Vietnam : Singes des montagnes

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Kaelio » Dimanche 26 Avril 2020 15:38

Cuc Phuong National Park

Cuc Phuong fut le premier parc national du pays à voir le jour, en 1962. Il s’agit également d’un haut lieu de conservations pour la biodiversité puisqu’on y trouve un grand nombre d’espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens et de poissons. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs listées sur le Livre Rouge du Vietnam des espèces en voie de disparition.

A l’intérieur du parc national on y trouve également 3 centres de réhabilitation de la faune sauvage : l’EPRC, le Wildlife Rescue Center et le Turtle Conservation Center.

C’est donc vers l’EPRC que nous nous dirigeons en premier lieu. Il a été fondé en 1993 par Tilo Nadler à la suite d’une collaboration entre la société zoologique de Francfort et le parc national de Cuc Phuong. Le but était de créer un parapluie pour les primates en danger, confisqués par les autorités ou retrouvés mal en point. Après 20 années à diriger le centre, Tilo Nadler se retire pour se consacrer à l’étude et à la protection des langurs de Delacour à Van Long. C’est donc en 2013 que le relais de flambeau s’effectue entre le Zoo de Francfort et le Zoo Leipzig, qui est aujourd’hui à la tête du centre. On y retrouve 14 espèces :

- Gibbon à favoris blancs du Nord (Nomascus leucogenys)
- Gibbon à favoris blanc du Sud (Nomascus siki)
- Gibbon à favoris roux du Nord (Nomascus annemensis)
- Gibbon à favoris roux du Sud (Nomascus gabriellae)
- Langur de Delacour (Trachypithecus delacouri)
- Langur de Cat Ba (Trachypithecus poliocephalus)
- Langur de Hatinh (Trachypithecus hatinhensis)
- Langur gris d’Indochine (Trachypithecus crepusculus)
- Langur de François (Trachypithecus francoisi)
- Langur de Phayre (Trachypithecus phayrei)
- Douc à pattes rousses (Pygathrix namaeus)
- Douc à pattes grises (Pygathrix cinerea)
- Loris lent pygmée (Nycticebus pygmaeus)
- Loris lent du Bengal (Nycticebus bengalensis)

C’est donc accompagné d’un guide, obligatoire pour visiter les centres, que nous déambulons au travers des allées, des successions de cages, au sol bétonné, aussi exiguës les unes que les autres. Au premier abord cela ne me choque pas tellement, il s’agit d’un « Rescue Center » et donc les faibles moyens ne sont pas versés dans l’élaboration d’enclos cinq étoiles. De plus les primates sont censés n’être que de passage. Pourtant quelque chose me frappe très rapidement : le nombre assez conséquent de jeunes dans les enclos dont le centre semble extrêmement fier. Sur chaque porte d’entrée sont affichées des pancartes avec les noms et les dates d’arrivée des primates. Certains semblent être ici depuis des lustres. On ne dénombre pas moins de 180 individus de toutes espèces confondues. Un seul espace de « Semi-liberté » est visible, dans lequel vivent 6 primates de plusieurs espèces dont cette femelle gibbon.

Image

Je me questionne davantage concernant cet endroit et en effectuant quelques recherches j’apprend que la toute première réintroduction a eu lieu en 2007 pour des langurs de Hatinh, soit 14 ans après la création du centre et la seconde réintroduction eut lieu en 2011 soit 4 ans plus tard… Depuis nul ne sait quels autres primates ont pu retrouver la liberté.

Tout cela semble bien fâcheux… En effet j’ai davantage la sensation de me retrouver face à une collection personnelle, à une fierté de posséder ces espèces et de les reproduire en masse, camouflée derrière un centre de sauvegarde. Nous savons combien la réintroduction peut être un long processus fastidieux mais je n’ai pas la sensation que l’EPRC déploie quelconque moyen pour y arriver. Il semble que nous soyons bien loin de la conservation… Et il nous reste donc l’éternelle question de savoir s’il est préférable de reproduire en masse ces animaux dans le but de sauvegarder les espèces en les condamnant à vivre dans ces cages sordides ou s’il est préférable de se concentrer sur le peu d’individus qu’il reste à l’état sauvage en étant bien conscient que d’ici dix ou vingt ans l’espèce sera très certainement éteinte…

Voici deux exemples de cages (Via Zoochat) :

Image

Image

Juste à côté le Wildlife Rescue Center s’annonce bien différent. L’entrée se présente sous forme de salle hautement pédagogique et surtout ludique pour sensibiliser les touristes et les jeunes vietnamiens à la sauvegarde de cette faune extraordinaire. Le centre se concentre principalement sur les pangolins, les loutres et les civettes. On y retrouve :

- Pangolin malais (Manis javanica)
- Pangolin de Chine (Manis pentadactyla)
- Civette d’Owston (Chrotogale owstoni)
- Loutre naine (Aonyx cinereus)
- Loutre à pelage lisse (Lutrogale perspicillata)

Seuls les individus ne pouvant être réhabilités sont présentés aux visiteurs. Tout le reste se trouve en coulisses dans le but d’être reproduit et relâché. Près de 2.000 animaux ont déjà été secourus par les équipes et 60% d’entre eux ont pu être réintroduits. Les routes de ces deux centres, dits de sauvegarde, divergent totalement.

Nous resterons un jour de plus au sein du parc national pour faire un peu de birdwtaching et admirer les quelques monuments préservés, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Je réaliserai, en toute fin de récit, une liste des espèces aviaires que nous avons eu la chance d’observer durant toute la durée du voyage.

De plus belle nous reprenons la route en direction de Van Long dans l’espoir d’y observer les langurs de Delacour.
Kaelio
 
Messages: 46
Enregistré le: Jeudi 13 Avril 2017 21:09

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Thibaut » Lundi 27 Avril 2020 11:02

Merci pour tes explications, il me semble que c'est Save Vietnam Wildlife qui gère le Wildlife Rescue Center non ?
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1609
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Kaelio » Lundi 27 Avril 2020 15:57

Oui c'est bien ça !
Kaelio
 
Messages: 46
Enregistré le: Jeudi 13 Avril 2017 21:09

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Therabu » Lundi 27 Avril 2020 16:08

Merci pour ce retour intéressant et un peu surprenant sur l'EPRC, même si je ne doute pas de sa pertinence.
Therabu
 
Messages: 3504
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Thibaut » Lundi 27 Avril 2020 18:03

Merci de ta réponse, décidément cette organisation a quand même de sacrés résultats et projets. J'ai écrit un petit article pour son travail sur la civette d'Owston. je vous donnerais le lien quand il sera publié.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1609
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar gibbon » Lundi 04 Mai 2020 21:15

Merci pour ce récit de voyage !
Les photographies sont superbes et c'est bien écrit.

Kaelio a écrit:Quelques oiseaux chantent sans qu’aucun daigne se montrer et soudain je me rappelle la Thaïlande : faune fantôme. C’est donc cela l’Asie, entendre les échos, les vocalises des animaux sans jamais les apercevoir.

C'est vrai. Mais je dirais que c'est comme ça dans toutes les jungles du monde :).
En forêt primaire équatoriale ou tropicale, le spectacle est davantage sonore que visuel et on entend beaucoup plus d'animaux qu'on n'en voit. C'est le cas avec les oiseaux et les insectes, mais également avec les mammifères et particulièrement les primates. Il y a plusieurs espèces de singes que j'ai entendues sans jamais les voir.
« Tant que les lions n'auront pas leur propre historien, les histoires de chasse glorifieront toujours le chasseur. »
Proverbe africain
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2018
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Kaelio » Mercredi 06 Mai 2020 9:31

gibbon a écrit:C'est vrai. Mais je dirais que c'est comme ça dans toutes les jungles du monde :).
En forêt primaire équatoriale ou tropicale, le spectacle est davantage sonore que visuel et on entend beaucoup plus d'animaux qu'on n'en voit. C'est le cas avec les oiseaux et les insectes, mais également avec les mammifères et particulièrement les primates. Il y a plusieurs espèces de singes que j'ai entendues sans jamais les voir.


Je n'ai encore jamais eu l'occasion de me rendre en Amérique du Sud mais il me semblait, en consultant quelques compte rendu sur mammalwatching ou en lisant attentivement les récits de voyage de nos collègues forumeurs, que la faune était davantage "accessible" dans ces contrées. Non pas qu'il soit aisé d'observer toutes les espèces, mais je n'ai pas eu la sensation qu'il était possible de passer 2 ou 3 jours sans voir un seul animal contrairement à l'Asie... Mais je me trompe peut-être !
Kaelio
 
Messages: 46
Enregistré le: Jeudi 13 Avril 2017 21:09

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Thibaut » Mercredi 06 Mai 2020 18:56

Non pas qu'il soit aisé d'observer toutes les espèces, mais je n'ai pas eu la sensation qu'il était possible de passer 2 ou 3 jours sans voir un seul animal contrairement à l'Asie... Mais je me trompe peut-être !

Tout dépend des pots mais en 3 jours dans la jungle j'ai vu 5 espèces de primates, une bonne vingtaine d'oiseaux et une dizaine d'autres de mammifères, je peux pas comparer avec l'Asie ne l'ayant jamais fait mais c'est réputé pour être plus facile.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1609
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar gibbon » Jeudi 07 Mai 2020 5:06

Je ne suis jamais allé dans la forêt primaire d'Amérique latine, mais, que ce soit en Asie ou en Afrique équatoriales, je n'ai à aucun moment passé ne serait-ce qu'une journée sans voir d'animaux, excepté dans le nord de la péninsule malaise, dans une zone pourtant totalement naturelle et protégée, donc très riche en biodiversité, où j'ai entendu de nombreuses espèces, notamment des chants de gibbons à mains blanches, mais où je n'ai vu que quelques oiseaux et invertébrés. Mais le paysage, les sons et l'ambiance sauvage et vierge faisaient oublier la difficulté de voir les animaux.
Une autre chose que j'ai constatée, concernant les mammifères terrestres de moyenne ou grande taille, c'est que j'ai réussi à en voir beaucoup plus facilement dans la jungle d'Afrique que dans celle d'Asie. Pour les primates et les oiseaux, en revanche, j'en ai vus de très nombreux, de manière équivalente sur les deux continents, tout comme pour les reptiles.
Concernant les espèces que j'ai entendues (très distinctement et pour certaines à plusieurs reprises, et souvent très proches - environ une dizaine de mètres) mais pas aperçues, il y a 3 espèces de primates pour la forêt africaine et 3 également pour l'asiatique. Et, bien sûr, pas mal d'espèces d'oiseaux.
« Tant que les lions n'auront pas leur propre historien, les histoires de chasse glorifieront toujours le chasseur. »
Proverbe africain
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2018
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar raphaël » Vendredi 08 Mai 2020 12:23

C'est la réputation qu'a la jungle en Asie du sud-est en effet comme le dit Kaelio, "jungle fantôme".
Le braconnage, le piégeage, la déforestation, la densité humaine.. Tout cela fait que l'Asie tropicale n'est pas réputée pour être une destination idéale d'observation de faune sauvage. Probablement que la situation est meilleure sur certains territoires insulaires de Malaisie ou d'Indonésie, mais toute cette partie continentale de Chine-Vietnam-Thailande-Cambodge-Laos... Il faut vraiment aller dans des endroit bien sanctuarisés ou avoir de la chance.
L'Amérique du sud est bien plus généreuse en observations, mais il faut dire que la densité humaine est incomparablement basse.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7051
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Kaelio » Jeudi 21 Mai 2020 16:56

Van Long Nature Reserve

La réserve naturelle de Van Long, que certains nomment "The last heaven", demeure certainement l'un des plus beaux endroits qu'il m'ait été donné de voir jusqu'à présent. A la lisière de la ville les montagnes s'élèvent par-dessus les toits des maisons. La réserve fait partie de ces endroits dans le monde où l'on marche en pleine rue avant de soudainement tomber nez à nez avec un paysage sauvage.

Il s'agit surtout de l'un des derniers refuges des Langurs de Delacour (Trachypithecus delacouri), endémiques du Vietnam. C'est lorsqu'une grande population de ces primates a été découverte, en 1993, au cœur de cet endroit qu'il a été décidé 8 ans plus tard, en 2001 de classer le lieu comme réserve naturelle. C'est à ce moment précis que la société zoologique de Francfort décida de se consacrer à la protection de ces langurs menacés en débloquant des fonds et en employant 28 gardes dans le but d'étudier et de protéger ces primates. Ces activités ont largement contribué à une fin définitive de la chasse et au renforcement des mesures de protection. A cette époque la population passe d'une soixantaine d'individus à 120 individus. Les derniers rapports estiment une population de 200 à 250 individus au Vietnam, la plus grande se trouvant à Van Long. Cette augmentation a permis au Langur de Delacour de sortir de la triste liste des 25 primates les plus menacés au monde...

Il faut se lever tôt pour espérer les observer. C’est au petit matin, lorsque les premiers rayons de soleil apparaissent, que les primates viennent s’exposer sur les rochers. Il est donc 5h du matin lorsque nous prenons une petite embarcation en bambou, fabriquée main. Ici pas de moteurs ni de bruits intempestifs, l’endroit doit être préservé. Il va donc falloir ramer et écouter le doux bruit de l’eau glissant sous le bateau. A cette heure-ci il fait encore nuit et dame nature dort encore. Nous avançons donc doucement à travers les roseaux en attendant que le soleil se lève. Lorsqu’il vient enfin caresser nos joues et nous réchauffer, un paysage immense et grandiose s’offre à nous. L’eau devient un miroir et les montagnes semblent flotter.

Image

Image

Van Long est un lieu exceptionnel pour la biodiversité, riche de sa faune et de sa flore. Les plantes aquatiques sont l’habitat d’une multitude d’espèces d’oiseaux, dont certains endémiques. Quelques rapaces viennent également pêcher ou se nourrir de petits écureuils vivant sur les montagnes. Ce matin-là un jolie héron pourpré (Ardea purpurea).

Image

Les langurs de Delacour, facilement reconnaissables à leur short blanc, font partie des langurs dits « de roche ». En effet ces primates sont davantage terrestres qu’arboricoles puisqu’ils passent la majeure partie de leur temps à flanc de montagne, assis sur les rochers, parfois même capables de tenir sur quelques centimètres de largeur. Intrépides acrobates, ils réalisent de surprenantes cabrioles qui peuvent, parfois même, donner des sueurs froides. Nous avons eu la chance d’observer trois familles avec des mâles très démonstratifs quant à la protection de leur territoire.

Image

Image

Image

Où se trouvent les langurs sur la photo ci-dessous ?

Image

Il est bien difficile par écrit de décrire la beauté de cette réserve, un vrai bijou au cœur de Vietnam, bien que le lieu soit hautement touristique et qu'il soit préférable d'y aller avant 10h pour être seul au monde. Beaucoup de touristes se rendent à Van Long sans même savoir que des animaux extraordinaires y vivent.

La suite de notre périple nous mène vers l'île de Cat Ba à l'Est du pays...
Kaelio
 
Messages: 46
Enregistré le: Jeudi 13 Avril 2017 21:09

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar abel » Jeudi 21 Mai 2020 17:00

Superbe ! Merci !
abel
 
Messages: 3628
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar raphaël » Jeudi 21 Mai 2020 22:21

Magnifiques images qui me rappellent un peu les tsingys de Madagascar, l'implication du zoo de Francfort a été visiblement une réussite, quel trésor à protéger en effet !
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7051
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Vietnam : Singes des montagnes

Messagepar Vinch » Jeudi 21 Mai 2020 22:53

Étonnantes images !!! Merci beaucoup !!!
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5653
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Précédente

Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tigre en mouvement