LEGENDIA PARC, promesses tenues

LEGENDIA PARC, promesses tenues

Messagepar Antoine » Mardi 03 Décembre 2019 10:06

LEGENDIA PARC, promesses tenues

Du côté de Frossay, le Legendia parc a battu cette année des records de fréquentation. Zoom sur ce lieu hors du commun, à l’heure où le parc féérique et animalier a fermé ses portes, pour préparer son événement autour de Noël.

Une saison riche, des journées estivales extrêmement fructueuses, au point que l’organisation a été contrainte de programmer à plusieurs reprises les spectacles joués en direct pour que tout le monde puisse y assister… Il y a bien eu un effet Legendia parc cette année en Loire-Atlantique. Niché du côté de Frossay, ce site de 33 hectares alliant spectacles féeriques et parcours animaliers accueillant plus de 400 animaux a capitalisé cette année sur différentes nouveautés qui ont servi de locomotives : « nous avons accueilli deux servals, des félins assez méconnus », raconte Pierre-Marie Lefeuvre, qui a repris en début d’année 2019 les rênes du parc animalier créé par son père il y a une trentaine d’années. « Le public a apprécié cette nouveauté, d’autant plus que nous sommes les seuls dans le grand ouest à présenter ces animaux aux capacités surprenantes : le serval peut bondir jusqu’à trois mètres en hauteur et six mètres en longueur et il peut atteindre une vitesse de 80 km/h ! » Autre nouveauté 2019 : cet été, le public a pu entrer de plain-pied dans le quotidien des soigneurs grâce à une animation baptisée l’Odyssée soigneur, une nouvelle aventure proposée aux visiteurs, principalement juniors et enfants. « Préparation des rations, nettoyage des enclos et nourrissage des animaux, c’était vraiment une expérience insolite, au plus proche des animaux, qui a permis à notre clientèle de s’imprégner de nos contraintes, de comprendre le travail des soigneurs et, au-delà, de mesurer combien la sauvegarde de certaines espèces peut être fragile ». Au fil des années, le Legendia Parc a su se révéler, laissant derrière lui l’image parfois désuète du sentier des daims qui fidélisait, à l’époque de son ouverture en 1992, environ 2.500 entrées annuelles. Depuis, c’est plus de vingt fois plus de public qui découvre ce parc animalier doté de 60 espèces différentes et qui organise, pendant la période de pleine activité, trois spectacles joués en direct par des comédiens. Et puis il y a eu le grand coup de griffe de communication : « depuis deux années, nous accueillons deux frères ours bruns des Pyrénées, et depuis la passerelle surplombant leur vaste enclos, le public ne perd pas une miette de l’activité de ces animaux extraordinaires. » Trois lynx ont aussi rejoint le parc à la même période.

Ni un zoo, ni un parc d’attractions

Pour le jeune Pierre-Marie Lefeuvre, c’est un rêve éveillé, un projet de vie construit autour de légendes celtiques pour fédérer une atmosphère très particulière le long des trois boucles de découverte. Depuis, le jeune entrepreneur ne se repose pas sur le travail paternel, il envisage déjà l’avenir pour continuer à écrire l’histoire de Legendia Parc. 2019 a vu la mise en place d’un nouveau spectacle autour des loups, cultivant aussi cette image très singulière, atypique. « C’est un parc animalier, pourtant, nous ne sommes ni un zoo, ni un parc d’attractions », insiste Pierre-Marie Lefeuvre. Son parc met en scène des représentations hybrides où se mêlent folklore, mythologie et apprentissage avec toujours comme fil rouge, la sensibilisation du respect des animaux. Voilà comment Legendia parc a réussi à séduire, avec une image innovante et singulière. Classé à la 9e place d’un classement des meilleurs parcs français, le Legendia parc est encore sans doute trop dans l’ombre de Planète sauvage, mammouth départemental dédié à la présentation du monde animal. Qu’à cela ne tienne, l’équipe travaille déjà la prochaine saison et depuis la fermeture publique le 11 novembre dernier au soir, des nouvelles infrastructures sont en construction afin d’accueillir au mieux les visiteurs, dès 2020. Mais d’ici là, dans quelques jours, l’Arche de noël va ouvrir ses portes les week-ends de novembre et de décembre, pour une plongée dans la magie de Noël, avec les ours, les loups et les lynx. « La légende du Père Noël est une comédie familiale drôle, touchante, enlevée qui flirte avec le merveilleux et donne le sourire du début à la fin. L’imposant décor d’une petite place de village pastorale offre un écrin de rêve à cette histoire bercée par notre patrimoine folklorique et féerique », promet Pierre-Marie Lefeuvre.


Source : http://courrier-francais.com/region-eo/ ... es-tenues/
Antoine
 
Messages: 2488
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tigre en mouvement