Un parc zoologique voit le jour en Corse

Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar Philippe » Vendredi 31 Mai 2019 15:33

Un parc zoologique s'implante dans la plaine d'Oletta

Jeudi 6 juin 2019, un parc animalier regroupant une cinquantaine d'espèces va ouvrir ses portes dans le Nebbiu sur un vaste espace de douze hectares. À terme, le propriétaire envisage la création d'un centre de soins.

Des wallabys qui sautent par bonds dans les champs, des canards mandarins qui cancanent non loin des grues du Japon, des dromadaires qui se promènent... Il y a un peu de chaque continent depuis quelques jours dans la plaine d'Oletta. Les équipes du "Corsica zoo" s'activent pour peaufiner les détails et soigner la finition.

Ce vaste parc animalier, qui s'étend sur plus de douze hectares au coeur du Nebbiu, s'apprête à ouvrir ses portes.

La date est fixée : ce site zoologique, qui regroupe quelque 200 animaux d'une cinquantaine d'espèces domestiques et exotiques, doit être opérationnel le 6 juin, et a vocation à se développer encore par la suite. " C'est un vrai défi ", sourit Pascal Wohlgemuth, aux commandes du projet.

À 31 ans, ce jeune chef d'entreprise originaire de Saint-Florent a fait le pari de se lancer dans cette aventure, guidé par sa passion des animaux. Il faut dire que ce projet ne date pas d'hier.

Il a maturé dans son esprit depuis plusieurs années, lorsque Pascal Wohlgemuth suivait une formation de soigneur animalier sur le Continent. Après plusieurs expériences professionnelles dans des parcs zoologiques du Loir-et-Cher ou de Lorraine, il a décidé de franchir le pas. Ses parents disposent d'un vaste terrain familial orné d'amandiers et d'eucalyptus à quelques centaines de mètres du lac de Padula. L'endroit idéal pour y semer les graines d'un projet sur de grands espaces végétalisés.

" Respecter l'environnement naturel du site "


" Notre objectif est double, explique Pascal Wohlgemuth. Il s'agit à la fois de présenter des animaux, sur le modèle d'une ferme pédagogique pour que les visiteurs puissent mieux connaître la faune et la flore, et de respecter l'environnement naturel des lieux. Nous avons d'ailleurs fait réaliser une étude sur la faune et la flore afin de recenser toutes les espèces présentes naturellement sur le site et de respecter leur présence. "

Rien n'a été laissé au hasard : les équipes du parc ont commencé à mettre en place un parcours botanique et pédagogique, et un espace ludique a été prévu pour les enfants. Le parc fait d'ailleurs partie d'un réseau de parcs zoologiques français et européens, ce qui lui permet d'échanger des animaux et de s'inscrire dans une collaboration pour la réintroduction et la conservation d'espèces.

" Nous répondons déjà à des urgences sanitaires "


" La plupart des animaux qui seront hébergés sur le site sont nés et ont été élevés en milieu protégé, dans des parcs zoologiques oeuvrant pour la conservation des espèces, indique Pascal Wohlgemuth. Certaines, comme les chèvres, proviennent d'éleveurs locaux, mais nous ne prélevons aucun animal dans la nature. "

Aux yeux de l'initiateur du projet, les parcs zoologiques ne sont pas simplement des lieux de divertissement. Ils doivent aussi participer à la préservation de la biodiversité et des espèces. " Aujourd'hui, bon nombre d'espèces sont menacées de disparition, y compris en Corse, rappelle le gérant du site. C'est pourquoi nous avons décidé de reverser un euro de chaque entrée adulte à des associations de protection de la nature. "

D'ailleurs, Pascal Wohlgemuth compte déjà voir plus loin. À terme, il envisage la création d'un centre de soins indépendant du parc zoologique.

Le porteur de projet a obtenu un certificat de capacité et une convention est en cours de signature avec une clinique vétérinaire de Furiani par le biais de l'association "U Pettirossu", créée en septembre dernier à cet effet.

" À ce jour, le centre n'est pas opérationnel mais notre équipe répond déjà à des urgences, fait savoir Pascal Wohlgemuth. Notre objectif est de venir en complément d'autres structures et associations déjà existantes en Corse. Bien sûr, il s'agira également d'informer les visiteurs du parc et de les sensibiliser aux problématiques qui menacent la faune insulaire. "

Le chiffre : 200

C'est le nombre d'animaux, issus d'une cinquantaine d'espèces, présentés dans ce parc animalier.

Image
Source : Corse Matin.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar Vinch » Vendredi 31 Mai 2019 15:46

bon courage !!! Pourvu que ça marche !!!
N'y a-t-il pas déjà eu des parcs zoologiques en Corse par le passé ? Zoovenirs ?
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5190
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar zoovenirs » Vendredi 31 Mai 2019 17:55

Il y a déjà A cupulatta la cité des tortues gérée par une association qui élève et présente 170 espèces et plus de 3000 tortues. C'est Pierre Moisson ancien directeur-vétérinaire du zoo de Mulhouse qui en est l'initiateur et responsable.
C'est Brice Lefaux, directeur scientifique du Bioparc zoo de Doué-la-Fontaine, en Anjou qui a pris les commandes suite à son départ.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1179
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar zoovenirs » Vendredi 31 Mai 2019 17:59

Désolé, pour le reste, je peux faire aucune recherche pour le moment et je ai aucun souvenir d'un quelconque parc zoologique.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1179
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar radjha » Lundi 03 Juin 2019 1:50

Pierre Moisson n’est en rien en l’initiative d’accupulata.... c’est christophe Magnan qui l’a créé en 1985.
Il y a également eu Vinch, l'exotarium de calcatoggio aujourd’hui disparu
Avatar de l’utilisateur
radjha
 
Messages: 297
Enregistré le: Vendredi 30 Septembre 2005 18:51

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar radjha » Lundi 03 Juin 2019 1:54

Et j’ai oublié le parc des tortues de moltifao
Avatar de l’utilisateur
radjha
 
Messages: 297
Enregistré le: Vendredi 30 Septembre 2005 18:51

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar Vinch » Lundi 03 Juin 2019 8:05

Radjah,
Christophe Magnan n’est pas non plus le fondateur. C’est l’association A Cupulatta, via son père Philippe Magnan, qui a créé le parc qui compte maintenant plus de 3000 tortues.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5190
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar radjha » Mardi 04 Juin 2019 18:15

Oui je me suis trompé de prénom.... mais pierre n’est pas du tout l’instigateur Du projet
Avatar de l’utilisateur
radjha
 
Messages: 297
Enregistré le: Vendredi 30 Septembre 2005 18:51

Re: Un parc zoologique voit le jour en Corse

Messagepar spalyc » Mercredi 30 Octobre 2019 16:33

Oletta : Une sortie au zoo à destination des usagers de l’ADMR Haute-Corse.


Ce lundi l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) de la Haute-Corse organisait pour ses usagers une visite au tout nouveau zoo d’Oletta.

Image

« Tout au long de l’année, l’ADMR de la Haute-Corse propose différents services visant à bien vivre et bien vieillir chez soi » explique Elise Riva, animatrice de l’institution.
« Les services de soins, les services d’aide et d’accompagnement à domicile et l’équipe spécialisée Alzheimer sont autant de prestations que propose l’établissement, qui concourent au bien-être de la personne, à la préservation de son autonomie et au maintien à domicile. Lorsque nous vivons le handicap au quotidien et que parfois l'isolement nous touche, il est important de compter sur une structure adaptée dont la proximité et les liens humains sont des valeurs essentielles. Aujourd'hui, notre établissement propose un accompagnement global de la personne avec une aide quotidienne. Associé à une coordination entre professionnels sociaux, médicaux et paramédicaux, le handicap se vit plus dignement et un véritable projet de vie se construit autour de la personne accompagnée ».


Le pari que s’est lancé l’ADMR est d’apporter une approche collective au projet de vie de chaque personne accompagnée. L’objectif étant d’élargir l’accompagnement des personnes isolées et/ou fragilisées en leur proposant des activités hors domicile. « Cette action revêt un double intérêt car elle permet de soulager les aidants d’une part, et d’apporter un projet socialisant autour d’une activité extérieure ou d’une sortie éducative. En effet, les sorties sont bénéfiques au niveau physique et psychologique : l’activité en groupes, avec des personnes présentant un handicap ou non, constituent un socle de relations sociales et permettent de rencontrer de nouvelles personnes, de se déplacer à la fois physiquement et socialement en dehors de son environnement habituel » souligne Elise Riva.


Dans ce cadre, ce lundi 28 octobre, s’est déroulée une sortie au zoo d’Oletta avec une dizaine d’usagers du Service de soins infirmiers à domicile et des services d’aide et d’accompagnement à domicile de Bastia et de la Marana.
Cette sortie, comme d’autres à venir, a pu être possible grâce à une aide financière allouée par la Mutuelle Familiale.

Source : https://www.corsenetinfos.corsica/Olett ... 44971.html
spalyc
 
Messages: 150
Enregistré le: Samedi 07 Octobre 2017 11:18
Localisation: Lorient


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Antoine6259 et 6 invités

Tigre en mouvement