Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Thibaut » Mardi 22 Janvier 2019 21:26

On parle niveau des enclos, pas de la superficie du parc qui ne veut pas dire grand chose finalement. Tout dépend de l'espace alloué aux animaux et pas aux différentes infrastructures ...
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1209
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Pairiman » Mardi 22 Janvier 2019 21:56

Non,non abonnepdz,il n'y a aucune intempérie a Pairi Daiza,il pourrai y avoir un tsunami,que le chantier continuerai quand méme... :roll:

Je suis malade,je reprend Jeudi,arf.

j'ai lu cet article sur les Ours polaires,chacun(nes) en pensera ce qu'il voudra,loin de moi de rentrer dans ce débat,je dirai juste comme abonnepdz l'a d'ailleur déjà dit,qu'effectivement,il y a une erreur de surface dans l'article,la surface totale pour les animaux,est plus grande que 7000 métres carré.

je n'ai pas encore vu les plans de la Terre du Froid,mais dessus se trouve les surfaces pour chaque animal,j'en saurai un peux plus dans un ou deux mois.

Sinon je regarder divers truc sur You Tube et je suis tomber par le plus grand des hazard sur cette vidéo,ceci vous donne une idée de ce a quoi ressemble les plafonds des lodges,du Sauna et du Magasin/Horeca de Wilderness,enfin de la derniére frontiére...

Sauf que dans le Parc,les montants sont également en tronc d'arbres brut et qu'ils sont plus gros !

Aller directement a 31 minutes 37,ont a déjà une idées ce que que ca donne,c'est mieux foutu dans le Parc,mais bon ca donne une idées du rendu.

https://www.youtube.com/watch?v=FTgE0eEU7lc
Pairiman
 
Messages: 63
Enregistré le: Dimanche 25 Novembre 2018 10:53

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar adrizoo » Mardi 22 Janvier 2019 22:01

abonnepdz a écrit:
Je suis en train de construire un gros blog avec plein d'infos sur pairi daiza, il y a encore pas mal de boulot, si vous souhaitez voir un aperçu : http://pairidaiza.mon-zoo.eu


Très classe votre blog! Presque mieux que le site original ;-)
Dans la Nature, ce ne sont pas les êtres les plus forts, ni les plus intelligents qui survivent, mais ceux qui s'adaptent le mieux aux changements (C.Darwin)
Avatar de l’utilisateur
adrizoo
 
Messages: 195
Enregistré le: Mardi 11 Mars 2008 9:08
Localisation: Suisse

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Saintstof » Vendredi 25 Janvier 2019 9:08

Une femelle dromadaire est née au Parc

Image
Saintstof
 
Messages: 286
Enregistré le: Vendredi 24 Juin 2016 21:58

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Vendredi 25 Janvier 2019 16:37

Pairi Daiza répond à l'article du Vif.be

Ours blancs à Pairi Daiza : DierAnimal insulte les acteurs qui oeuvrent sur le terrain de la protection des animaux

Pairi Daiza vient d'être attaqué de manière scandaleuse au travers d'une " opinion " parue sur le site du Vif-L'Express ; opinion qualifiant " d'aberrant " le projet de création de la " Terre du Froid " où seront accueillis dans le futur des ours blancs.

Il est évident que le nouveau parti politique DierAnimal utilise la renommée de Pairi Daiza pour bâtir une notoriété balbutiante auprès de l'opinion publique, dans l'optique des prochaines élections pour lesquelles il envisage de déposer des listes.

Face à ces propos indignes, mensongers et faisant fi de toute honnêteté intellectuelle Pairi Daiza souhaite réagir et apporter les éléments de réponse suivants.

1. Pourquoi Pairi Daiza va accueillir des ours blancs
L'ours blanc est une espèce en danger d'extinction. L'IUCN (International Union for Conservation of Nature, l'Institution mondiale regroupant gouvernements et organisations civiles, avec ses 1.300 membres et 13.000 experts) a classé l'espèce comme "vulnérable" et estime dans ses derniers rapports leur nombre à +/- 26.000.

Un nombre en diminution. La "Polar Bears Association", qui a fait de la défense de cette espèce extraordinaire sa raison d'être, estime que la population d'ours blancs en baie d'Hudson a chuté de 30% entre 1987 et 2011, pendant que celle vivant le long de la côte Nord de l'Alaska et dans l'ouest du Canada baissait de 40% entre 2001 et 2010.

Les causes de la disparition progressive des ours blancs sont multiples. Si leur population régresse, c'est avant tout pour trois raisons :

La réduction de leur habitat naturel, conséquence du réchauffement climatique. La fonte précoce des glaces réduit leur terrain de chasse ainsi que la période pendant laquelle ils peuvent facilement répondre à leurs besoins alimentaires. La communauté scientifique constate ainsi notamment que les femelles, qui ont d'importants besoins énergétiques pendant les gestations, éprouvent de plus en plus de difficultés à trouver leur nourriture. Avec pour conséquences une baisse du poids des bébés et une surmortalité des petits.
La chasse.
Les empoisonnements par la pollution, notamment celle liée à l'huile de cargos traversant les territoires des ours blanc
2. Les organisations reconnues internationalement encouragent la collaboration avec les zoos.
Le rôle des Jardins zoologiques dans le combat pour la sauvegarde de l'espèce est multiple. Ces zoos, par la reproduction des ours, travaillent d'une part à la préservation du capital génétique de l'espèce ; un préalable indispensable à toute tentative de réintroduction d'animaux nés en captivité dans leur milieu naturel. Et, d'autre part, ils ont une mission pédagogique de sensibilisation de leurs visiteurs à la beauté de l'espèce, aux dangers qu'elle encoure et aux efforts à entreprendre pour lui assurer sa survie.

Pairi Daiza veut être un acteur dans ce combat contre l'extinction de cette espèce en danger. Il est temps d'agir pour la planète, n'en déplaise à celles et ceux chez qui l'extrémisme et le radicalisme idéologique rendent impossible la compréhension nuancée de problèmes environnementaux complexes.

Les véritables experts internationaux expliquent depuis de longues années que les zoos et aquariums ont un rôle important à jouer dans la préservation de l'espèce. Citons, parmi de nombreuses publications:

La "Polar Bears International" qui appelle ainsi les Jardins zoologiques et aquariums "de qualité" à devenir des partenaires dans les programmes de conservation de l'ours blanc.Les environnements captifs enrichis peuvent jouer un rôle utile dans les efforts de conservation mondiaux", lit-on sur son site internet. "La plupart des zoos et aquariums modernes ont parcouru un long chemin depuis les cages en béton du passé. Les zoos d'aujourd'hui abritent des ours polaires dans des territoires bien conçus comprenant des chutes d'eau tumultueuses, des piscines froides poissonneuses, d'énormes piscines, des ruisseaux peu profonds et des substrats naturels tels que l'herbe, le paillis et les graviers où les ours peuvent creuser." (Source : https://polarbearsinternational.org/pol ... aquariums/ )
La "Polar Bears International", par la voix du Dr Steven C. Amstrump, Chief Scientist at Polar Bears International and Polar Bear Leader at U.S. Geological Survey for Thirty Years, insiste sur les différents rôles joués par les "bons" Jardins zoologiques. Sauver des ours condamnés, sensibiliser et informer. "Nos recherches montrent que, à mesure que la glace de mer va fondre, de plus en plus d'ours polaires seront chassés à terre, bon nombre d'entre eux dans des conditions délicates. De plus en plus d'oursons vont devenir orphelins lorsque leurs mères affamées se font tirer dessus après avoir eu des démêlés avec des humains ou lorsqu'elles sont séparées par de longues nages ou des conditions de glace inhabituelles. Sauver certains de ces ours et leur redonner une nouvelle vie dans un zoo ou un aquarium de qualité est une chose humaine à faire. Plus important encore, les messages attachés aux expositions dans les zoos procureront des avantages directs aux ours restant dans la nature. Ces ours sauvés deviendront littéralement les ambassadeurs de leurs homologues sauvages ! Les messages de conservation sont peut-être la contribution la plus importante que les zoos et les aquariums peuvent apporter à un avenir sûr pour les ours polaires, mais ce n'est pas la seule contribution. " (Source : https://polarbearsinternational.org/res ... s-in-zoos/ ) Sciences et génétique : étudier les ours dans les zoos pour aider à reconstruire les populations dans la Nature. "Une grande partie de nos connaissances actuelles sur la médecine de la faune et les maladies de la faune ont été développées dans les zoos. Ces connaissances pourraient s'avérer inestimables pour la diminution des populations d'ours polaires, car les petites populations d'animaux sauvages sont plus à risque d'épidémies. Le personnel du zoo est également expert en gestion de petites populations et en génétique. Il étudie par ailleurs des techniques de procréation assistée afin de préserver la diversité génétique que les populations perdent au fur et à mesure de leur déclin. Les populations fortement réduites pourraient un jour bénéficier des gènes réintroduits dans la nature à partir des populations de zoos." (Source : https://polarbearsinternational.org/res ... s-in-zoos/ )
L'IUCN (International Union for Conservation of Nature), elle aussi, considère que les bons zoos ont un rôle important à jouer dans la préservation des espèces menacées. Notamment dans l'information aux visiteurs et la sensibilisation du public. Ces coopérations font d'ailleurs l'objet d'accords signés avec la World Association of Zoos and Aquariums (Waza). Les zoos et les aquariums jouent un rôle si important dans l'éducation du public en matière de conservation", selon Jane Smart, responsable du programme Espèces de l'UICN. "Nous espérons que la liste rouge des espèces menacées de l'UICN pourra être utilisée pour rendre les expériences de zoo et d'aquarium encore plus intéressantes et informatives pour les visiteurs." (Source : https://www.iucn.org/content/zoos-and-a ... orces-iucn )
3. A Pairi Daiza, la priorité est le bien-être animal
Les installations programmées par Pairi Daiza pour l'accueil de ces ours blancs sont parmi les plus complètes et les plus spacieuses au monde. Elles ont été pensées au terme de nombreuses consultations d'experts internationaux en ours polaires et voyages d'études à travers le monde. Elles seront évidemment très largement au-delà des normes fixées par le législateur belge.

Ces normes légales et ces territoires programmés par Pairi Daiza sont les suivants :

Territoires extérieurs : Pairi Daiza programme la construction de 4 territoires extérieurs d'une surface totale de 5.000 m2. C'est 12 fois plus que la norme belge actuelle fixée pour la détention d'un maximum de trois ours blancs.
Espaces de soins : Pairi Daiza programme la construction d'espaces intérieurs pour les soins, d'une superficie totale de 170m2. C'est 6 fois plus que la norme belge actuelle fixée pour la détention d'un maximum de trois ours blancs.
Bassin d'eau : Pairi Daiza programme la construction de deux bassins distincts, d'une superficie respective de 450 et 220 m2. C'est près de 8 fois plus que la norme belge actuelle fixée pour la détention d'un maximum de trois ours blancs. L'eau de ces bassins sera de l'eau de mer non-chlorée (ce qui n'est pas imposé par la législation actuelle)
Les installations envisagées par Pairi Daiza comprennent en outre d'autres éléments à mettre en évidence, qui assureront le bien-être maximal pour les animaux :

Une "maternité" sera créée dans les installations intérieures avec vision par caméra infra-rouge. Les femelles qui mettent bas ont en effet besoin, pendant plusieurs mois, d'une quiétude et d'une solitude maximale.
Des bassins d'eau douce, avec cascade et rivières, seront installés dans deux des quatre territoires extérieurs.
Une "grotte de glace" de 65 m2 sera créée pour les ours. D'une hauteur de 4 mètres pour une profondeur de 1,5 mètre, elle permettra de mettre en place de nombreux "enrichissements" pour les ours. La législation actuelle n'impose pas cette grotte de glace.
Les espaces de soins seront légèrement réfrigérés, équipés de piscines et éclairés de lumière naturelle.
Les enrichissements de nature à améliorer encore le bien-être des animaux seront très nombreux dans les territoires projetés par Pairi Daiza : objets flottants dans l'eau, enrichissements avec blocs de glace, constructions dans les enclos, brumisateurs, etc.
Les territoires extérieurs seront constitués d'une large variété de sols, à l'instar de l'environnement rencontré par les ours dans leur espace naturel. Ces sols diversifiés seront constitués d'herbes, de graviers, de rochers, de copeaux de bois, de sables, d'abris extérieurs, d'arbres, de troncs d'arbres, etc.
Les ours auront par ailleurs libre accès à l'ensemble de leurs territoires.
Les rapports de l'IUCN et de Polar Bears International montrent que des installations de qualité et des enrichissements multiples et variés permettent aux ours blancs de ne pas développer ou limiter les comportements névrotiques. Tout sera donc mis en oeuvre pour qu'il en soit ainsi à Pairi Daiza.

L'accueil et la présentation d'ours blancs à Pairi Daiza s'accompagneront d'un très large volet "pédagogique". Un des rôles des Jardins zoologiques est en effet d'éduquer les visiteurs (notamment les enfants) aux menaces qui pèsent sur notre planète et ses habitants et sur les mesures à prendre pour les protéger.

Pairi Daiza proposera notamment, aux abords des territoires des ours blancs, une grande exposition consacrée à la fonte des glaces aux deux pôles et à ses différents impacts sur l'environnement.

Pairi Daiza s'indigne par contre de la tentative de DierAnimal de tromper ses lecteurs en affirmant que les températures que peut connaître la Belgique ne permettent pas l'accueil des ours blancs dans de très bonnes conditions de vie.

C'est un faux débat, une imposture.

D'une part parce qu'il faut rappeler que jamais un ours blanc n'est "mort de chaud". Certaines populations d'ours blancs, par exemple celle observée à Churchill (baie d'Hudson), la "Capitale des Ours blancs", vivent ainsi l'été sous des températures pouvant certains jours avoisiner les 25°.
D'autre part parce qu'il est admis par les véritables experts en protection et sauvegarde des ours polaires que le bien-être des animaux en captivité est directement lié à la qualité des installations mises à leur disposition (nombre, espace, présence de piscines et bassins, nombre d'enrichissements, etc.), et non aux températures enregistrées dans le pays d'accueil.
4. Non, l'appât du gain Pairi Daiza n'est pas la motivation de Pairi Daiza
Le programme dédié aux ours blancs que Pairi Daiza mène sous la coordination d'experts internationaux est un de ceux que le Parc de Brugelette mène depuis des années au profit de dizaines d'autres espèces dans le cadre de programmes internationaux (EEP, European Endangered Species Programmes) de conservation et de reproduction de l'espèce. Contrairement à ce qu'affirme DierAnimal, parmi ces espèces, vraiment peu, comme des reptiles, des oiseaux ou de petits mammifères, sont susceptibles d'attirer à elles seules des masses de visiteurs.

Enfin, les dépenses de Parc Daiza au profit de multiples projets de protection et de conservation des animaux en Belgique et dans le monde augmentent d'année en année, pour atteindre 3 millions d'euros en 2018.

La publication de propos mensongers par un parti prétextant la défense de la cause animale à des fins électoralistes montre qu'il importe, plus que jamais, d'informer de manière honnête et circonstanciée de la situation réelle vécue par les ours blancs et des efforts menés par celles et ceux qui s'investissent, dans la nature et dans les centres de reproduction tels que Pairi Daiza, à leur défense.

Nous continuerons à le faire. En parfaite collaboration avec celles et ceux, nombreux, qui aspirent vraiment au bien-être des animaux et à la protection des espèces en danger d'extinction.

Le parc Pairi Daiza


Au moins, ce débat aura permis de savoir que 4 enclos d'un total de 5000m² avec 2 bassins d'eau de mer sont en train de se construire...
abonnepdz
 
Messages: 594
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Thibaut » Vendredi 25 Janvier 2019 17:41

Merci pour le partage. Je pense que c'est la bonne solution de répondre tout de suite avant qu'un polémique enfle et le parc a plutôt bien répondu.

Pairi Daiza s'indigne par contre de la tentative de DierAnimal de tromper ses lecteurs en affirmant que les températures que peut connaître la Belgique ne permettent pas l'accueil des ours blancs dans de très bonnes conditions de vie.

Il me semblait aussi que c'était n'importe quoi. Dommage de mentir pour gagner des sympathisants.

5000m2 je sais absolument pas ce que ça représente je laisserais les connaisseurs juger.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1209
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar JulesDomalain » Vendredi 25 Janvier 2019 18:09

5000m2 je sais absolument pas ce que ça représente je laisserais les connaisseurs juger.


Environ un cinquième de l'enclos du CERZA je crois (2,5 hectares). Et je pense qu'on peut trouver de parcs nordiques ayant une surface bien plus importante...

Donc bon, ça parait un peu prétentieux de s'ériger comme "une des installations les plus complètes et les plus spacieuses au monde".

C'est plutôt bien répondu, mais je reste très sceptique sur un quelconque rôle des zoos dans la conservation de l'ours polaire... n'en déplaise les citations de l'IUCN et de Polar bears international, quand on pense sauvegarde de l'ours polaire, on pense réduction des émissions de gaz à effet de serre pour éviter la fonte de la banquise, et pas directement zoos...

Et je n'ai pas du tout compris cette phrase :
Contrairement à ce qu'affirme DierAnimal, parmi ces espèces, vraiment peu, comme des reptiles, des oiseaux ou de petits mammifères, sont susceptibles d'attirer à elles seules des masses de visiteurs.


L'ours polaire, pas une espèce phare, contrairement au martin de Rotschild ou au gecko néon de Williams? 8)
JulesDomalain
 
Messages: 268
Enregistré le: Dimanche 02 Juillet 2017 22:17

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar abonnepdz » Vendredi 25 Janvier 2019 19:22

JulesDomalain a écrit:
5000m2 je sais absolument pas ce que ça représente je laisserais les connaisseurs juger.


Environ un cinquième de l'enclos du CERZA je crois (2,5 hectares). Et je pense qu'on peut trouver de parcs nordiques ayant une surface bien plus importante...


Les zoos exagèrent parfois leurs chiffres, au cerza ( la zone fait peut être entre 2,5ha et 3ha, avec les backstages, la zone pour les visiteurs, l'enclos des renards...) mais l'ensemble des espaces pour les animaux fait 1,5ha (mesurer sur géoportail), ce qui est tout de même très grand, après la façon dont l'espace est aménagé avec plusieurs biotypes est important également. pour le cerza, il ne manque qu'un bout de banquise sinon il n'y a rien à redire (cet absence est composé par plus d'espace vert). Attendons de voir le résultat à Pairi daiza.
abonnepdz
 
Messages: 594
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar JulesDomalain » Vendredi 25 Janvier 2019 20:43

Pour la banquise, si je me rappelle bien, le CERZA avait argué, un peu comme Pairi Daiza, que certains ours, au Canada, vivaient sur le continent sur la terre ferme.

De plus, un tel gadget, inutile, puisque le message de Pairi Daiza le dit bien "jamais un ours blanc n'est "mort de chaud", ils "vivent ainsi l'été sous des températures pouvant certains jours avoisiner les 25°", consomme énormément d'énergie...
Un peu paradoxal, quand on annonce vouloir protéger une espèce qui souffre du réchauffement climatique...
JulesDomalain
 
Messages: 268
Enregistré le: Dimanche 02 Juillet 2017 22:17

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar snockot » Vendredi 25 Janvier 2019 20:58

Un autre paradoxe est de sauver une espèce souffrant du réchauffement climatique en lui construisant une grotte de glace, qui sera très certainement gourmande en énergie afin de fonctionner...

Sinon dans leur réponse, il auraient largement pu se passer de ce passage, que je trouve vraiment méprisant :
Il est temps d'agir pour la planète, n'en déplaise à celles et ceux chez qui l'extrémisme et le radicalisme idéologique rendent impossible la compréhension nuancée de problèmes environnementaux complexes.
snockot
 
Messages: 694
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Samedi 26 Janvier 2019 11:43

JulesDomalain a écrit:Pour la banquise, si je me rappelle bien, le CERZA avait argué, un peu comme Pairi Daiza, que certains ours, au Canada, vivaient sur le continent sur la terre ferme.

De plus, un tel gadget, inutile, puisque le message de Pairi Daiza le dit bien "jamais un ours blanc n'est "mort de chaud", ils "vivent ainsi l'été sous des températures pouvant certains jours avoisiner les 25°", consomme énormément d'énergie...
Un peu paradoxal, quand on annonce vouloir protéger une espèce qui souffre du réchauffement climatique...


Le réchauffement climatique influe sur la banquise et réduit la zone d'habitat de l'ours blanc, même si certains vivent sous 25 degré. Moins d'habitat sur la banquise = plus d'ours près des régions habitées par l'homme = l'homme est roi et ne doit pas s'adapter à l'arrivée de l'ours = ours abattu. C'est le cas de cet ours qui a nagé jusqu'en Islande et s'est fait abattre. Là est le problème. Il n'y a rien de paradoxale. C'est juste une manière de répondre à ce pseudo argument d'une pseudo experte qui écrit son "article" non pas pour dénoncer quelque chose mais pour faire son beurre.

snockot a écrit:Un autre paradoxe est de sauver une espèce souffrant du réchauffement climatique en lui construisant une grotte de glace, qui sera très certainement gourmande en énergie afin de fonctionner...

Sinon dans leur réponse, il auraient largement pu se passer de ce passage, que je trouve vraiment méprisant :
Il est temps d'agir pour la planète, n'en déplaise à celles et ceux chez qui l'extrémisme et le radicalisme idéologique rendent impossible la compréhension nuancée de problèmes environnementaux complexes.


Le parc essaye d'être auto suffisant en énergie dans le futur.
Je ne trouve pas la remarque méprisante. C'est une pique qui reflète surement le ras le bol de ce genre de situation.

J'aurai préféré un article qui parle des conditions de travail des soigneurs qui donnent beaucoup de temps et d'énergie pour un salaire souvent non proportionnel aux efforts dépensés.

PS : je ne suis pas soigneur
candlemass
 
Messages: 296
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar okapi » Samedi 26 Janvier 2019 13:31

Franchement, la réponse du parc, elle n'est pas très habile: se retrancher derrière l'idée qu'en créant quatre enclos sur 5000 mètres carrés (12 fois plus que la recommandation officielle, c'est sidérant) il va contribuer à la sauvegarde des ours, ce n'est pas le plus adroit pour convaincre de la nécessité de construire autour un complexe hôtelier... Pairi Daiza n'a pas besoin d'ours polaires pour faire le buzz: des kodiaks ou des grizzlys, avec une belle médiation sur leurs cousins polaires en danger, ça l'aurait fait aussi très bien. Nous savons tous qu'en dépit de la sincérité d'Eric Domb, échafauder un Monde du Froid sans ours polaires, c'était compliqué, donc c'est plutôt cette idée globale qu'il faudrait questionner... S'il y a bien un monde qu'il fallait éviter, c'est celui-là: je suppose que la rénovation des enclos d'origine de Stelligen a été inspirante... Dommage.
okapi
 
Messages: 11729
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar candlemass » Samedi 26 Janvier 2019 20:22

okapi a écrit:Franchement, la réponse du parc, elle n'est pas très habile: se retrancher derrière l'idée qu'en créant quatre enclos sur 5000 mètres carrés (12 fois plus que la recommandation officielle, c'est sidérant) il va contribuer à la sauvegarde des ours, ce n'est pas le plus adroit pour convaincre de la nécessité de construire autour un complexe hôtelier... Pairi Daiza n'a pas besoin d'ours polaires pour faire le buzz: des kodiaks ou des grizzlys, avec une belle médiation sur leurs cousins polaires en danger, ça l'aurait fait aussi très bien. Nous savons tous qu'en dépit de la sincérité d'Eric Domb, échafauder un Monde du Froid sans ours polaires, c'était compliqué, donc c'est plutôt cette idée globale qu'il faudrait questionner... S'il y a bien un monde qu'il fallait éviter, c'est celui-là: je suppose que la rénovation des enclos d'origine de Stelligen a été inspirante... Dommage.


Je te rejoins plus sur ta critique. Autant je trouve le contenu de l article imbuvable par ses propos mensongers autant je trouve aussi que le projet wilderness reflète un oeu trop le côté "John Hammond" d Eric Domb.

Je trouve que le parc aurait du concevoir son espace hotelier hors du parc comme a Disney.

On sent fort lesprit financier
candlemass
 
Messages: 296
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar Thibaut » Samedi 26 Janvier 2019 22:09

Autant parfois je critique le choix d'espèce marketing et commercial comme les tigres blancs, lions blancs et otaries autant là j'avoue que j'ai du mal à comprendre. La réponse est certes très élogieuse envers le parc mais personnellement je vois pas où est le problème qu'Eric Domb choisisse des ours blancs pour animaux phares. Ce sont des animaux certes très attirants mais menacés. Doit-on empêcher les parcs de présenter des animaux attirants et menacés ?

Il n'y a pas eu de critique sur le CERZA lorsqu'ils ont choisir d'accueillir des ours blancs il me semble. :)

Attention je précise je ne parle ici que du choix ! Pour moi je comprends le choix de l'espèce, la réalisation un peu moins.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1209
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Nouveautés 2019 à Pairi Daiza

Messagepar okapi » Samedi 26 Janvier 2019 23:19

C'est justement l'espèce qui pose problème! C'est un non-sens de détenir des ours polaires dans des zoos au-delà de la Scandinavie ou du Nord de l'Amérique: il est vraiment temps de penser mieux les problématiques de conservation et ce n'est pas en enfermant une poignée d'ours polaires dans des enclos souvent minables que les choses vont s'arranger! Six parcs présentent une dizaine d'ours en France: combien de naissances en dix ans? La diversité génétique? Ces dix ours auraient tout à gagner à vivre dans des espaces à leur mesure, bien plus proches de leurs conditions de vie naturelles. Le pré à vaches du Cerza avec sa cascade factice, il est vaste, mais c'est à peu près tout... Combien de fois dans leur vie captive ces bêtes vont-elles être en contact avec de la neige, du froid et de la glace?
okapi
 
Messages: 11729
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement