Un tigre abattu à Paris.

Un tigre abattu à Paris.

Messagepar didier » Vendredi 24 Novembre 2017 18:39

C'est une rencontre que les Parisiens ne s'attendaient probablement pas à faire. Un tigre s'est échappé d'un cirque parisien, installé dans le 15e arrondissement de Paris, ce vendredi après-midi. Après avoir erré dans les rues de Paris – sans faire de victimes –, le félin a été abattu vers 17h45 par « le personnel du cirque», a indiqué à 20 Minutes une source policière. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat du 15e arrondissement de Paris.

CONSTERNANT ! :(

Source : http://www.20minutes.fr/faits_divers/21 ... ment-paris
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14878
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar didier » Samedi 25 Novembre 2017 15:11

Âgé de deux ans, le tigre appar­te­nait au cirque Bormann Moreno. Installé depuis quelques jours seule­ment rue Lucien Bossou­trot, à proxi­mité du square Carlo Sarra­be­zolles, l’éta­blis­se­ment devait ouvrir ses portes le 3 décembre prochain au public. Cette faille de sécu­rité en déci­dera sans doute autre­ment, d’au­tant qu’une enquête a été ouverte par le commis­sa­riat du 15e arron­dis­se­ment. Si pour le moment aucun repré­sen­tant du cirque n’a pris la parole, le proprié­taire du félin a été placé en garde à vue pour “mise en danger de la vie d’au­trui” et risque, à ce titre, 15 000 euros d'amende.

Si l’on en croit le site inter­net du cirque, il s’agi­rait d’Éric Bormann. Fils de Diana Moreno et Rex Bormann, il incarne la 7e géné­ra­tion de cette éminente famille du cirque. Présenté comme le domp­teur et l’édu­ca­teur des tigres, il sillonne, depuis 2007, les plus grands festi­vals euro­péens en compa­gnie de ses félins. Mais celui qui a repris la tête du chapi­teau se décrit plutôt comme un bélluaire. Durant la Rome antique, il s’agis­sait des gladia­teurs qui combat­taient les animaux sauvages dans l’arène. Au 19e siècle, le mot évolue pour dési­gner les soigneurs. Une double signi­fi­ca­tion qui met en avant la dualité du métier de domp­teur.

Quand il n’est pas dans l’en­clos, l’homme siège égale­ment à la Commis­sion natio­nale consul­ta­tive pour la faune sauvage captive du minis­tère de l'Envi­ron­ne­ment et du Déve­lop­pe­ment Durable.

Source : http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars ... ris_409631


C'est rassurant, de voir à quel point ils savent choisir des membres compétents, dans cette Commission. :mrgreen:
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14878
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar abel » Samedi 25 Novembre 2017 17:36

En effet, un type qui se définit comme "belluaire"... Personnellement, le terme belluaire me renvoie au terme gladiateur, et donc à des spectacles sanglants atroces où hommes et fauves s’entre-tuaient... Pas vraiment quelque chose de positif... Je crois avoir vu le dresseur en question avec ses tigres en 2007 ou 2008, quand j'allais encore au cirque "traditionnel".
Et bien sûr, pauvre bête :( ...
abel
 
Messages: 3583
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar didier » Samedi 25 Novembre 2017 18:54

Communiqué de presse de la famille du Cirque Bormann sur la page facebook du cirque :

Nous avons perdu hier soir, dans des conditions tragiques, l’une de nos jeunes femelles tigres. Elle s’appelait Mevy et était âgée de 18 mois. Cet événement a bouleversé notre famille et les habitants du 15ème arrondissement. Nous sommes dévastés. Nous comprenons la frayeur que la fuite de Mevy a pu provoquer et nous sommes profondément désolés pour les perturbations occasionnées.
Hier soir, aux alentours de 18 heures, Eric Bormann le directeur du cirque et responsable des tigres s'apprêtait à nettoyer leur cage. Il a fait entrer Mevy dans un sas de sécurité. C'est à ce moment-là qu'il a constaté que l'une des portes du sas, d'ordinaire condamnée, était grande ouverte. La tigresse s'est échappée. Eric Bormann a d'abord tenté de l'amadouer et de la faire revenir. Face à la fuite du fauve, il s'est résolu à la poursuivre sur la voie publique avec l'arme que la loi l'oblige à détenir.
L'utilisation d'un fusil hypodermique a été rapidement écartée, jugée trop risquée vu le délai d'action de cette méthode. Il nous fallait avant tout assurer la sécurité du public.
Sans hésiter, et malgré l'immense douleur d'abattre un animal né dans notre cirque, nous avons ainsi pris nos responsabilités. Un geste terriblement douloureux mais nécessaire pour Eric Bormann, qui a réussi à neutraliser l'animal en une dizaine de minutes.
L’amour des animaux est le coeur de notre métier, et ce depuis 8 générations que le cirque existe et 40 ans que nous sommes installés à Paris. Leur bien-être a toujours été au centre de nos préoccupations. C’est avec passion que nous travaillons chaque jour avec eux, que nous les voyons naître, les nourrissons au biberon, et que nous vivons au quotidien avec eux. Le respect des animaux et la sécurité de nos spectateurs ont toujours été nos moteurs. Eric Bormann, le propriétaire du cirque, est membre depuis 2012 de la Commission nationale consultative de la faune sauvage captive du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il siège en formation pour la délivrance des certificats de capacité à posséder un animal protégé par l'annexe de la convention de Washington.
Les attaques de quelques associations de défense des droits des animaux sont aujourd’hui blessantes pour notre famille. Nos neuf tigres sont tous nés au cirque. Nous leur offrons une qualité de soins dont nous sommes fiers, alors que le tigre est une espèce en voie d’extinction en milieu sauvage.
Notre installation récente dans le 15ème arrondissement a fait l’objet d’un accompagnement en matière de sécurité de la part de la Préfecture de Police de Paris avec qui nous travaillons main dans la main pour assurer aux riverains et aux spectateurs une sécurité maximale.
La défaillance du système de sécurité est un fait extrêmement rare dans le milieu du cirque. Aucune piste n’est écartée, y compris celle de la malveillance.
Nous travaillons avec les forces de l’ordre et nous mettons en oeuvre tous les moyens pour faire rapidement la lumière sur cet effroyable événement et apporter notre concours plein et entier à l’enquête qui va être engagée par les autorités compétentes. Nous nous réservons le droit d’engager des poursuites en fonction des conclusions.
Nous remercions toutes celles et ceux qui se mobilisent pour nous soutenir et nous témoigner leur amitié et leur confiance.
Le Cirque Bormann souhaite aujourd’hui reprendre ses activités et retrouver la sérénité pour continuer à offrir aux enfants et aux plus grands la joie et la découverte de numéros qui sont notre raison de vivre.
Eric Bormann
Alexandra Bormann
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14878
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar Thibaut » Samedi 25 Novembre 2017 19:16

Image

L’amour des animaux est le coeur de notre métier, et ce depuis 8 générations que le cirque existe et 40 ans que nous sommes installés à Paris. Leur bien-être a toujours été au centre de nos préoccupations.


Blabla, Calimero est de sorti.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1384
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar Vinch » Samedi 25 Novembre 2017 20:11

Des tigres hybrides nés de générations et de générations consanguines de cirques et vivant à plusieurs dans à peine 10 mètres carrés, quand ils ne se produisent pas sur la piste pour sauter à travers des cerceaux enflammés pour éviter des coups de fouet... Bonjour l'amour des animaux qu'ils prétendent avoir et la conservation à laquelle ils se targuent de participer !!! Ils se moquent vraiment du monde !!!!
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5373
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar furylion » Samedi 25 Novembre 2017 20:39

Si ça se trouve, ils aiment sincèrement leurs bêtes...
Mais ça ne justifie en rien ce qu'ils leur font subir.
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 646
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar furylion » Samedi 25 Novembre 2017 21:05

En complément des informations de didier.
https://www.facebook.com/leparisien/videos/10156214910189063/
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 646
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar Vinch » Samedi 25 Novembre 2017 21:18

furylion a écrit:Si ça se trouve, ils aiment sincèrement leurs bêtes...
Mais ça ne justifie en rien ce qu'ils leur font subir.


Il y a une différence entre aimer les bêtes pour son plaisir égoïste, les aimer pour le pèze que ça peut rapporter et les aimer sincèrement pour ce qu'elles sont...

Ce pourrait être le sujet d'un vaste débat, cet amour qui différencie les uns des autres les responsables des zoos que nous connaissons aujourd'hui en France.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5373
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar Philippe » Lundi 27 Novembre 2017 6:34

Tigre abattu à Paris: L’animal aurait-il pu être épargné ?

Polémique. Plusieurs associations réclament la fin des cirques présentant des animaux…

Un tigre qui s’était échappé d’un cirque a été abattu par son propriétaire vendredi à Paris. La loi autorise l’abattage en cas d’absolue nécessité. D’autres évasions d’animaux de cirque ont déjà eu lieu cette année.

La mort de Mevy, une tigresse de 18 mois, aurait-elle pu être évitée ? L’animal, qui s’était échappé du cirque Bormann-Moreno vendredi, a été abattu par son propriétaire en pleine rue, dans le 15e arrondissement de Paris. « Un geste terriblement douloureux mais nécessaire » selon le communiqué du cirque publié sur Facebook.

Que dit la loi ? L’arrêté du 18 mars 2011 précise les conditions dans lesquelles des animaux sauvages, comme les tigres, peuvent être utilisés par des cirques. L’article 24 explique qu’ils doivent être placés « sous la surveillance permanente du personnel de l’établissement » lorsque les animaux se trouvent dans une « installation extérieure ».

En cas de fuite d’un animal, le texte de loi prévoit que le responsable « doit avoir à sa disposition et d’une manière facilement accessible les matériels de capture appropriés à chaque espèce ». Quant à l’abattage, il « ne peut être effectué qu’en cas d’urgence et s’il est de nature à éviter une blessure ou à sauver une vie humaine », à la condition que « tous les autres moyens pour repousser ou capturer l’animal sont ou s’avèrent inopérants ».

A-t-elle été respectée ? Une enquête a été ouverte, pour savoir s’il y avait eu mise en danger de la vie d’autrui. « La tigresse est partie (…) elle s’est un petit peu affolée et là, il a fallu que je prenne une décision rapide, et ça fait partie du protocole de sécurité, il faut abattre l’animal », a expliqué Eric Bormann, le directeur du cirque.

C’est l’un des points que l’enquête devra éclaircir : l’animal aurait-il pu être capturé vivant comme le prévoit la loi, où était-il trop menaçant vis-à-vis des personnes ? Pour l’association de défense des animaux PETA, « il n’est pas étonnant que cet animal ait cherché à s’échapper : Les animaux dans les cirques passent la majorité de leurs vies enfermés dans des cages ou des wagons de transport, et peuvent subir des méthodes de dressage violentes ».

Y a-t-il eu d’autres évasions d’animaux de cirque en 2017 ? Selon un décompte établi par Peta France début novembre, 13 « incidents » impliquant des animaux de cirques ont eu lieu depuis le début de l’année. En mars, deux agressions impliquant des chameaux avaient été signalées dans le Vaucluse. Fin août, un autre chameau s’était échappé quelques heures à Villeparisis (Seine-et-Marne).

L’incident le plus sérieux s’est déroulé à Massy (Essonne). En début d’année, deux lionnes étaient brièvement sorties de leur cage suite à une « erreur humaine ». Selon Le Parisien, l’un des félins avait même « déambulé de longues minutes au milieu des autres enclos » avant d’être rattrapé, sans être blessé.
Source : 20 Minutes.
Biofaune : l'actualité de la conservation in & ex situ : http://biofaune.canalblog.com - www.facebook.com/biofaune
Philippe
 
Messages: 11345
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar guirosama » Lundi 27 Novembre 2017 23:39

Avant ce cirque était sur un terrain à la porte d'Aubervilliers. Habitant les environs, je m'étais souvent alarmé du peu de protection entre la rue et les cages, ensuite ce cirque ne montre pas que des tigres et vu le peu d'espace qu'il y avait, les pauvres animaux ne sortaient jamais de leur tente.
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 1022
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar nigousse68 » Mardi 28 Novembre 2017 11:24

On a vu les images de détention ( il n'y a pas d'autres termes) de ces pauvres tigres entassés dans leur cage, quelle honte, quelle tristesse! Comment en 2017 peut-on encore tolérer cela dans un pays soi-disant civilisé ? Je repense souvent à la phrase de Gandhi sur le lien entre le degré de civilisation d'une société et la manière dont elle traite ses animaux!
nigousse68
 
Messages: 206
Enregistré le: Samedi 23 Août 2014 12:53

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar Vinch » Mardi 28 Novembre 2017 12:21

Il y a eu plusieurs citations attribuées à Gandhi à propos de la façon de traiter les animaux et elles ne veulent pas toutes dire la même chose. Pour ma part, j'adhère surtout à la première car elle implique l'individu, pas une nation entière, pas une ethnie entière. Tous les chinois ne dépècent pas et ne font pas bouillir des chiens vivants, par exemple. Par contre, tant qu'une nation tolère encore des spectacles cruels impliquant des animaux, des abus du fait des chasseurs et de leurs fédérations, des abattages cruels ou des conditions de vie cruelles... etc, elle s'en fait tout simplement la complice et nous, électeurs avec.
Bon, voici les citations:
Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon.


On peut juger de la grandeur et la valeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.
ou
On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux
ou
La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux


Je crois que l’évolution spirituelle implique, à un certain moment, d’arrêter de tuer les êtres vivants que sont les animaux, simplement pour satisfaire nos désirs physiques
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5373
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar gibbon » Mardi 28 Novembre 2017 22:40

Très juste remarque de Vinch dont je partage l'avis.
Guirosama, ce cirque ne serait-il pas celui qui se trouvait, vers 2014-2015, juste à côté du centre commercial Le Millénaire ? Une de mes connaissances habitant à Aubervilliers m'en avait parlé, et m'avait dit qu'il hébergeait beaucoup de tigres, dont des tigres blancs.
En tout cas, ce dont je me souviens bien, c'est que le cirque Diana Moreno-Bormann était basé, dans les années 1990, au Jardin d'acclimatation, pas loin du kiosque à musique. A ce même emplacement du jardin parisien, il me semble me souvenir que quelques années plus tôt, vers la fin des années 1980, se trouvait un autre cirque, qui avait un autre nom, "cirque Powell" ou "Pauwels", je ne sais plus. Quelqu'un d'autre que moi en a-t-il un souvenir ?
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1863
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Un tigre abattu à Paris.

Messagepar okapi » Mercredi 29 Novembre 2017 1:14

Le cirque Moreno Bormann a toujours privilégié les tigres, autrefois présentés avec une rose par la patronne, Diana Moreno. Le cirque Diana Moreno a longtemps été installé sur une pelouse du Jardin d'Acclimatation, comme d'ailleurs le chapiteau de l'Ecole nationale de cirque Annie Fratellini et le cirque Pauwells. La direction a décidé de ne plus s'encombrer de cirques avec des animaux en raison des nuisances, déjections, odeurs, bruits inquiétants pour les riverains et a accordé la concession à l'Européenne de Spectacles qui y a installé le Phénix Junior, un chapiteau rond de 1000 places, à partir de 2003. Le projet, et la réalisation, de la Fondation LVMH ont mis un terme à cette implantation en 2006.
okapi
 
Messages: 12063
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Suivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : AdrieenCottrel, Google [Bot], Thibaut et 8 invités

Tigre en mouvement