Retour en arrière pour la classification des singes laineux?

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Retour en arrière pour la classification des singes laineux?

Messagepar Thibaut » Dimanche 04 Octobre 2020 11:53

J'ai pas tout compris dans l'a publication mais certains scientifiques remettent en cause la séparation des 2 taxons Lagothrix Lagothricha et Lagothrix Peopigii. Un retour en arrière avec il semblerait avec 2 ssp.
https://www.tandfonline.com/doi/abs/10. ... ode=imdn21
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1755
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Vinch » Dimanche 04 Octobre 2020 13:19

Il semblerait que L.l.poeppigii ne soit, d’après ce papier, plus qu’une sous-espèce de Lagothrix lagothricha, et que L.l. castelnaui ne peut pas être séparé de poeppigii.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5814
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Thibaut » Dimanche 04 Octobre 2020 15:06

En Équateur j'entendais une coordinatrice dire que cette classification (séparer les 2 sp) c'était n'importe quoi du fait de l'hybridation naturelle entre les 2 taxons.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1755
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Vinch » Dimanche 04 Octobre 2020 16:41

Thibaut a écrit:En Équateur j'entendais une coordinatrice dire que cette classification (séparer les 2 sp) c'était n'importe quoi du fait de l'hybridation naturelle entre les 2 taxons.

Pas vraiment.
Il y a d’autres cas connus d’hybridation naturelle avec descendance fertile entre deux espèces dont la séparation esr clairement établie.
Varecia rubra & Varecia variegata
Eulemur macaco & Eulemur flavifrons
Cercopithecus ascanius & Cercopithecus mitis
Larus argentatus & Larus fuscus
Passer domesticus & Passer hispaniolensis
Etc... etc...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5814
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Thibaut » Dimanche 04 Octobre 2020 17:34

Effectivement c'est ce que je me suis dit. Maintenant le taux d'hybridation semble vraiment très important, sur 5 individus à Merazonia, tous étaient hybrides.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1755
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Therabu » Dimanche 04 Octobre 2020 18:41

Il me semble que plutôt que la possibilité de s'hybrider, c'est la capacité de ces hybrides à se reproduire et à se disperser qui importe. Une zone d'hybridation étroite et bien définie, qui ne bouge pas à travers le temps marque clairement l'incapacité des descendants hybrides à se disperser et donc que leur caractères génétiques constituent un désavantage par rapport aux congénères purs.

Maintenant je n'exclus pas que l'on soit allé un peu trop loin dans la distinction des espèces.
Therabu
 
Messages: 3573
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Thibaut » Lundi 05 Octobre 2020 9:40

On considérait jusqu'à présent que les 2 espèces étaient séparées par un fleuve (je sais plus le nom), hors ces hybdrides venaient d'endroits multiples. Bref c'est un beau casse-têtes et devant cette problèmatique, Merazonia n'hésitait pas à mélanger les individus pour créer des groupes, réintroduction d'1 groupe de 3 mâles et 3 femelles ( 2 individus encore en vie) et création d'un bachelor group composé de mâles.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1755
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Retour en arrière pour la classification des singes lain

Messagepar Vinch » Mardi 06 Octobre 2020 14:32

Therabu a écrit:Il me semble que plutôt que la possibilité de s'hybrider, c'est la capacité de ces hybrides à se reproduire et à se disperser qui importe. Une zone d'hybridation étroite et bien définie, qui ne bouge pas à travers le temps marque clairement l'incapacité des descendants hybrides à se disperser et donc que leur caractères génétiques constituent un désavantage par rapport aux congénères purs.

Maintenant je n'exclus pas que l'on soit allé un peu trop loin dans la distinction des espèces.

Du fait de l’introgression de plus en plus forte, certaines espèces animales pourtant tout à fait distinctes sont en cours d’invalidation pour ne se retrouver que comme sous-espèces ou variations de couleurs.
C’est le cas de plusieurs espèces de canards dont il devient bien difficile, voire impossible, de trouver des sujets totalement préservés de tout gène de canard colvert ou canard domestique:
- Canard noir américain (Anas rubriped)
- Canard brun ( Anas fulvigula)
- Canard du Mexique (Anas diazi)
- Koloa (Anas wyvilliana)
- Canard des Mariannes (Anas oustaleti)
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5814
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49


Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

Tigre en mouvement