Allemagne : un jeune puma découvert dans un appartement

Allemagne : un jeune puma découvert dans un appartement

Messagepar Philippe » Lundi 04 Février 2019 23:28

En 2018, peu avant Noël, les autorités ont découvert un bébé puma mâle dans un appartement privé de Lahr en Allemagne et l'ont immédiatement saisi. L'animal de compagnie exotique, âgé de deux mois, a été légalement acquis en République tchèque, mais illégalement importé en Allemagne.
L'organisation internationale de protection des animaux "Quatre Pattes" (Four Paws) a pris en charge le bébé puma appelé Tikam et le placera - après sa quarantaine - dans son refuge pour grands félins Tierat situé à Massweiler [en Rhénanie-Palatinat, dans l'ouest de l'Allemagne].
La triste histoire de Tikam est une preuve de plus que le commerce légal des tigres et autres espèces de félins en Europe s'est développé de manière impressionnante. Par sa campagne contre ce commerce, "Quatre Pattes" veut mettre un terme aux activités illégales qui y sont associées.

La propriétaire de l'appartement où se trouvait le puma a attiré l'attention des autorités sur la présence de cet animal de compagnie inhabituel de son locataire. Sans agrément aucun, ni documents d'importation et d'exportation entre la République tchèque et l'Allemagne, et assorti de faux carnet de vaccination et certificat d'origine, le bébé puma mâle âgé de quelques mois seulement a été acheté chez un éleveur tchèque pour 2.300 euros et amené en Allemagne en voiture. « La détention d'un puma dans un petit appartement est non seulement une cruauté absolue envers les animaux, mais aussi très dangereux pour ses propriétaires et les voisins. Ce qui petit peut être tout mignon, deviendra plus tard un grand prédateur pouvant peser jusqu'à 100 kilos. De plus, le fait que Tikam n'ait même pas été vacciné contre la rage nous a inquiété ; dès lors nous avons dû de le mettre immédiatement en quarantaine et le faire vacciner pour éviter tout risque d'infection », explique Florian Eiserlo, directeur du refuge pour grands félins Tierart. C'est dans ce refuge que le puma trouvera, dès la fin de sa quarantaine, un nouveau foyer respectueux de son espèce. La réintroduction dans la nature est impossible, car Tikam a connu exclusivement des contacts humains et ne pourrait pas survivre en liberté.

L'UE, un paradis pour le commerce illégal d'animaux sauvages

L'histoire de Tikam est une preuve supplémentaire qui en dit long sur la facilité déconcertante avec laquelle les espèces exotiques peuvent être achetées dans certains pays de l'UE et introduites clandestinement dans d'autres pays européens. Cette situation est due à l'insuffisance des contrôles d'une part et aux grand manquements dans la législation au sein l'UE d'autre part. « De plus en plus d'animaux sauvages se trouvent dans des environnements posant question en Europe. Nos dernières recherches démontrent que de nombreux grands félins - et en particulier les tigres - sont légalement élevés dans l'UE et vendus à des particuliers, à des zoos peu scrupuleux ou en Asie. Les tigres sont également abattus directement en Europe et les différentes parties de leurs corps transformées pour la médecine traditionnelle. Les os, les dents, les peaux et les griffes représentent une grande valeur sur le marché noir - le commerce des gros félins est une activité lucrative », explique Kieran Harkin, responsable pour les campagnes concernant les animaux sauvage chez "Quatre Pattes".

Mettre un terme au commerce des grands félins


L'élevage et le commerce des tigres étant autorisés dans de nombreux pays de l'UE, cette région est devenue une vraie plaque tournante pour le commerce des grands félins, en particulier les tigres et les produits à base de tigre. « Il n'existe aucune information fiable sur le nombre de chats sauvages et de grands félins élevés dans des pays comme l'Allemagne. Personne ne sait combien de grands félins vivent dans des salons ou arrière-cours. La situation juridique actuelle renferme beaucoup de lacunes et il en résulte que d'innombrables animaux sont détenus dans des circonstances absolument catastrophiques. De plus, la détention inappropriée d'animaux sauvages constitue également un danger pour d'autres personnes et animaux » explique M. Harkin.
C'est pourquoi "Quatre Pattes"demande à la Commission européenne d'introduire une réglementation plus stricte et d'interdire une fois pour toutes le commerce des tigres et autres espèces de félins. "Quatre Pattes" a lancé une pétition pour demander à la Commission européenne d'interdire définitivement le commerce des tigres afin de protéger cette espèce menacée contre toute exploitation cruelle :
CH (DE): https://help.four-paws.org/de-CH/eu-tigerhandel-stoppen
INT : https://help.four-paws.org/en/ban-eu-tiger-trade

Image
Source : ATS.
Philippe
 
Messages: 11084
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : NRJMelvinT et 2 invités

Tigre en mouvement