Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar snockot » Samedi 29 Septembre 2018 14:17

Je compte me rendre à Pescheray demain, je vous redirais ce qu'il en est des ratons crabiers !
snockot
 
Messages: 714
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Antoine6259 » Samedi 29 Septembre 2018 16:01

Merci, cela m'intrigue. Je ne sais pas combien d'individus il y avait ?
Antoine6259
 
Messages: 5289
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar jean-marc » Samedi 29 Septembre 2018 17:23

3 à l'origine
jean-marc
 
Messages: 749
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar snockot » Dimanche 30 Septembre 2018 17:22

J'en ai vu un cet après midi, et j'ai eu beau scruter l'enclos et la cabane, impossible d'en voir un autre. Toujours est il que l'espèce est toujours présente.
snockot
 
Messages: 714
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Philippe » Lundi 01 Octobre 2018 6:42

Zoodyssée : “ Dégringolade mercantile

EELV fustige le projet de transformation du parc animalier Zoodyssée.

Ce n’est décidément pas le consensus autour du projet du Département qui vise à doubler la fréquentation de Zoodyssée d’ici 2022 en transformant en profondeur le parc animalier de Villiers-en-Bois. Après l’opposition de gauche au conseil départemental qui dénonçait mercredi un projet digne des zoos du XIXe siècle, Europe Écologie Les Verts fait part « de sa déception et de sa tristesse ».

« En tant que parc dédié à la faune sauvage européenne, ce site avait toute sa place comme outil de pédagogie, de recherche et d’espace de conservation. A notre avis, il n’en est plus rien. »
Sous le feu des critiques : l’idée de faire venir des espèces exotiques comme des jaguars, dans un espace dédié à l’outremer, en créant des habitats artificiels. « Ce n’est pas une métamorphose, c’est une dégringolade mercantile. L’objectif ici est bien d’attirer un plus grand nombre de visiteurs, donc de recettes, en exposant des animaux exotiques dont l’habitat et le mode de vie sont à des années lumière de ce qu’ils vont trouver en Deux-Sèvres », fustige EELV 79.

Temps fort attendu en 2019, l’arrivée au parc animalier de deux ours, Dominique et Kiwi (ce dernier a joué dans le film « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud) actuellement dans un zoo à Dunkerque. Certes, en arrivant à Zoodyssée, ils vont passer d’un enclos de 550 à 7.000 m2. Pas suffisant, juge le parti écologiste, qui explique qu’un ours a besoin d’un espace vital de 1.000 km2. « Il y a quelque chose de dérisoire, voire de désespérant, à consacrer tant d’argent public dans ces projets de pseudo-conservation et de promesses ludico-scientifiques. »

La métamorphose de Zoodyssée a été détaillée lundi 24 septembre 2018 lors d’une séance publique du conseil départemental, propriétaire du site. La collectivité va injecter 2 M€ pour transformer le parc animalier, afin d’en faire un outil touristique majeur.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10953
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Baomer » Lundi 01 Octobre 2018 9:05

Merci pour le partage Philippe.
Après tous mes propos, je ne peux que conclure la même chose d'une dégringolade mercantile, c'est très décevant, mais ici c'est très maladroit et encore une fois peu réfléchi.
Les Verts ici, dénoncent la présence de jaguars et d'autres animaux exotiques en Deux-Sèvres, à cause du climat, non pas pour la cohérence et l'éthique du parc, seulement pour le climat. A côté, on a la Vallée des Singes qui accueille bien plus d'une espèce exotique, on ne leur fait pas la morale, ni même partout en France, quand au sud on accueille des animaux habitués à des climats arctiques, et quand au nord on accueille des espèces africaines ou sud-américaines, ceci en extérieur. Donc la démarche est maladroite, et typique du parti. Eux, ils ne veulent plus voir les animaux en captivité, tout en ne sachant pas trop comment on pourra les conserver dans la nature, avec quel fond etc... il n'y a pas de cohérence à leurs agissements.
Que l'ours ait besoin d'un espace vital de 1 000 km², c'est un fait scientifique, mais on est en droit de penser que le zoo ne se doit pas de reconstituer les besoins de l'espèce en terme de territoire ; car chaque parc animalier devrait se consacrer à une ou deux espèces (donc pas de rentrée d'argent, pas de conservation) ; mais plutôt de leur offrir les meilleures conditions de vie en captivité, pour communiquer un besoin aux visiteurs, et pour les sauvegarder au mieux dans leur milieu naturel.
C'est fou ce qu'ils parlent sans savoir.
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Lundi 01 Octobre 2018 14:51

Ils ne parlent pas totalement sans savoir, ils font leur boulot d'écologistes: détenir des animaux exotiques ex situ est une aberration, ce n'est donc pas vraiment une surprise qu'un parti dont c'est l'une des préoccupations réagisse aussi vivement. Il n'y a aucune justification scientifique valable au fait de détenir des lions à Paris ou des ours polaires à Lisieux! Sous couvert d'un pseudo discours conservatoire, tout le monde s'en arrange très bien, mais ça reste absurde, quoi que l'on veuille bien en dire. Il n'y a pas un écologiste qui soit réellement prêt à valider l'idée qu'un zoo puisse être un levier sérieux en matière de conservation, surtout lorsqu'ils sont un peu au fait des choses et qu'ils savent que la plupart des espèces détenues ne seront jamais réintroduites dans la nature. Ils connaissent aussi très bien la dimension mercantile du secteur mise en avant dans cette contestation de l'évolution de Zoodyssée. Alors qu'un parc se tient sagement depuis des décennies sur une position "défendable" en présentant une faune locale, l'annonce de sa transformation en "zoo" normal provoque évidemment une explosion de réactions. C'est logique, mais c'est surtout un signal pour les temps à venir: il va falloir bien plus qu'un gentil couple reproducteur par ci par là pour obtenir gain de cause en tant que parc zoologique: les parcs vont bientôt devenir une cible de choix pour alimenter les programmes politiques et remettre en question leur bien fondé et leur raison d'être au 21ème siècle... L'ère de l'argumentation et de la justification va bientôt s'ouvrir...
okapi
 
Messages: 11761
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Thibaut » Lundi 01 Octobre 2018 17:25

Remettre en question les zoos, un combat des écologistes ?

Pendant ce temps la France ouvre une carrière en Guyane, l'utilisation du polyphosphate continue, l'importation de l'huile de palme existe encore, la France construit un porte-contener qui équivaut à 1 million de voitures en matière de co2.

Comme dirait l'autre tout ça c'est de la poudre de perlimpinpin, de la communication. Ils n'ont aucun moyen de faire bouger les choses et s'attardent sur des futilités quand on voit l'urgence de la situation.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1215
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Lundi 01 Octobre 2018 17:47

J'avais vu le communiqué de EELV 79 par ailleurs, mais merci Philippe pour l'article.
Okapi, je ne suis pas entièrement d'accord quand tu dis qu'il "n'y a pas un écologiste qui soit réellement prêt à valider l'idée qu'un zoo puisse être un levier sérieux en matière de conservation"; bien sûr, il en existe. Déjà, qu'est-ce qu'on entend par écologiste ? Faut-il comprendre adhérent/sympathisant de EELV, ou donne-t-on un sens un peu plus large à ce terme, en y incluant d'autres militants politiques également très engagés sur ces questions ainsi que des responsables associatifs qui font bien eux aussi de la politique et de l'écologie politique, mais d'une autre manière ? Il y a des tendances très différentes au sein du courant écologiste, et je rappelle quand même que les questions de condition animale ne sont pas au départ au cœur des préoccupations des écologistes politiques (même s'ils sont quand même bien plus impliqués dans ce domaine que la plupart des politiques, ce qui n'est pas très compliqué). Cela leur a d'ailleurs été reproché par des personnalités comme Allain Bougrain-Dubourg. Ce dernier, qui est selon moi un écologiste, un militant, et qui fait de la politique au sens premier du terme, n'est d'ailleurs pas un anti-zoo, mais plus un zoo-sceptique; après tout, il a participé à la rénovation du PZP, et fait, dans ses mémoires, une liste de parcs qui, d'après lui, font bien leur boulot (et dans laquelle on retrouve en tête Doué-la-Fontaine), tout en déplorant qu'ils sont encore trop peu nombreux. Au final, c'est un point de vue dans lequel on peut se retrouver (moi en tout cas, pas totalement, mais en grande partie) !
Pour en revenir à ce communiqué, il émane de EELV 79, donc du comité des Deux-Sèvres, ce qui explique l'absence de mention à la Vallée des Singes, située dans la Vienne (86). Pour l'avoir lu en entier, il est parfois un peu maladroit (la question du climat par exemple, on sait que de nombreuses espèces exotiques s'adapte parfaitement au climat européen, c'est plus sur la taille des installations et leur aménagement qu'on peut plus critiquer) et même un peu incohérent si on lit entre lignes. On part d'un éloge du Zoodyssée actuel pour son implication conservatoire et on finit sur un blâme sur les conditions de vie des animaux à venir comme les ours. On passe ainsi sous silence la question des conditions de vie des animaux actuellement présents sur le parc; l'argument de la taille de l'enclos pour les ours pourrait être repris tel quel pour les loups déjà présents au parc, voire pour des animaux plus petits.
Cela dit, si je ne partage pas tous les termes de ce communiqué, je suis d'accord sur le fait que cette diversification vers l'exotisme est purement commerciale et que le message pédagogique de Zoodyssée risque d'être brouillé.
abel
 
Messages: 3530
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Baomer » Lundi 01 Octobre 2018 17:58

+1 pour Thibaut et Abel, vous avez tout dit messieurs
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar abel » Lundi 01 Octobre 2018 18:22

Merci, par contre j'ai fait une grosse faute, il fallait bien sûr lire "de nombreuses espèces exotiques s'adaptent" :oops: :?

Thibaut, est-ce que dans ton message il ne faut pas remplacer "polyphosphate" par "glyphosate" par hasard :wink: ?
abel
 
Messages: 3530
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Thibaut » Lundi 01 Octobre 2018 18:40

Thibaut, est-ce que dans ton message il ne faut pas remplacer "polyphosphate" par "glyphosate" par hasard :wink: ?


Oui bien sur, j'ai écrit n'importe quoi désolé. :D
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1215
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Lundi 01 Octobre 2018 20:48

Très objectivement, sans sombrer dans une caricature facile et honteuse, je pense que les écologistes et la plupart de celles et ceux qui se situent à gauche de l'échiquier politique ont du mal avec l'idée de captivité et a fortiori de zoos considérés comme des "outils" vraiment utiles. Les anti-zoos ont souvent une pensée écologiste et revendiquent d'autres solutions que des machines de guerre commerciales pour défendre la fragilité de la planète.
Je crois que la notion d'adaptation climatique est dangereuse: de nombreuses espèces ne meurent pas lorsqu'elles vivent à des milliers de kilomètres de leur lieu d'origine, mais cela ne signifie pas pour autant que c'est une bonne chose pour elles d'être là. Cela relève un peu d'un sophisme de la bonne intention, mais pas vraiment d'une très haute conscience de leurs besoins réels et de variations climatiques qui influent forcément sur leur comportement comme, notamment, les changements impulsés par la mousson ou la sécheresse. La vie en zoo procède d'un lissage des conditions "naturelles" et puisque les bêtes résistent à la neige où à la chaleur, on aime à penser qu'elles s'adaptent, mais est-ce vraiment le cas? Bien sûr que la nature change, que le climat se modifie et a une incidence sur la vie des espèces en Asie ou en Afrique, mais nous sommes loin de la contrainte de passer des mois dans un confinement étouffant pour ne pas succomber au froid mordant de l'hiver en Suède ou au Canada et pourtant les bêtes s'y "adaptent"...
Pour ce qui est de la dimension commerciale de Zoodyssée, je crois tout simplement que la tutelle en à marre de financer un zoo qui n'attire après des décennies d'existence que quelques dizaines de milliers de visiteurs et que le constat a été très simple: les blaireaux et les daims, tout le monde s'en fiche, donc comme le parc n'est pas uniquement un laboratoire ou un domaine conservatoire, ce qui aurait le mérite de le dédouaner de ses obligations de rentabilité, il faut qu'il se transforme pour pouvoir vraiment devenir attractif. On peut le regretter, mais je vois mal comment faire autrement si le financement désintéressé n'est plus à l'ordre du jour... Le message ne risque pas vraiment d'être brouillé: personne ne l'a jamais vraiment intégré et la clientèle est tellement restreinte que sa portée n'a pas vraiment dépassé les frontières régionales. Personne ne connaît ni n'identifie réellement Zoodyssée au-delà des limites du département...
okapi
 
Messages: 11761
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Vinch » Lundi 01 Octobre 2018 21:31

Tu l'as dit toi-même, Okapi: personne n'identifie réellement Zoodyssée au-delà des limites du département. Il y a très probablement un problème dans l'art et la manière actuels de communiquer, de "vendre" le produit qu'est un zoo présentant une faune strictement européenne. Et ce n'est pas la falalcieuse nécessité d'accueillir deux gros chats tachetés qui changera quoique ce soit, si la communication ne se fait pas plus agressive sur le long terme.
Sinon, beaucoup d'écolos ne sont pas anti-zoos mais certaines formes de captivité dérangent plus que d'autres. On préfère voir des ours dans un vaste enclos bien vert, avec de beaux arbres que dans une fosse; des piafs dans une grande volière paysagère que dans une minuscule cage ronde.
Je pense que les quelques écolos anti-zoos sont juste des extrémistes.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5088
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar furylion » Mardi 02 Octobre 2018 8:48

A titre perso, je trouve légitime qu'une société s'interroge sur la captivité animale sous toutes ses formes ! Il est donc pour moi légitime de questionner le rôle actuel et futur des zoos. Ça ne fait pas de moi un anti-zoo (sinon que ferai-je sur ce forum ?).
Pour le communiqué du parti écologiste, il reprend plus ou moins les interrogations déjà évoquées ici.
Le projet de Zoodyssée est attirant s'il est bien conçu ! Et ça on ne le saura qu'à la réouverture !
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 591
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tigre en mouvement