Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Mardi 02 Octobre 2018 12:39

Pour le coup, je pense que tu te trompes au moins un peu sur ton analyse de l'échiquier politique et de l'appréciation des zoos. Je connais bien des gens qui ne sont pas anti-zoos (bien que pouvant questionner comme le dit bien Furylion le rôle des parcs zoologiques et les conditions de vie des animaux dans ces établissements) et qui sont très à gauche. Rien que sur ce forum, déjà.
Je ne vois d'ailleurs pas dans le communiqué de EELV un message réellement anti-zoo puisque l'éloge est fait de l'actuel Zoodyssée... qui, même si spécialisé en faune européenne et très engagé d'un point de vue conservatoire, n'en reste pas moins un zoo !
abel
 
Messages: 3532
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Mardi 02 Octobre 2018 15:51

C'est bien pour cela que j'ai précisé qu'il ne fallait pas verser dans une caricature facile de l'échiquier politique, mais disons qu'il y a néanmoins quelques lignes de force assez claires! En fait, politiquement, le goût du zoo, il s'accorde assez bien à celui pour le cirque traditionnel, quelque chose qui participe du divertissement populaire, simple et ancré dans notre histoire. Il faut bien évidemment se garder de généraliser les choses, mais la détention d'espèces exotiques fait peut-être davantage débat d'un côté de l'échiquier que de l'autre... Et le développement d'un cirque différent, comment dire, il n'a pas vraiment été porté par des gouvernements, disons, plus conservateurs que d'autres.
Ce que déplorent les détracteurs de la mutation de Zoodyssée, c'est le glissement de sens: le parc n'est pas vraiment considéré comme un zoo, plutôt comme un conservatoire de la faune locale et européenne, donc il véhicule moins cette image carcérale qui hérisse les anti-zoos, notamment parce que la plupart des espèces présentées ne sont pas vraiment enfermées et qu'elles "vivent leur vie" dans de grands espaces.
L'apport d'une nouvelle scénarisation de Zoodyssée, l'arrivée d'espèces exotiques qui vont modifier la perception "idéologique" du parc et le transformer en un "vrai" zoo doivent en effet provoquer un débat au sein d'une formation qui préfère tout de même voir des animaux libres plutôt qu'enfermés. Ne perdons pas de vue également le fait que beaucoup d'anti-zoos, au-delà de visions extrémistes, considèrent que la plupart des zoos ne remplissent pas leur part d'un marché tacite pour justifier leur droit à l'existence en échange de leur participation active à l'effort conservatoire: pour beaucoup, détenir des espèces exotiques est sans fondement et les efforts des états devraient avant tout porter sur une sanctuarisation in situ plutôt qu'en vaines promesses d'élevages ex-situ.
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Philippe » Samedi 06 Octobre 2018 8:46

Mais à quoi doit servir Zoodyssée ?

Le parc animalier de Villiers-en-Bois veut doubler sa fréquentation en cinq ans. Au risque de vendre son âme au diable et de devenir un zoo comme un autre ? Le débat est lancé.

Pâle copie des zoos du XIXe siècle. Dégringolade mercantile. Des critiques ont fusé après que le conseil départemental a détaillé le 24 septembre son ambitieux projet pour Zoodyssée. Au-delà de la polémique, un vrai débat : à quoi doit servir Zoodyssée ? A sauver des espèces animales en danger et à éduquer le grand public ? A jouer les fers de lance de l’offre touristique départementale ? Les deux à la fois, mais comment ? La question ne se poserait pas pour Beauval ou La Palmyre. Mais Zoodyssée a une histoire bien particulière.

Un père fondateur scientifique

Zoodyssée n’est pas né dans l’univers des loisirs. Des scientifiques lui ont donné naissance au début des années 1970. Le CNRS étudiant les animaux de la forêt de Chizé, la curiosité des promeneurs en a été aiguisée. « On était sollicité en permanence pour des visites, y compris le dimanche. D’où l’idée d’ouvrir une structure dédiée uniquement à cela », expliquait le père fondateur, Guy Naulleau, en 2012. Le parc comptait alors trois animaux emblématiques : la loutre, le bison, le loup. « Ce qu’on a voulu à l’origine, c’était présenter les animaux dans les conditions les plus naturelles. »

Zoodyssée, c’est quoi ?

Le site s’étend sur 30 hectares en pleine forêt. On y sauve des espèces animales menacées, qu’on confie ensuite à des zoos ou qu’on relâche dans leur milieu naturel comme les outardes ou la tortue cistude, réintroduite dans le lac du Bourget dans le cadre d’un programme européen. Zoodyssée est aussi le premier centre d’élevage de bisons en Europe. Il joue un rôle éducatif avec les écoles, pour montrer des animaux qu’on côtoie d’habitude sans vraiment les voir. Et il reçoit des visiteurs : Zoodyssée est le deuxième site touristique du département après le parc d’attractions de Massais.

Ce qu’il va devenir
Le Département, propriétaire, va injecter 2M€ pour atteindre 80.000 à 100.000 visiteurs en 2023, contre 46.000 aujourd’hui. Entre trente et quarante espèces nouvelles vont arriver d’ici 2022. Dont une faune exotique comme des jaguars, des toucans, des tapirs. Neuf univers différents vont voir le jour, dont l’outre-mer, les pôles sud et nord, et la Méditerranée.

Une logique de parc d’attraction ?
Les jaguars, les singes… On est loin de la faune sauvage européenne, pourtant la marque de fabrique de Zoodyssée, et sur laquelle une carte est à jouer : il n’existe que quatre parcs sur ce créneau en France et d’ici 2020, il n’en restera plus que deux. « On sacrifie l’esprit du projet initial au profit d’un projet tourné vers la seule finalité touristique », critique le groupe d’opposition Gauche solidaire. Ne commet-on pas un contresens historique en imitant des zoos classiques à l’heure où ceux-ci se mettraient plutôt à imiter les parcs animaliers ? Des habitats artificiels vont être créés « loin de l’environnement de la Gâtine ou du Marais poitevin ».
Pour accueillir dès l’an prochain Kiwi, vu à l’écran dans le film « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud, va être bâtie une montagne factice de huit mètres de haut. Gauche solidaire parle d’une « logique de parc d’attraction ». Entre trente et quarante espèces supplémentaires alors qu’on n’agrandit pas la surface disponible, c’est bien la preuve qu’on se rapproche d’un zoo.

Pas de perroquets qui font du vélo
« On fait venir des espèces plus éloignées mais on reste un parc animalier. L’outre-mer, c’est un petit focus qui peut attirer les visiteurs et donner l’occasion de découvrir les espèces européennes », justifie Séverine Vachon, vice-présidente qui suit le dossier.
La concentration d’animaux en plus grand nombre sur une même surface ? « On peut faire cohabiter plusieurs espèces dans un même espace comme ça se passe dans la nature », expliquait le 24 septembre le directeur, Guillaume Romano. D’ailleurs, certains visiteurs jugent qu’à l’heure actuelle, on ne voit pas assez les animaux, perdus dans un espace trop vaste.
De toute façon, ce projet, souligne Séverine Vachon, n’est pas sorti du chapeau des élus de la majorité : « Nous ne l’avons pas imposé au parc, c’est le parc qui l’a proposé ». Ce projet, explique-t-elle, était déjà dans les tuyaux du temps de Dominique Brouard, directeur des pôles sciences et nature du Département, parti à la retraite l’an dernier. « On n’est pas du tout dans un Beauval ou à La Palmyre avec des perroquets qui font du vélo ! Et on ne peut pas opposer deux visions : Zoodyssée, ce n’est pas uniquement du tourisme ou uniquement la protection des espèces et l’éducation : c’est tout cela en même temps. » L’an prochain, Zoodyssée sera le deuxième parc de France labellisé par la Ligue de protection des oiseaux.


à suivre

> 2019. Premier chantier de taille, la construction d’un « espace montagne » de 2,7 hectares destiné à recevoir ours, bouquetins, isards, vautours… Un bloc rocheux, une rivière et une cascade sont prévus. Les ours sont attendus pour l’ouverture de la saison à Pâques. La même année, des flamants roses arriveront pour peupler l’espace dédié à la Méditerranée.
> 2020. Aménagement des univers consacrés aux zones humides (loutres, ragondins, visons d’Europe…), au cercle polaire (bœuf musqué, renne, chouette lapone, lynx, renard polaire…) et de la ferme qui sera située à l’entrée du parc.
> 2021. Première phase de l’aménagement de l’univers dédié à l’outre-mer. Arrivée de perroquets, de singes et de paresseux.
> 2022. Fin de l’aménagement de l’espace outre-mer avec l’arrivée de jaguars, tapirs et toucans.

Image
La tortue cistude. Zoodyssée travaille à sauver cette espèce menacée dans le cadre d’un programme européen.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10974
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Samedi 06 Octobre 2018 17:11

Merci pour cet article intéressant Philippe !
abel
 
Messages: 3532
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Samedi 06 Octobre 2018 18:28

La qualité de réalisation du bloc rocheux censé évoquer la zone montagneuse nous en dira très vite beaucoup sur les ambitions décoratives et ornementales du parc. Avec un budget assez restreint, je veux croire à un gigantesque amoncellement de blocs de roche plutôt qu'à un décor en béton, mais c'est sûr que cela va changer de toutes façons la physionomie du parc. C'est d'ailleurs ce qui mobilise l'opposition de gauche qui y voit une dérive du projet scientifique initial. Je n'ai pas vérifié, mais quelle est la couleur politique de la tutelle pour la mise en oeuvre de ce projet?
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Samedi 06 Octobre 2018 19:50

Le conseil départemental des Deux-Sèvres a une majorité de droite (24 sièges contre 10 pur l'opposition socialiste).
abel
 
Messages: 3532
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Samedi 06 Octobre 2018 21:52

Merci Abel. J'imagine que ça ne justifie pas tout, mais ça peut clarifier certains points de vue.
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Philippe » Mardi 09 Octobre 2018 20:28

Voici la vidéo d'un reportage de France 3 Nouvelle-Aquitaine sur l'arrivée annoncée de nouvelles espèces à Zoodyssée (www.youtube.com/watch?v=dBZTOZwko1Q) :
Philippe
 
Messages: 10974
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Baomer » Mercredi 10 Octobre 2018 9:02

Merci Philippe pour ce partage, en effet, je viens à répéter que les Verts ont été maladroits, et ont parlé sans savoir, et leur "dégringolade mercantile" repose uniquement sur le fait de voir ce type d'animaux "Outre Mer" dans un climat Deux-Sèvres, et la réponse est vraie, tous les animaux sont issus de la captivité, très probablement européenne. Une nouvelle fois, à ce compte là, pas de manchots dans les Hauts de France, pas de lions en Côte d'Azur, BREF ! La France accueillerait uniquement des espèces françaises. Or, les animaux, oui, se sont adaptés au climat, et pour la plupart des jaguars, ils souffriraient d'un climat guyanais.

Pour nous, le problème n'est pas de les retrouver en Deux-Sèvres, mais à Zoodyssée !!! (On en a assez parlé je crois ahah)
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Mercredi 10 Octobre 2018 10:30

La "dégringolade mercantile", ce n'est pas d'avoir des jaguars dans les Deux-Sèvres, c'est de transformer un parc initialement à vocation scientifique en un "vrai" zoo! La dérive, c'est de créer des installations tape à l'oeil plutôt que de s'en tenir à des prairies et des bois pour une faune qui s'en accommode très bien. Chizé n'a jamais été considéré comme un "zoo" et c'est cette transformation à des fins de rentabilité sinon de profit qui hérisse les opposants au projet. Jaguars, lions ou léopards, je pense que ce n'est pas fondamentalement le problème... Il y a aussi sans doute qu'il est symboliquement plus acceptable de détenir des daims et des cerfs sur des hectares de nature à peine altérée que d'enfermer des animaux exotiques sur des surfaces plus restreintes et probablement plus artificielles.
okapi
 
Messages: 11762
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Mercredi 10 Octobre 2018 18:28

Et des flamants roses rémigés, c'est pas terrible non plus...
abel
 
Messages: 3532
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Vinch » Mercredi 10 Octobre 2018 22:58

En tout cas, ce qui me choque beaucoup, c’edt de transformer une institution dont les vocations premières étaient scientifiques et conservatoires, tout en permettant l’accès à des visiteurs, en un zoo rentable, mercantile et commercial qui attirerait de plus en plus de visiteurs chaque année. Et les jaguars ne seraient, àmha, que l’avant-projet tout juste visible. Imaginons que ça fonctionne très bien: croyez-vous qu’ils s'arrêteraient-là ? Ne pensez-vous pas qu’ils ne voudraient pas des girafes, des éléphants et des gorilles, voire un spectacle de lions de mer par la suite et qu’ils ne finissent pas par tuer complètement ce qui fait de Zoodyssée quelque chose de très particulier et exceptionnel ?
Et si vraiment ça devait marcher, pourvu que ça se fasse dans la durée, parce que le plus gros risque, c’est que ça ne marche qu’un an, voire deux ans, mais guère plus, puis ce sera la dégringolade, le rouge, et il faudra espérer qu’un Sauveur ou un Looping veuille bien reprendre le parc pour une bouchée de chocolatine.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5090
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar raphaël » Vendredi 12 Octobre 2018 18:54

Suis-je le seul à le trouver plutôt séduisant ce projet pour Zoodyssée ?

Les opposants politiques sont maladroits et probablement peu renseignés sur les zoos d'aujourd'hui. Chizé est un parc de grande qualité doté d'un site exceptionnel avec énormément d'espace, et je crois que nous sommes tous d'accord pour estimer qu'il y a de la place pour diversifier la collection zoologique. La partie "grands enclos" a du charme, mais consacrer tant d'espace à des ongulés assez semblables, et pas forcément menacés, est-ce mieux que de vouloir accueillir de nouvelles espèces représentantes de milieux en danger ?

J'imagine que les projets ont été pensés aussi en fonction d'éventuelles actions in et ex situ. D'ailleurs au final, entre la zone montagneuse pour les ours, un espace polaire prometteur, et une nouvelle ferme, il n'y a pas, à part à la limite ces pauvres jaguars polémiques, grand-chose qui me semble hors de l'esprit Zoodyssée. Je note d'ailleurs que beaucoup de nouveaux enclos sont prévus pour des espèces déjà là : vautours, bouquetins, lynx, renards polaires...
J'adore la zone Biodyssée qui est un passionnant support pédagogique, notamment pour des écoles ou des groupes, mais elle manque tout de même d'une espèce phare ou d'animaux représentatifs. On ne peut pas vraiment miser sur l'outarde si l'on veut une augmentation de fréquentation.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6893
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar zoovenirs » Dimanche 14 Octobre 2018 10:04

Non, tu n'es pas le seul.
Je suis tout à fait en accord avec ce que tu développes notamment au sujet de ces pauvres jaguars qui attisent toutes les méfiances. De plus, ils seront présentés en toute fin du projet, dans quelques années.
On aura le temps de se faire une idée sur la qualité de ce projet à mesure que les différentes zones verront le jour.

Je visite ce parc depuis plus de 40 ans et il n'a pas trop changé.
Le bâtiment qui sert d'entrée, de boutique, pour la restauration et l’accueil des scolaires a vu le jour il y a des années et des années.
Le dernier chantier "Biodyssée", bien que très intéressant, manque cruellement d'espèces animales. Des animaux proposés dans le projet initial n'ont pas été présenté et cela laisse un grand espace peu attractif pour le visiteur "traditionnel" d'un zoo.

http://www.zoovenirs.fr/jscripts/galler ... temId=7397
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1170
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Vinch » Dimanche 14 Octobre 2018 10:09

Mais il attire malgré tout d'autres visiteurs amateurs de ce type de zoo, des écoles, des CE. C'est bien dommage de ne pas vouloir chercher à évoluer tout en restant dans sa particularité.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5090
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement