“ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

“ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Philippe » Lundi 01 Octobre 2018 22:14

Rémy Flachaire : “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

À tout juste 29 ans, il est l’un des plus jeunes dresseurs au monde. C’est au zoo d’Amnéville qu’il nous sensibilise à l’urgence de changer notre regard sur cet incroyable félin, aujourd’hui menacé de disparition.

« C'est un spectacle unique au monde !
TigerWorld a été inauguré il y a trois ans dans un décor grandiose, entre caverne, jungle et cascades jaillissant des falaises. Nous en proposons deux à trois représentations par jour. Il permet de découvrir l’un des plus beaux animaux du monde, et répond aux polémiques récurrentes sur la place des fauves dans les zoos ou les cirques.

C’est pourquoi, d’ailleurs, nous commençons le spectacle par un film pédagogique diffusé sur un écran de 43 m, avec projections numériques et effets spéciaux. On y raconte l’histoire de cet animal hors norme et le drame écologique qu’entraînerait son extinction.
Il faut savoir qu’à l’heure actuelle il reste moins de 4.000 tigres en liberté dans le monde, pour 12.000 en captivité.
Ce félin est donc en train de disparaître de son milieu naturel, et c’est très important pour nous de sensibiliser les gens à cela.

Pour ma part, j’ai toujours été attiré par les animaux sauvages, et particulièrement les prédateurs. J’ai grandi dans le Haut-Jura, entouré des chevaux et des chiens de traîneau de mon père, au cœur d’une faune assez riche que j’adorais observer lors de mes promenades.

Passion

C’est ainsi qu’est née ma passion, mais jamais je n’aurais imaginé en faire un jour mon métier. Ça relevait de l’utopie !
Terre à terre, je me suis lancé dans un CAP de menuiserie, tout en effectuant des stages au zoo d’Amnéville durant mes week-ends et vacances.
À 17 ans, j’ai commencé à travailler au côté du fauconnier Bernard Bailly, et lorsqu’en 2007 il a créé le spectacle de rapaces et m’a proposé de faire partie de son équipe, j’ai tout plaqué et saisi ma chance.

Durant six ans, j’ai donc pratiqué la fauconnerie à cheval, à Amnéville. Puis, petit à petit, en côtoyant les dresseurs de fauves du parc, et à force de les “baratiner”, l’un d’eux a fini par me laisser approcher ses tigres.

Ce fut une révélation !

Ensuite, avec l’appui du directeur du zoo, Michel Louis, qui connaissait mon infinie passion, j’ai suivi plusieurs formations. Mais dans mon esprit, c’était juste pour observer, pas pour entraîner moi-même un jour ! Décelant chez moi un vrai potentiel, Michel a décidé de me confier le dressage et la création du spectacle TigerWorld.

J’adore les lions, les panthères, mais avec le tigre, il se passe un truc presque indéfinissable. J’aime son caractère solitaire, sa puissance, sa beauté.
On a fait appel à un très bon dresseur hollandais qui, bien qu’à la retraite, a accepté de me guider et de me conseiller tout au long de mon apprentissage.

Il faut avant tout être très observateur, savoir saisir tous les signes et bien les interpréter. Certes, les tigres ne parlent pas, mais ils communiquent en permanence : par la position de leurs oreilles et de leur queue, leur regard, le poil qui se dresse dans la nuque et aussi l’émission de vocalises.
Peu à peu on discerne les différentes personnalités, comment les félins interagissent et communiquent entre eux. Il vaut mieux être patient et savoir se maîtriser car ils sentent tout, la fatigue, l’énervement, le stress, la peur…
En cas de tension entre eux, il faut aussi apprendre à rétablir la situation, sans les dominer, mais en bon gestionnaire. De toute façon, ils ne tolèrent pas l’autorité !

Feeling

Il existe deux manières de dresser des fauves : soit on les pousse, selon la méthode ancienne et l’animal vous craint ; soit on les tire, procédé plus psychologique, reposant sur la confiance, et on est davantage dans le libre arbitre. Pas de privation, pas de contrainte, pas de punition !
J’ai manœuvré ainsi jusqu’à ce qu’ils soient très à l’aise avec moi, et je n’ai subi ni morsure, ni griffure, ni aucun signe d’agressivité de leur part.

On peut parfaitement connaître les tigres d’un point de vue scientifique, mais si on n’a pas de feeling avec eux, ça ne sert à rien. C’est une chose de ne plus avoir peur d’eux, mais il faut encore qu’ils viennent vers vous, vous appellent, cherchent le contact. Là seulement, on peut entrer dans la cage et commencer l’apprentissage.

Captivité

Les premières fois, j’étais très impressionné. C’est là qu’on réalise sa capacité à prendre sur soi, à ne pas montrer son appréhension, à garder ses émotions… Car s’ils décèlent la moindre brèche, ils s’engouffrent dedans. Et ils sont très malins.
Il faut attendre qu’ils soient âgés d’au moins 1 an pour leur apprendre de petites choses, car avant ils sont très joueurs et incapables de se concentrer plus de cinq secondes.

Les deux tigres blancs sont nés ici, au zoo d’Amnéville, quant aux autres, ils viennent de différents parcs en France, mais tous ont entre dix et quinze générations de captivité. Voilà pourquoi il est aujourd’hui inenvisageable de les relâcher en pleine nature.
Ils ne sont plus aptes à la vie sauvage depuis toutes ces années et n’ont pas peur de l’homme : ils débarqueraient dans les villages à la recherche de nourriture.

C’est pourquoi nous sensibilisons le public dans l’espoir de sauver cette espèce menacée. »

Image

Image
Source : France Dimanche.
Philippe
 
Messages: 9602
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar okapi » Mardi 02 Octobre 2018 16:20

Bon, le choix des images est toujours explicite quand aux motivations profondes... Ce n'est vraiment pas là que le grand public va entendre la vérité la plus sèche à propos des tigres blancs... Et, comme par hasard, c'est la fragilité de cette aberration qu'il retiendra au lieu de n'importe quelle autre information et il sera admiratif, encore et encore devant ces fauves à moitié dégénérés qui encombrent les zoos au détriment d'espèces en mal d'espaces...
okapi
 
Messages: 10865
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Antoine6259 » Mardi 02 Octobre 2018 17:45

En même temps, quand Amnéville avait annoncé la nouveauté (juste les tigres, pas le spectacle), la phrase d'appel était : "Cette année : Les magnifiques tigres blancs. Espèce très rare dont le zoo d'Amnéville a le privilège de pouvoir assurer la conservation."
Antoine6259
 
Messages: 5007
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar okapi » Mardi 02 Octobre 2018 20:11

Ce zoo est bourré de paradoxes! Michel Louis est un directeur à l'ancienne, entre Jacques Bouillaut, Claude Caillé et Pierre Thomas, il a voulu créer un zoo pour assouvir sa passion des fauves et il ne recule devant rien pour faire accepter sa conception de la protection: un gros bazar tape à l'oeil qui flirte tellement avec le cirque que ça en devient gênant... Le parc lui survivra t'il? Pas sûr...
okapi
 
Messages: 10865
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Bombyx » Mercredi 03 Octobre 2018 2:03

Juste une petite aparté mais je faisais des recherches pour illustrer une page de jeu pour Wapiti qui doit sortir en décembre sur le thème du tigre de Sibérie et les deux tiers des images google le présente comme un tigre blanc... dur, dur de l’imaginer dans la taïga sibérienne !
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
 
Messages: 923
Enregistré le: Mercredi 27 Juillet 2005 16:29
Localisation: Saint-Etienne-Nantes

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Vinch » Mercredi 03 Octobre 2018 9:40

mais tous ont entre dix et quinze générations de captivité. Voilà pourquoi il est aujourd’hui inenvisageable de les relâcher en pleine nature.
Ils ne sont plus aptes à la vie sauvage depuis toutes ces années et n’ont pas peur de l’homme : ils débarqueraient dans les villages à la recherche de nourriture.


Ça, c’est très faux en grande partie.
Plusieurs reportages ont démontré depuis plusieurs décenniesdéjà que tous les félins, petits et grands, conservent un très fort instinct de prédateur, même après 15-20 générations de captivité.
Les anecdotes de pumas, de lynx et d’autres félins échappés de zoo ayant très bien pu survivre par eux-mêmes pendant des mois, voire des années, ne manquent pas.
Et il y a déjà eu des cas de relâchers de tigres et de lions nés en captivité qui ont très bien fonctionné. Bien évidemment, on ne relâchera pas d’hybrides, ni d’individus à la pigmentation contrariée et ni près des villages.
Ensuite, un tigre très apprivoisé, élevé au biberon, très gentil reste un dauve très dangereux. Les cas dramatiques sont assez nombreux, notamment dans les cirques et dans le milieu de la magie où l’un des deux magiciens du célèbre show « Siegfried and Roy » a vraiment failli se faire tuer par son tigre blanc domestique. Il s’en est sorti gravement handicapé.
L’excuse de faire de ces tigres des bêtes à cirque parce qu’ils sont doux, gentils et ne pourraient pas survivre dans la nature ne tient absolument pas.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 4765
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar okapi » Mercredi 03 Octobre 2018 15:27

Bien sûr que ça ne tient pas! Ces gens font de l'intox pour justifier leurs dérives, mais n'importe quel fauve élevé au biberon reste une bombe à retardement, tous les dresseurs le savent!
okapi
 
Messages: 10865
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar furylion » Mercredi 03 Octobre 2018 19:25

En plus, sont-ils vraiment issus de génération totalement captive ?
Lors d'une réunion (militante, certes), une spécialiste (je ne me rappelle plus son nom et son métier), a déclaré que les lions blancs se reproduisent entre eux, mais qu'au bout d'un moment les lionceaux ne sont plus viables ! Les fermes d'élevage vont donc abattre une lionne dans un pays voisin, enterrent son corps (ses os seront revendus au marché noir) et récupèrent les lionceaux pour apporter un peu de sang neuf dans leur cheptel de lions blancs.
La conclusion de cette spécialiste était que tous les cirques (et zoos) ayant fait appel à une ferme d'élevage pour acheter des lions blancs, avaient donc encouragé, d'une certaine façon, un marché noir !
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 377
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Antoine6259 » Mercredi 03 Octobre 2018 21:15

On en avait déjà discuté à l'époque, et Vinch tu avais l'air assez d'accord car cela était formulé autrement : Michel Louis avait juste dit dans un reportage que la réintroduction de félins (il parait des grands) était compliquée, non pas parce que les animaux n'ont plus leur instinct de prédateur, car ça ils ne l'oublient jamais, mais parce qu'ils ne voient plus forcément l'homme comme un danger (les humains les plus proches étant leurs soigneurs qui leurs donnent à manger...) D'où les risques s'ils s'approches des populations. Ce qui ne veut pas dire que les félins en captivité ne restent pas dangereux.
Antoine6259
 
Messages: 5007
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Vinch » Mercredi 03 Octobre 2018 22:13

C’est vrai, c’est compliqué.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 4765
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: “ Je suis l’homme qui murmure à l’oreille des tigres ”

Messagepar Therabu » Jeudi 04 Octobre 2018 8:22

Cela dit, les expériences récentes montrent qu'il suffit d'une génération née et élevée dans de grands enclos naturels pour produire des individus potentiellement prêt à être relâchés dans la nature, que leurs parents soient nés sauvages ou issus de quinze générations captives.
Therabu
 
Messages: 2789
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 3 invités

Tigre en mouvement