Peut-on réensauvager la nature? en partenariat avec Libé

Peut-on réensauvager la nature? en partenariat avec Libé

Messagepar Vinch » Samedi 23 Janvier 2021 10:55

Peut-on réensauvager la nature? en partenariat avec Libération
54 minutes
ÉCOUTERS'ABONNER
Podcast
RSS
RÉAGIR
Twitter
Facebook
Contact
Podcast Peut-on réensauvager la nature? en partenariat avec Libération
Partager Copié dans le presse-papier
La nature sauvage a été régulièrement dérangée par des phénomènes climatiques et l’homme a chamboulé voire effacé le paysage naturel. Est ce que les initiatives de réensauvagement et de libre évolution permettront à la nature de reprendre ses droits ?

Réensauvager la nature
Réensauvager la nature © Getty / Paul Souders
Dès le 18 janvier dans Libération un dossier autour du ré ensauvagement pour comprendre ce concept de conservation de la nature, son interêt et ses limites. Qu'est ce que le ré ensauvagement ? Est-ce que les initiatives qui permettent à la nature de reprendre ses droits en la laissant tranquille sont des utopies ou des réalités ? Un dossier en partenariat avec Libération.

Dans ce dossier« Peut-on ré ensauvager la nature ? » Aude Massiot Cheffe adjointe du service Société, spécialisée Environnement à Libération propose dès le 18 janvier dans Libération des articles pour comprendre ce concept de conservation de la nature, son intérêt et ses limites. On part en Angleterre où de nombreux projets sont à l'œuvre comme celui de Hugh Somerleyton et son projet Wild East qui espère parvenir à laisser 20% de leur région de l’East Anglia à la nature soit 250 000 hectares à réensauvager et cela d’ici cinquante ans. Aux Etats Unis , il y a bien sûr Yellowstone mais il y a aussi d'autres initiatives comme celle autour de la forêt secondaire de l'Université d'Harvard, une forêt qui a repris ses droits après avoir été exploitée. En Allemagne, des chercheurs ont étudié le rideau de fer qui est un no man's land sur 1390 kms sans aucun humain. Ce sont des zones d’extrême liberté pour des espèces qui avaient presque disparues comme des loutres ans lesquelles on trouve une des plus belles concentrations de biodiversité d’Europe.

Le ré ensauvagement est aussi un coup de pouce à la nature. Le bouquetin des Alpes est passé près de la disparition, il a été est réintroduit petit à petit. Peu à peu, il recolonise les Alpes et actuellement 46 295 bouquetins repeuplent les Alpes. L’aigle royal et le gypaète barbu témoignent du retour des acrobates des falaises. Il aura fallu quelques décennies pour revitaliser nos montagnes.. Les aigles royaux en Europe, sont toujours en augmentation et sont un bon indicateur du ré ensauvagement. Le gypaète lui aussi a failli disparaitre, il a fallu attendre les années 1970 pour le réintroduire dans les Alpes autrichiennes en 1986. Même en Haute-Savoie « le casseur d’os » est de retour ! Sa présence est corrélée avec la présence du bouquetin, et des couples de gypaètes sont en cours d’installation spontanée sur différents sites des Corbières

Gilles Cochet est naturaliste et cela fait plus d’un demi-siècle qu’il arpente avec sa femme le vieux continent. Ils sont retournés sur les lieux de leur voyage, pour voir comment avaient évolué ces contrées sauvages. Avec des surprises de taille comme les bisons de retour en Europe, des ours en balade dans les Grisons ou dans le Valais, des élans en Allemagne, la baleine grise en Méditerranée, des pontes de tortues caouannes dans le Sud de la France….. Optimiste, Gilbert Cochet naturaliste est co auteur avec Béatrice Kremer-Cochet de « l’Europe réensauvagée , vers un nouveau monde » Collection Mondes Sauvages Ed Actes Sud. Notre vieille Europe est l'un des continents qui ont le plus tôt souffert des activités humaines. Tout semblait perdu, mais c'était sans compter sur la résilience de la vie sauvage : aujourd'hui, de nombreux espaces délaissés se reboisent spontanément et reprennent vie. Le ré ensauvagement est à l'œuvre, efficace, rapide, surprenant. Dans tous les milieux, la faune est de retour. D'ici à 2030, sur l'ensemble de l'Europe, ce sont 30 millions d'hectares qui vont ainsi s'offrir à la vie sauvage, l'équivalent de 30 fois le parc national de Yellowstone, aux États-Unis ! L'Europe des territoires protégés va ainsi bénéficier, elle aussi, des effets positifs du ré ensauvagement !

avec Aude Massiot est Cheffe adjointe du service Société, spécialisée Environnement à Libération pour le Dossier Fil Vert de janvier dans Libération : « Peut-on ré ensauvager la nature? » dès le 18 janvier

Gilbert Cochet est naturaliste, professeur agrégé des Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), attaché au Muséum national d'histoire naturelle, spécialiste de malacologie (sciences des mollusques d'eau douce). Il est membre de plusieurs associations : l'ASPAS, l'Association Francis Hallé pour la forêt primaire, Forêts Sauvages qu'il préside... et il est co auteur avec Béatrice Kremer-Cochet de « l’Europe réensauvagée , vers un nouveau monde »

Source: https://www.franceinter.fr/emissions/la ... 8jztiroxkE
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5936
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tigre en mouvement