Pairi Daiza: quand les politiques font de l'oeil à Eric Domb

Pairi Daiza: quand les politiques font de l'oeil à Eric Domb

Messagepar Philippe » Samedi 15 Juillet 2017 11:52

Le Centre démocrate humaniste (cdH), ex Parti social chrétien (PSC), est un parti francophone belge, considéré comme au centre de l'échiquier politique.
Quand tout le cdH roule pour placer Domb au sprint, voire dans l'équipe

Carlo Di Antonio, le ministre wallon de l’Aménagement du Territoire, a publié sur son site un communiqué dans lequel il fait la part (très) belle à Pairi Daiza. Mais ce n'est que la suite d'une série d'événements qui prouvent l'amour que portent plusieurs ministres cdH au directeur du parc Eric Domb.

Jeudi 13 juillet 2017, Carlo Di Antonio, le ministre wallon de l’Aménagement du Territoire, publiait sur son site, juste avant de débrancher – provisoirement ou définitivement – l’écran gouvernemental, un communiqué édifiant à plus d’un titre. S’il tire à cette occasion un large pan de couverture sur Pairi Daiza, en mentionnant – comme dans tous les envois ciblant les placements de produits –, son nom à 5 reprises, il en fait tout autant, et en lettres capitales, avec le sien.

Il y a quelques jours à peine, c’est une bretelle de contournement visant à fluidifier l’accès par le nord (autoroute A8) au parc animalier qui sortait du chapeau conjoint porté par les trois ministres cdH sortants, Maxime Prévot, René Collin et, bien sûr, Carlo Di Antonio. En chœur, ceux-ci proclamaient la paix des braves avec communes et comités de riverains pour valider un tracé précis passant à l’ouest du village de Gages. Et ils promettaient dans la foulée un dépôt de demande de permis d’urbanisme à la rentrée pour des travaux initiés mi-2018. Le coût pour les finances régionales: de 5,4 à 10 millions d’euros, selon les estimations.

La dernière sortie du peloton de Di Antonio est plus solitaire et plus directe encore. Dans son texte de motivation justifiant le lancement d’une procédure de révision du plan de secteur pour inscrire le site englobant le parc de Pairi Daiza en zone d’enjeu régional (ZER), le ministre hennuyer mentionne que c’est la première fois qu’il enclenche cette procédure accélérée d’initiative publique depuis la naissance de son bébé panda à lui, le CoDT.

Interrogé, Eric Domb se dit enchanté de voir ces dossiers passer in extremis avant qu’on débranche définitivement la prise rouge-orange. L’ancien cadre réglementaire (Cwatupe) l’obligeait en effet, pour la plupart de ses aménagements et extensions, à introduire des demandes de dérogations au plan de secteur.

Dorénavant, il pourra donc, avec le ZER, repartir d’une page blanche et brûler les étapes.

Après l’appel à marché public cousu main griffé par René Collin concernant la réserve naturelle sur la forêt Saint-Michel Freÿr, on joue donc le Triple Play orange cet été. Et rien n’étant vraiment désintéressé ici-bas, on se dit que l’appel du pied groupé fait à l’entrepreneur de rejoindre – qui sait – un jour prochain les listes du parti est vraiment, cette fois, très appuyé.
Source: L'Echo.
Philippe
 
Messages: 8724
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Pairi Daiza: quand les politiques font de l'oeil à Eric

Messagepar okapi » Samedi 15 Juillet 2017 14:15

Tu pouvais le doubler ce post et le glisser aussi dans Zoo et politique! Nous sommes au coeur du cyclone en l'occurence!
okapi
 
Messages: 9368
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Pairi Daiza: quand les politiques font de l'oeil à Eric

Messagepar Philippe » Samedi 15 Juillet 2017 16:56

Oui, en effet.
Philippe
 
Messages: 8724
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités

Tigre en mouvement