Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Messagepar nico » Samedi 02 Décembre 2017 12:44

Le Muntjac de Reeves (Muntiacus reevesii) est un petit cervidé d'une cinquantaine de centimètres au garrot originaire de Chine et de Taïwan et importé dans plusieurs pays d'Europe (Royaume-Uni, France, Belgique...) au début du 20ème siècle, à destination de parcs d'ornement desquels il s'est échappé.

Depuis plusieurs années, des observations très ponctuelles d'individus apparemment isolés ont été remontées au cours des enquêtes du réseau Ongulés sauvages (réseau ONCFS-FNC-FDC) mais récemment sa présence à l'état sauvage a été confirmée par la pose de pièges-photos et l'observation directe d'animaux.
L'espèce, discrète, a été détectée dans les forêts contigües d'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et de l'Indre, sans qu'on en connaisse les effectifs à ce jour. En toute vraisemblance, il s'agit d'animaux échappés d'un enclos.

Au Royaume-Uni, dans un contexte similaire et à partir de quelques individus, cette espèce a envahi le pays où elle provoque des dégâts sur la végétation et engendre de nombreuses collisions routières. Au regard de l'expérience britannique et sur la base d'une analyse de risque, les Etats membres européens ont décidé de l'inscrire en 2016 sur la liste des espèces exotiques préoccupantes pour l'Union européenne, demandant la prise de mesures préventives à son expansion et en restreignant sa captivité aux seuls zoos habilités.
La délégation Centre-Val-de-Loire et Ile-de-France en lien avec la Direction de la Recherche et de l'Expertise mène actuellement une évaluation plus précise de sa répartition en vue d'apporter des éléments techniques pour son retrait complet du milieu naturel.

Particularité de cette espèce, les femelles n'ont pas de période de reproduction fixe et redeviennent réceptives quelques jours après la mise-bas. Une production de 3 à 4 jeunes tous les 2 ans est un atout majeur de son dynamisme.

Merci à vous de transmettre le plus rapidement toutes observations de cette espèce au service de l'ONCFS de votre département.


Source : http://www.newspress.fr/Communique_FR_305889_2205.aspx
Avatar de l’utilisateur
nico
 
Messages: 3205
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2005 12:29
Localisation: indre et loire (chinon)

Re: Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Messagepar guirosama » Samedi 02 Décembre 2017 20:22

Merci pour cette intéressante nouvelle. Même si on ignore le nombre d'animaux, je pense que c'est un peu alarmiste. Quelle est la population anglaise en termes de nombre d'individus ? Est ce qu'en France, elle va suppléer une espèce animale ?
En plus, la population anglaise, si mes souvenirs sont bons, vient en partie d'animaux qui avaient été relâchés au début du XXe siècle pour la chasse (dans un souci d'acclimatation il me semble).
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 677
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Messagepar Thibaut » Samedi 02 Décembre 2017 21:08

Trouvé sur wiki :
Cette espèce fut introduite en Angleterre pour peupler le parc de l'Abbaye de Woburn. S'en étant échappé vers le début du xixe siècle et rejoint par d'autres spécimens d'autres parcs ou libéré intentionnellement, ce cervidé chinois de petite taille finit par coloniser le centre et le sud de l'Angleterre puis le pays de Galles.
En Angleterre, le cervidé n'a pas de prédateur hormis parfois le renard, de ce fait les chasseurs sont autorisés à l'abattre de manière à réguler les effectifs.


C'est surtout que la Loire Atlantique il n'y presque pas de prédateurs à part les renards. Pour ma part même si j'ai souvent du mal avec la chasse je pense qu'il faut vite s'en occuper avant que la population n'explose.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 333
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Messagepar Vinch » Samedi 02 Décembre 2017 22:49

Les bébés muntjacs sont très vulnérables et il n'y a pas que les renards qui peuvent en manger. Le blaireau, les corneilles, les rapaces peuvent les tuer sans difficultés. Je ne pense pas que ce sera une espèce invasive, si jamais elle arrivait à s'implanter durablement. C'est comme pour le wallaby de Bennett: ça restera assez localisé.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 4378
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le muntjack cherche à s'implanter en Val de Loire

Messagepar abel » Dimanche 03 Décembre 2017 11:35

Je doute que les effectifs soient importants, mais on ne sait jamais, donc on va attendre les conclusions du rapport. J'imagine que les mesures prises seront différentes en fonction du nombre d'individus.
abel
 
Messages: 2906
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours


Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement