Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar zoobeauval25 » Vendredi 14 Juin 2019 12:23

J'aurais une petite question à poser: quand ouvrira réellement la totalité de "la dernière frontière" ?
zoobeauval25
 
Messages: 1604
Enregistré le: Samedi 12 Mars 2016 22:36

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Vendredi 14 Juin 2019 14:51

Le parc a annoncé l'ouverture pour le 22 juin, on a du mal à y croire quand on voit le chantier qui est encore en place mais ils ne peuvent plus se louper vu que tout est complet pour cette date.
abonnepdz
 
Messages: 587
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Vendredi 14 Juin 2019 21:02

abonnepdz a écrit:Le parc a annoncé l'ouverture pour le 22 juin, on a du mal à y croire quand on voit le chantier qui est encore en place mais ils ne peuvent plus se louper vu que tout est complet pour cette date.


Je suis au Graspop Metal Meeting le weekend de l'ouverture. J'irai à Pairi Daiza le mardi qui suit. Apres ca sera pas avant septembre pour eviter la cohue juillet-août.

Je prendrai un max de photo de la nouvelle zone. Mais bon. J'imagine que ca sera surement encore en travaux...
candlemass
 
Messages: 286
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Philippe » Samedi 15 Juin 2019 0:18

Comment le parc belge Pairi Daiza œuvre à la réintroduction d'un perroquet, le ara de Spix, au Brésil

° L’ara de Spix, un perroquet du Brésil, n’existe plus à l’état sauvage depuis 20 ans.
° Le parc belge Pairi Daiza et l’association allemande ACTP vont réintroduire l’espèce dans son milieu naturel.
° Une cinquantaine de ces oiseaux seront relâchés d’ici la fin de l’année 2019.

Quand l’homme répare les bêtises de l’homme. D’ici à la fin de l’année 2019, une cinquantaine de perroquets de l’espèce ara de Spix seront réintroduits dans leur milieu naturel, au Brésil. Disparue à l’état sauvage depuis près de 20 ans, cette espèce bénéficie d’un programme de reproduction en Allemagne et très bientôt au sein du parc belge Pairi Daiza.

L’ara de Spix porte le nom de l’explorateur qui l’a découvert au XIXe siècle, dans la région de Caatinga, au Brésil. « Déjà, à l’époque, il s’agissait d’un oiseau rare. Il a totalement disparu à l’état sauvage dans les années 2000 à cause du braconnage et de l’agriculture qui a modifié son habitat naturel », explique Tim Bouts, directeur zoologique et vétérinaire de Pairi Daiza.

Bien que rare, ce perroquet est néanmoins connu du grand public, notamment grâce au film d’animation Rio, dans lequel il tient le rôle principal. « C’est pourtant un animal un peu énigmatique auquel le fondateur du parc s’intéressait déjà depuis longtemps. Pour ma part, cela fait environ sept ans que je travaille à sa reproduction », poursuit Tim Bouts. Une tâche ardue, même si les progrès de la science font évoluer les choses dans le bon sens. Selon le directeur zoologique, « en sept ans, grâce à l’insémination artificielle, la population captive d’ara de Spix est passée de 80 individus à près de 160 ».

Un centre de reproduction pour les oiseaux rares

La plupart de ces oiseaux se trouvent en Allemagne, au sein de l’association pour la conservation des perroquets menacés (ACTP). C’est d’ailleurs de là que partiront les premiers aras de Spix qui seront réintroduits au Brésil. « Nous avons co-financé avec l’ACTP et le Jurong Bird Park de Singapour un centre de réintroduction sur place », assure Tim Bouts. De son côté, Pairi Daiza finalise dans son parc de Brugelette un centre de reproduction pour les oiseaux rares, notamment cette espèce de perroquet.

Il faudra un peu de temps pour que l’ara de Spix recolonise son ancien royaume. « Nous allons réintroduire régulièrement des individus jusqu’à ce que la reproduction naturelle soit suffisante pour assurer la pérennité de l’espèce. Cela peut prendre toutefois quelques années », reconnaît le directeur zoologique de Pairi Daiza.

Dans le désert de Caatinga, tout est prêt pour accueillir les oiseaux sur plusieurs milliers d’hectares. « Pour le braconnage, il y a toujours un risque, mais il faudrait qu’ils soient fous », plaisante Tim Bouts. En effet, outre le personnel au sol appuyé par des drones, les agriculteurs locaux seront mis à contribution pour participer à la surveillance de la zone.
Source : 20 Minutes.
Philippe
 
Messages: 10736
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Philippe » Samedi 15 Juin 2019 10:49

Pairi Daiza à l'aube d'une nouvelle ère

Dans une semaine, Pairi Daiza s’ouvre à l’hôtellerie. Près de six mois après son arrivée aux côtés du fondateur Eric Domb, Jean-Jacques Cloquet détaille la stratégie du parc.

Dans une semaine, le parc animalier Pairi Daiza changera de dimension. Le 22 juin 2019, il inaugurera son offre de logements. Ce que, chez Pairi Daiza, on appelle l’offre "immersive". Un investissement de 40 millions d’euros pour une cinquantaine de "clés" (hôtel, suites, lodges, cabanes), le tout implanté dans un "nouveau monde", un espace de 8 hectares dédié à la faune et à la flore de la Colombie britannique (côte ouest du Canada).

Bottes, gilet jaune et casque vissé sur la tête, Jean-Jacques Cloquet nous fait le tour du propriétaire. À une dizaine de jours de l’ouverture, le nouveau bras droit d’Eric Domb, le fondateur du parc, est confiant. Pourtant, des myriades d’ouvriers s’affairent encore dans la gadoue – il a beaucoup plu ces derniers jours. Ici, on plante des conifères, là on ajuste un totem… L’observateur a l’impression que en haute montagne. " On sera prêts, sourit l’ex-directeur de l’aéroport de Charleroi. Si tu avais vu (l’homme, c’est connu, a le tutoiement facile…) comment c’était il y a quelques jours encore…! On a considérablement avancé."

Son optimisme est sans doute alimenté par les chiffres prometteurs. " On n’a pas encore ouvert mais on a déjà atteint un quart de nos objectifs annuels en terme de réservations, se félicite-t-il. Après, il y aura le tam-tam des réseaux sociaux pour faire décoller les ventes. "
Pairi Daiza a placé la barre assez haut. Après avoir frôlé les 2 millions de personnes l’an passé, l’objectif du parc est d’atteindre cette saison les 2,2 millions de visiteurs, dont 70.000 à 80.000 via l’offre hôtelière. " C’est sûr, on est à un tournant important dans la stratégie commerciale du parc, poursuit Jean-Jacques Cloquet. Avec l’hébergement, on veut toucher de nouveaux segments. Pendant 25 ans, on a atteint une zone de chalandise relativement limitée, soit des gens habitant à deux heures de voiture maximum. "

Élargir la clientèle


Mais Pairi Daiza s’est agrandi. En faire le tour en une journée devient compliqué si on vient de plus loin. " L’hôtellerie nous permet d’élargir considérablement notre zone de chalandise, poursuit Jean-Jacques Cloquet. On le voit avec les premières réservations: 40% viennent des Pays-Bas, du Grand-Duché et de la région parisienne… Mais nous avons aussi des gens habitant plus près. "

En outre, une réservation sur quatre vient de Flandre. C’est une augmentation de 30% par rapport à la proportion de Belges de Flandre qui viennent visiter le parc pour une journée. Chez Pairi Daiza, on observe deux types de profils qui réservent les logements : le couple actif qui prend une chambre à l’hôtel avec ses enfants, et les seniors qui prennent un lodge pour un moment de plaisir intergénérationnel avec leurs enfants et petits-enfants.

Dorénavant, tous les futurs nouveaux mondes auront une offre d’hébergement. À commencer par la "Terre du froid" qui s’ouvrira fin d’année. Là aussi, le chantier bat son plein. L’idée avec ces logements est aussi d’étendre les périodes d’ouverture du parc, fermé cinq mois par an. Beaucoup de clients le demandent car il peut y avoir de très belles journées en automne et en mars. " L’adversaire numéro un, c’est la météo ou plutôt les prévisions météo, c’est fou l’impact que cela peut avoir, relève le patron carolo. C’est pourquoi on réfléchit à des alternatives en indoor permettant une ouverture plus longue en hiver. L’idée, c’est d’avoir une serre, par exemple sur le thème de l’Amérique du Sud et centrale ce qui terminerait le programme. "

Business-to-business


Cette offre hôtelière doit aussi permettre de booster le B-to-B. 20% des réservations viennent déjà de ce créneau-là. Les premiers clients proviennent des secteurs pharmaceutique et bancaire ainsi que des professions libérales. Ces sociétés prolongent un événement de team building par une mise au vert. " C’est l’idéal pour organiser des séminaires, des comités de direction avec des incentives comme par exemple donner aux gens la possibilité de participer aux soins, à l’alimentation des animaux, dans le respect de ceux-ci bien entendu ", ajoute Jean-Jacques Cloquet.

Ici, on touche à un sujet sensible, celui du bien-être animal. Jean-Jacques Cloquet a ainsi confié à nos confrères de Trends Tendances qui l’ont élu "manager de l’année 2018" (après avoir fait de même avec Eric Domb dix ans plus tôt) que s’il avait été confronté à des groupes de pression dans le cadre de ses anciennes fonctions chez Solvay et à l’aéroport de Charleroi, les associations de défense des animaux peuvent être elles aussi très dures.

Dernier débat en date: l’introduction d’ours polaires dans le cadre de la Terre du froid. " Je prône toujours le dialogue, dit-il. Mais la création de ce nouveau monde est l’outil idéal pour sensibiliser les visiteurs à la problématique du réchauffement climatique. " Mettant en avant la Fondation Pairi Daiza qui finance des programmes de protection et de conservation des espèces et de la nature, il en a vu d’autres. Nul doute d’ailleurs que c’est aussi pour son naturel chaleureux et son ouverture aux autres qu’Eric Domb – " un perpétuel inquiet et très exigeant ", dit de lui Jean-Jacques Cloquet – l’a invité à le rejoindre pour l’épauler.

Un autre groupe de pression, ce sont les riverains. L’accessibilité au parc, plutôt excentré, nécessite de traverser en voiture plusieurs villages. Les week-ends de beau temps, ce sont plus de 25.000 visiteurs qui rallient l’ancienne abbaye de Cambron-Casteau.
Un projet de route de contournement existe. Pairi Daiza est prêt à participer à son financement, mais la balle est dans le camp de la Région wallonne. Le parc ne décide pas. Il est partie prenante. Ce problème de transport, Cloquet le maîtrise forcément bien. " L’intérêt général prime, mais il faut admettre que le manque de transports publics est criant. Si on veut venir en train, il faut partir trois jours plus tôt ! ", plaisante-t-il, confiant rêver d’un arrêt de TGV, limité au matin et au soir, sur la ligne Bruxelles-Lille proche.

" Je n’ai pas de contrat "


Près de six mois après son arrivée, Jean-Jacques Cloquet ne regrette pas son choix. Approché par Eric Domb pour faire tourner la boutique au quotidien alors que le parc ne cesse de prendre de l’ampleur, il forme avec lui et Yvan Moreau, le directeur financier, un trio managérial équilibré. " J’ai rejoint Eric car je le connais depuis longtemps, nous partageons les mêmes valeurs, notamment la mise en avant du Hainaut. On travaille à la confiance, je n’ai même pas de contrat ", dit-il.

Et de poursuivre: " Quand je suis arrivé, Eric m’a dit trois choses: ‘tu vas beaucoup travailler, tu vas t’amuser et tu vas te tromper’. " À l’entendre, le fondateur du parc n’avait pas tort : " J’espère que je ne me trompe pas trop et, c’est vrai, on bosse beaucoup mais c’est passionnant car c’est fou toutes les fonctions qu’on peut embrasser ici, surtout des métiers de l’ombre que le public ne voit pas: les soins apportés aux animaux, l’entretien, etc. "

Ses qualités humaines et son humilité semblent faire l’unanimité comme c’était déjà le cas à l’aéroport de Charleroi. Il semble en tout cas s’être vite fondu dans son environnement. " Ce qui me frappe le plus, c’est la solidarité entre les gens, leur flexibilité, tout le monde se met au service des autres. Tu demandes un truc, refaire un chemin par exemple, c’est résolu le lendemain. On voit que tout le monde aime son boulot, on sent la passion à tous les étages. "

La comparaison avec l’aérien peut paraître osée a priori. Mais comme l’aéroport, Pairi Daiza est une machine bien huilée, orchestrée par des femmes et des hommes. Le moindre grain de sable peut l’enrayer. Bref, l’humain prime. Jean-Jacques Cloquet se met naturellement au diapason.

Au moment de nous quitter, alors que son bureau, qu’il partage avec plusieurs de ses collaborateurs, était maculé de boue suite à la visite du chantier, il s’apprêtait… à s’emparer d’un balai pour faire le ménage. En toute simplicité.


Avec Marc Coucke, " on est amis sauf deux fois par an "

Au début des années 80, encore étudiant en ingénieur, Jean-Jacques Cloquet a été footballeur au Sporting de Charleroi, en division 1, soit au plus haut niveau. Il en est resté un fidèle supporter. Avec Marc Coucke, qui détient près d’un tiers des parts de Pairi Daiza, les discussions portent inévitablement sur le foot en marge des conseils d’administration. " Deux fois par an, lors des matchs Charleroi-Anderlecht, il n’est plus mon ami ", sourit-il, avant d’ajouter : " C’est très courageux de diriger un club de foot et je ne peux que le féliciter d’avoir ramené Vincent Kompany au bercail. Il répond ainsi à ceux qui lui reprochaient d’avoir fait perdre son identité au club. Moi je dis: chapeau ! "

Image
Source : L'Echo.
Philippe
 
Messages: 10736
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Philippe » Samedi 15 Juin 2019 22:43

Le parc fête la naissance d’un panda roux

Un bébé panda roux est né à Pairi Daiza, a annoncé samedi 15 juin 2019 sur le réseau social Twitter le parc animalier situé à Brugelette. Une bonne nouvelle surtout qu’il s’agit d’une espèce protégée.

Cette charmante boule de poils a vu le monde il y a quelques jours, a détaillé à Belga le porte-parole de Pairi Daiza, Mathieu Goedefroy. « Il est en très bonne santé, boit très bien et dort paisiblement dans son petit nid situé dans le Jardin chinois », a-t-il ajouté avant de souligner que les soigneurs du parc étaient « au septième ciel ».
Le sexe du bébé n’est pas encore connu.

Le parc animalier Pairi Daiza compte désormais cinq pandas roux: Yin (la mère du nouveau-né), Mojo (son père), Gwen et Yushu.

Le panda roux, qui est une espèce en déclin depuis plusieurs années, fait partie d’un programme de reproduction européenne.
Source : L'Avenir.
Philippe
 
Messages: 10736
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Philippe » Dimanche 16 Juin 2019 9:37

Pairi Daiza va remettre en liberté une de ses tortues marines

Recueillie par le parc en 2016, cette tortue amputée d’une nageoire après avoir été prise dans des filets de pêcheurs sera relâchée d’ici quelques jours au large des Maldives.


En 2016, le parc Pairi Daiza a recueilli dans un sale état plusieurs tortues marines en provenance des Maldives où elles avaient été prises dans des filets de pêcheurs. Parmi ces tortues sauvées de justice figure Peggy que les visiteurs du domaine animalier de Cambron-Casteau (Brugelette) ont pu admirer durant trois ans au cœur du Nautilus, l'aquarium géant recréant à l’intérieur du château l’univers de Jules Verne et du capitaine Némo (Vingt mille lieues sous les mers).

Dans quelques jours, Peggy reprendra l’avion dans le sens inverse pour y retrouver la liberté dans son milieu naturel après un vol de 8.000 km. Elle sera accompagnée de l’un de ses soigneurs qui, une fois sur place, bénéficiera de la collaboration d’équipes de sauveteurs maldiviens pour tenter de la relâcher dans une zone sécurisée de l’océan indien. Une grande et belle aventure qu’il sera possible de suivre sur la page Facebook du parc Pairi Daiza.

Image
Source : La Dernière Heure.
Philippe
 
Messages: 10736
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Lundi 17 Juin 2019 12:49

Les premières images officielles du nouveau monde :
J-5 avant l'ouverture de La Dernière Frontière et ses huit hectares qui vont vous emmener à la rencontre des ours, des loups, des otaries de Steller, des puma, castors, etc.
La Colombie-Britannique prend ses plus belles formes, chers amis...


Le bassin des otaries de steller
Image
Enclos des élan, wapitis au 1 er plan et ours au 2eme plan
Image
Finitions en cours sur l'hotel
Image
abonnepdz
 
Messages: 587
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Lundi 17 Juin 2019 15:36

Quelques infos sur la provenance des otaries de Steller
Harderwijck annonce avoir envoyé la semaine dernière 2 femelles : Icy et Kiska
elles doivent former un Harem avec Mirai ( qui lui viendra de Faunia )
abonnepdz
 
Messages: 587
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar okapi » Lundi 17 Juin 2019 15:53

Bon, ce n'est pas totalement le sujet, mais vous imaginez le même type de rendu naturel que sur la seconde image pour les bassins du Cerza, de Mulhouse ou du Reynou?
okapi
 
Messages: 11625
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Pairiman » Lundi 17 Juin 2019 22:42

A moins d'une semaine de l'ouverture de la Terre du Froid,il y a encore pas mal de finitions,j'ai des collègues qui sont toujours la bas,ca bosse sévère !

(je les plains :mrgreen: )

Pression maximale :lol:

Je pense,que se sera (terminer) a la va vite,car ils n'ont plus le choix de toute facon,il y aura encore très certainement,pas mal de détail a finir,mais le "gros" du projet sera la,a mon avis,ca bossera dur sur cette partie cette hivers,comme je l'avait dit,les chemins se sera du vite fait (gravier,genre partie africaine,je pense qu'ils vont paver le tous,a partir de Janvier...et paufiner tous ca)

(affaire a suivre,je vais surement y jetter un coup d'œil d'ici peux de temps...) :mrgreen:
Pairiman
 
Messages: 63
Enregistré le: Dimanche 25 Novembre 2018 10:53

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar zoobeauval25 » Mardi 18 Juin 2019 10:04

Je trouve cela très limite d'ouvrir cette installation aussi tard, et en plus pas encore terminée. Je ne veut pas critiquer le travail du parc qui est remarquable et qui doit être très difficile, mais pour ouvrir une installation à une certaine date, il faut planifier des travaux bien en avance ! Plutôt que de vouloir absolument ouvrir avant l'été (ce qui peut se comprendre), le parc aurait pu attendre l'automne, ce qui aurait, en plus, attiré les visiteurs en saison plus creuse. Et ce n'est pas la première fois que cela arrive: rappelez-vous la Terre des Origines ou le temple khmer des tigres blancs: le parc est toujours obligé de bâcler ses installations pour les ouvrir à temps, ce qui est bien dommage...
zoobeauval25
 
Messages: 1604
Enregistré le: Samedi 12 Mars 2016 22:36

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Saintstof » Mardi 18 Juin 2019 10:13

Oui enfin, quand on regarde les photos publiées par le parc, on ne peut pas vraiment employer le mot "bacler". La zone ne sera sans doutes pas finie à 100 % mais ce sera surtout des détails qui ont peu d'importance au final.
Saintstof
 
Messages: 286
Enregistré le: Vendredi 24 Juin 2016 21:58

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Mardi 18 Juin 2019 10:56

Pour une fois, le parc n'est pas avare en photos pour nous présenter sa nouveauté, aujourd'hui gros plan sur les loups qui sont de sortie.

L'enclos des loups et ours bruns ( qui a dit que c'était baclé :mrgreen: )
Image

depuis un lodge
Image

ou depuis l'espace du public
Image
abonnepdz
 
Messages: 587
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar okapi » Mardi 18 Juin 2019 15:06

Zoobeauval, en quoi est-ce que c'est bâclé? Au vu des photos d'aujourd'hui, je voudrais bien que tu me dises ce qui te chagrine dans l'état actuel des enclos... Par ailleurs, au vu des images des enclos de Sainte-Croix, je ne suis pas certain que pour des espèces similaires les choses aient été aussi avancées à quelques jours de l'ouverture...
Tu as déjà construit un ensemble de cette taille pour être à même d'expliquer ainsi la marche à suivre? Tu penses vraiment que rien n'a été planifié? Tu sais ce que sont les "contingences" en matière de développement de projet?
okapi
 
Messages: 11625
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot], Google Adsense [Bot] et 2 invités

Tigre en mouvement