Faune de Jordanie

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

Re: Faune de Jordanie

Messagepar Therabu » Mercredi 02 Octobre 2019 7:35

Le Badia

Ce terme désigne le région aride qui couvre 80% de la superficie du pays à l'est du pays. Dans sa partie septentrionale, proche de l'Irak et de la Syrie, le paysage est caractérisé par des collines basses émergeant du plateau recouvertes de roches noires, du basalte. On y trouve de nombreuses alouettes et traquets.

Image

Image

Image

Image
Traquet du désert

Image

Image
Pluvier asiatique

Plus au sud, de vastes zones désertiques arborent une très faible végétation. On y trouve quelques espèces adaptées aux zones sèches que l'on peut trouver chez nous en France :

Image

Image
Cochevis huppé

Image
Huppe fasciée

Mais ce qui nous intéresse ici et qui motive le déplacement jusqu'à cette région reculée, c'est la réserve de Shawmari. Créée en 1975 dans le but d'élever des espèces éteintes à l'état sauvage et fournir des individus aux programmes de réintroduction, la réserve d'une vingtaine de kilomètres carrés est entièrement clôturée. La différence de végétation entre l'enclos où les populations sont gérées scientifiquement et l'extérieur, soumis à la forte pression des troupeaux des bédouins est saisissante. Après les pluies de l'hiver, le sol de la réserve est tapissé de fleurs sauvages du désert et de buissons de sauge qui embaument l'air.
Dès 1962, la Faune Preservation Society et le WWF lancent l'opération Oryx en Arizona face au déclin alarmant de l'oryx d'Arabie dans le milieu naturel (quelques années plus tard le dernier individu sauvage est tué à Oman). Des individus captifs disséminés dans le monde entier sont rassemblés pour constituer le "troupeau de la survie", à partir d'animaux venant de Grande-Bretagne, Yémen, Arabie Saoudite et du Koweït. Dès 1978, la RSCN se porte candidate pour accueillir des individus issus de ce troupeau. 7 individus fondateurs sont à la base du troupeau de Shawmari qui est constitué désormais d'une cinquantaine d'individus. Deux troupeaux distincts se sont désormais formés dans la réserve. Bien que venants de milieu captif, les animaux n'ont pas perdu leurs instincts et leur mode de vie est semblable à ceux de leurs compères sauvages.
La capacité fourragère de la réserve limite la population des antilopes. Les individus surnuméraires peuvent être envoyés dans l'ensemble de l'aire de répartition pour faire l'objet de réintroductions. Le nombre a récemment diminué afin de partager la capacité fourragère, exprimée en ration d'oryxs, avec les onagres (=4 oryxs) constitué d'un petit troupeau familial, et de gazelles à goître (1/2 oryx). Il existe également le projet de constituer un troupeau d'autruches qui habitaient la région au siècle précédent.

La réserve se visite uniquement en voiture. Des safaris commentés de deux heures emmènent les visiteurs dans un tour de la réserve afin de tenter d'observer les habitants les plus emblématiques de la réserve. Assez vite, nous tombons sur un grand troupeau.

Image

Image

Image

Image

Image

Un peu plus tard, nous surprenons une gazelle femelle et son jeune qui se camouflait dans les buissons. Nous chercherons brièvement mais nous ne croiserons pas les onagres, plus timides visiblement.

Image

Image

Image

Evidemment, au cours de ce "safari" ou bien proche du parking, on voit d'autres espèces, principalement aviaires. La concentration d'arbres plantés aux abords du centre de visite attirent les oiseaux à des kilomètres à la ronde.

Image
Pipit à dos olive

Image
Buse féroce

Image
Busard cendré

Image
Gobemouche à collier

Image
Traquet du désert

Image

Image
Belle-dame

Au centre des visiteurs, un vaste bâtiment expose de nombreux dispositifs pédagogiques sur la faune du désert. Surtout, quelques individus des espèces destinées à la réintroduction de la réserve sont présentées dans de petits enclos observables depuis des observatoires vitrés directement connectés au bâtiment d'interprétation. En plus des ongulés, des outardes houbara sont présentées et élevées dans la volonté de les réintroduire. Une caféteria complète ce complexe récent.

Image
Oryx d'Arabie

Image

Image
Onagre de Perse

Image
Gazelle à goître

C'est avec ce mini-zoo que s'achève mon périple naturaliste en Jordanie. La faune jordanienne a souffert dans cette région difficile et touchée par les conflits où la conservation n'est pas la priorité. Dans le sillage des autres pays du Moyen-Orient, il y a une prise de conscience réelle des élites dirigeantes de la nécessité de préserver les écosystèmes menacés et les espèces emblématiques qui jouent un rôle d'espèces parapluie.
Si cette faune jordanienne n'a pas de quoi attirer les touristes du monde entier, elle reste fort intéressante et offre un contrepoint parfait aux beautés archéologiques pour lesquels le pays est connu.
Therabu
 
Messages: 3152
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Faune de Jordanie

Messagepar Thibaut » Mercredi 02 Octobre 2019 20:36

Ce sont de superbes espèces, bravo pour les photos !
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1268
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Faune de Jordanie

Messagepar Philippe » Mercredi 02 Octobre 2019 20:47

Superbe et passionnant reportage. Un grand merci, Therabu !
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Faune de Jordanie

Messagepar raphaël » Mercredi 02 Octobre 2019 23:24

Merci pour cette fin de compte rendu de voyage !
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Faune de Jordanie

Messagepar addax » Jeudi 03 Octobre 2019 9:58

Un reportage très intéressant et de belles images, merci de nous avoir fais découvrir la faune et la nature de ce pays.
addax
 
Messages: 239
Enregistré le: Samedi 07 Mai 2016 12:11

Re: Faune de Jordanie

Messagepar abel » Jeudi 03 Octobre 2019 20:22

Un grand merci pour ce reportage Therabu !
abel
 
Messages: 3539
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Faune de Jordanie

Messagepar Therabu » Vendredi 04 Octobre 2019 9:52

Merci messieurs !
Therabu
 
Messages: 3152
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Faune de Jordanie

Messagepar AnimauxEtZoos » Vendredi 04 Octobre 2019 15:37

Merci pour ce reportage dépaysant, Therabu! Et très belles photos!
AnimauxEtZoos
 
Messages: 323
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2016 13:36

Re: Faune de Jordanie

Messagepar gibbon » Vendredi 04 Octobre 2019 16:34

Therabu a écrit:Image
Buse féroce

C'est plutôt une Buse des steppes (Buteo buteo vulpinus), également appelée Buse de Russie.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1783
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Précédente

Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement