Naissances marquantes 2018

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Vendredi 24 Août 2018 8:42

Naissances de jaguars et de fossas au parc zoologique de Paris

Trois bébés fossas et deux petits jaguars sont nés les 8 juin et 7 juillet derniers au parc zoologique de Paris, dans le bois de Vincennes. Les cinq petits nouveaux résidents du zoo sont présentés au public ce vendredi 24 août 2018.

De nouvelles petites boules de poils sont présentés au public ce vendredi au Parc zoologique de Vincennes. Trois bébés fossas et deux petits jaguars sont nés les 8 juin et 7 juillet derniers au zoo du bois de Vincennes, vont venir gambader sous les yeux des visiteurs.

Jaguars, fossas, deux espèces menacées


Lenca et Aloha, les deux femelles jaguars, sont issus du couple formé par le mâle Aramis, 8 ans, et Simara, 5 ans, arrivés de Pologne en 2014. Les naissances de jaguars en captivité ne sont pas forcément exceptionnelles. Mais la reproduction de cette espèce, gérée par des plans d'élevage européens, est particulièrement encadrée : huit couples de jaguars, dans huit zoos, ont eu le droit de se reproduire cette année.

La naissance de Telo, Mahani et Sakani, deux mâles et une femelle fossas, reste plus exceptionnelle. Cet animal endémique de Madagascar reste peu répandu sur la planète. On estime à 2.500 à 3.000 fossas vivant aujourd'hui dans la nature. Ce grand carnivore, prédateur originel de l'île, est une "espèce vulnérable", selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, explique Alexis Lécu, directeur scientifique du Parc zoologique de Paris.

Déforestation


" Le fossa est principalement menacée par la déforestation, qui compromet son environnement naturel ", ajoute Alexis Lécu. Il est également victime de la chasse, pratiquée par certains éleveurs de Madagascar.

Une fois présenté au public du zoo, les trois petits fossas passeront un à deux ans dans les murs de Vincennes, avant de prendre le chemin d'autres parcs zoologiques. Le temps d'apprendre la vie de fossa.

Image

Image

Image
Source : France 3 Paris Ile-de-France.
Philippe
 
Messages: 9656
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Joseph » Mercredi 29 Août 2018 8:42

Naissance unique en Europe !
Nous sommes heureux de vous présenter le petit Cercopithèque ascagne à nez orange (Cercopithecus ascanius whitesidei) né mi-juillet à St Martin la Plaine !

Malgré l’absence de statut de protection dans son milieu naturel en Afrique Centrale, il s’agit d’une espèce très rare en captivité, nous sommes le seul parc européen récencé à vous en présenter !
Joseph
 
Messages: 762
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar pascalC » Jeudi 30 Août 2018 14:29

Naissance de crocodiles nains à Royan
Le jardin zoologique et botanique Planet exotica à Royan (Charente-Maritime) a été le théâtre d'une naissance exceptionnelle : une vingtaine de crocodiles nains d'Afrique.
La naissance, samedi dernier, d'une vingtaine de crocodiles nains d'Afrique, espèce protégée dont les oeufs mettent près de 100 jours à éclore, est un événement rare et important pour la survie de l'espèce.
Le directeur de Planet exotica Marc Jaeger, s'est donc empressé de partager la bonne nouvelle sur le compte facebook du parc animalier.

Depuis, les jeunes reptiles ont pris leur premier bain
https://www.leprogres.fr/france-monde/2018/08/30/video-naissance-de-crocodiles-nains-a-royan
pascalC
 
Messages: 262
Enregistré le: Jeudi 17 Juillet 2008 16:13

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Joseph » Mercredi 05 Septembre 2018 20:37

Naissance exceptionnelle de deux rares tamarins lion à croupe dorée et autres espèces menacées en tous genres à Jersey : https://www.durrell.org/wildlife/news/d ... d-monkeys/
Joseph
 
Messages: 762
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar pascalC » Vendredi 14 Septembre 2018 14:38

Parc de la Tête d'Or : six naissances au zoo
Trois familles viennent de s’agrandir au zoo de Lyon. Pandas roux, binturongs et loutres, autant d’espèces en danger qui s’épanouissent dans le zoo de Lyon.

Bonne nouvelle… Les animaux se sentent toujours bien au zoo de Lyon ! La preuve dans la diversité puisque trois familles -inscrites sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)- viennent de s’agrandir au sein du Parc de la Tête d’Or.

Deux pandas roux
Le 16 juin dernier, deux pandas roux –un mâle et une femelle– ont vu le jour au Zoo de Lyon. Pour les accueillir, leur mère, Tara, arrivée à Lyon au printemps 2013, préparait le nid de feuilles et tiges de bambous depuis plusieurs semaines. Lotus, le père né au zoo de Beauval, avait quant à lui rejoint la femelle à Lyon l’année suivante. Difficile aujourd’hui d’apercevoir les deux petits gambader dans leur enclos… Mais que le public se rassure, leurs sorties se feront de plus en plus fréquentes dans les jours à venir.

Deux binturongs
Autre espèce qui accueille deux nouveaux pensionnaires : les binturongs, appelés aussi chat-ours, qui sont nés le 27 juillet.
La femelle binturong, âgée d’un an et demi, a rejoint Lyon il y a à peine 10 mois, tandis que le mâle, âgé de cinq ans, y fut accueilli dès 2015. Leurs petits se développent vite et ont déjà entamé une exploration des alentours du nid. Ils devraient sortir dans le courant du mois d’octobre.

Deux loutres
Suite à une première vague de naissances chez les loutres d’Asie en octobre 2017, deux nouveau-nés sont venus au monde le 17 août dernier.
Ainsi, les 4 jeunes loutres issues de la première portée participent activement à l’élevage des petits et continuent à partager l’abri familial.

Les Lyonnais peuvent choisir le nom des deux pandas roux
Comme cela s’est fait plusieurs fois dans le passé notamment pour un girafon en 2015, les Lyonnais sont invités à voter pour trouver un nom aux deux bébés pandas roux. Trois noms sont proposés, qui sont la traduction népalaise de quelques mots simples.
Pour le mâle : Āgō (feu), Bansa (bambou) et Rato (roux),
pour la femelle Lajalu (timide) Pyara (mignon) et Asa (espoir).
Pour voter sur internet http://bit.ly/Quelnomspourlespandas
https://www.leprogres.fr/encadres/2018/09/13/des-naissances-au-parc-tete-d-or
pascalC
 
Messages: 262
Enregistré le: Jeudi 17 Juillet 2008 16:13

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar pascalC » Lundi 17 Septembre 2018 16:58

Vivez la naissance du bébé rhinocéros à la réserve de Sigean
Une bonne nouvelle quand on sait que cette espèce animale est fortement menacée de disparition, essentiellement à cause du braconnage.
Lima, une femelle rhinocéros blanc, une espèce menacée de disparition, a donné naissance à un petit mâle de 50 kg, début septembre, à la réserve africaine de Sigean, a annoncé le parc animalier dans un communiqué.
18 mois de gestation
Après 18 mois de gestation, « la maman et son petit se portent très bien », souligne le communiqué du parc, situé dans le département de l’Aude, au sud de Narbonne.

Mère et fils « restent pour le moment encore à l’abri des regards des visiteurs afin de laisser Lima profiter des joies de la maternité tranquillement avec son petit».

Naissance d'un petit Rhinocéros blanc à la Réserve Africaine de Sigean
Publié par Réserve Africaine de Sigean

C'est un petit mâle Rhinocéros blanc de 50 Kg !!!!
La Réserve Africaine de Sigean est fière de vous annoncer que notre femelle Rhinocéros Lima est devenue Maman le 4 septembre 2018 après 18 longs mois de gestation.
La maman et son petit se portent très bien. Ils restent pour le moment encore à l'abri des regards des visiteurs afin de laisser Lima profiter des joies de la maternité tranquillement avec son petit.…

Plus de 3 800 animaux à Sigean
La première naissance d’un rhinocéros blanc à Sigean remonte à 2012.
la réserve africaine a ouvert en avril 1974. Elle héberge plus de 3 800 animaux - mammifères, reptiles, oiseaux...- sur quelque 300 hectares.

https://www.leprogres.fr/france-monde/2018/09/16/vivez-la-naissance-du-bebe-rhinoceros-a-la-reserve-de-sigean
pascalC
 
Messages: 262
Enregistré le: Jeudi 17 Juillet 2008 16:13

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar éric13 » Lundi 17 Septembre 2018 22:30

La naissance fait plaisir,
qui de plus est avec une espèce où les succès de reproduction ne sont pas toujours au rendez-vous...

La communication met en avant mère et fils
mais ne parle pas du père...
Avatar de l’utilisateur
éric13
 
Messages: 1041
Enregistré le: Lundi 10 Septembre 2012 22:18

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Jeudi 27 Septembre 2018 11:07

Au parc de Branféré (56), le bébé hippo pygmée, c’est pour très bientôt

Au parc de Branféré, lors de ce week-end "en coulisses", le public pourra rencontrer les soigneurs. Mais le bâtiment des hippopotames pygmées sera fermé. Chut… Ola est sur le point de mettre bas. En Europe, ils ne sont 5 ou 6 par an à naître en captivité.

Au parc de Branféré, ces jours-ci, Ola, on l’a à l’œil mais on ne l’expose pas à tout le monde, hormis via des vidéos. L’hippopotame attend son premier petit dont la naissance était prévue entre mi-septembre et mi-octobre. Cette espèce solitaire est « très peureuse et attentive à son environnement. Dans la nature, quand quelque chose ne lui plaît pas, il s’immobilise et file à l’eau », explique Anthony Dabadie, directeur animalier adjoint.

« Pour la fin de gestation, Ola est en lodge sèche car si jamais le petit naissait pendant le bain, il pourrait se noyer », explique Justine Laplaze, sa soigneuse. Justement, en ce mercredi matin, Ola fait quelques apnées taquines face à Sakassou, le futur papa avec qui elle vit depuis un an. Là voilà qui sort ses quelque 200kg du bain, à l’appel de Justine. « C’est des crèmes ces deux-là. » Monsieur l’hippo nain sort rejoindre les pélicans et faire des grands plongeons dans l’étang. Madame n’y va pas « sinon on n’aurait pas de visuel en continu. » Alors que dans son bâtiment, une caméra veille au grain jour et nuit.

Échographies

Justine, qui fait du medical training avec Ola, la fait s’approcher, dans son box. « C’est bien ma nénette ! » Comme tous les matins, elle la touche, vérifie les mamelles et la vulve d’Ola pour voir si junior va enfin pointer son museau. « Le training, ça nous prend quelques minutes, mais pendant des années », poursuit-elle. Le soigneur apprend à l’animal à ouvrir la bouche pour vérifier ses dents, à lever la queue pour prendre sa température, à entrer dans une caisse de transport, à supporter certaines manipulations en vue d’examens vétérinaires… Ola a ainsi pu passer une ribambelle d’échographies, tous les 15 jours. « On a arrêté depuis peu car le bébé est tellement gros qu’on ne voyait plus grand-chose ! »

Si la grossesse est surveillée comme le lait sur le feu, c’est parce que les naissances d’hippopotames pygmées, ça n’arrive pas tous les quatre matins. Ni par les cigognes. « Il n’y a que 10 animaux en France. Sur les 100 en captivité en Europe, il n’y a que 5-6 naissances/an ,» souligne Anthony Dabadie. La population mondiale est estimée à environ 3.000, dont une bonne partie au Sierra Leone.

« C’est physique »


Le parc ayant 15 soigneurs (19 en saison, 7 minimum par jour), la journée de Justine n’est évidemment pas dédiée qu’à Ola. " C’est assez physique », explique la jeune femme qui travaille ici depuis 3 ans et demi et s’est formée à l’école de soigneurs de Carquefou. Quand la soigneuse arrive à 8 h, la journée commence par un briefing avec les collègues pour se passer des infos sur les animaux.

« On charge ensuite la nourriture, qu’une collègue prépare depuis 6h. Ce matin, je suis allée à la mini-ferme. En quelques secondes on voit si les animaux vont bien. On les sort, on nettoie le bâtiment. Ensuite, j’ai nourri les pélicans avec des seaux de poissons (tacauds). » Gibbons, girafe, zèbre, antilope… à chaque espèce sa gamelle et son nettoyage.

Après ces travaux physiques où l’on manie pelles et brouettes, et où l’on charrie pas mal de crottes, l’après-midi « on fait de l’extra-quotidien, ajoute Justine. Je peux aménager un enclos, réparer une clôture électrique, laver les vitres d’Ola… » C’est toujours mieux de voir à travers la fenêtre en attendant l’heureux événement.

"Les coulisses de Branféré" les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018

Ce week-end, de 10 h à 18 h, tarifs habituels : rencontre des soigneurs de 11 h 30 à 17 h 30, programmes de conservation, visites de différents bâtiments, spectacle humoristique, à 14 h 30 derrière le château, spectacle d’oiseaux à 11 h, 13 h 30, et 16 h. Forum des métiers sur les formations.

Image

Source (avec reportage vidéo) : http://www.ouest-france.fr/bretagne/van ... ot-5987370
Philippe
 
Messages: 9656
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Thibaut » Jeudi 27 Septembre 2018 18:16

Savez-vous si le petit hippo sera visible de suite après ? Je me rends à Branféré début octobre justement. :)
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 913
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar abel » Vendredi 28 Septembre 2018 17:02

Nouvelle naissance de rhinocéros blanc à La Boissière:

Surprise ! Attendu fin octobre, ce petit mâle rhinocéros a vu le jour mardi matin. On peut dire qu'il tombe à pic pour le week-end conservation consacré, entre autre, aux rhinocéros !
Demain et dimanche, différents stands seront proposés aux visiteurs : pandas roux, rhinocéros et chimpanzés ! Au programme : collecte de fonds, expositions temporaires, jeux, loisirs créatifs... sans oublier une tombola dont le premier prix sera la visite du bâtiment des rhinocéros, l'occasion de faire connaissance avec cette petite merveille. Venez nombreux !


Source: Newsletter du Zoo de la Boissière du Doré.
abel
 
Messages: 3415
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar didier » Lundi 08 Octobre 2018 20:00

Page facebook de Thoiry ZooSafari :

Il y a deux mois, une Panthère de Chine est née ! La petite femelle s'appellera Naoli !
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14350
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Mercredi 10 Octobre 2018 9:57

Naissance d'un fourmilier au zoo d'Amnéville (57)

Carnet rose au zoo d'Amnéville (Moselle). Un bébé fourmilier géant est né. La gestation a duré 6 mois. Un événement exceptionnel dont les premières photos ont été dévoilées par le site ce mercredi 10 octobre 2018.

Une naissance est toujours un moment attendue. Le zoo d'Amnéville en Moselle est heureux de vous informer de cet événement exceptionnel. Un bébé fourmilier géant est né après 6 mois de gestation. Le papa s'appelle "Attila" et la maman "Keisha".

Le bébé est en pleine forme, il pèse 1,5 kg,et une fois adulte il avoisinera les 40 kg.

Pour l'heure le bébé grossit à vue d'oeil, il s'agrippe sur le dos de sa mère.
Il n'a pas encore de nom, les soigneurs attendent quelques semaines encore afin de connaître son sexe.

Une naissance exceptionnelle

Les fourmiliers géants ou tamanoirs sont arrivés au zoo en 2011. Une première naissance avait eu lieu le 3 décembre 2012. Ce type de naissance est exceptionnel en captivité.

Le fourmilier géant est un mammifère étrange avec une queue en panache, une longue tête et un museau démesuré.

Comme son nom l'indique, il mange des fourmis mais aussi des termites qu'il déterre avec ses énormes griffes et qu'il engloutit avec avec sa langue gluante qui peut atteindre jusqu'à 60 cm.

Le fourmilier géant, vit en Amérique du sud, mammifère insectivore est répertorié comme vulnérable par l'Union internationale. L'animal est gravement menacé en raison de la déforestation.

Image
Source : France 3 Grand Est.
Philippe
 
Messages: 9656
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar GPN » Mercredi 10 Octobre 2018 10:04

Exceptionnelle en captivité..., il y a 15 ans peut être oui mais maintenant cela semble courant...
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 340
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Therabu » Jeudi 11 Octobre 2018 8:46

Première pour le zoo de Cologne avec la naissance de 6 petites tortues étoilées de Birmanie (Geochelone platynota), classée comme en danger critique d'etinction. L'espèce n'est hébergée que dans 6 parcs en Europe mais des programmes d'élevage captif et de réintroduction sont en cours de déploiement, notamment au zoo de Taipei et au jardin zoologique de Yadanabon.

Avifauna au Pays-Bas a réussi pour le première fois, la reproduction du kiwi de l'île du Nord (Apteryx mantelli).
Therabu
 
Messages: 2831
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar didier » Vendredi 12 Octobre 2018 6:26

Sur sa page facebook, la Ménagerie du Jardin des Plantes vient de confirmer la naissance d'une panthère des neiges, dans la nuit du 9 au 10 août 2018.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14350
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Loxodonta et 1 invité

Tigre en mouvement