L'Actu de Pairi Daiza

L'Actu de Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Samedi 25 Mai 2019 0:06

Brugelette : un site exceptionnel à découvrir

À l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, les habitants de l’entité de Brugelette pourront exceptionnellement découvrir, ce week-end, le site des bassins de décantation de l’ancienne sucrerie. Ce site à réaffecter est désormais la propriété du parc Pairi Daiza, qui a signé un partenariat avec la commune pour réhabiliter cette friche industrielle abritant une zone verte d’un très grand intérêt biologique. Celle-ci n’a plus de secret pour Francis Lemaire, président de l’Association nature et protection des espaces menacées (ANPEM). Ces dernières années, ce biologiste a procédé à un inventaire complet de la faune et de la flore présentes au cœur de cette zone humide qui, un jour, sera en partie accessible au public en dehors des périodes de nidification. "Nous y avons recensé plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux mais le site abrite aussi une végétation très riche, dont des orchidées", indique Francis Lemaire. Il n’est dès lors pas surprenant qu’Éric Domb, le fondateur du domaine animalier de Cambron-Casteau, se soit attaché les services de notre interlocuteur et de son ASBL pour gérer à l’avenir ce site et y organiser des activités pédagogiques. La première a justement lieu ces 25 et 26 mai sous la forme de balades guidées par Francis Lemaire, qui connaît mieux que personne ce véritable sanctuaire pour de nombreux oiseaux, insectes, poissons et autres batraciens. L’intéressé nous apprend encore que le site sera bientôt sécurisé par des clôtures afin de dissuader les enfants de venir y jouer - l’endroit est dangereux et marécageux - mais aussi les personnes qui viennent d’y abandonner leurs déchets.

source : La DH
https://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/pays-vert/brugelette-un-site-exceptionnel-a-decouvrir-5ce5966a9978e223b1a79e09



Pairi Daiza a libéré un terrain pour permettre la construction d’une école

À l’heure actuelle, il faut bien reconnaître que l’offre au niveau de l’enseignement secondaire général fait cruellement défaut sur le territoire brugelettois.

Cette lacune sera bientôt comblée puisque la Fédération Wallonie-Bruxelles (ex-Communauté française) vient d’octroyer son feu vert pour la construction et le subventionnement d’une école secondaire active au cœur de l’ancienne cité sucrière.

Le projet retenu par la FWB émane d’un groupe d’enseignants de la région bruxelloise qui, depuis un certain laps de temps, manifestaient le souhait d’ouvrir une telle implantation scolaire dans cette région de Wallonie picarde.

"La commune n’ayant aucun terrain disponible à leur proposer, celle-ci s’est naturellement tournée vers le parc Pairi Daiza et son directeur qui a racheté la friche industrielle de la défunte sucrerie susceptible d’accueillir ce type d’infrastructure", précise le bourgmestre André Desmarlières.

L’ouverture programmée en 2020

Séduit par le projet, le fondateur du domaine animalier de Cambron-Casteau a accepté de mettre à la disposition de ses initiateurs une parcelle de deux hectares sur le site désaffecté bordant la rue de la Sucrerie.

"L’emplacement est idéalement situé à proximité du chemin de fer et de la gare. La construction d’une nouvelle école aura des retombées positives pour la commune mais aussi et surtout pour les écoliers de l’entité qui, une fois leur cycle primaire terminé, se voient pour l’instant contraints de poursuivre leurs études à Ath, à Lessines ou à Enghien", poursuit le maïeur.

Baptisée la Maison des Phénix, la future implantation scolaire dont l’ouverture est programmée en 2020, pratiquera l’enseignement différencié en dispensant des cours adaptés au potentiel de chaque élève qui pourra ainsi progresser à son propre rythme.

source : La Libre
https://www.lalibre.be/regions/hainaut/pairi-daiza-a-libere-un-terrain-pour-permettre-la-construction-d-une-ecole-5ce6e8a59978e223b1bb6602
candlemass
 
Messages: 322
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: L'Actu de Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Dimanche 26 Mai 2019 1:35

En date du 10 mai...

440 hindouistes venus célébrer la déesse Saraswati au cœur de son temple sacré indonésien

Parallèlement à sa vocation zoologique, Pairi Daiza accorde également beaucoup d’importance aux cultures et aux religions du monde entier.

Depuis une dizaine d’années, le parc animalier de Cambron-Casteau (Brugelette) abrite d’ailleurs, c’est dire, le plus grand temple consacré au culte hindouiste balinais en dehors de l’archipel indonésien.

Pour le construire, le fondateur de Pairi Daiza, Eric Domb, n’a pas hésité à faire appel aux meilleurs artisans de Bali qui ont sculpté sur place ses autels et ses innombrables sculptures décoratives avec des blocs de lave noire extraits des pentes d’un volcan sacré de l’île de Java.

Depuis l’inauguration voici une dizaine d’années de cet authentique temple sacralisé, les membres de la communauté hindouiste balinaise vivant en Europe y organisent plusieurs fois par an des cérémonies religieuses hautes en couleurs mêlant prières, danses et musique traditionnelles.

Ce fut encore le cas hier où quelque 440 Balinais expatriés ainsi que quelques Belges convertis à l’hindouisme spécifique à cette région du globe, ont rallié Pairi Daiza et son temple pour y célébrer Saraswati, la déesse de l’art et de la connaissance. Ils sont venus de Belgique mais aussi de France, des Pays-Bas, d’Allemagne et même de Pologne ou encore de Tchéquie. "En Europe, il n’existe aucun autre temple que celui de Pairi Daiza où les hindouistes balinais ont la possibilité de pratiquer leur culte", indique Fabrice Bollen, directeur culturel et artistique du parc.

Mariée à un Balinais depuis 20 ans, Erika, une Anversoire de 47 ans, s’est elle-même convertie à la religion de son époux et organise à ses côtés les célébrations telles que celles auxquelles les visiteurs de Pairi Daiza ont pu assister ce samedi après-midi à l’intérieur du temple après la partie privée en matinée réservée aux prières et aux offrandes (fleurs, fruits, nourriture).

Dix prêtres sont même venus spécialement d’Indonésie pour resacraliser le temple et y honorer les statues divines en les drapant d’étoffes à carreaux, rouges pour Brahma, noires pour Vishnou et blanches pour Shiva.

https://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/plus-de-400-hindouistes-balinais-sont-venus-prier-a-pairi-daiza-videos-et-photos-5cd72f07d8ad586a5a0e8bbe
candlemass
 
Messages: 322
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: L'Actu de Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Dimanche 02 Juin 2019 21:42

Vu qu'il s'agit de nouveautés pour les années à venir, je ne'ajout pas cet article dans la partie nouveauté 2019 qui est déjà chargée cette année. Et Il est peu être un peu tôt pour ouvrir un topic pour les nouveautés après 2021...

un centre aquatique et de bien-être va voir le jour à Pairi Daiza!

Ce 22 juin, Pairi Daiza inaugure un nouveau monde, La Dernière Frontière, en attendant La Terre du Froid l’année prochaine. Éric Domb n’est pas au bout de ses rêves. Soucieux de l’environnement, il veut pourvoir l’ensemble des besoins en électricité du parc grâce au plus grand parc privé de panneaux photovoltaïque de Belgique.

Pairi Daiza va devenir une zone d’enjeu régional (ZER). Jusqu’à présent, il était en zone Parc. Un changement qui va lui permettre de concrétiser de nouveaux équipements et constructions. Il est question d’un espace couvert de plusieurs hectares incluant un centre aquatique et de bien-être. « Ce projet est encore à l’état de rêve. Il permettra aux résidents en séjour de profiter d’une « piscine ». On ne parle pas ici des visiteurs d’un jour », précise Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication du parc. Éric Domb, le fondateur et le patron du parc animalier, proposera un site s’inscrivant parfaitement dans le « monde » qu’il imaginera, tant au niveau de la faune que de la flore.

Ce 22 juin, le parc animalier accueille une nouvelle zone, La Dernière Frontière. Consacrée à la Colombie-Britannique, elle disposera de 50 logements pour accueillir les visiteurs. Prévu pour 2020, le Monde du Froid comportera aussi 50 logements.

Éric Domb aimerait créer un monde « tropical » sur le site actuel des parkings. « Ce ne sera pas tout de suite, d’ici quatre ou cinq ans », indique Hubert Vanslembrouck.

source : https://www.sudinfo.be/id122498/article/2019-06-01/bonne-nouvelle-pour-les-fans-un-centre-aquatique-et-de-bien-etre-va-voir-le-jour

Je rassure tout de suite les populistes râleurs : la piscine ne mélangera pas faune et visiteur ...
candlemass
 
Messages: 322
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement