Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Messagepar Philippe » Vendredi 28 Juillet 2017 16:19

Des animaux géants ont fait leur apparition à Granby

Plusieurs Granbyens ont eu la surprise, vendredi 28 juillet 2017 au matin, de découvrir des oeuvres d'art représentant des animaux géants dans leur ville.


L'idée provient de la Ville de Granby qui souhaite faire en faire une image de marque en lien avec le zoo de Granby, mais aussi de rendre la ville « rayonnante et ludique ». « On voulait se servir du zoo comme terrain de jeu pour se démarquer et attirer des touristes ailleurs. On reçoit 2 millions de visiteurs chaque année, mais souvent ils sont aux mêmes endroits. On veut leur faire découvrir des choses, animer notre rue principale, rendre notre ville vivante et égayer notre municipalité. C'est aussi dans la tendance de l'art de rue qui est très populaire. C'est une signature tout à fait unique au Québec », soutient le maire de Granby, Pascal Bonin.

La première oeuvre se situe à la place Johnson. Il s'agit d'une girafe rouge de 4 m de hauteur. On retrouve également quatre méduses de 3 m au parc Miner et des tentacules de pieuvre de 6 m sur le toit de la bibliothèque Paul-O.-Trépanier. La girafe est une oeuvre permanente alors que les deux autres sont temporaires.

Ce sont des artistes de la région qui sont à l'origine des oeuvres, dont Jean-Yves Rhéaume et Marco de Muri de Granby.

D'autres oeuvres du même genre verront le jour dans les prochaines semaines et au cours des prochaines années, dont un gorille, un hippopotame et un éléphant. La Ville de Granby souhaite ériger un circuit touristique avec ces oeuvres au cours des trois prochaines années.

Image

Des tentacules de pieuvre ont fait leur apparition sur le toit de la bibliothèque municipale de Granby.

Image
Les méduses du parc Miner de Granby.

Image
Les artistes de Granby Jean-Yves Rhéaume et Marco De Muri ont conçu la girafe rouge installée à la place Johnson.

Source : Radio-Canada.
Philippe
 
Messages: 10953
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Messagepar Philippe » Samedi 19 Août 2017 6:17

Une nouvelle œuvre ludique fait son apparition à Granby

La Ville de Granby a poursuivi le déploiement de sa stratégie de marque, vendredi 18 août 2017 en matinée, en dévoilant une nouvelle sculpture ludique. Cette fois, c'est un gorille bleu qui a fait son apparition près de l'entrée du Palace de Granby.

La nouvelle création est l'œuvre des artistes granbyens Jean-Yves Rhéaume et Marco De Muri. Le gorille mesure deux mètres et demi de hauteur par deux mètres de largeur.

« On fait un clin d'œil à Mumba. C'était une légende au zoo et à Granby. Il est mort il y a près de dix ans. Quant à la couleur bleue, elle nous vient de la couleur du thème de la 49e édition du Festival international de la chanson de Granby », mentionne le maire de Granby, Pascal Bonin.

« La Ville de Granby se distingue par une vie culturelle riche et diversifiée. Nous voulons rappeler aux citoyens et aux visiteurs l'importance de la vie culturelle à Granby et le rayonnement de la ville partout dans le monde grâce à ses lieux culturels, ses spectacles et ses festivals », indique le premier magistrat.

Selon Pascal Bonin, il reste deux œuvres à être dévoilées. Celles-ci le seront au cours des prochaines semaines. « Une firme est à analyser l'impact médiatique et l'impact sur le web de ces œuvres. Le calcul, on va l'avoir à la fin. Je n'ai pas de doute que ça sera rentable. On vise aussi la fierté des gens d'ici. La réception est très bonne. Les enfants ont des sourires », note l'élu.

L'installation de ce gorille bleu tenant un micro devant le Palace s'ajoute aux trois autres œuvres ludiques installées le 28 juillet dernier. Rappelons qu'une girafe rouge de quatre mètres, quatre méduses de trois mètres et des tentacules de trois mètres ont fait leur apparition respectivement à la Place Johnson, au parc Miner et à la bibliothèque Paul-O.-Trépanier.

Le projet d'installer des œuvres ludiques se poursuivra jusqu'en 2020.

Image
Source : Granby Express.
Philippe
 
Messages: 10953
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Messagepar Philippe » Vendredi 01 Juin 2018 6:37

Granby est zoo : trois nouvelles œuvres ludiques

Un éléphant rose, un chameau turquoise et un suricate jaune : trois nouvelles œuvres animalières ludiques ont été dévoilées jeudi, dans le cadre du lancement de l’an deux de la campagne Granby est zoo.

Ces œuvres s’ajoutent au nouveau zoo virtuel, aménagé sur un parcours extérieur d’une longueur de deux kilomètres au centre-ville, dont La Voix de l’Est a dévoilé les détails jeudi 30 mai 2018. Le téléchargement de l’application GranbyEstZoo, gratuite sur Google Play ou App Store, est nécessaire pour découvrir ce nouveau volet numérique de la campagne, lancée l’année dernière.

« Est-ce qu’il est possible dans une ville de faire sourire les gens ? Est-ce qu’il est possible d’amuser les gens et de jouer avec la ville ? Je pense que oui. On est en train de réussir. Il faut oser faire les affaires différemment », a déclaré le maire Pascal Bonin, à l’occasion d’un point de presse.

Depuis jeudi matin, un imposant éléphant rose veille désormais à l’angle des rues Denison Est et de la Gare, tandis qu’un chameau turquoise agit comme un aimant sur les enfants au parc Miner. Une classe de maternelle de l’école du Phénix a d’ailleurs été invitée à le découvrir jeudi matin. Les bambins ne se sont pas fait prier pour grimper sur son dos. Ils ont eu ce privilège, car ils avaient participé l’automne dernier au sondage de Commerce tourisme Granby et région (CTGR) afin de choisir la couleur de l’éléphant.

« L’éléphant, je pense qu’il pouvait juste arriver chez nous, à Granby. Je ne pense pas qu’une ville aurait eu l’audace et aurait osé mettre un éléphant rose en quelque part », a lancé le maire, en saluant la collaboration des citoyens pour le choix de la couleur.

Exemple

La troisième œuvre, un suricate jaune d’une hauteur de 3,6 mètres, se dresse pour sa part à l’avant des locaux de La Voix de l’Est, rue Dufferin. Il s’agit de la première participation d’une entreprise privée à Granby est zoo. « La Voix de l’Est est un journal qui fait de l’information. Mais on a aussi le rôle de s’impliquer dans la communauté. Et c’est ce qu’on voulait faire. D’être les premiers à donner le signal, c’était important », a affirmé le président éditeur, Alain Turcotte, en espérant que d’autres entreprises suivront l’exemple.

Ces trois œuvres s’ajoutent à l’hippopotame vert lime de la place de la Gare, à la girafe rouge de la place Johnson ainsi qu’au gorille bleu du Palace, installés l’an dernier. Les sculptures ont toutes été réalisées par le duo d’artistes granbyens Marco de Muri et Jean-Yves Rhéaume.

« On est contents que ce soit pour la Ville et vu par plein de monde », affirme Marco de Muri. Les nombreuses personnes désirant se faire photographier avec les œuvres sont la preuve qu’il s’agit d’un concept gagnant, selon lui.

Le travail des artistes a d’ailleurs été remarqué. Ils pourraient éventuellement travailler sur un projet qui présente des similitudes avec ce qu’ils ont fait à Granby, dans une autre ville québécoise. Des discussions à cet effet sont en cours, confirme Jean-Yves Rhéaume, qui préfère toutefois ne pas s’avancer davantage pour le moment.
« Je ne pense pas qu’une ville aurait eu l’audace et aurait osé mettre un éléphant rose en quelque part », a lancé le maire, Pascal Bonin, lors du dévoilement des détails de la campagne Granby est zoo.

Attrait

Aux yeux de la présidente de CTGR et conseillère municipale, Julie Bourdon, les œuvres et le zoo virtuel, qui utilise la technologie de la réalité augmentée, se complètent de façon à créer un attrait touristique en soi. « Ça nous permet d’avoir un parcours très intéressant entrecoupé d’œuvres permanentes ludiques et d’œuvres virtuelles, qu’on peut prendre en photo. On vient de créer un attrait supplémentaire qui peut durer facilement deux, trois heures », dit-elle.

Dans le cadre du zoo virtuel, girafe, tortue, gorille et autres animaux, animés et grandeur nature, apparaissent à des endroits choisis de la ville (parc Victoria, hôtel de ville, église Notre-Dame, etc.), à l’écran des téléphones intelligents et des tablettes, grâce à la nouvelle application développée par ArtBox et SimFusion, deux entreprises montréalaises.

CTGR a été référée à ArtBox par une entreprise granbyenne qu’elle a consultée dans le cadre du déploiement du volet numérique, précise Julie Bourdon.

Détail : le Zoo de Granby, où l’un des arrêts du zoo virtuel a été installé à l’extérieur des guichets d’entrée, a également participé au projet en bonifiant l’application d’un angle éducatif sur les animaux en vedette.

Selon Mme Bourdon, un budget de 155 000 $, incluant une enveloppe de 30 000 $ aux travaux publics pour divers travaux d’installations, est consacré cette année à la campagne Granby est zoo. Cela inclut la promotion, le développement de l’application et le déploiement du parcours de réalité augmentée, ainsi que les nouvelles œuvres et une autre nouveauté prévue en juillet.

Une nouvelle mouture de Granby est zoo pourrait être présentée en 2019. À l’origine, la campagne était prévue sur un horizon de trois ans. Le conseil municipal aura néanmoins à se prononcer au cours des prochains mois sur la poursuite du projet et, dans l’affirmative, sur la forme que cela pourrait prendre. « On va regarder les tendances et voir où ça peut nous amener », affirme Mme Bourdon.

Image

Image
Source : La Voix de l'Est.
Philippe
 
Messages: 10953
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Messagepar okapi » Samedi 02 Juin 2018 9:14

Merci Philippe!
Un petit lien pour des images de ce "zoo virtuel":
http://www.tvanouvelles.ca/2018/05/31/s ... -de-granby
okapi
 
Messages: 11761
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Canada : des animaux géants surgissent à Granby

Messagepar Philippe » Jeudi 18 Juillet 2019 8:55

" Granby est zoo " : plus d’animaux virtuels à découvrir

La troisième année de la campagne " Granby est zoo " est prête à se déployer. Pas de nouvelles oeuvres animalières ludiques pour le moment. Mais l’application mobile de réalité augmentée a été bonifiée, a annoncé mardi 16 juillet 2019 la codirectrice générale de Commerce Tourisme Granby Région (CTGR), Hélène Plante.

Quatre nouvelles stations, représentant autant d’animaux virtuels, s’ajoutent ainsi au parcours, dont trois seront disponibles à compter de mercredi, alors que Mascoto (La Fête des mascottes) prendra son envol rue Principale. La quatrième station sera ajoutée au parcours au début du mois d’août à un endroit qui n’est pas précisé pour l’instant, laisse savoir Mme Plante, aussi responsable du développement touristique.

Pour l’heure, les trois nouveaux sceaux ont été installés à la bibliothèque Paul-O.-Trépanier, au parc Pelletier et à la passerelle Miner. Une fois l’application mobile Granby est zoo téléchargée, ces stations permettent de voir s’animer, à l’écran des téléphones intelligents et des tablettes, un Wallaby de Bennett, un perroquet et des loutres. L’application, disponible sur Google Play et App Store, permet aussi aux utilisateurs de se prendre en photos avec différents animaux virtuels grandeur nature à travers le centre-ville.

« L’objectif était d’animer les lieux publics et on trouvait qu’on pouvait encore appliquer cette signature à des endroits emblématiques de la ville, notamment pour les familles », note Mme Plante.

Lancée l’année dernière, l’application offrira ainsi un total de 14 stations. Elle a été téléchargée à plus de 3.700 reprises, selon la codirectrice générale de CTGR. Un nombre qui témoigne de l’intérêt pour le produit, dit-elle.

Animal secret


Autre nouveauté : l’application a été « poussée un peu plus loin », avec l’élaboration d’un jeu interactif. Celui-ci permettra aux utilisateurs de ramener à la maison — et d’animer — un animal secret, explique Hélène Plante.
Pour le « débloquer », il faut visiter huit des 14 sceaux du parcours et répondre à un court quiz à chaque endroit. L’objectif : tester les connaissances acquises pour chacun des animaux représentés, par l’entremise des capsules éducatives élaborées par le Zoo de Granby et disponibles sur l’application.

« L’animal sera dans leur téléphone et ils (les utilisateurs) pourront l’animer où ils veulent. Ça permet de faire rayonner la marque Granby est zoo à l’extérieur des limites de la région de Granby et de bien identifier notre image de marque », estime Mme Plante.

Selon elle, une importante offensive promotionnelle sera réalisée localement pour mousser l’application, mais également dans un quotidien montréalais.

Fruit d’une association avec différents partenaires, un napperon à colorier, aux couleurs d’Harold l’aventurier, figure emblématique de Granby est zoo, seront disponibles dans divers restaurants et attraits touristiques. Il sera d’ailleurs possible, pour les néophytes, de tester l’application avec ce napperon en permettant à Harold de s’animer, souligne Hélène Plante. « On voulait donner un avant-goût de l’application », glisse-t-elle.

Les améliorations apportées à l’application ont été réalisées par ses concepteurs, soit l’entreprise longueuilloise ArtBox, qui a travaillé avec SimFusion à la programmation.

Sculptures


Autre volet de Granby est zoo, de nouvelles oeuvres animalières ludiques seront par ailleurs dévoilées plus tard cette année, laisse savoir Hélène Plante. Mais cette dernière demeure discrète sur les endroits où les sculptures seront installées, de même que sur les animaux qui seront représentés.

Au cours des deux dernières années, un éléphant rose, une girafe rouge, un chameau turquoise, un lion orange, un hippopotame vert lime, un gorille bleu et un suricate jaune, tous réalisés par le duo d’artistes granbyens Jean-Yves Rhéaume et Marco de Muri, ont fait leur apparition à différents endroits de la ville. Le projet n’a toutefois pas toujours fait l’unanimité au sein de la population.

Comme au cours des deux dernières années, la campagne Granby est zoo dispose d’un budget de 155.000 $ en 2019, souligne Hélène Plante. À l’origine, celle-ci a été élaborée sur un horizon de trois ans, ce qui permet de croire qu’il s’agit de la dernière année de la campagne.

Image

Image
Une nouvelle station de l’application mobile de réalité augmentée a notamment été mise en place tout juste devant la bibliothèque municipale Paul-O.-Trépanier.
Source : La Voix de l'Est.
Philippe
 
Messages: 10953
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement