Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar emil19 » Mercredi 24 Mai 2017 19:43

jean-marc a écrit:
emil19 a écrit:Par ailleurs, le préfet ne prend pas ses décisions seul ! Il a une armada de fonctionnaires spécialisés dans différents domaines, dont la protection de la nature et des populations, qui l'informe, le conseille et même qui lui propose les solutions.


Spécialisé ne veut pas dire compétent... :wink:


Définition du Larousse : Compétent :
Qui a l'aptitude à effectuer certains actes : Le maire est compétent en la matière.
Se dit d'un tribunal qui est apte à connaître d'une affaire.
Qui connaît bien une question, une matière, un domaine : Être compétent en mathématiques.
Qui connaît bien son travail, qui est parfaitement apte à la fonction qu'il exerce : Un physicien compétent.
Se dit d'une roche ou d'un niveau rocheux dont le comportement lors de la déformation est plus rigide que celui des terrains qui l'entourent.
Se dit d'un médecin spécialiste qui exerce simultanément la médecine générale.


Si ! Ils sont compétents. Après, si tu a une définition de compétent qui est : "avoir toujours raison", je te l'accorde. Mais ... si tu trouve une personne de ce type même dans un domaine particulier ... appelle moi !

ça ne veut pas dire que les associations sont inutiles. Elle sont très utiles pour amener les décisionnaires à se reposer des questions, à ne pas être le nez dans le guidon, à suivre l'évolution des mentalités. Mais, c'est du lobbying, tout comme les industriels, mais dans l'autre sens.
Avatar de l’utilisateur
emil19
 
Messages: 368
Enregistré le: Jeudi 15 Juin 2006 18:43

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Vinch » Mercredi 24 Mai 2017 20:55

emil19 a écrit:
jean-marc a écrit:
emil19 a écrit:Par ailleurs, le préfet ne prend pas ses décisions seul ! Il a une armada de fonctionnaires spécialisés dans différents domaines, dont la protection de la nature et des populations, qui l'informe, le conseille et même qui lui propose les solutions.


Spécialisé ne veut pas dire compétent... :wink:


Définition du Larousse : Compétent :
Qui a l'aptitude à effectuer certains actes : Le maire est compétent en la matière.
Se dit d'un tribunal qui est apte à connaître d'une affaire.
Qui connaît bien une question, une matière, un domaine : Être compétent en mathématiques.
Qui connaît bien son travail, qui est parfaitement apte à la fonction qu'il exerce : Un physicien compétent.
Se dit d'une roche ou d'un niveau rocheux dont le comportement lors de la déformation est plus rigide que celui des terrains qui l'entourent.
Se dit d'un médecin spécialiste qui exerce simultanément la médecine générale.


Si ! Ils sont compétents. Après, si tu a une définition de compétent qui est : "avoir toujours raison", je te l'accorde. Mais ... si tu trouve une personne de ce type même dans un domaine particulier ... appelle moi !

ça ne veut pas dire que les associations sont inutiles. Elle sont très utiles pour amener les décisionnaires à se reposer des questions, à ne pas être le nez dans le guidon, à suivre l'évolution des mentalités. Mais, c'est du lobbying, tout comme les industriels, mais dans l'autre sens.

Spécialisé ne veut pas dire expert, j'aurais plutôt dit... Mais les experts ne sont pas toujours très compétents et il leur arrive de se tromper ou de dire de sacrées inepties, mettant en avant leur qualité d'expert comme crédit...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5091
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar jean-marc » Jeudi 25 Mai 2017 17:18

emil19 a écrit:Qui connaît bien son travail, qui est parfaitement apte à la fonction qu'il exerce : Un physicien compétent


cette définition , correspond à ce que j'ai voulu dire en signalant que spécialisé ne voulait pas dire compétent... :lol:
jean-marc
 
Messages: 752
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Dimanche 28 Mai 2017 0:23

Singes euthanasiés à Labenne (40) : mobilisation pour sauver les deux macaques survivants

La semaine dernière, au zoo de Labenne (40), plus de 160 macaques porteurs d'un virus dangereux pour l'Homme avaient été euthanasiés. Aujourd'hui, les défenseurs des animaux se battent pour sauver les deux singes survivants.

L'affaire avait ému sur les réseaux sociaux. La semaine dernière, plus de 160 macaques avaient dû être euthanasiés au zoo de Labenne, dans les Landes. La raison : les singes étaient porteurs du virus MaHV1, transmissible à l'Homme par morsure et mortel en l'absence de traitement.
Depuis, une association s'est créée pour en savoir davantage sur ce qui a conduit à cette situation et se mobilise pour sauver les deux singes survivants.

Mais pour les sauver, il faut avant tout pouvoir les retrouver dans les cinq hectares de la pinède. Puis des tests vétérinaires devront être réalisés afin de déterminer si ces deux individus sont également porteurs du virus.

Les deux singes pourraient être accueillis dans une structure située aux Pays-Bas. L'association 30 millions d'amis se chargerait du transport, mais la décision finale revient à la Préfecture.
Source (avec reportage vidéo) : http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 61889.html
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Lundi 29 Mai 2017 5:38

Landes : une soixantaine de personnes se recueillent pour les 163 singes euthanasiés

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce dimanche 28 mai 2017 près de la Pinède des singes à Labenne, pour protester contre l'euthanasie le 19 mai de 163 macaques de Java, en grande majorité porteurs d'un virus potentiellement mortel pour l'homme, et leur rendre hommage.

Une soixantaine de personnes se sont réunies ce dimanche après-midi, à Labenne. Un rassemblement pacifique devant le chemin de la Pinède des Singes, à l'initiative de plusieurs associations défense des animaux, un peu plus d'une semaine (vendredi 19 mai) après l'euthanasie de 163 singes. " On est triste de la mort de ces 163 singes, on voulait d'abord leur rendre hommage ", explique Valérie Thomé de l'association Animal Cross, " mais aussi leur demander pardon, parce qu'on pense que les humains ne sont pas bien comporté. On pense que ça s'est mal passé à la Pinède des Singes, les animaux n'ont pas été traités correctement du temps de l'ancien propriétaire. "

D'autres solutions pouvaient être envisagées, selon les associations locales de protection des animaux Animal Cross, Venus et EHBAC qui ont participé à cette marche. " Pour nous c'était pas un bloc, ils n'étaient pas forcément tous malades, ils étaient peut-être sauvables ", poursuit Valérie Thomé. " On aurait souhaité une discussion ouverte avec des spécialistes des singes . Il y a pleins de singes dans pleins se zoos qui sont atteints de ce virus et qui sont pas forcément euthanasiés. "

Par groupe de 20 personnes, et sous l’œil des gendarmes, les défenseurs de la cause animale et habitants de la région ont pu se recueillir devant l'entrée de la Pinède des singes et y déposer des messages et des fleurs.

La préfecture des Landes avait expliqué mi-mai, selon des analyses effectuées en janvier, qu'une " très grande majorité " de ces macaques étaient contaminés par le virus de "l'herpès virus B (MaHV1)", hautement pathogène en cas de contamination humaine, et à l'origine d'encéphalomyélite, mortelle dans 80% des cas en l'absence de traitement, et dans 20% en cas de médication antivirale.

Le parc animalier, mis en liquidation judiciaire en avril 2016, avait vu son activité suspendue en janvier de la même année. Les autorités avaient constaté de " graves dysfonctionnements ".

Deux macaques, potentiellement porteurs du virus, vivent encore en semi-liberté dans le parc. Ils n'étaient plus depuis deux ans en contact direct avec leurs congénères détenus en volières. Lors du rassemblement dimanche, les associations locales ont demandé au préfet des Landes de sauver ces deux singes. La préfecture des Landes, qui dit justement étudier des propositions d'associations.

Image
Source (avec reportage vidéo) : www.francebleu.fr/infos/societe/landes- ... 1496005125
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar jean-marc » Mardi 30 Mai 2017 8:17

Certaines associations se mobilisent pour 2 macaques alors que certaines d'entre elles avaient connaissance du problème à l'origine et n'ont pourtant ni trouvé ni proposé de solution pour l'ensemble du groupe....
jean-marc
 
Messages: 752
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Mardi 13 Juin 2017 17:31

Landes : les deux macaques survivants de Labenne bientôt placés ?

Une réunion s’est tenue lundi 12 juin 2017 à la sous-préfecture de Dax avec les associations.


Le sort des deux derniers macaques de Java, rescapés après l’euthanasie des 163 autres singes encore présents sur le site de l’ex-Pinède des singes, le 19 mai, semble enfin avancer. Lundi, des représentants des associations 30 Millions d’amis et de la Fondation Brigitte-Bardot ont été reçus en sous-préfecture de Dax.

« Nous étions venus avec deux propositions d’accueil de ces singes dans une structure adaptée en Mayenne, gérée par la Fondation Brigitte-Bardot. Cela passerait dans tous les cas par une période de quarantaine, avant une intégration au sein d’un groupe de singes déjà constitué, voire dans un espace à part. Que les animaux soient positifs lors des tests ou non, cette solution est crédible », souligne Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot. « Il faut savoir qu’en Asie, 80 % de ces macaques sont porteurs de ce virus et qu’il n’y a jamais eu aucun cas recensé au monde de transmission à l’homme de l’herpès B, après des morsures, pourtant fréquentes. »

Dans un communiqué, la préfecture a néanmoins précisé que la suite des opérations sera conditionnée aux résultats des analyses de sang qui seront effectuées sur les deux macaques. Et les autorités qui se veulent « transparentes », disent qu’elles veilleront au respect de règles très strictes.
Source : Sud-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Mercredi 09 Août 2017 13:07

Landes : les deux derniers macaques, potentiellement porteurs d'un virus dangereux, capturés

163 macaques, dont la majorité étaient porteurs d'un virus dangereux transmissible à l'homme, avaient été euthanasiés en mai 2017 à Labenne. Le parc animalier des Landes a fermé ses portes mais deux singes y vivaient encore en semi-liberté.

Les deux derniers macaques qui se trouvaient en semi-liberté dans le parc animalier de Labenne, dans le département des Landes, ont été capturés mardi et des « prélèvements sérologiques » ont été effectués pour vérifier s’ils sont porteurs d’un virus potentiellement mortel pour l’homme, a annoncé la préfecture.

« Dans l’attente des résultats qui pourront prendre plusieurs mois, les deux animaux continueront à être suivis par le gestionnaire du site », a précisé la préfecture des Landes.

Risque de contagion humaine

Une fois les résultats connus sur la présence ou non de ce virus d’herpès neurologique, « seront étudiées les possibilités de prise en charge des deux macaques, conformément aux textes en vigueur et en collaboration avec l’organisme d’accueil et les associations déjà impliquées dans ce dossier », ajoutent les autorités.

Le 19 mai 2017, 163 macaques de Java, en grande majorité porteurs de cet herpès virus B (MaHV1), hautement pathogène en cas de contamination humaine, avaient été euthanasiés après la fermeture du parc animalier la Pinède des singes à Labenne.

Colère de Brigitte Bardot

Le sort de deux macaques qui n’avaient pas été capturés ont fait réagir Brigitte Bardot qui a demandé au ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, de les sauver de l’euthanasie dans une lettre rendue publique mardi. Selon la Fondation Brigitte Bardot, les deux macaques n’étaient plus depuis deux ans en contact direct avec leurs congénères.

L’ex-actrice a nié tout problème sanitaire et demandé aux autorités de s’engager à « faciliter la prise en charge de ces macaques par des professionnels et non à organiser en catimini leur abattage pur et simple ».

La Fondation était déjà intervenue lundi auprès de la Direction générale de l’alimentation et le 3 août auprès des parlementaires.
Source : 20 Minutes.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Mercredi 13 Septembre 2017 14:05

Landes : les deux derniers macaques de Java de l'ex pinède des singes à Labenne ne seront pas euthanasiés

Les deux derniers macaques de Java encore vivants de l'ancienne pinède des singes de Labenne ne seront pas euthanasiés. Ces deux singes, porteur d'un virus dangereux pour l'homme, vont être transférés dans un refuge en Mayenne. La préfecture des Landes a validé cette solution dans la matinée de ce mercredi 13 septembre 2017.

Miguel et Junior, les deux derniers macaques encore vivants de l'ancienne pinède des singes de Labenne échappent à l'euthanasie. La préfecture des Landes a tranché ce mercredi matin après une réunion avec des représentants de la Fondation Brigitte Bardot et de la Fondation 30 millions d'amis.

Ces deux singes, porteur de l'herpès B, un virus dangereux pour l'homme en cas de morsure, seront transférés, normalement début octobre, au refuge de l'Arche, à Château-Gontier en Mayenne.

Cette solution de transfert vers le refuge de l'Arche à Château-Gontier en Mayenne a été présentée par la Fondation Brigitte Bardot et l'association 30 millions d'amis. Les deux associations s'étaient émues, en mai dernier, de l'euthanasie des 163 autres singes de l'ancien parc animalier, atteints eux-aussi de l'herpès B.

Miguel et Junior seront mis en quarantaine à leur arrivée au refuge de l'Arche en Mayenne. Les deux macaques de Java seront placés pendant un mois dans une cage en intérieur.Les vétérinaires du refuge leur feront subir une série de tests sans avoir à les toucher comme des analyses fécales pour la bactériologie, la parasitologie.

A l'issue des différents tests pratiqués, les vétérinaires prolongeront le placement des deux singes de Labenne en quarantaine, ou ils les placeront dans une volière à l'intérieur du refuge de l'Arche où le public pourra venir les voir.

La Fondation Brigitte Bardot parle de "victoire". L'association rappelle dans un communiqué avoir appris avec stupéfaction, le 19 mai dernier, "l'opération d'abattage" lancée contre les macaques de la Pinède des singes à Labenne. Une opération menée "sur un simple principe de précaution" ajoute la Fondation Brigitte Bardot.

La Fondation Brigitte Bardot était intervenu aussitôt publiquement auprès du Préfet des Landes pour exiger publiquement " l'arrêt des tueries " mais 163 macaques seront abattus. La Fondation assure ensuite avoir engagé " un long bras de fer " avec les autorités.

La Fondation Brigitte Bardot s'était engagée auprès du Préfet et du propriétaire des animaux à organiser la prise en charge et l'accueil des deux macaques restants dans une structure agrée, disposant de personnels qualifiés.
Source (avec reportage vidéo) : www.francebleu.fr/infos/societe/landes- ... 1505297773
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Samedi 07 Octobre 2017 21:57

Après avoir échappé à l'euthanasie, deux macaques arriveront lundi 9 octobre 2017 au Refuge de l'Arche en Mayenne

Les deux derniers macaques de Java seront transférés lundi prochain au Refuge de l'Arche de Château-Gontier. Leur ancien parc dans les Landes avait été placé en liquidation judiciaire l'an dernier et surtout euthanasié 163 macaques porteurs d'un virus dangereux pour l'homme.


Miguel et Junior, 17 et 20 ans, vont changer de maison. Après la "Pinède des Singes" dans les Landes, changement de vie en Mayenne pour les deux macaques de Java. Ils arriveront lundi 9 octobre 2017 au Refuge de l'Arche, précise la fondation 30 Millions d'amis dans un communiqué. Porteurs eux aussi de l'herpès B, dangereux en cas de morsure, " les deux macaques seront placés en quarantaine dans une premier temps ".

Des tests à venir pour les primates


Les vétérinaires pourront ensuite leur faire subir une série de test, pour prolonger ou non la quarantaine. S'ils sont positifs [ou plutôt négatifs, non ?], le public pourra les voir dans une volière à l'intérieur du refuge.

Ce transfert est une victoire pour la Fondation Brigitte Bardot et l'association 30 millions d'amis. Des associations qui s'étaient émues de l'euthanasie en mai des 163 autres singes de l'ancien parc animalier, eux-aussi porteurs du virus. " Nous veillerons sur les singes, les conditions sanitaires du transport, poursuit le communiqué. L'association est soulagée que l'euthanasie ait été évitée pour ces primates mais regrette que 163 macaques n'aient pas eu cette chance, alors qu'elle avait présenté les mêmes garanties aux pouvoirs publics. "
Source : France Bleu Mayenne.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Mardi 28 Novembre 2017 23:07

Pinède des singes à Labenne (40) : l’ancien gérant poursuivi devant la justice

Le tribunal correctionnel de Dax examinait, lundi 27 novembre 2017, le lourd dossier du parc animalier, dont l’administration avait dénoncé les carences et errances dans le traitement des animaux, leur accueil et celui du public.

Audience fleuve, lundi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Dax, concernant la Pinède des singes, ce parc animalier dont les macaques, malades d’un virus mortel pour l’homme, avaient été euthanasiés en mai 2017. Au centre du débat cette fois, la manière dont ce site a été géré pendant la période où Sébastien Lavignotte et sa famille exploitaient ce parc animalier, qui présentait une population de plus d’une centaine de macaques de Java, de 2003 à 2016, avant sa mise en liquidation judiciaire au printemps 2016.

Le vice-procureur de Dax, Laurent Bidault, a requis une peine de quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu’une amende de 3.000 euros à l’encontre de Sébastien Lavignotte, à la suite d’un long rappel des faits, appuyé par les témoignages du docteur Elisabeth Viateau et du directeur adjoint de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (mission santé et protection des animaux et de l’environnement).

Démonter le dossier

De manière surprenante, ni la Fondation 30 Millions d’Amis ni la Fondation Brigitte Bardot ne s’étaient portées parties civiles, alors qu’elles avaient laissé entendre le contraire en septembre dernier, lors du sauvetage des deux derniers macaques rescapés. Seule la Sepanso Landes avait décidé de rejoindre le banc de la partie civile.

Défendu par deux avocats parisiens, Sébastien Lavignotte ne s’était pas rendu à l’audience. Ses conseils ont tenté de démonter la validité de la procédure marquée par la perte malencontreuse de l’original d’un dossier par la gendarmerie de Bayonne. Dans une longue plaidoirie Me Caroline Deneuville a également tenté de démonter, point par point, tout le dossier, étayé par les services vétérinaires, les PV des gendarmes et les témoignages.

Délibéré rendu le 12 février 2018.
Source : Sud-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Jeudi 15 Février 2018 12:03

Euthanasies de singes dans les Landes : le gérant du parc relaxé

Le gérant de la Pinède des singes, parc animalier de Labenne (Landes), dont la quasi-totalité des macaques de Java, porteurs d'un virus pathogène, avaient été euthanasiés en mai 2017, a été relaxé par la justice.

Le tribunal correctionnel de Dax a relaxé lundi 12 février 2018 le gérant de la Pinède des singes, parc animalier de Labenne (Landes) désormais fermé et dont la quasi-totalité des macaques de Java, porteurs d'un virus pathogène, avaient été euthanasiés en mai 2017.

A l'audience, le 27 novembre dernier, le parquet avait requis une peine de quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu'une amende de 3.000 euros à l'encontre de Sébastien Lavignotte, gérant du site de 2003 à 2016, pour exploitation d'une installation non conforme à une mise en demeure. Mais le tribunal a considéré qu'il n'y avait pas la preuve que les arrêtés préfectoraux successifs lui aient été notifiés. L'association environnementale Sepanso Landes s'était portée partie civile.

Des évasions à répétition

Le parc animalier, mis en liquidation judiciaire en avril 2016, avait vu son activité suspendue par arrêté préfectoral en janvier de la même année. Les autorités avaient en effet constaté à plusieurs reprises de " graves dysfonctionnements ", notamment des évasions répétées d'animaux, une reproduction non-maîtrisée qui avait porté de 60 à 165 le nombre de macaques en quelques années, mais surtout des mesures prophylactiques parcellaires, selon la préfecture.

La liquidation judiciaire avait été mise à profit pour effectuer des prélèvements et préciser le statut sanitaire des macaques. Or, au terme des mesures de dépistage, les analyses avaient révélé en janvier 2017 que la plupart des singes étaient contaminés par le virus de "l'herpès virus B (MaHV1)", hautement pathogène en cas de contamination humaine.

Ce virus peut être à l'origine d'encéphalomyélite, mortelle dans 80% des cas en l'absence de traitement, et dans 20% en cas de médication antivirale. Même en cas de survie, les séquelles neurologiques et cognitives sont sévères et invalidantes, soulignait encore la préfecture, sur la foi des conclusions de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire).

La décision avait alors été prise d'abattre les primates en mai. La Fondation Brigitte Bardot et l'association 30 Millions d'Amis avaient parlé de " tuerie scandaleuse " et fini par obtenir, en octobre 2017, le transfert des Landes vers un refuge en Mayenne, des deux derniers macaques rescapés du parc où 163 autres ont été euthanasiés.
Source : Paris Match.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Lundi 19 Février 2018 11:41

Procès de la Pinède des singes dans les Landes : le parquet fait appel

L’ex-gérant du parc animalier, où 163 avaient dû être euthanasiés en mai 2017, avait été relaxé lundi 12 février 2018.

Lundi dernier, le tribunal correctionnel de Dax a relaxé l’ex-propriétaire du parc animalier de la Pinède des singes, à Labenne, au motif que l’accusation n’apportait pas la preuve que les mises en demeure de mise aux normes du site avaient été portées à la connaissance de Sébastien Lavignotte.

Le parquet de Dax a choisi de faire appel de cette relaxe, estimant pouvoir produire des notifications administratives attestant que l’ex-gérant avait été informé des mises en demeure concernant les manquements à la sécurité et la non-conformité de ses installations. Il y a aura donc un second procès, alors que 163 macaques ayant contracté l’Herpès B ont dû être euthanasiés, en mai dernier.
Source : Sud-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Labenne (40) : triste épilogue pour la Pinède des singes

Messagepar Philippe » Jeudi 04 Juillet 2019 6:57

Landes : procès en appel de l'ex-gérant de la pinède des singes

L'ancien propriétaire de la pinède des singes de Labenne à nouveau devant la justice. Audience ce jeudi après-midi devant la Cour d'Appel de Pau. Le parquet de Dax avait fait appel suite à la relaxe du gérant, poursuivit pour exploitation d'une installation non conforme à une mise en demeure.

L'ancien propriétaire de la pinède des singes à Labenne à nouveau devant la justice. Audience ce jeudi 4 juillet 2019 après-midi devant la Cour d'appel de Pau. Le parquet de Dax avait fait appel suite à la relaxe du gérant, poursuivi pour exploitation d'une installation non conforme à une mise en demeure. En première instance, la justice avait considéré qu'il n'y avait pas assez de preuves que cet homme ait bien reçu les différentes mises en demeure de la Préfecture des Landes.

L'activité du parc animalier a été suspendue début 2016, par arrêté préfectoral. Les autorités avaient constaté à plusieurs reprises de " graves dysfonctionnements ", notamment des évasions, une reproduction non maîtrisée, des morsure d'un visiteur, absence de bâtiments d'hivernage aux normes et surtout des mesures sanitaires parcellaires.

163 singes, porteurs d'un virus mortel pour l'homme, euthanasiés


La préfecture des Landes aurait pourtant bien envoyé plusieurs arrêtés de mise en demeure à l'exploitant, en novembre 2011, lui demandant notamment un certificat de capacité et de réaliser une étude d'impact. Elle notifie une seconde mise en demeure en juillet 2015.

La Pinède ferme quelques mois plus tard, en janvier 2016, sur décision préfectorale, avant d'être placée en liquidation judiciaire. Les singes, des macaques de Java, eux, restent sur place. Un an plus tard, début 2017, les autorités s'aperçoivent que la plupart sont infectés par un virus, l'herpès virus B, mortel pour l'homme. 163 singes sont euthanasiés par les services de la préfecture en mai 2017. Deux seront sauvés et envoyés dans un refuge en Mayenne.

Image
La pinède des singes à Labenne a fermé en 2016.
Source : France Bleu Landes.
Philippe
 
Messages: 10985
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Précédente

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement