Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Philippe » Lundi 24 Septembre 2018 16:51

Des jaguars intégreront un espace consacré aux animaux d'outremer, l'un des neuf univers différents qui seront proposés aux visiteurs à partir de 2022.

Une trentaine d'espèces animales supplémentaires vont arriver d'ici 2022 sur le site. Le directeur, Guillaume Romano, a détaillé le projet devant les élus du conseil départemental. L'objectif est de passer de 46.000 à 100.000 visiteurs.

Des jaguars mais aussi des ocelots, des tapirs, des iguanes ou des perroquets feront leur apparition en 2022 à Zoodyssée. Ils font partie de la trentaine d'espèces supplémentaires qui seront visibles sur le site de Villiers-en-Bois après une très importante métamorphose. Le directeur, Guillaume Romano, en a livré les détails ce lundi 24 septembre 2018 devant les élus du Département des Deux-Sèvres, collectivité propriétaire de l'équipement.

Le Département considère Zoodyssée comme la " tête de gondole " de l'offre touristique dans les Deux-Sèvres et nourrit l'ambition de doubler la fréquentation d'ici 2022. Zoodyssée, avec 46.000 entrées, se classe aujourd'hui en deuxième position des sites touristiques derrière le Parc de la Vallée, parc d'attractions privé situé à Massais. L'objectif est d'atteindre les 100.000 visiteurs.

Neuf univers différents

Pour tenter d'y parvenir, les 30 hectares vont être profondément transformés. Neuf univers différents vont être proposés aux visiteurs : les animaux de la ferme, la forêt, l'outremer (c'est dans ce cadre que vont arriver des jaguars), les animaux des campagnes, la montagne, l'univers polaire, la Méditerranée, les zones humides, les reptiles et les amphibiens. D'ici 2022, 2 millions d'euros vont être investis.

" Quand on parle du tourisme dans les Deux-Sèvres, on parle évidemment du Marais poitevin. Ce serait bien qu'un jour, on pense aussi à la présence d'un parc animalier ", déclare le président du Département, Gilbert Favreau qui espère que le projet sera de nature à rendre plus visibles les Deux-Sèvres sur la carte de l'offre touristique régionale et nationale.

L'ours de Jean-Jacques Annaud

Zoodyssée est l'un des quatre parcs français dédiés à la faune sauvage européenne, et ils ne seront bientôt plus que deux. " Il faut redevenir une référence dans ce domaine ", préconise Guillaume Romano. L'arrivée de jaguars et d'une faune exotique peut tout de même paraître contradictoire avec ce positionnement sur la faune européenne. Coralie Dénoues, élue en charge du tourisme, la justifie par le fait que " l'outremer fait aussi partie du territoire français ".

Evénement marquant attendu : l'arrivée dans la première moitié de 2019 de Kiwi, ours qui a joué dans le fameux film de Jean-Jacques Annaud sorti il y a 30 ans. " Cela va faire du bruit à partir du mois de juin : ce sera la date qui fera l'avant et l'après-Zoodyssée ", considère Guillaume Romano.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10949
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar GPN » Lundi 24 Septembre 2018 17:12

Belle ambition ! Malgré tout, 2 million d'euros pur tout ça, ça me semble peu...non ?
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 651
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Molinae » Lundi 24 Septembre 2018 21:16

Peu en effet.
Molinae
 
Messages: 106
Enregistré le: Jeudi 03 Mai 2018 16:13

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Lundi 24 Septembre 2018 21:55

Peu si l'on veut construire un temple aztèque, une aquavision et reconstituer une jungle, mais si la démarche reste avant tout de délimiter de vastes espaces avec des clôtures simplifiées, c'est jouable. Après tout, le plus cher serait de créer un beau marais pour que tapirs et jaguars puissent assouvir leur plaisir de la baignade!
Mais c'est probablement le type d'espèces qui pourraient faire décoller le parc...
okapi
 
Messages: 11760
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Vinch » Mardi 25 Septembre 2018 0:41

La palmyre, la Rochelle et d'autres institutions nettement plus avantagées géographiquement ne sont pas très très loin. Je doute fort qu'avec des jaguars et d'autres espèces exotiques, Chizé arrivera à décoller et à les concurrencer. Je pense vraiment qu'il devrait rester à sa spécialisation européenne qui faisait son originalité.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5085
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Baomer » Mardi 25 Septembre 2018 8:44

Oh non… ils empruntent la même voie que le Parc animalier des Pyrénées…
Mais est-ce si dur de nos jours d'être pérenne en présentant uniquement la faune locale ? Faut-il obligatoirement s'orienter vers l'exotique, pour voir la fréquentation décoller ?

Je pense que oui, mais c'est tellement dommage… puis tellement facile de justifier la présence de nos outre-mer pour présenter des animaux de la forêt amazonienne…
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Therabu » Mardi 25 Septembre 2018 10:17

Mais du coup, est-ce un parc sur la faune européenne (au sens de la géographie physique) ou française (au sens administratif) ? Parce que les élans, gloutons et rennes ne sont pas bien français non plus.
Therabu
 
Messages: 3115
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Vinch » Mardi 25 Septembre 2018 11:36

Lors des périodes glaciaires, rennes, caribous et carcajous devaient avoir une aire de répartition plus étendue et se trouver en France. Alors, oui, historiquement, c’est justifié !!! Du coup, ils pourront aussi présenter des lions, des saïgas, des léopards...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5085
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Antoine6259 » Mardi 25 Septembre 2018 12:24

Therabu je pense que tu as fait la bonne remarque. Il faut différencier plusieurs choses. On peut choisir de cibler une collection de faune européenne, mais au sens large avec aussi bien des magots, que des chevaux de Przewalski ou des gloutons. Cependant ce n'est pas incohérent selon moi de vouloir présenter uniquement la faune française (donc par exemple en excluant les espèces nordiques) mais en incluant les espèces présentes en Guyane.

Et franchement à choisir, je remarque que la première option est souvent bancale. Sauf si l'on me montre l'exemple d'un parc de grande surface qui a mis en place des zones bien délimitées (je n'en ai pas en tête ?) on finit souvent avec des aberrations comme dans la zone européenne de Vincennes, où les gloutons côtoient des loups ibériques.
En revanche, un parc consacré à la France qui créerait une zone un peu isolée du reste consacrée à la faune guyanaise, je trouve que cela suit une certaine logique. De même s'ils créaient un enclos de contact pour des makis de Mayotte.

Je pense que ce qu'il faut faire, c'est surtout faire un choix et éviter de mélanger les deux pour que cela ne devienne un fourre-tout (soit faune européenne, soit faune française.) Et d'autre part, si l'on choisit la faune française, il faut réellement se cantonner strictement à la Guyane et ne pas commencer à partir sur l'Amazonie, voire l'Amérique du Sud, de manière générale.

Dans le cadre de Zoodyssée faut voir...

Le parc animalier des Pyrénées eux pour le coup c'est vraiment le mélange qui part dans tous les sens et ne veut plus rien dire. La présence des loutres géantes et de l'espace en intérieur avait été justifié par le fait de présenter la faune guyanaise... Puis après, du fait qu'ils soient en montagne, ils sont partis sur des markhors et des pandas roux !
Antoine6259
 
Messages: 5289
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar gibbon » Mardi 25 Septembre 2018 18:20

Si j'ai bien compris, ce parc est censé présenter la faune européenne, c'est à dire la faune d'Europe, donc ça ne peut qu'être au sens géographique ! Les jaguars ne font donc pas partie de la faune européenne. Ce que nous fait ce parc, c'est sortir un prétexte complètement tiré par les cheveux (basé sur des critères purement administratifs) pour justifier la présence d'espèces exotiques bien plus attractives au lieu de dire clairement qu'il souhaite sortir de sa spécialisation sur la faune d'Europe.
Avec ses prétextes alambiqués, le zoo pourrait présenter des manchots d'Adélie, des manchots royaux et des éléphants de mer, puisque la terre Adélie et les îles Crozet sont françaises, et même, en s'autorisant un petit saut dans le passé, présenter des tigres, des éléphants et des gibbons comme éléments de la faune européenne sous prétexte que le Tonkin était français. :roll:
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1763
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Antoine6259 » Mardi 25 Septembre 2018 18:49

Justement, dans mon esprit Zoodyssée était un parc qui présente la faune française, avec notamment une partie dédiée aux espèces locales vivant dans les champs. Mais je me trompe peut-être, car effectivement il y a un ou deux intrus. C'est dommage car l'idée aurait été bonne, d'autant plus qu'ils présentent aussi des espèces domestiques, et des espèces exotiques invasives chez nous.
Antoine6259
 
Messages: 5289
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Baomer » Mardi 25 Septembre 2018 19:11

source site internet : "ZOODYSSÉE Forêt de Chizé (79) Le parc de la faune sauvage européenne"

On joue sur les mots mais je trouve ça beaucoup trop facile de leur part comme prétexte. En Europe, ils peuvent tellement faire tout en restant attractifs ! Un rocher à magots avec bouquetins pour présenter l'Andalousie, des espèces animales nordiques (puis le climat dans le 79 est plutôt correct), d'autres issus de nos campagnes, avec de nombreux oiseaux menacés, d'autres du sud de l'Europe, Grèce, Malte, ou encore la Mer Méditerranée, en danger, voire faire un crochet par le Caucase pour présenter ce biome menacé ; mais aussi les forêts de conifères, les feuillus…

A ce compte-là, ils présentent la faune sauvage européenne ? Et considèrent que l'Outre-Mer, donc française, est européenne et rentre dans leur thème ? Et bien sans passer par la case retour vers le passé, on peut citer on effet Outre-Mer pour agrandir la collection, comprenant la Guyane (quelle chance, faune riche), la Nouvelle-Calédonie, le Groenland qui est danois, on s'accorde en effet des manchots originaires d'Antarctique, puis on a les Bermudes britanniques, les Açores ou encore les Canaries. BREF c'est un prétexte
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar Philippe » Mardi 25 Septembre 2018 20:03

Comment Zoodyssée vise les 100.000 visiteurs

Devant les élus du Département, a été détaillé hier [lundi 24 septembre 2018] l’ambitieux plan pour faire du site la “ tête de gondole ” de l’offre touristique dans les Deux-Sèvres.

Bientôt, à Zoodyssée, le visiteur trouvera recréée la base de vie d’une expédition polaire. Il pourra aussi admirer Kiwi, l’animal vedette du film « L’Ours » de Jean-Jacques Annaud, se promener dans une « forêt » avec ambiance conte de fées ou observer des espèces jusque-là inédites à Villiers-en-Bois, comme des jaguars.

Métamorphose presque totale pour le parc animalier, dont le Département, propriétaire du site, entend faire la « tête de gondole » de l’offre touristique dans les Deux-Sèvres.
Le directeur, Guillaume Romano, a détaillé hier devant les élus, en séance publique, cette mue qui va durer cinq ans : « Nous voulons positionner le parc de la façon la plus juste sur un marché concurrentiel très dense. »

Jeux de piste

Une trentaine d’espèces animales supplémentaires sont attendues d’ici 2022. Les visiteurs n’auront plus accès à un Zoodyssée, mais à neuf offrant chacun un univers différent, dont l’outre-mer. Autre tendance de fond pour coller à la demande du consommateur : rendre celui-ci de plus en plus actif, en développant par exemple des jeux de pistes ou les journées pour se mettre dans la peau d’un soigneur.

Deux millions d’euros sont investis. Dès l’an prochain, une montagne va être reconstituée avec rivière, cascade et bloc rocheux de huit mètres de haut. « Le chantier est important, avec de fortes contraintes pour garantir la sécurité des animaux et leur bien-être : c’est pour cela qu’il faut étaler les travaux », explique Philippe Brémond, vice-président en charge des bâtiments au conseil départemental.

Seuls quatre parcs en France sont dédiés à la faune sauvage européenne. Ils ne seront bientôt plus que deux avec Zoodyssée. « Il faut redevenir une référence pour les espèces européennes », prône Guillaume Romano. N’est-ce pas contradictoire avec l’accueil de jaguars ou de tapirs ? L’outre-mer, c’est aussi la France, donc l’Europe, justifie le Département. Mais il est clair que la carte de l’exotisme a aussi été retenue parce qu’elle fait vendre.

[b]Course à la scénographie[/b]

Zoodyssée ne risque-t-il pas d’y perdre son âme ? C’est le sens des interrogations soulevées hier par l’élue d’opposition, Élodie Truong. Guillaume Romano l’assure, il n’est pas question de se lancer comme d’autres dans une « course à la scénographie » en faisant du site un parc d’attractions où les animaux servent juste de faire valoir. Pas question non, plus promet-il, « d’avoir des enclos les uns à la suite des autres et de faire du Beauval ».
Aujourd’hui, avec 46.000 entrées, Zoodyssée est le deuxième site touristique deux-sévrien après le parc d’attractions Parc de la Vallée à Massais. Dans le viseur : atteindre les 100.000 entrées après le big-bang qui s’annonce.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 10949
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar okapi » Mardi 25 Septembre 2018 20:13

Allez! Soyez pragmatiques: avec des perdrix et des lynx, ils font 46 000 entrées... Qui peut réellement en vouloir à un parc qui rame depuis des décennies de souhaiter réorienter son plan de collection et tenter d'élargir sa clientèle pour pouvoir mieux vivre et se développer? La rigidité des positions, elle n'est valable que si ça marche: depuis que le parc existe, il n'a jamais vraiment réussi à décoller, donc comme pour Pescheray, j'imagine que l'apport d'espèces exotiques, même si le lien est minuscule, c'est avant tout pour continuer d'exister. La faune européenne, pour le grand public, ça ne cadre pas avec l'idée que l'on peut se faire d'un zoo et, économiquement, ça ne tient pas la route. Donc...
okapi
 
Messages: 11760
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Deux-Sèvres : des jaguars à Zoodyssée en 2022

Messagepar gibbon » Mardi 25 Septembre 2018 21:23

Je ne leur reproche pas d'accueillir des jaguars et des perroquets mais de passer par tout un tas de prétextes ridicules pour justifier l'arrivée de ces espèces. Il aurait suffit tout simplement de dire « Maintenant nous allons étendre notre collection aux autres régions du monde » et cela aurait été un choix respectable et plus honnête...
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1763
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Suivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tigre en mouvement