ces beaux félins blancs... Il y a longtemps déjà (une bonne quarantaine d’années) que les tigres blancs ont été sélectionnés à partir d’un ou deux individus capturés en Inde, avant d’être répandus dans les zoos du monde entier. Ils font partie des attractions-phares du -par ailleurs excellent- zoo-parc de Beauval, l’un des plus beaux de France et les plus à la pointe de la sauvegarde des espèces menacées. Il y a déjà quelques années qu’ils y ont été rejoints par ces fameux lions blancs, maintenant imités par ceux du parc zoologique de Jurques dans le Calvados. Oui, mais voilà. La vocation de ces zoos -généralement bien remplie- doit être de montrer et sauvegarder les espèces telles qu’elles existent en milieu naturel, les formes artificielles étant présentes à la rigueur, à titre marginal, comme par exemple l’inévitable enclos à chèvres naines, qui font la joie des petits enfants.


Or, à Beauval, entre autres, on voit à présent plus de félins blancs que leur contrepartie authentique. Non seulement la place et les moyens énormes que réclament ces grands félins sont perdues pour la vraie sauvegarde de la biodiversité, mais en plus, même d’un point de vue purement esthétique, si l’on met de côté l’attrait subjectif de la rareté, la forme naturelle est autrement plus belle que l’anormale, en particulier chez le tigre : entre les fascinantes nuances fauves striées de noir du tigre naturel et le blanc pâle de leur pendant artificiel, il n’y a pas photo.

La différence esthétique est certes moins évidente chez le lion, mais le gaspillage de moyens n’en est pas moins patent. Et ce, d’autant plus que, comme le tigre, le lion possède des sous-espèces -des vraies- menacées de disparition totale. Plusieurs d’entre elles ont déjà disparu aux temps historiques, tel par exemple le lion du Cap ou le lion de l’Atlas, largement exploité par les Romains pour leurs jeux du cirque, sans parler du lion des cavernes d’Europe, qui était l’équivalent septentrional léonin du tigre de Sibérie et qui était le plus grand des félins connus (et qui, lui, était peut-être naturellement blanc pendant les périodes glaciaires, comme l’est l’ours polaire). Plus importante encore que le lion de l’Atlas, pour lequel il n’y a plus rien à faire, la sous-espèce indienne, qui diffère des africaines par une crinière moins développée laissant les oreilles apparentes, et la présence d’un pli de peau ventral. Le lion asiatique diffère également par la structure de son crâne, ainsi que par le comportement : les mâles défendent un territoire et des harems plus petits que ceux des sous-espèces africaines. Il ne reste plus que quelque 300 individus fortement consanguins de cette sous-espèce bien différenciée, autrefois répandue jusqu’en Asie Mineure, et s’il faut concentrer ses efforts sur la sauvegarde d’un lion, c’est bien sur celui-ci. Mais il n’y a pas que le lion asiatique qui soit injustement méconnu. Il existe de nombreuses espèces ou sous-espèces de félins dont la maintenance dans les zoos permettrait à la fois de constituer des pools de gènes utiles en cas de perte du milieu naturel -guerres et surpopulation galopante sont le lot des pays du tiers-monde qui abritent la plupart d’entre eux- tout en sensibilisant le grand public à cette immense richesse, de façon à lui permettre d’apprécier l’intérêt de leur sauvegarde pour les générations futures.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14396
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Messagepar jmondazar! » Mardi 05 Juin 2007 12:35

triste nouvelle !

a peine né deja mort, c'est dingue que la mère les ait abandonné comme ça.

Enfin, merci aux soigneurs qui ont fait tout leur possible pour les sauver.
Sony a700, Tamron 200-500, Sigma 50-500, Sony macro 100

Gibbons, connaître et protéger : https://www.facebook.com/GibbonsConnaitreEtProteger
"contre l'huile de palme", rejoignez nous sur Facebook : http://www.facebook.com/contrelhuiledepalme
Avatar de l’utilisateur
jmondazar!
 
Messages: 166
Enregistré le: Dimanche 22 Avril 2007 17:39
Localisation: boulogne billancourt

Messagepar Math 63 » Mardi 05 Juin 2007 13:25

Ce qui est triste dans l'histoire, c'est la mort des lionceaux, qui n'avaient rien demandé.

Mais après, sans vouloir offenser les propriétaires du zoo de Jurques, c'est tant pis pour eux.
Je m'explique, avant de me faire tuer! :lol:

Je ne doute pas qu'ils ont accompli, et qu'ils accomplissent toujours, un travail formidable.

Mais se baser sur la naissance de lionceaux blancs pour attirer les foules, alors que la survie de ces petites bêtes n'étaient pas acquise, est une erreur fondamentale.

Vous allez dire "Oui, mais maintenant que tu sais qu'ils sont morts, c'est facile de dire ça, etc etc".
Peut-être, mais de nombreux zoos ont aussi des naissances "exceptionnelles", comme à Peaugres, avec les 7 petits guépards. Mais dès le jour où ils sont nés, personne n'a été le crier sur tous les toits, pour éviter tout contre-coup médiatique si les petits étaient morts.

Ce que je regrette, c'est le manque de prudence de Mr et Mme Oury (j'espère ne pas faire de faute, et si tel était le cas, veuillez m'excuser), qui, croyant trouver-là une occasion de médiatiser encore plus les 30 du parc, se sont offerts une malheureuse contre-publicité, qui je l'espère, n'aura pas de conséquence sur l'affluence de visiteurs au parc.

En leur souhaitant d'autres très bonnes nouvelles, comme par exemple une naissance de panthères des neiges, qui d'une part représente un intérêt pour la conservation, et qui d'autre part permettrait de faire oublier, au moins pour le visiteur lambda, ce triste coup du sort.
...The road to hell is paved with good intentions...
Avatar de l’utilisateur
Math 63
 
Messages: 1196
Enregistré le: Jeudi 02 Novembre 2006 11:28

Messagepar seaseb » Mardi 05 Juin 2007 16:30

Tu a 2 écoles en com autours des naissances en parcs.
Soit tu annonces immédiatement les naissances (même celle à pb potentiels). Tu mises alors sur l’effet d’annonce toujours efficace, des images de nouveaux nés à fondre et l’image du soir à la météo. Tout benef coté image public.
En cas d’échec en suite tu fais profil bas où communique plus mollement sur le sujet et l’info, moins sexy, est en général bien moins relayée par les médias. Par contre tu passes un peu pour un con auprès de tes pairs et les gens qui connaissent un peu et qui eux ne se laissent pas berner par les termes enjôleurs des communiqués de presse.

Soit tu n’annonce rien, tu attend que les étapes critiques soit passé pour faire l’annonce ou même simplement que l’animal soit visible au public. Comme le délais peu être long (qq mois parfois) tu te prive inévitablement d’une partie des retombée positives (en terme d’image). Tu déplaces une télé pour un lionceaux de qq jours, pas pour des jeunes de 2 ou 3 mois … Mais tu es relativement a l’abris d’un problème. C’est plus sérieux et moins tape à l’œil mais moins rentable sur le court terme.

Suivant les zoo, leurs importances et leurs politiques tu a l’un, l’autre ou un mixe des 2. Disons clairement que la méthode employée renseigne bien sur les orientations profondes de la politique de communication du parc et le statut de l’animal au milieu.
Avatar de l’utilisateur
seaseb
 
Messages: 190
Enregistré le: Lundi 16 Janvier 2006 13:43
Localisation: Bordeaux

Messagepar Math 63 » Mardi 05 Juin 2007 18:13

Ouf, je me suis pas fait tuer :lol:

Personellement, je trouve la deuxième méthode beaucoup plus logique, et moins risquée.

Mais cela doit dépendre de la tailel de la structure, car un parc qui attire sans problème (La Plamyre, Beauval...) n'aura aps besoin de "ça" pour que les gens viennent visiter, alors que pour une petite structure, c'est un plus non négligeable... quand il n'y pas de problème.
...The road to hell is paved with good intentions...
Avatar de l’utilisateur
Math 63
 
Messages: 1196
Enregistré le: Jeudi 02 Novembre 2006 11:28

Messagepar didier » Mardi 05 Juin 2007 18:24

BEAUVAL a annoncé la naissance du bébé gorille très rapidement aussi , croisons les doigts pour que tout se passe bien .
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14396
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Messagepar Math 63 » Mardi 05 Juin 2007 18:33

Oui, je pense que ce n'était pas une bonne idée. Mais ils prennent moins de risques puisque Kabinda a déjà eu un petit et s'en est très bien occupé, alors que Nyala était primipare.

En revanche, ils n'ont rien affiché sur le site.
...The road to hell is paved with good intentions...
Avatar de l’utilisateur
Math 63
 
Messages: 1196
Enregistré le: Jeudi 02 Novembre 2006 11:28

Précédente

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement