Naissances marquantes en 2019

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Mercredi 20 Novembre 2019 9:52

Ce bébé animal mignon est le dernier né du zoo de Dortmund

Il est petit et mignon et un peu timide : une jeune antilope explore l’enceinte extérieure du zoo de Dortmund ces jours-ci. Son genre n'existe que dans très peu de zoos.

Image
Cette jeune femelle céphalophe du natal a vu le jour dans la nuit du 15 octobre. © Marcel Stawinoga / Ville de Dortmund

Depuis octobre, le zoo de Dortmund abrite une progéniture particulièrement mignonne : une femelle céphalophe du natal est née dans la nuit du 15 octobre, pesant à peine un kilo.

Le céphalophe du natal est une petite antilope africaine qui ne se trouve que dans cinq zoos allemands. La petite antilope n'a pas encore de nom.

Les céphalophes du natal sont des animaux timides

Au cours des premières semaines, les visiteurs n'ont pas vu la progéniture. Le petit est resté dans la stabulation pendant que la mère est allée chercher de la nourriture. Entre temps, la jeune femelle antilope a quitté l'écurie et explore l'enceinte extérieure avec sa mère.

Quiconque veut apercevoir la progéniture a besoin de patience et d'un peu de chance : le nom "Rotducker" (céphalophe) vient du mot afrikaans "duiker", traduit par "plongeur". Les animaux sont très timides et aiment plonger dans les buissons et les garrigues. De plus, ils sont plutôt nocturnes, en particulier dans les zones peuplées. Avec leurs petites cornes dirigées vers l'intérieur, les animaux ne peuvent pas très bien se défendre et sont donc dépendants des cachettes et des évasions.

Par beau temps, les visiteurs peuvent toujours regarder la progéniture dans l'enceinte extérieure. Le pelage du jeune est actuellement beaucoup plus sombre que celui de ses parents, mais cela changera dans les prochains mois.

Source : https://www.ruhrnachrichten.de/dortmund ... 72414.html

Voici l'installation dans laquelle vivent les céphalophes au zoo. Ils cohabitent avec des cigognes blanches. Photos prises en septembre 2014
Image

Image
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Dimanche 24 Novembre 2019 19:53

L'information remonte un peu dans le temps mais le Zoo d'Olomouc en République Tchèque a eu la joie de voir naître un ratel Melivora capensis au mois de juillet dernier (date estimée le 22 juillet). Cette naissance n'a été confirmée que fin septembre et le zoo reste mesuré quant aux chances de survie à long terme du nouveau né.
Pour rappel, les parents ont emménagé au zoo en 2018 dans une nouvelle installation dénommée Kalahari où l'on trouve notamment des oryctéropes, des damans et des ratels.
Les ratels ne sont plus visibles en Europe occidentale que dans les parcs suivants : Howletts (Royaume-Uni), Belgrade (Servie), Prague, Dvur Kralove et Olomouc (République Tchèque).

Sources : https://www.novinky.cz/koktejl/clanek/v ... e-40297440 ; https://www.facebook.com/pg/ZooOlomouc/ ... e_internal ; https://www.zoo-olomouc.cz/mlade-u-medojedu ; https://www.zootierliste.de/en/index.ph ... rt=1120409
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine6259 » Dimanche 24 Novembre 2019 19:59

Merci pour l'information. Quelqu'un a t-il des photos de leur installation ?
Je remarque que les naissances n'ont pas l'air courantes, et que tu dis que le zoo ne veut pas vouloir s'engager sur la survie du jeune. Cette espèce serait donc délicate à maintenir en captivité ?
Antoine6259
 
Messages: 5466
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Dimanche 24 Novembre 2019 20:19

Antoine6259 a écrit:Merci pour l'information. Quelqu'un a t-il des photos de leur installation ?
Je remarque que les naissances n'ont pas l'air courantes, et que tu dis que le zoo ne veut pas vouloir s'engager sur la survie du jeune. Cette espèce serait donc délicate à maintenir en captivité ?

L'espèce n'a a priori jamais prospéré dans les parcs zoologiques par le passé. A ce jour, un article du Zoo Olomouc indique que seuls 16 zoos dans le monde en présentent. Cela peut expliquer en partie un manque de connaissance sur les moeurs de ces bestioles. Par ailleurs, de ce que je sais, il y a eu très peu de naissance en captivité. La plus médiatisée fut celle survenue à Prague il y a une dizaine d'année mais elle fut suivie aussi de la fugue tout aussi médiatisée de l'un des animaux (non retrouvé sauf erreur). Il y a eu également une naissance à Howletts il y a 3/4 ans mais je ne sais pas ce qu'est devenu le jeune.

En tout cas, c'est une espèce très intelligente, très forte et très dynamique, qui est capable de s'échapper assez facilement en utilisant tout ce qu'elle trouve. J'avais vu un documentaire assez surprenant où une bestiole utilisait un tronc d'arbre qu'elle déplaçait avec sa seule gueule pour escalader le mur de son enclos.

J'ai eu la chance d'en voir à Prague et à Dvur Kralove et c'est vraiment un animal fascinant.

Pour les photos du pavillon Kalahari, il faudra aller voir ici : viewtopic.php?f=7&t=13692&p=152601&hilit=kalahari#p152601
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine6259 » Dimanche 24 Novembre 2019 21:07

Pour tout te dire, imaginant un animal assez opportuniste et costaud, j'avais tendance à penser qu'il s'agissait d'une espèce "facile". Mais visiblement ce n'est pas le cas. Et comme tu le fais remarquer, l'enclos doit être vraiment bien étudié pour éviter tout risque d'évasion.
Je ne pense pas que ce soit une espèce que l'on risque de voir prochainement dans les collection françaises. Bon, et c'est vrai aussi que ce n'est pas menacé.
Antoine6259
 
Messages: 5466
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Therabu » Lundi 25 Novembre 2019 8:16

En plus de l'ingéniosité et de la force de l'animal qui en fait un casse-tête à maintenir, il me semble que les rituels de reproduction soient assez complexes et que la femelle n'accepte pas tous les mâles ce qui expliquerait les résultats de reproduction assez pauvres. Je ne sais pas si le fait que plusieurs sous-espèces soient présentes en captivité ait empêché certains transferts.

C'est une espèce fascinante mais je pense en effet, qu'il y a peu d'intérêt à s'acharner à en élever dans les zoos.

PS : Le Tierpark Berlin en présente toujours un couple également.
Therabu
 
Messages: 3305
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine6259 » Lundi 25 Novembre 2019 9:29

Je ne savais même pas qu’il en existait plusieurs sous-espèces. C’est officiel ?
C’est une espèce intéressante qui vaut pédagogiquement le coup d’être présentée si on peut l’intégrer dans un thématique africaine à côté d’oryctéropes, dont il récupère les terriers. Mais au vu de la difficulté à élever ces animaux je ne suis là certain que le jeu en vaille la chandelle.
Et justement, c’est une espèce facilement visible ? Ou plutôt du style à rester cachée ? Antoine a l’air de dire que l’on peut les observer en activité dans les parcs qui en présentent ?
Antoine6259
 
Messages: 5466
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Therabu » Lundi 25 Novembre 2019 9:57

On ne peut pas franchement dire que ce soit l'espèce la plus active en captivité. Quand elle est réveillée, ça bouge dans tous les sens de manière frénétique mais cela est loin d'être toujours le cas. Et puis mon interprétation est que c'est une espèce très curieuse et qui va vite tourner en rond et développer des stéréotypies (comme j'ai pu le voir à Berlin et Prague).
Pour ce qui est de la pédagogie, d'autres espèces exploitent les terriers d'oryctéropes, tel les otocyons ou les phacochères. Justifier l'élevage de cette espèce en Europe juste pour cela me paraît maigre.
Un comportement unique concerne la relation avec l'oiseau indicateur qui aide le ratel à dénicher les ruches d'abeilles sauvages mais cela me parait difficile à illustrer en captivité. Des vidéos et autres dispositifs pédagogiques me sembleraient largement suffisants.
Therabu
 
Messages: 3305
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Lundi 25 Novembre 2019 16:07

Therabu a écrit:PS : Le Tierpark Berlin en présente toujours un couple également.

Il me semble avoir lu qu'il n'y en avait plus en présentation au Tierpark.

Therabu a écrit:On ne peut pas franchement dire que ce soit l'espèce la plus active en captivité. Quand elle est réveillée, ça bouge dans tous les sens de manière frénétique mais cela est loin d'être toujours le cas. Et puis mon interprétation est que c'est une espèce très curieuse et qui va vite tourner en rond et développer des stéréotypies (comme j'ai pu le voir à Berlin et Prague).

Je confirme les dires de Therabu. A Prague j'ai pu voir les deux animaux bien endormis et bien réveillés ; et quand ils sont bien réveillés...ça déménage !
A Dvur, c'était furtif tellement la bestiole allait vite du bâtiment à l'enclos extérieur. J'avais oublié en avoir aperçu à Cologne en 2014 mais c'était plus que furtif !
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar candlemass » Lundi 02 Décembre 2019 15:06

Pairi daiza : un bébé rhinocéros blanc.

Le deuxième bébé arrivera dans quelques jours
candlemass
 
Messages: 370
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Jeudi 05 Décembre 2019 9:33

La naissance d'un éléphanteau est un cadeau de Noël anticipé pour l'équipe du Howletts Wild Animal Park

Les gardiens et le personnel sont arrivés au travail au parc animalier Howletts lundi matin pour découvrir une grande surprise : un tout nouvel éléphanteau.

Un éléphant d'Afrique est né d'Uzuri, femelle primipare de 11 ans, et de Coco, le mâle résident du troupeau d'Howletts, aux premières heures du lundi 2 décembre 2019. L'éléphanteau, le premier au Royaume-Uni depuis plus de 12 mois, est un mâle et n'a pas encore été nommé.

Howletts Wild Animal est de loin l'éleveur d'éléphants d'Afrique le plus prospère du Royaume-Uni. Depuis l'ouverture du parc en 1975, le troupeau Howletts a vu naître 24 éléphanteaux. Au cours de la même période, 12 éléphanteaux sont nés des 53 autres grands zoos britanniques réunis.

Le troupeau Howletts vit dans un enclos de 3,5 hectares enviro dans la campagne du Kent. Leur enceinte a été soigneusement conçue par des experts et est l’une des plus grandes du Royaume-Uni.

Adrian Harland, directeur des animaux chez Howletts Wild Animal Park, a déclaré: «Quelle excellente façon de commencer en décembre ! Nous attendions avec impatience l'arrivée du dernier membre de notre troupeau et toute l'équipe est ravie de l'accueillir. Il se fait déjà beaucoup à la maison et rencontre le troupeau, qui est encore plus excité que les gardiens ici à Howletts.

Grâce à des succès exceptionnels dans le domaine de l'élevage et de l'élevage, le Howletts Wild Animal Park abrite le plus grand troupeau d'éléphants du Royaume-Uni. Ce dernier ajout porte la taille du troupeau à 13.

La période de gestation pour les éléphants d'Afrique est d'environ 22 mois. Les éléphanteaux restent très près de leur mère et boivent 3 litres de lait par jour pendant deux ans, mais continuent parfois à téter beaucoup plus longtemps. On voit souvent les jeunes en train de téter leur trompe pour se réconforter, tout comme un enfant humain en train de sucer son pouce !

Natalie Boyd, responsable de la section des éléphants, a déclaré: «Nous surveillions avec de la vidéosurveillance la maison des éléphants depuis chez nous, nous savons donc qu'Uzuri a accouché à 3 heures du matin. Elle est allée dehors pour accoucher et le veau était arrivé à 6 heures. La mère et le bébé se portent bien et tout le troupeau s'émerveille, en particulier la mère d'Uzuri, Tammi. Le petit a déjà commencé à
explorer l'espace des éléphants et les visiteurs chanceux qui regardent patiemment pourront peut-être le repérer à l'extérieur.

Image

Sources : https://fr-fr.facebook.com/pg/howlettsa ... e_internal (avec vidéo) ; https://blog.aspinallfoundation.org/ele ... =text-link
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar zoovenirs » Jeudi 05 Décembre 2019 10:02

[quote=L'équipe du Howletts Wild Animal Park"]
"Nous surveillions avec de la vidéosurveillance la maison des éléphants depuis chez nous, nous savons donc qu'Uzuri a accouché à 3 heures du matin. Elle est allée dehors pour accoucher et le veau était arrivé à 6 heures. La mère et le bébé se portent bien et tout le troupeau s'émerveille, en particulier la mère d'Uzuri, Tammi."[/quote]

On est pas en hiver dans le Kent :wink:
En tout cas, une vraie réussite depuis des années.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1235
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar GPN » Jeudi 05 Décembre 2019 13:52

Au niveau des éléphants africains, Howletts et Cabarceno sont les vrais leaders européens. On peut rajouter que sur les 13 éléphants de Howletts, 11 sont nés là bas et tous dont n'est en captivité !
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 733
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Jeudi 05 Décembre 2019 16:11

Aalborg Zoo (Danemark) :

"Nous avons eu des oursons polaires
Hier soir, Malik a donné naissance à trois petits. Les ours polaires donnent généralement naissance à un, deux ou trois petits, mais il n'est pas normal que tout le monde survive. La dernière fois que Malik a eu des enfants en 2016, elle a également donné naissance à trois oursons et deux ont survécu.

Les oursons et Malik sont dans une caverne où ils vont s'alimenter, et ils resteront ici pendant deux ou trois mois. Dans la caverne, Malik ne mange pratiquement rien. Elle a accès à de l'eau pour boire et on peut aussi lui offrir un peu de nourriture, par exemple du saindoux, qui est très nutritif, mais elle perdra plusieurs kilos dans la grotte.

Les oursons, en revanche, mangent bruyamment. Bien sûr, ils se nourrissent de la mère et le lait de l'ours polaire contient environ 30% de matières grasses. Les oursons grandissent rapidement. Leur poids de naissance n’est que d’environ 500 grammes, mais lorsqu’ils quittent la grotte, ils pèsent déjà entre 10 et 15 kilos.

On nous demande parfois s'il ne fait pas froid de rester dans la grotte, autant pour la mère que pour les enfants. Mais dans la nature, l'ours polaire se nourrit dans une grotte de neige et de glace afin de pouvoir facilement faire face au froid. Par conséquent, il n'y a pas non plus de litière dans la grotte. Nous savons de toute façon que Malik n'aime pas ça."


Source avec vidéo : https://www.facebook.com/AalZoo/videos/805117853339304/
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Naissances marquantes en 2019

Messagepar Antoine » Jeudi 05 Décembre 2019 16:13

Pour information, le Erlebnis Zoo Hannover (Allemagne) et le Tiergarten Schönbrunn (Autriche) viennent également d'avoir chacun une naissance.
Antoine
 
Messages: 2636
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités

Tigre en mouvement