Poitiers : les loups de retour aux Bois de Saint-Pierre (86)

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Poitiers : les loups de retour aux Bois de Saint-Pierre (86)

Messagepar Philippe » Vendredi 09 Mars 2018 11:56

Poitiers : un vétérinaire veille sur les bois de Saint-Pierre

Un nouveau responsable est en charge des Bois de Saint-Pierre depuis le 25 septembre 2017. Cette fois-ci la fonction se décline au féminin puisqu’il s’agit d’une femme Stéphanie Bosc. La trentenaire est vétérinaire. Elle a obtenu son diplôme à Maisons-Alfort dans le Val de Marne qui abrite un centre de faune sauvage auquel elle s’est intéressée dès sa première année d’études. Elle connaît les parcs zoologiques pour avoir effectué des stages au Québec, en Thaïlande et avoir travaillé pendant trois ans pour celui de Lille. Elle a passé son concours de la fonction publique en décembre 2017.

Le retour des loups mais pas des ours

Elle a opté pour la médecine zoologique car « on apprend tous les jours, ce qui permet de garder un esprit ouvert et on travaille autant dedans que dehors ». Son attirance pour la nature trouve pleinement son compte dans l’environnement des Bois de Saint-Pierre.
Son action relève des décisions politiques et dirigeantes balise-t-elle. Avec l’apport de son regard tout neuf et professionnel. Avec son équipe (deux agents des espaces verts, quatre animaliers et une animatrice) elle intervient sur l’ensemble du parc à l’exception de la piscine. « Il faut faire vivre le site au maximum pour qu’il soit attractif et pas dangereux », remarque-t-elle.

Les 158 animaux (46 espèces) du parc animalier et les 15 équidés du poney club relèvent particulièrement de ses compétences. « Les collections d’animaux sont plus restreintes qu’à Lille mais l’espace est très intéressant », observe-t-elle. Un espace qui évolue « car la volonté de tous est que les animaux soient le mieux possible dans leur environnement ».

L’enclos des loups gris est en cours d’agrandissement (il sera doublé) pour accueillir un couple au début de l’été. La dernière femelle âgée de 14 ans a disparu il y a trois ans. Les cavités en béton ont été supprimées et l’enrochement a été refait. Par contre, le public n’assistera pas au retour des ours*. « L’enclos est inadapté et il faudrait d’importants travaux pour agrandir suffisamment », pointe Stéphanie Bosc. Des ratons-laveurs se sont substitués à eux.

Un enclos doit être reconfiguré chaque année. « Nous allons aussi travailler sur l’alimentation des animaux, refaire les agrès abîmés par les intempéries », complète-t-elle. Ils sont source d’activités et d’occupation donc de vitalité des bêtes à poil et à plumes hébergées dans le parc animalier.

* Le dernier ours brun Martha avait été transféré au refuge de l’Arche en Mayenne en juin 2012. Son frère Barth’ était mort le mois précédent à 27 ans. Cette mort et l’environnement dans lequel évoluaient les animaux avaient suscité des polémiques.

Image
Stéphanie Bosc s’attache à ce que les animaux du zoo soient le mieux possible dans leurs espaces de vie. L’enclos des loups, de retour en été, sera doublé.
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 9436
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : abel et 2 invités

Tigre en mouvement