Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Messagepar didier » Samedi 24 Février 2018 8:17

Cette découverte redessine l'arbre généalogique de la famille de ces équidés.
Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre ont annoncé ce jeudi 22 février des chercheurs, une découverte basée sur une nouvelle analyse ADN qui redessine l'arbre généalogique de la famille de ces équidés.

Il s'est avéré que ceux que l'on croyait être les derniers chevaux à l'état sauvage de notre planète -les chevaux de Przewalski- étaient en réalité des animaux domestiqués ayant échappé à leurs propriétaires, selon cette étude publiée dans la revue Science.

"C'était une énorme surprise", a confié Sandra Olsen, co-auteure de l'étude et conservatrice à l'institut de la biodiversité et du musée d'histoire naturelle de l'Université du Kansas. "Cela signifie qu'il n'y a plus de chevaux sauvages sur Terre et c'est ça qui est triste", s'est-elle désolée.

L'étude se base sur des recherches archéologiques menées sur deux sites au nord du Kazakhstan, Botai and Krasnyi Yar, où les scientifiques ont découvert des preuves d'une domestication du cheval datant d'il y a plus de 5000 ans.

Les chercheurs internationaux ont séquencé les génomes de 20 chevaux de Botai, en utilisant notamment des dents et des os exhumés sur les sites.

En les comparant à des génomes déjà connus de chevaux modernes et anciens, les scientifiques ont découvert que les équidés de Przewalski descendaient en réalité des chevaux de Botai, les équidés domestiqués connus les plus anciens. Une découverte inattendue qui signifie que les chevaux de Przewalski n'étaient pas sauvages à l'origine.
Ces révélations sont "super intéressantes" confie à l'AFP Beth Shapiro, professeure d'écologie et de biologie évolutive à l'université de Californie de Santa Cruz.
Et Beth Shapiro, qui n'a pas participé à l'étude, d'ajouter: "Remplacer le mot 'sauvage' par 'naturel' est un changement sémantique qui pourrait mieux refléter leur évolution historique mais ne devrait pas changer leur statut. Nous devrions continuer à protéger les chevaux de Przewalski comme une population de chevaux sauvages".
L'équidé de Przewalski est une espèce menacée selon l'Union internationale pour la conservation de la nature.
Découverte au XIXème siècle en Mongolie par l'explorateur russe Nikolaï Przewalski, l'espèce a subitement connu une forte popularité en Europe, au point que les chevaux ont été abondamment capturés pour alimenter les zoos du Vieux continent.
Plusieurs programmes de réintroduction ont été mis en place depuis que l'espèce a été éteinte dans la nature dans les années 1960.

Cette découverte mène à un nouveau défi, résumé dans le communiqué du CNRS français: "L'origine des chevaux domestiques modernes doit être recherchée ailleurs".

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/22 ... _23368849/
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14696
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Messagepar Vinch » Samedi 24 Février 2018 11:12

Je suis vraiment très perplexe vis-à-vis de cet article et attends des études ultérieures.
Le fait que les chevaux de Prjewalski soient très sauvages; impossibles à dompter, même après plusieurs générations nées en captivité; leur génome bien différent de celui du cheval domestique; soient parfaitement adaptés aux conditions de vie extrêmes dans la steppe mongole; leur grande homogénéité morphologique (s'ils étaient domestiquées, on devrait voir une certaine variabilité, mais ce n'est pas le cas) mettent fortement en doute cette hypothèse, àmha.
Ils ne peuvent pas avoir été les descendants d'un cheval domestiqué, car ce qu'ils sont a quand même demandé des millions d'années d'évolution, ou alors, la dite "domestication" aura été extrêmement brève et occasionné que très peu de changements.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5088
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Messagepar emil19 » Dimanche 25 Février 2018 13:44

N'étant pas spécialisé dans la phylogénie, tout ce que je vais dire ne vaut pas grand chose.

Mais j'ai l'impression qu'on a fait un article pour avoir un titre accrocheur (ou comment appliqué le sensationnel à la science ...) ce qui m'atterre largement en tant qu'amoureux des sciences.

Déjà la définition de sauvage ou pas me paraît bien floue (NAC, marronnage -wikipédia dit par exemple "Le mustang est un cheval sauvage"-, ...), c'est même dit dans l'article : alors pourquoi l'utiliser pour faire le titre d'un article soit-disant "scientifique" !

De plus, le titre du CNRS me fait tiquer : "L'origine des chevaux domestiques modernes doit être recherchée ailleurs" ... après on parle de Przewalski ... bien sûr les journalistes en lisant en diagonales ont traduit tout ça par : le Przewalski est juste un autre cheval domestique. Ils auraient dû écrire : "Un ancêtre(/cousin) du cheval de Przewalski découvert. Il aurait été domestiqué" pourquoi relier l'info au cheval moderne ... dans le titre ! alors que justement on dit qu'il n'y a pas de lien ... Un jour, il faudra aussi s'occuper de la communication dans le milieu scientifique je pense ...
Avatar de l’utilisateur
emil19
 
Messages: 368
Enregistré le: Jeudi 15 Juin 2006 18:43

Re: Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Messagepar Vinch » Dimanche 25 Février 2018 17:58

Pourtant, le résumé de la parution scientifique d'origine ne semblait laisser guère de place au doute:
Abstract

The Eneolithic Botai culture of the Central Asian steppes provides the earliest archaeological evidence for horse husbandry, ~5,500 ya, but the exact nature of early horse domestication remains controversial. We generated 42 ancient horse genomes, including 20 from Botai. Compared to 46 published ancient and modern horse genomes, our data indicate that Przewalski’s horses are the feral descendants of horses herded at Botai and not truly wild horses. All domestic horses dated from ~4,000 ya to present only show ~2.7% of Botai-related ancestry. This indicates that a massive genomic turnover underpins the expansion of the horse stock that gave rise to modern domesticates, which coincides with large-scale human population expansions during the Early Bronze Age.

Source: http://science.sciencemag.org/content/e ... o3297.full

Il n'empêche que je reste très dubitatif: les chevaux de Pjewalski sont vraiment indomptables. Les populations mongoles possèdent bien des chevaux domestiques, mais ils possèdent beaucoup de différences (proportion tête-corps, couleurs variées, crinière tombante, docilité, taille au garrot, nombre de chromosomes, adaptation bien moindre aux conditions rigoureuses de la vie dans la steppe mongole) avec le vrai cheval sauvage.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5088
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49


Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement