Ouverture d'un "micro-zoo" à Saint-Malo (35)

Ouverture d'un "micro-zoo" à Saint-Malo (35)

Messagepar snockot » Mardi 01 Octobre 2019 13:05

Lors d'une balade dans la cité corsaire dimanche dernier, j'ai aperçu une banderole annonçant l'ouverture d'un micro-zoo pour "fin 2019". Il ne me semble pas avoir lu l'info sur le forum.
Après quelques recherches, ce projet prendrait la place de l'ancien aquarium, situé à l'intérieur des remparts de Saint-Malo intra-muros. Il semblerait qu'ils aient eu quelques difficultés à faire sortir ce projet de terre, comme en témoignent les articles suivants :

Ça y est, la municipalité a rendu son verdict suite à l’appel à projets pour le devenir de l’ancien aquarium, dans les remparts. C’est décidé, des milliers de petites bêtes vont s’y installer.

Arthropodes
Vous connaissiez - un peu - les insectes, vous apprendrez à connaître les arthropodes. Une grande famille qui regroupe 80 % des espèces animales et dont font partie, entre autres, insectes et crustacés.

Appel à projets
Des milliers de ces petites bêtes vont s'installer au coeur des remparts malouins, puisque c'est un Microzoo qui a remporté l'appel à projets lancé par la municipalité pour faire revivre ce lieu qui abritait l'ancien aquarium, fermé en 2006.

Ouverture à l'automne
Il faudra attendre encore un peu pour découvrir ce nouveau projet, porté par Maurice Chichportiche, puisque l'ouverture de ce nouveau zoo devrait intervenir peu avant la Route du Rhum 2018.

Cinq embauches
Maurice Chichportiche, qui pense embaucher cinq ou six personnes pour faire vivre le futur zoo, connaît bien les murs de l'ancien aquarium, dont il avait repris l'exploitation, en 1994. Il avait également porté le projet du Grand aquarium, ouvert en 1996.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/saint-malo-un-microzoo-la-place-de-l-ancien-aquarium-5678159

Il était attendu pour le départ de la Route du Rhum. Il n’ouvrira finalement pas avant la fin de l’été, au plus tôt. Malgré tout, les petites bêtes du Microzoo devraient bientôt commencer à arriver.

Les amoureux et autres curieux des petites bêtes devront patienter encore quelques mois. Initialement prévue pour le départ de la Route du Rhum, l’ouverture du Microzoo n’est finalement pas attendue avant la fin de l’été. « On espère dans le courant du second semestre », avance prudemment Maurice Chichportiche, son créateur.

La faute aux autorisations administratives, qui ont pris beaucoup de retard. « Ces vingt dernières années, dans un souci de protection des animaux, tout s’est considérablement compliqué pour obtenir les feux verts auprès du ministère de l’Environnement » , poursuit Maurice Chichportiche. Mais tout ceci devrait très prochainement s’accélérer. « Notre dossier, fin prêt, devrait être déposé ces jours-ci » . Les travaux d’aménagement débuteront dans la foulée, « courant avril » , alors que le Microzoo s’installera au cœur des remparts, place Chateaubriand. Là où sommeille encore l’ancien aquarium, abandonné depuis une dizaine d’années.

Pour rappel, la Ville avait lancé un appel à projets pour y développer une activité qui ne soit pas commerciale, mais qui conforterait l’attractivité touristique et culturelle malouine. Cette idée de zoo pour insectes, présentée par celui qui connaît sans doute le mieux les lieux, pour y avoir repris l’exploitation de l’ancien aquarium, en 1994, tout en portant le projet du Grand Aquarium, ouvert en 1996, avait tout bon.

À l’ouverture, Microzoo emploiera quatre personnes, « deux biologistes et deux personnes pour l’accueil », pour un prix d’entrée « aux alentours de 7 ou 8 € » .

« Préserver la surprise »
Mais, difficile aujourd’hui d’imaginer ce qu’on pourra y voir. Car si les arthropodes, cette catégorie d’insectes qui représentent 80 % des espèces animales, terrestres et aquatiques, sont annoncées, Maurice Chichportiche ne dira pas grand-chose de plus, « pour préserver la surprise, à l’ouverture » . Tout juste, annonce-t-il « d’autres animaux » , en plus des insectes.

Forcément tout petits, pour supporter les conditions de vie qu’impose l’ancien aquarium, plutôt à l’étroit dans un format couloir ombragé. Des petites bêtes qui seront pourtant bichonnées. D’ailleurs, en cas de problème, elles disposent déjà d’un local « que le porteur de projet vient de louer, pour y mettre les insectes en quarantaine, dont certains ne devraient pas tarder à arriver » , note Jean-Michel Le Pennec, adjoint au maire, en charge du dossier.

Une « salle d’élevage, sorte d’infirmerie, obligatoire et pérenne » , renchérit Maurice Chichportiche. Lieu d’observation incontournable pour l’accueil de nouvelles espèces, mais aussi de repos et de soins, si besoin.

Rétablies, elles rejoindront le Microzoo, où avant cela 400 000 € seront nécessaires pour réaliser les travaux d’aménagement, « rénovation complète et mise aux normes électriques, de sécurité, et création d’un escalier et d’une sortie de secours » , détaille Maurice Chichportiche. D’une scénographie avec effets vidéo pour agrémenter l’ensemble, et mieux se rendre compte que la fourmi, pour ne citer qu’elle, se décline en milliers d’espèces, dont celle de nos jardins peut vivre une bonne vingtaine d’années.

Instructif et forcément utile, lorsqu’on sait que 40 % des espèces d’insectes sont en déclin. Dont les fourmis.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/en-retard-le-microzoo-devrait-ouvrir-apres-l-ete-6299193

Et le site du dit micro-zoo, avec très peu d'informations, à part quelques photos d'espèces qui peupleront vraisemblablement l'endroit : http://www.micro-zoo.fr
snockot
 
Messages: 829
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Ouverture d'un "micro-zoo" à Saint-Malo (35)

Messagepar raphaël » Mercredi 02 Octobre 2019 23:14

Intéressant sur le papier !
J'avais visité au Canada un jardin doté d'une serre tropicale et d'un insectarium, petit mais passionnant, je suis sûr que ces animaux là ont un grand potentiel dans un lieu assez peuplé (et là on est en pleine ville). Il y a tant à dire sur tout ce qui est insectes, araignées, et même petits poissons ou amphibiens !
BUGS à Londres est un modèle, l'Insectarium de Besançon est super, je n'ai jamais vu l'Arche des Ptites bêtes à Thoiry mais c'est un peu dommage de ne pas voir plus d'insectes dans nos zoos généralistes. Seul Vincennes assume à peu près sa part dans la serre et le vivarium.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7067
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Ouverture d'un "micro-zoo" à Saint-Malo (35)

Messagepar snockot » Mardi 07 Janvier 2020 20:28

Saint-Malo : Maurice Chichportiche, le créateur du Grand Aquarium, est décédé
Maurice Chichportiche, fondateur du Grand Aquarium de Saint-Malo est décédé à 66 ans. Il devait ouvrir un "Micro Zoo" dans les remparts, fin 2019.
Maurice Chichportiche, originaire de Dinan (Côtes d’Armor), avait créé le Grand Aquarium de Saint-Malo, en 1996.

En cette fin d’année 2019, il devait ouvrir un « Micro Zoo » dans les remparts malouins. Plus précisément dans le long corridor de 140 mètres qui abritait l’ancien aquarium de Saint-Malo, au niveau de la porte Saint-Thomas, et qu’il avait lui-même exploité de 1994 à 1996.

Un projet, très avancé, qu’il ne verra malheureusement pas aboutir : Maurice Chichportiche est décédé, soudainement, à l’âge de 66 ans.

« Un musée du vivant »
Ce « Micro Zoo » lui tenait à cœur, désireux qu’il était de proposer « un musée du vivant » Intra-muros. Il s’agit de donner à voir, de façon moderne, des arthropodes (insectes, araignées ou crustacés) terrestres mais aussi aquatiques.

Dans les colonnes du Pays Malouin, en avril dernier, Maurice Chichportiche annonçait une centaine d’espèces animales différentes dans ce « Micro Zoo ».

Des autorisations longues à obtenir
L’idée avait séduit la municipalité actuelle. Mais la concrétiser n’a pas été une mince affaire car il fallait trouver des biologistes spécialistes des arthropodes. Diverses autorisations administratives ont été longues à obtenir et, de plus, il a fallu mettre les animaux en quarantaine.

Mais ces difficultés n’effrayaient pas Maurice Chichportiche. « Un an de retard, vous savez, ce n’est rien, nous y sommes habitués. Le Grand Aquarium a, lui, été retardé de sept années », nous confiait-il.
« Touchés et surpris »
« Le décès de Maurice Chichportiche nous a évidemment touchés et surpris », souligne le maire de Saint-Malo Claude Renoult, exprimant les condoléances de la municipalité envers sa famille.

Maintenant, il s’agit de respecter le temps du deuil. Mais les travaux d’aménagement sont pratiquement terminés et toutes les autorisations obtenues. Le « Micro Zoo » reste donc d’actualité. « La famille nous a fait savoir qu’elle avait envie de continuer. »


https://actu.fr/bretagne/saint-malo_35288/saint-malo-maurice-chichportiche-createur-grand-aquarium-est-decede_30050298.html
snockot
 
Messages: 829
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Ouverture d'un "micro-zoo" à Saint-Malo (35)

Messagepar Clemsy67 » Lundi 20 Juillet 2020 23:19

Découverte du MicroZoo de Saint-Malo ce matin, quelques semaines après son ouverture :
situé à Intra-Muros, dans un rempart de la cité malouine, le Microzoo est constitué d'un unique couloir de 120m de long. Sur notre droite se trouvent les terrariums et aquariums, sur le mur de gauche se trouve une importante collection d'insectes naturalisés ainsi que des écrans présentant des photos macros de qualité. On avance progressivement en traversant des régions du globe, et des panneaux explicatifs sur des écosystèmes spécifiques sont présents sur le mur de gauche.
L'endroit est assez atypique étant donné le peu de place, et la maintenance des installations se fait directement depuis le couloir visiteur. Quelques employés étaient là, souriants et accueillants, prêts à répondre à nos questions.

Les espèces sont assez diversifiées mais malheureusement il n'y a pas de liste disponible en ligne. J'ai notamment pu voir plusieurs espèces de serpents comme des pythons verts, des serpents des blés, des serpents ratiers de Taïwan, des serpents ratiers rhinocéros, des serpents à groin ... Plusieurs espèces de dendrobates étaient présentes dans un même terrarium, accompagnées d'une rainette kunawalu. D'autres terrariums hébergeaient des geckos diurnes de Madagascar, des geckos léopards, des lézards ocellés, des petites espèces de varans, des agames barbus ou encore des colonies de fourmis comme des fourmis coupeuses de feuilles ou encore des fourmis moissoneuses dans des installations permettant de voir aisément leurs nids. Des axolotls aux couleurs classiques sont aussi visibles.

Il y avait autrefois dans ce rempart l'ancien aquarium de Saint-Malo, qui a désormais déménagé. Cependant, quelques aquariums sont présents dans le MicroZoo, pour des espèces classiques comme des cichlidés, des oscars, des piranhas, un poisson-chat, des raies d'eau douce, des tétras, des néons, des murènes, des gobies, ou un peu plus originales comme des polyptères du Sénégal, un dipneuste mais aussi des tétras aveugles dans un bac reconstituant une grotte.

Hormis les "poissons", "reptiles", insectes et amphibiens, des petites souris étaient visibles, mais aussi, à ma grande surprise, une volière étriquée avec des roulrouls couronnés et des diamants de Kittlitz. Je ne suis pas contre la diversification mais leur espace n'en avait que par le nom, et j'ai eu plus de mal avec cette installation qu'avec le reste. Avant de sortir, un espace plus grand accueille un terrarium avec des crocodiles nains juvéniles, qui me semble aussi trop bien trop petit.

Ce MicroZoo porte bien son nom, et la visite est agréable. Les installations sont belles et naturelles. J'ai étais très surpris de voir un aqua-terrarium avec une mygale goliath en haut et des poissons en bas, alors qu'elles sont habituellement confinées dans des Exoterra vides. Je pense sincèrement que des petits établissements comme celui-là peuvent avoir un rôle à jouer dans l'éducation du public, pour peu que la pédagogie soit présente, que les installations soient adaptés aussi aux enfants (ici une marche longe tous les bacs) et qu'on se restreigne à de petites espèces. Il n'y a pas beaucoup d'espèces menacées par contre, j'en ai cependant croisé quelques unes vulnérables.
Clemsy67
 
Messages: 570
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tigre en mouvement