Extension du refuge la tanière

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar okapi » Mardi 25 Juin 2019 8:31

Il était emporté par l'enthousiasme! Mais reconnaissons qu'un vaste espace de délestage pour accueillir des animaux que les parcs ont du mal à conserver ou placer serait une bonne idée, non?
okapi
 
Messages: 11806
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Mardi 25 Juin 2019 18:59

Cinq servals confisqués à un trafiquant ont été confiés au refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye

Le refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye, a accueilli cinq servals, lundi 24 juin 2019, confisqués à un trafiquant d’animaux de la région parisienne.

De légers grognements s’échappent de deux fourgons, escortés par des gendarmes et des agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage du Val d’Oise. Les deux utilitaires sont arrivés vers 15 heures, lundi 24 juin 2019, sur le parking du refuge la Tanière, à Nogent-le-Phaye. À l’intérieur, cinq magnifiques félins, des servals, une espèce originaire d’Afrique sub-saharienne.

Patrick Violas a été prévenu au dernier moment de la possibilité d’accueillir ces nouveaux pensionnaires au sein de son refuge pour animaux sauvages maltraités ou abandonnés : « J’ai reçu un coup de fil ce matin, pour récupérer cinq servals en région parisienne. J’ai loué deux utilitaires réfrigérés pour transporter les animaux dans de bonnes conditions. »

Une fois en Eure-et-Loir, les félins sont placés dans le bâtiment sous quarantaine : « C’est la procédure. Ils vont y rester trente jours. » Ils seront soumis à une batterie d’examens, sous l’œil avisé d’une vétérinaire. Les félins, trois mâles et deux femelles, sont dans des cages spacieuses dotées de hamac. Sur les cinq, deux sont des hybrides : « Une femelle pourrait attendre des petits. On va vérifier. »

L’ancien propriétaire, un trafiquant d’animaux, pensait les vendre 15.000 € pièce. Après leur quarantaine, ils devraient profiter de grands parcs du refuge. Ensuite, ils seront peut-être replacés.

Image
Source : L'Echo républicain.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Vendredi 28 Juin 2019 12:03

Deux tigresses recueillies à Nogent-le-Phaye par le zoo refuge La Tanière

Le zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye, a accueilli, ce jeudi 27 juin 2019, deux tigresses en provenance du Portugal. Elles ont été abandonnées par leur propriétaire, après la décision du gouvernement portugais d'interdire les animaux dans les cirques.


Il est 11 heures, ce jeudi 27 juin. Xena et Isabella, deux tigresses, viennent d'arriver au zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye. Totalement perturbées, elles ont quitté le Portugal la veille, aux alentours de 17 heures, aux côtés de professionnels du transport d'animaux sauvages.

C'est totalement par hasard que Lisa Fornaciari, responsable de la zone quarantaine du refuge, a découvert l'existence de ces deux tigresses, il y a une quinzaine de jours. Partie en direction de Fátima, au Portugal, pour déposer un cierge, elle décide de faire un détour.

Des animaux à sauver mais pas de moyen

« J'ai aperçu un cirque, donc je me suis arrêtée. Après quelques échanges, j'apprends qu'une dame a laissé ses tigres au directeur du cirque », explique Lisa Fornaciari, encore sous l'émotion. « Le cirque avait trouvé un parc, en Espagne, pour accueillir ces animaux, mais ça ne s'est pas fait. »

Francine Violas, directrice du refuge La Tanière, explique qu'un des félins était déjà décédé et que les deux tigresses restantes étaient enfermées dans un camion aux portes scellées.

Au Portugal, le gouvernement a interdit les animaux dans les cirques et laisse quatre ans aux artistes pour appliquer cette nouvelle loi.
« C'est une bonne décision, mais il n'y a aucune structure pour accueillir les animaux de cirque », alerte Francine Violas. « Nous avons des appels tous les jours, mais nous sommes au maximum de notre capacité. Nous savons faire un refuge avec des plans, mais il faut des fonds, des dons ! »

Après deux semaines de bataille administrative, les animaux ont pu partir vers la France.

Pour l'heure, les deux tigresses vont passer trente jours en quarantaine, afin de subir une série d'examens (vaccin, prise de sang, échographie...). Si ces bilans sont concluants, elles prendront leurs quartiers dans un enclos du zoo refuge.

Image
Source : L'Echo républicain.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Vendredi 28 Juin 2019 17:12

Nous avons des appels tous les jours, mais nous sommes au maximum de notre capacité. Nous savons faire un refuge avec des plans, mais il faut des fonds, des dons ! »


Il est donc d'autant plus choquant qu'ils accueillent une vieille lionne du Lunaret, ces refuges ne doivent servir qu'à sauver des animaux en détresse comme ces pauvres tigresses, les zoos doivent gérer leurs pensionnaires et prévoir des enclos pour les "indésirables". :x
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14728
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Lundi 08 Juillet 2019 9:13

La Tanière continue d'accueillir des pensionnaires

La Tanière, arche de Noé des temps moderne. Otaries, tigres, lion, singes et bientôt éléphant, tous ces animaux sauvages passent une retraite tout près de Chartres. Le zoo-refuge en cours de construction à Nogent-le-Phaye doit ouvrir au printemps 2020. Depuis six mois, les équipes œuvres pour offrir aux animaux des enclos à la hauteur de chaque espèces.

200.000 visiteurs sont attendus dès la première année d'ouverture. 1.500 animaux devraient y être cajolés.

Mais avant l'ouverture, la Tanière sensibilisera les Chartrains lors d'un grand événement place des Epars, le 31 août, comme l'explique Patrick Violas, le fondateur. Il répondait à Christophe Blondel.

Image
Source (et interview) : https://intensite.net/2009/actu2019/nog ... res-299668
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar didier » Jeudi 10 Octobre 2019 19:45

Avis aux amateurs ! :D
PENDANT LES VACANCES, TOUS À LA La Tanière - Zoo Refuge !
Du 21 octobre au 3 novembre, le Zoo-refuge La Tanière ouvre ses portes tous les jours pour des visites guidées du chantier, des animaux domestiques et aussi nos singes, nos perroquets, nos visons…
Tous les jours départ des visites à 10h30, 14h30 et 15h30 sauf le dimanche à 14h30 et 15h30.
Présentez-vous 15 minutes avant le départ des visites.
Fermé le 1er novembre
Venez rencontrer Aladdin, Balu, Cannelle ou encore Gipsy et découvrez l’avancée des travaux.
La boutique La Tanière est ouverte pour repartir avec un joli souvenir de votre visite. N’oubliez pas qu’en achetant un objet, vous contribuez à protéger les animaux !

Toute l’équipe de La Tanière vous attend pour vous présenter le concept du refuge !

À bientôt !

Source : page facebook du refuge
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14728
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar snockot » Jeudi 10 Octobre 2019 20:00

J'y irais très certainement pendant les vacances, et je verrais si je peux prendre quelques photos ! Si d'autres forumeurs sont motivés pour se joindre à moi, on peut voir pour caler une date en MP !
snockot
 
Messages: 723
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar Philippe » Dimanche 13 Octobre 2019 20:28

Le parc La Tanière, près de Chartres, se veut le refuge des animaux cassés par la vie

Un vaste zoo refuge, baptisé La Tanière, est en cours d’aménagement près de Chartres, en Eure-et-Loir. Ce parc, destiné à accueillir jusqu’à 1.500 animaux abandonnés ou souffrants, doit ouvrir ses portes au printemps 2020.

Balu, venu de République Tchèque, est l’un des derniers arrivés. Ce tapir (espèce protégée) âgé d’un an a rejoint, fin août, le zoo refuge La Tanière, situé en Eure-et-Loir. La mère de Balu était de nouveau gestante et son père se montrait agressif avec lui.
Avant d’être définitivement transféré au zoo parc de Trégomeur (Côtes-d’Armor) en 2020, ce jeune tapir de 180 kg se refait une santé dans sa nouvelle maison.

Un lieu entièrement dédié au bien-être des animaux. C’est sur un terrain de près de 20 hectares, sur la commune de Nogent-le-Phaye, près de Chartres, que se construit un vaste projet. Celui de créer un zoo refuge destiné à accueillir des animaux sauvages ou domestiques, abandonnés, maltraités ou encore souffrants.

À l’origine de ce projet inédit se trouvent Patrick Violas et sa femme Francine. Âgé de 58 ans, Patrick Violas, ancien directeur commercial et entrepreneur à succès dans la téléphonie, a créé la ferme pédagogique de la Renaissance, ouverte en 2011, à Nogent-le-Phaye.

Le site est aujourd’hui en pleine mutation : " Nous avons lancé la ferme pédagogique il y a plusieurs années, pour faire découvrir le monde de la ferme et ainsi comprendre la base de notre alimentation. Nous recevons par exemple de nombreux scolaires ou enfants en difficulté. Nous sommes désormais engagés dans la transformation de la ferme en zoo refuge. "

Seconde vie


Ce parc animalier, baptisé La Tanière, doit ouvrir officiellement ses portes au printemps 2020, avec un concept original.
" Notre mission première est d’accueillir les animaux dans le besoin. C’est-à-dire uniquement des animaux de sauvetage ou récupérés, par exemple issus d’abandon, de laboratoires, de maltraitance, de détentions illégales… ", déclare Patrick Violas.

" Comme il faut vivre économiquement, nous réalisons un zoo refuge que le public pourra visiter. Ce ne sera pas un zoo traditionnel où il est possible d’admirer les plus beaux spécimens du monde. Ce sera comme un vrai zoo, sauf qu’il n’y aura que des animaux de sauvetage, récupérés. Ils sont là car c’est souvent l’unique solution à leur survie. Il s’agit aussi de raconter leur histoire. Nous mettons tout en œuvre pour en prendre soin, sans jugement ni militantisme ."


Pour atteindre cet objectif, le couple s’est lancé dans des travaux d’envergure. Quarante-sept bâtiments seront construits pour répondre aux besoins du zoo refuge. Certains sont déjà sortis de terre : un bâtiment vétérinaire de pointe, un équipement de quarantaine de 600 m², un bâtiment de 800 m² dédié aux éléphants… Un parking de 600 places est aussi en cours de réalisation. Un accueil boutique est aussi prévu. D’autres installations vont voir le jour.

Singes, daims, lions, servals, otaries…

Un autre personnage joue un rôle clef dans le projet La Tanière. Il s’agit de Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire de la faune sauvage et des animaux de parcs zoologiques. Référence mondiale dans son secteur, elle se consacre désormais pleinement à l’aventure du zoo refuge.

Au total, 1.500 animaux au maximum seront accueillis sur le site du futur zoo refuge La Tanière, à partir de 2020. Environ 350 ont déjà pris leurs quartiers près de Chartres.

Parmi eux, des singes de laboratoire sauvés de l’euthanasie, trente daims qui étaient en captivité chez un particulier, une tigresse venue d’un cirque, huit tourterelles appartenant à un magicien décédé, cinq servals confisqués à un trafiquant d’animaux d’Ile-de-France, un lion de 7 ans dont aucun zoo ne voulait, des visons, des ours, des otaries, ou encore un bébé léopard. Et donc Balu, l’un des derniers venus.

200.000 visiteurs sont espérés pour la première année d’exploitation, au futur refuge, puis 400.000 au bout de trois ans. " Dans nos installations, il y a une partie “on” visible du public et une partie “off” non visible pour les animaux qui viennent d’arriver. Notre but est de récupérer et soigner les animaux et de les présenter au public lorsque c’est possible. Certains, déjà vieux, finiront leur vie ici. Mais le but reste de pouvoir les replacer dans des lieux adéquats. "


Le zoo refuge La Tanière doit ouvrir ses portes au printemps 2020 à Nogent-le-Phaye, près de Chartres, sur l’actuel site de la ferme pédagogique “La Renaissance”. Des visites de la ferme sont possibles. L’occasion de découvrir certains animaux déjà recueillis par le refuge et l’évolution du chantier.
Informations sur l’organisation de ces visites (sur réservation) sur le site fermepedagogiquerenaissance.fr. Renseignements au 02.37.34.24.20.

Image
Nale, jeune lion âgé de 7 ans, est arrivé en juin au zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye. Cet animal est issu d'un cirque dont le dresseur a choisi de ne plus travailler avec les fauves. Aucun zoo ne pouvait le prendre en charge. Après un passage en bâtiment quarantaine, ce lion est sorti début juillet.

Source : L'Echo républicain.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Extension du refuge la tanière

Messagepar okapi » Lundi 14 Octobre 2019 14:45

Conceptuellement, c'est fascinant: 1500 animaux à terme, des pensionnaires -précieux- de passage (comme le tapir destiné à Trégomeur), 200 000 visiteurs espérés la première année, le double ensuite, pour un zoo qui ne dit pas -encore- son nom... Et avec une façade plus que vertueuse...
okapi
 
Messages: 11806
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Précédente

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tigre en mouvement