Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar Philippe » Samedi 20 Juillet 2019 17:18

L’innovation, l’autre défi des parcs animaliers

Planète sauvage (Loire Atlantique) vient d’inaugurer dix lodges tout confort en pleine savane. Les autres parcs animaliers du département investissent et innovent pour capter de nouveaux visiteurs.

« Pour nous, c’est le projet de la décennie. »"Philippe Vignaud, le directeur de Planète sauvage joue gros. Il a débloqué une enveloppe de 2,9 millions d’euros pour construire dix lodges « haut de gamme ».

Les premiers occupants ont été accueillis le 13 juillet. Ils ont pu découvrir des logements de 50 m² avec une terrasse de 20 m² offrant un panorama unique sur la plaine africaine. L’occasion de prendre un apéritif avec pour voisins des girafes, des antilopes, des pintades, des pélicans, des watussis ou encore des autruches et des élands du Cap. Ambiance safari assurée.

Des expériences immersives pour vivre au plus près des animaux

Mais avant d’en arriver-là, la direction du parc animalier a dû considérablement modifier la topographie de la savane. La surface du plan d’eau dans lequel venaient boire les animaux a été multipliée par quatre. Il a fallu huit mois de travaux pour, dans un premier temps assécher le lac pour ériger la structure des logements. 40 corps de métier ont été mobilisés, soit une centaine d’ouvriers.

Les cinq bâtiments (deux lodges par bâtiment) sont montés sur des pilotis, à environ deux mètres au-dessus de l’eau. Chaque lodge peut accueillir cinq personnes. Elles sont composées d’une chambre parentale, d’une autre chambre de trois lits, d’une salle de bains. Le tout servi par des grandes baies vitrées et une terrasse, point d’observation idéale pour regarder les animaux.

Planète sauvage proposait déjà une offre de logement. Depuis plusieurs années, certains visiteurs pouvaient passer une, ou plusieurs nuits, dans des bivouacs. « Il fallait répondre à une nouvelle demande, des clients qui voulaient un plus grand confort tout en vivant une expérience immersive au plus près des animaux. On s’éloigne un peu de l’aventure, mais face à la concurrence, il ne fallait pas prendre trop de retard. »
L’ensemble des logements bénéficient tous de la climatisation et d’un accès au Wifi gratuit. Ce luxe a un coût. Pour une nuit et deux jours passés sur le parc, une famille avec 3 enfants devra débourser environ 800 €.

« Cet investissement doit nous permettre de prendre une nouvelle dimension, de capter de nouveaux visiteurs », espère Philippe Vignaud. La première tendance semble lui donner raison. « Pour l’été, le taux de remplissage est déjà à100 %. On espère atteindre les 90 % sur l’ensemble de l’année. » Pour cela, il espère « de bons retours des premiers occupants » et mise aussi sur une large campagne publicitaire. « Nous avons réservé des espaces à la gare Montparnasse pour attirer une clientèle parisienne. »

La direction du parc assure avoir « imaginé ce projet en prenant bien évidemment en compte le bien-être animal. Notre but est aussi de faire passer des messages, de sensibiliser les visiteurs ».

Plus de deux milliers d’arbres, dont la moitié en acacias, ont été plantés. Un espace mi-clos est aménagé pour des bivouacs au milieu des animaux. « On s’est assuré que la présence humaine n’allait pas perturber les animaux. »

Le parc a recruté une dizaine de personnes supplémentaires pour faire vivre ce lieu. « L’hôtellerie, c’est un nouveau métier, avec des contraintes, des spécificités. »

Depuis plusieurs années, la fréquentation du parc se stabilise autour de 280.000 visiteurs.

Image
Philippe Vignaud, directeur de Planète sauvage, devant les 5 lodges.
Source : Presse-Océan.
Philippe
 
Messages: 10978
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar okapi » Dimanche 21 Juillet 2019 10:45

Merci Philippe! Au mois les choses sont claires: il s'agit de développer une offre commerciale rentable pour ne pas se laisser distancer par la concurrence. Comment va évoluer cette nouvelle dimension du zoo? Par un luxe de plus en plus visible dans les installations hôtelières? Parce que le seuil de rentabilité de tels investissements ne permet pas de créer une offre à bon marché: avec 800€ pour une nuit pour une famille, on commence à flirter avec le prix d'un palace et même si c'est charmant et décalé, je ne suis pas sûr que le service soit à la hauteur de celui d'un grand hôtel. Evidemment, il y a les animaux qui justifie à peu près tout le reste. Une catégorie de "lodge addicts" va sans doute se développer avec des fanatiques qui vont comparer les offres un peu partout, mais il y aura à terme probablement un risque de saturation... A moins d'inventer des offres toujours plus étonnantes, y compris au détriment des animaux...
Cela dit, si on totalise le nombre de lodges en France, on doit approcher le chiffre de quelques dizaines, et encore... C'est toutefois fascinant de constater les montants financiers vertigineux que génère ce faible achalandage!
okapi
 
Messages: 11763
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar GPN » Dimanche 21 Juillet 2019 11:55

Tu veux le ombre de lodge ou le nombre de parcs proposant des lodges ?

Parce que pour les parcs tu as : CERZA, Le Flèche, Planète, Le PAL, Ste Croix, Parc Animalier des Pyrénées, la Boissière, le Reynou, Casteil, le Domaine des fauves... Le PAA propose aussi des nuits occasionnelles, plus ceux que j'ai oublié.

Sinon on est au dessus de la centaine avec les plus équipés du secteur... Déjà 31+14+27+46=108 avec le PAL, la Flèche, le CERZA et Ste Croix.
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar okapi » Dimanche 21 Juillet 2019 15:28

Merci GPN! Je pensais, à tort, qu'il y en avait moins d'une centaine, mais c'est vrai qu'avec 46 d'un coup, Sainte-Croix à changé la donne! Les expériences à vivre sont différentes d'un parc à l'autre, notamment entre La Flèche et le Cerza par exemple. Les ensembles sur pilotis, avec les pieds dans l'eau et vue sur savane se ressemblent davantage, mais c'est probablement sur le confort et la qualité des services que les écarts vont se développer...
Le zoo, loisir populaire, est en train de modéliser un satellite élitiste, providentiel en terme de chiffre d'affaire, mais sans doute un peu loin de son coeur de métier initial... A quand la création d'un pur complexe hôtelier avec animaux intégrés?
okapi
 
Messages: 11763
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar GPN » Dimanche 21 Juillet 2019 15:51

Je pense que le zoo ne fait qu'étendre sa cible de clientèle. Les 2 sont loin d'être incompatibles...

En 2021 normalement avec le PAL et la Flèche :wink:
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Planète sauvage (44) mise sur les lodges

Messagepar okapi » Dimanche 21 Juillet 2019 16:28

Le danger, c'est peut-être de continuer à développer des offres hôtelières toujours plus sophistiquées, mais avec des animaux sans grand intérêt, comme Sainte-Croix par exemple, et de lâcher l'affaire sur des élevages plus contraignants et surtout moins rentables.
Par "pur" complexe hôtelier, je pensais à un grand groupe hôtelier qui créerait une offre inédite sans être pour autant rattaché à un parc. Rien à voir avec un zoo, donc, mais plutôt un hôtel qui profiterait de la vague pour offrir à une clientèle normale des sensations similaires à celles mises en avant par les zoos... sans les contraintes d'un parc complet.
okapi
 
Messages: 11763
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Antoine6259, didier et 2 invités

Tigre en mouvement