Zooparc de Beauval - 2013

Postez-ici vos comptes-rendus de visites dans les espaces zoologiques français et étrangers...

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar gibbon » Jeudi 14 Février 2013 14:15

Je vous en prie, ne donnez des informations que si vous êtes sûrs de vous. Car sinon cela donne cette succession de messages dont chacun contredit celui qui précède...
Bon, pour Beauval, le couple de lions blancs présent est effectivement toujours Makalali et Makwalo, mais ils ne sont plus jeunes! Ils sont au contraire âgés vu qu'ils sont arrivés au ZooParc en 1999.
Ensuite, il y a un couple de lions normaux (deux jeunes individus) qui occupent actuellement l'enclos de l'ancien groupe de Shangai, le mâle qui est mort et de ses femelles.
Enfin, il y a une jeune femelle, Anouchka, qui est la fille du couple blanc, et qui sort en alternance dans l'enclos du jeune couple de lions normaux.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1470
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Vendredi 15 Février 2013 8:55

Tu dois avoir raison, Gibbon, c'est moi qui étais persuadé de la mort du lion blanc alors que c' est Shangai (donc un lion jaune) qui a disparu il y a 2 ans. Qu'est devenue la (les ?) femelle(s) qui étaient avec lui ? Savez-vous d'où vient le couple jaune qui est actuellement présent (il me semble que le mâle s'appelle Kruger, sans certitude, je ne connais pas le nom de la lionne).

Alexis
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar buddha » Vendredi 15 Février 2013 19:03

la femelle qui était avec Shanghai est morte avant lui
buddha
 
Messages: 333
Enregistré le: Lundi 01 Octobre 2007 19:21
Localisation: 36

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Vendredi 15 Février 2013 22:15

Je vous propose maintenant une sélection de photos de ma visite du 24/01 dernier :

Image
Canard mandarin (Aix galericulata)

Image
Conures soleils (Aratinga solstitialis)

Image
Manchots de Humboldt (Spheniscus humboldti), adulte et jeune

Image
Porcs-épics d'Inde (Hystrix indica)

Image
Anouchka, lionne blanche (Panthera leo)

Image
Makwalo, son père, dans une des loges de la maison des Lions (on peut voir Makalali à l'arrière-plan)

Image
Pumas (Puma concolor), dont l'individu au poil clair

Image
Paon bleu (Pavo cristatus) en gros plan

Image
Pintade commune (Numida meleagris)

Image
Cobe lechwe du Kafue (Kobus leche kafuensis)

Image
Âne sauvage de Somalie (Equus africanus somaliensis)

Image
Dromadaires (Camelus dromedarius), mère et petit

Image
Pélican blanc (Pelecanus onocrotalus)

Image
Canard pilet (Anas acuta)

Image
Nette demi-deuil (Netta peposaca)

Image
Sarcelle marbrée (Marmaronetta angustrirostris) et Pilet des Bahamas (Anas bahamensis) de mutation argentée

Image
Un anatidé que je n'ai pas su identifier...

Image
Grue couronnée grise (Balearica regulorum)

Image
Une Cigogne blanche (Ciconia ciconia) en gros plan

Image
Demoiselle de Numidie (Anthropoides virgo) en gros plan aussi

Image
Moustac (Cercopithecus cephus)

Image
Cercopithèques de Brazza (Cercopithecus neglectus)

Image
Capucin à poitrine jaune (Cebus apella xanthosternos)

Image
Cercopithèque diane (Cercopithecus diana)

Image
Maki vari noir et blanc (Varecia variegata)

Image
Magots (Macaca sylvanus) en pleine séance d'épouillage

Image
Couple de Kookaburras (Dacelo novaeguinae)

Image
Entelle d'Hanuman (Semnopithecus entellus)

Image
Rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis)

Image
Grue à cou blanc (Grus vipio), en gros plan

Image
Muntjac de Reeves (Muntiacus reevesi)

Image
Petit Panda roux (Ailurus fulgens)

Image
Lui, inutile de vous le présenter...

Image
Panthère des neiges (Uncia uncia)

Bonne soirée,

Alexis

Image
Pygargue de Steller (Haliaeetus pelagicus)
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Vendredi 15 Février 2013 22:29

La suite...

Image
Pygargue de Steller (Haliaeetus pelagicus)

Image
Chat pêcheur (Prionailurus viverrinus)

Image
Panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa), enfin la moins mauvaise des photos...

Image
Kangourou roux (Macropus rufus)

Image
Le petit dernier !

Alexis
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Arnaud » Samedi 16 Février 2013 9:38

Merci pour les photos. Je pense que c'est un canard à crinière.
Avatar de l’utilisateur
Arnaud
 
Messages: 2648
Enregistré le: Samedi 30 Juillet 2005 18:55
Localisation: Allier (03)

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Samedi 02 Mars 2013 18:07

Bonsoir,

après vous avoir présenté le compte-rendu de ma sortie du 24 janvier à Beauval, je vous propose celui de ma 2ème sortie de l'année dans ce parc, le 21 février.

La température était assez froide, autour de 1°C le matin et en fin d'après-midi, avec une brève montée à 4°C vers 14h.
Mais plus d'animaux étaient sortis qu'en janvier (notamment les singes, lémuriens et oiseaux), même les Carpes japonaises "koï" remontaient à la surface.
On était pendant les vacances de février, aussi y avait-il un nombre assez important de visiteurs (comparé à janvier, cela va de soi).

Après avoir passé le portique d'entrée vers 11h, j'ai dépassé l'étang des Flamants par la droite et j'ai pu voir des Lémurs cattas accompagnés de Varis noirs et blancs sur l'île.

Image

La rivière des canards était toujours aussi riche en palmipèdes, en plus des espèces vues en janvier, j'ai pu rencontrer 1 Oie empereur, au moins 1 couple de Canards siffleurs d'Eurasie, des Fuligules milouins Aythya ferina, au moins 1 Harle couronné, des Sarcelles cannelle Anas cyanoptera et des Sarcelles châtaigne A. castanea, et encore et toujours des anatidés que je n'ai pas su identifier (si quelqu'un saurait le faire ?).
L'Eider mâle était en pleine parade nuptiale, il émettait un roucoulement très étonnant !

Image
Eider à duvet en parade

Image
Canard carolin

Image
Couple de Canards siffleurs d'Eurasie

Image
Tadorne radjah

Image
Oie empereur

Image
Femelle Fuligule milouin

Image
Harle couronné

Image
Le canard-mystère...

L'enclos des Kamichis au bout de l'allée semblait inoccupé comme en janvier, mais peut-être que les oiseaux avaient choisi d'aller du côté des Flamants...

Je suis passé devant la volière des Conures soleils (toujours aussi resplendissants) et des Tinamous élégants, qui étaient enfin sortis.
Malgré leur nombre (une quinzaine), ils étaient très difficiles à photographier.

Image
Conure soleil

Image
Tinamou élégant

Derrière, le groupe de Sitatungas (une dizaine, dont un mâle reproducteur) était sorti, ce qui n'était pas le cas en janvier.

Image
Image

J'ai dépassé l'enclos et bassin des Manchots de Humboldt pour me diriger vers la section des Félins.

L'enclos qui accueillait encore 2 jeunes Jaguars voici un mois est désormais dédié aux Panthères de Perse Panthera pardus saxicolor. Le couple dispose désormais des 2 enclos contigus, qui peuvent sans doute être séparés en cas de besoin.
Ce sera peut-être bientôt le cas parce que j'ai vu un accouplement...

Image

J'ai jeté un regard distrait aux loges intérieures des primates en face ; je n'ai vu que des Moustacs et des Dianes, mais au moins peut-on prendre des photos sans être gêné par le grillage, d'autant que les visiteurs empruntent peu ce passage discret.

Image
Moustac

J'ai ensuite atteint les enclos pour Tigres, j'ai vu 1 très beau Tigre de Sumatra.
Du côté des (célèbres) Tigres blancs, je n'ai vu qu'un seul félin dans chaque enclos, mais l'on pouvait voir une caisse dans une des loges intérieures, où se trouveraient la mère et les petits... (à la date de mon passage, quasiment personne ne les aurait vus, même parmi les soigneurs) Seul une indication sur autocollant témoignait de leur présence...

Image
Image

Comme les enclos des Tigres, celui des Jaguars a été refait. Je ne suis personnellement pas un fana de ces décorations qui imitent (mal) le style maya ou indonésien.
J'ai vu 1 Jaguar noir et 1 tacheté, mais je ne me suis pas attardé devant eux.

Les enclos des Ours et des Pumas semblaient vides mais je ne suis pas allé jusqu'à la loge des Pumas, celles des Ours étaient cachées par une palissade de bois (absente lors de ma 1ère visite en 2010).
Chez les Pumas, un panneau indiquait que l'individu au poil clair est une femelle de 20 ans, un âge canonique pour cet animal.

Le couple de Lions "jaunes" était dans son enclos extérieur (lors de ma visite de janvier, c'était Anouchka qui était dehors), ils se faisaient plein de câlins ! Il me semble que c'est un jeune couple (à confirmer).

Image
Image

Je ne suis pas allé jusqu'à la maison des Lions et j'ai préféré redescendre et rejoindre la maison des Chimpanzés, Orang-outans et reptiles en passant par l'enclos des Magots.

Image

Dans la plaine des oiseaux, il y avait en plus des Cigognes, Bernaches et Grues de Numidie habituelles 1 couple de Grues de Paradis Grus paradisea et 1 couple de Marabouts d'Afrique Leptoptilos crumeniferus que je n'avais pas vu en janvier.
Peut-être étaient-ils simplement cachés, peut-être étaient-ils dans un bâtiment chauffé étant donné que ce sont des oiseaux tropicaux ou subtropicaux.

Image
Image
Image

Sur les îles à singes, les Varis noirs et blancs et les Atèles de Colombie faisaient de timides sorties, mais je n'ai pas pu bien les photographier et je me suis contenté de la photo d'un Atèle moins courageux, qui ne voulait pas de pique-nique et qui est resté dans son pavillon pour déjeuner.

Image

Sur l'ancienne plaine des Dromadaires et Watussis, les travaux d'Hercule ont commencé ! Ce qui était un pré à vaches va devenir une île pour Yangu et ses compagnons. La différence en un mois est saisissante.

Image
En janvier...

Image
... et un mois plus tard !

J'ai longé l'île à Chimpanzés (bien évidemment vide compte tenu de la saison) et j'ai longé un petit enclos qui accueillerait à la belle saison des Tortues grecques Testudo graeca et d'Hermann T. hermanni flanqué d'un petit kiosque vitré où vivraient des Tamarins bicolores Saguinus bicolor. Pour cause je ne vois vraiment pas l'utilité et l'intérêt de cette construction pour des singes d'autant qu'on doit les voir difficilement (je n'ai pas essayé).
Il est possible que les Tortues (d'espèces européennes) hibernent sur place, ce qui n'est pas le cas des Tortues striées ou à éperons Geochelone sulcata qui devaient être bien au chaud dans le vivarium !

Entrant dans la grande serre, c'est d'abord dans le vivarium que je suis entré. Un petit enclos vitré présentait des Tamarins-lions à tête dorée Leontopithecus chrysomelas, espèce menacée dans son milieu naturel mais bien sympathique. Malgré tout, le vitrage et le positionnement de l'installation en entrée de bâtiment dans une sorte de vestibule rendait l'observation assez malaisée (c'est aussi le cas des Ouistitis présentés à l'autre entrée, nous y reviendrons).

Image

Le vivarium était impressionnant, certaines espèces présentées étaient très peu banales, surtout chez les Lézards.
Cependant, certains terrariums très petits évoquaient un peu une animalerie et ne mettaient pas bien en valeur les espèces présentées, même si ce genre d'installation peut avoir une certaine utilité par exemple pour loger des bébés serpents ou lézards.
La condensation était très forte dans certains aquaterrariums.
A contrario, certains terrariums étaient très réussis comme celui qui est dédié à des Lézards des déserts d'Amérique du Nord et du Mexique.

Voici les espèces présentées :
- Anaconda jaune Eunectes notaeus x1, en cohabitation avec des poissons de types Cichlidés, non déterminés
- Boa de Cuba Epicrates angulifer x1
- Python royal Python regius, non vu
- Varan bleu ou de McRae Varanus macraei x2 : l'espèce n'a été découverte qu'en 2001 !!!
- Deux Varans, probablement des Varans verts V. prasinus

- Anaconda vert Eunectes murinus x2
- Python réticulé Python reticulatus (2 individus normaux et 1 albinos)
- Couleuvre asiatique à queue rayée Elaphe taeniura friesei x3
- Serpent-ratier vert à queue rouge Elaphe oxycephala x1
- Python vert des arbres Morelia viridis x2
- Gecko-léopard Eublepharis macularius
- Basilic brun Basiliscus vittatus, non vu
- Scinque à langue bleue Tiliqua scincoides x1
- Lézard-caïman Dracaena guianensis x1
- Lézard fouette-queue Uromastyx acanthinurus
- Héloderme perlé du Rio Fuerte Heloderma horridum exasperatum non vu, en cohabitation avec Lézard bleu à queue épineuse du désert Sceloporus serrifer cyanogenys x4
- Iguane commun Iguana iguana x2, Basilic vert Basiliscus plumifrons x1 en cohabitation avec Tortue-boîte commune Terrapene carolina major non vue
- Python molure albinos Python molurus, non vu
- Serpent-roi de Ruthven Lampropeltis ruthveni x1
- Boa arboricole d'Amazonie Corallus hortulanus x1
- Boa arc-en-ciel Epicrates cenchria x3
- Boa de Madagascar Boa madagascariensis en cohabitation avec Boa de Duméril B. dumerili (2 ou 3 de chaque espèce)
- Boa des arbres de Madagascar ou Sanzinie Sanzinia madagascariensis x1

L'installation la plus impressionnante est bien entendu celle des Alligators du Mississippi Alligator mississippiensis : 3 individus (au moins) habitent un très grand aquaterrarium avec vision subaquatique, les mouvements de ces reptiles géants sont très impressionnants.
A noter que les Alligators cohabitent avec une grande quantité de poissons parmi lesquels des Pacous, des Cichlidés, des Lépisostées, des Arowanas et même une Raie d'eau douce (probablement Potamotrygon motoro). Y a t-il des échanges entre les poissons de ce plan d'eau et ceux du bassin aux Lamantins (on trouve à peu près les mêmes espèces), n'y a t-il pas quelquefois des soucis de cohabitation entre ces différentes espèces (un Alligator n'est pas un Lamantin...) ?

Un enclos couvert de paille, également visible depuis l'entrée, accueille de nombreuses tortues terrestres ; j'ai compté 11 Tortues striées ou rayonnées de Madagascar Astrochelys radiata, 2 Tortues à éperons (celles qui occupent l'enclos extérieur en été ?) et même 2 Tortues géantes d'Aldabra ou des Seychelles Aldabrachelys gigantea de taille encore petite, sûrement de jeunes individus. Savez-vous si cette espèce s'est reproduite à Beauval ou bien dans d'autres parcs français (je connais bien celles du Jardin des Plantes, mais je n'y ai jamais entendu parler de reproduction...) ?

A la sortie du vivarium, devant l'enclos intérieur des Chimpanzés, l'on peut voit un imposant Varan d'eau malais Varanus salvator dans un aquaterrarium avec cascade en lieu et place des Caïmans qui étaient présentés en 2010.

Je vous propose une série de photos du Vivarium :

Image
Varan de McRae

Image
Varan indéterminé, sans doute Varan vert

Image
Lézard-caïman

Image
Lézard bleu à queue épineuse du désert (une espèce américaine)

Image
Basilic vert

Image
Image
Alligators du Mississippi

Image
Tortue à éperons

Image
Varan d'eau malais

Et puis comme on est l'année du serpent, je vais vous présenter quelques photos d'ophidiens :

Image
Python réticulé

Image
Couleuvre asiatique à queue rayée

Image
Python vert des arbres

Image
Boa de Duméril

Je vais maintenant passer à la seconde partie de la serre, celle des Primates, et au reste de ma visite, mais ceci, ce sera dans quelques jours...

Alexis
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar desiré » Samedi 02 Mars 2013 19:07

Salut, merci pour les photos :wink:
Pour les varans vert il s'agit de Varanus prasinus, Varan émeraude!
Image
desiré
 
Messages: 43
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2011 10:10
Localisation: gironde

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Dimanche 03 Mars 2013 21:08

Visite du 21 février 2013 à Beauval, suite et fin :

Une fois que j'ai laissé le Vivarium derrière moi, je suis allé voir les différentes espèces de primates logées dans la même serre.
La collection de Ouistitis et Tamarins est vraiment impressionnante, même si les installations sont de qualité inégale.

Je suis d'abord allé dans le petit vestibule avec deux enclos vitrés, un pour des Tamarins à mains rousses Saguinus midas et l'autre pour des Ouistitis à toupet blanc Callithrix jacchus. Bien qu'il s'agisse d'animaux communs et non-menacés dans leur milieu naturel (et sans doute peu exigeants), je trouve que ces espèces sont présentées dans des installations peu adaptées, de petite taille et avec un effet de reflet très désagréable.
J'ai dû faire preuve de pas mal de patience pour photographier ces primates dans des conditions correctes.

Image
Image

Surprise : l'enclos des Ouistitis présentait aussi un Tatou à trois bandes du Sud Tolypeutes matacus, apparemment seul (et non signalé par un panneau d'information).

Image

D'un naturel plutôt farceur, les Ouistitis s'amusaient à inspecter l'intérieur du tonneau qui servait d'abri au Tatou ! Pas sûr qu'il apprécie la blague mais je n'en sais rien en fait...
Les Ouistitis prenaient leur repas : en plus des morceaux de fruits et de légumes, ils avaient aussi droit à quelques produits animaux, parmi lesquels des vers de farine.

J'ai continué vers les grandes installations des singes anthropoïdes, la première étant celle des Chimpanzés Pan troglodytes, de toutes tailles et de tous âges. L'observation de ces primates était très intéressante et amusante.
J'ai pu remarquer que leur comportement était parfois très agité, avec bruits, projections d'objets (y compris déjections), beaucoup plus nerveux que celui des Gorilles par exemple (contrairement aux idées reçues popularisées par le cinéma, la culture populaire...) !!!

Image
Image
Image

Je n'ai pas passé beaucoup de temps devant les Orangs-outans de Bornéo Pongo pygmaeus, moins actifs au moment de mon passage.
Un Gibbon indiqué comme lar Hylobates lar (mais peut-être un hybride, à ce que j'ai lu sur un forum, à confirmer...), était plutôt curieux, il passait pas mal de temps devant la vitre.

Image
Gibbon lar (ou hybride ???)

Je suis ensuite arrivé devant le couloir des Tamarins, que je trouve très réussi. La hauteur des enclos intérieurs permet aux singes de se soustraire du regard des visiteurs (et même de les espionner par-dessus !).

Les 6 enclos intérieurs (qui communiquent tous avec des enclos extérieurs vitrés) présentaient les espèces suivantes :
- Saki à face blanche Pithecia pithecia en cohabitation avec Tamarin de Goeldi Callimico goeldii et Grand Tatou velu Chaetophractus villosus ; j'ai vu les 2 espèces de singes mais pas les Grands Tatous velus ;
- Ouistiti argenté Mico argentatus ;
- Tamarin pinché Saguinus oedipus ;
- Tamarin-lion doré Leontopithecus rosalia ;
- Tamarin-empereur barbu Saguinus imperator subgrisescens ;
- Saki à face blanche en cohabitation avec Ouistiti pygmée Cebuella pygmaea et Tatou à trois bandes du Sud.

Tous les primates présentés vivaient en groupes nombreux. Ces animaux étaient cabotins, curieux et très peu farouches.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Géant et nain...

Mais la plus insolite de mes observations était sans doute celle du tatou ("un rat qui ressemble à une tortue", parole d'un jeune visiteur), que je suis arrivé à photographier malgré la rapidité et la vivacité de la bestiole (à laquelle je ne m'attendais pas du tout, je croyais que c'était plutôt un animal lent) :

Image

Il y a mieux encore :

Image

Savez-vous si cette espèce s'est déjà reproduite en France ???
C'est en tout cas peut-être la raison pour laquelle un des tatous (le mâle ?) avait été "déménagé" dans l'enclos des Ouistitis.

Une pause-déjeuner au "Tropical", puis je suis revenu autour du bâtiment des Primates en début d'après-midi, avec au passage un petit arrêt devant les loges des Macaques ouandérous, qui avaient choisi de rester bien au chaud...

Image

A la faveur du soleil, certains primates (Ouistitis pygmées, Tamarins de Goeldi et Sakis) étaient sortis dans leurs enclos extérieurs :

Image
Image
Image

J'ai traversé la passerelle pour rester un peu dans la zone asiatique, passant devant les enclos des Langurs de Java (1 individu vu de loin, à la sortie de sa loge) et des Panthères longibandes (les 2 individus présents, toujours aussi furtifs).
Le couple de Kookaburras s'alimentait, ils mangeaient des vers de farine (en janvier, leur repas se composait de poussins d'un jour, pas très ragoûtant mais c'est leur nourriture).

Image

J'ai passé un quart d'heure devant l'enclos des Langurs indiens, un individu était sorti, les autres restaient dans leurs loges.
Ces animaux, authentiques herbivores, ne sont pas très imposants mais ils paraissent immenses au saut, dommage que je n'ai pas pu les photographier en action !

Image
Image
Image

Les Muntjacs de Chine et les Grues à cou blanc étaient présents dans leur enclos, seul un troupeau d'Oies à tête barrée était visible dans la grande plaine asiatique (je ne suis pas allé l'explorer en détail, et je ne suis pas allé jusqu'au bâtiment des Rhinos et Tapirs).

J'ai aussi jeté un coup d'oeil aux deux Petits Pandas roux dans la zone chinoise (je ne suis pas allé voir leurs grands cousins que j'ai longuement admiré en janvier, ni d'ailleurs les autres espèces chinoises : Pygargue, Panthère des neiges...), ainsi qu'au Chat pêcheur (je n'ai vu qu'un seul individu, dans sa loge intérieure), avant de rebrousser chemin car il était déjà 16 heures...

Image
Image

Avant de reprendre la passerelle de la conservation, j'ai vu que l'enclos des Kangourous roux était séparé en deux, car le couple d'Oies céréopses attend une couvée... Comme quoi l'agencement de cet enclos étroit et très long (que je trouve assez mal adapté pour une grande espèce comme le Kangourou roux) peut avoir du bon !

Image
Bientôt des petits...

Image
Pendant que Monsieur (?) monte la garde.

J'ai fait un bref passage dans le bâtiment des Gorilles, je me suis limité au groupe reproducteur dans le premier enclos, qui cohabitait avec 5 ou 6 Patas.
Le petit mâle né le 21 janvier a reçu un nom : il s'appelle désormais Kivu.

Image
Image
Image

Je ne suis pas allé voir la seconde partie de la serre avec les Lamantins et les petits animaux tropicaux, mais j'ai vu une dizaine d'oiseaux de type Etourneau sous la toiture au-dessus des Gorilles. Il s'agit peut-être des Stournes bronzés Aplonis panayensis qui sont indiqués sur des panneaux d'information.

Deux Colobes guérézas étaient visibles dans l'enclos extérieur.

En rentrant, j'ai pu voir plusieurs Carpes koïs dans les plans d'eau bordant le sentier, ainsi que des travaux pour une curieuse passerelle au-dessus des enclos pour petits carnivores (Loutres, Ratons laveurs...) qui avaient toujours l'air inoccupés (bien que le bassin à Loutres était rempli d'eau et propre).
Je ne sais pas vraiment ce que cette passerelle pourra apporter par rapport à ce qui existait auparavant, et si elle ne pose pas des problèmes en termes de sécurité des visiteurs et de tranquillité des animaux.
J'espère que cet aménagement fera l'objet d'une mise en valeur intéressante.

Image

Image
Passerelle en travaux (vu depuis l'enclos des Ratons laveurs).

J'ai voulu aller jusqu'à la nursery et à ses abords, j'ai même rencontré un jeune passionné ravi d'avoir rencontré plein d'aigles, de vautours et de hiboux, mais l'heure m'a contraint à me contenter des perroquets dans les volières en direction de la sortie. Ceux-ci étaient pour la plupart sortis.

La plupart des perroquets présentés appartiennent à des espèces peu banales, et s'arrêter les observer pendant les 15 à 20 dernières minutes de ma visite valait vraiment le coup.

Dans la première rangée en partant des Conures soleils, une des volières présentait des jeunes Amazones (d'espèce[s] indéterminée[s], l'un de vous parviendra peut-être à les identifier).

Plus loin, des Kéas et des Cacatoès microglosses (Microglosses noirs) cohabitaient dans une grande volière (semble t-il avec des Oedicnèmes bridés, que je n'ai pas vus). Même si les deux espèces de perroquets ne vivent pas sur les mêmes îles, cet ensemble océanien m'a paru très intéressant, avec des espèces hautement dignes d'intérêt (et peu communes en parc zoologique).

Image
Papegeaï maillé

Image
Couple d'Aras macavouannes

Image
Cacatoès de Leadbeater

Image
Jeune Amazone (espèce indéterminée)

Image
Kéa

Image
Microglosse noir

Voilà, il était 17 heures et ma visite tirait à sa fin.
A bientôt, pour un autre compte-rendu !

Alexis
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar hipponain45 » Lundi 04 Mars 2013 16:49

Le gibbon est un hybride de gibbon lar et de gibbon à bonnet il me semble .
Savez-vous si cette espèce s'est déjà reproduite en France ???

Asson , au moins une fois .
hipponain45
 
Messages: 916
Enregistré le: Dimanche 18 Novembre 2007 15:13
Localisation: Eure et Loir (28)

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Samedi 16 Mars 2013 17:53

Je vous présente mon 3ème compte-rendu de Beauval pour cette année 2013.

J'y suis allé entre 11 et 17 heures, il faisait entre 2,5 et 6°C avec un temps de giboulées typiques de mars et même quelques flocons de neige (qui n'ont pas tenu), aussi de belles éclaircies.
Il y avait pas mal de visiteurs, au moins autant qu'en février malgré le temps mitigé et le fait qu'on soit en semaine.
Et les animaux ? Beaucoup étaient sortis mais restaient prompts à se réfugier quand la température se refroidissait.

Le plan d'eau proche de l'entrée est toujours aussi riche en palmipèdes, j'ai vu (en plus de tous ceux que j'ai pu croiser en février) au moins 2 couples de Canards siffleurs d'Eurasie, 3 Nettes rousses (mâles) et 2 Oies empereurs.
Le printemps était déjà là chez les canards : courses et poursuites dans tous les sens !
Le grand groupe mixte de Flamants rouges de Cuba Phoenicopterus ruber et du Chili P. chilensis restait sur l'île centrale. Savez-vous si l'espèce niche à Beauval (toutes les conditions semblent réunies) ?

Image
Tadornes de Belon et radjah au repos

Image
Canard mandarin mâle

Image
Fuligule morillon mâle

Image
Encore un canard inconnu !

Image
Celui-là, au moins, tout le monde le connaît !

Image
En galante compagnie...

Image
Colonie mixte de Flamants, avec semble t-il une majorité de Cuba

Je suis passé devant la première rangée de volières après l'entrée. Je voulais voir les Irrisors moqueurs (je n'ai jamais vu cette espèce), mais ceux-ci étaient invisibles et sans doute rentrés, de même que les Etourneaux de Bali et Perdrix roulrouls (sans doute trop frileux).
Par contre, la plupart des perroquets, principalement Amazones, était sortie. Les espèces présentées sont très intéressantes, beaucoup sont rares en zoo voire dans la nature.

Image
Amazone à joues bleues Amazona brasiliensis

Image
Caïque à tête noire Pionites melanocephala

Image
Amazone festive Amazona festiva

Image
Amazone vineuse A. vinacea

Je suis aussi allé voir les deux volières sur le coteau, attenantes à la serre des oiseaux (toujours fermée pour travaux), qui accueillent plusieurs espèces, principalement des psittacidés. Je ne suis pas allé au-delà, vers les volières plus hautes.

La première présente au moins 4 Aras de Lafresnaye et autant de Guiras cantaras.
Un panneau évoquait aussi la présence de Hoccos de Daubenton, mais je ne les ai pas vus.
C'est la première fois que j'observais aussi bien cette espèce d'Ara ainsi que les Guiras.
Parmi les Aras, deux étaient peu farouches mais d'aspect assez déplumé comparés aux autres (des jeunes ?).

Image

Les Guiras (oiseau apparenté aux Coucous) étaient très bizarres, avec même un faux air de vautour par moments !
Au moins 1 couple semblait affairé à construire un nid ; savez-vous si cette espèce a niché à Beauval ?

Image
Image
Image

La seconde volière présente 3 espèces océaniennes, qui semblent cohabiter sans heurt : au moins 1 mâle et 3 femelles de Grands Eclectus Eclectus roratus, 2 Kéas Nestor notabilis et au moins 3 Kookaburras à ailes bleues Dacelo leachii très criards. Le Kéa et cette dernière espèce sont très intéressantes mais ont la réputation d'être agressives. Compte tenu des habitudes de vie des Martins-chasseurs, s'agit-il d'une famille avec 1 (ou plusieurs ?) jeunes ?

Image
Image
Image
Image

Je suis alors redescendu vers l'entrée devant les îles à primates. Les Lémurs varis noirs et blancs et Lémurs cattas de la première île n'étaient pas visibles, sans doute rentrés dans leur loge de nuit.

Inversement, les Colobes guérézas Colobus guereza étaient sortis, le groupe comptait une dizaine d'individus dont 2 bébés au pelage très blanc. Le comportement de ces animaux était intéressant à voir : plutôt placides d'ordinaire, ils pouvaient par moments être très actifs.

Image
Image

Sur la dernière île, j'ai vu 2 Lémurs varis roux Varecia rubra dont 1 brièvement posé sur une souche et l'autre vu à travers la vitre de son abri.

Image

Non loin, un petit enclos accueille un des couples de Grues à cou blanc du zoo. Bien qu'il soit de taille restreinte et proche de l'entrée, cet enclos ne me paraît pas si mal car il est assez végétalisé et à l'écart des axes les plus passants.

Image

Et puisque l'Argentine et le Loir-et-Cher (quel rapport entre les deux ? Ben François Ier !) étaient d'actualité ce jour-ci, j'ai continué vers la pampa. La réalisation d'un 2ème enclos me paraît intéressante, ne serait-ce que pour gérer les incompatibilités éventuelles entre individus voire espèces.
Les Tapirs du Brésil Tapirus terrestris indiqués n'étaient pas visibles (sans doute rentrés au moment de mon passage), par contre le premier enclos regroupait plusieurs Capybaras Hydrochoerus hydrochaeris, de nombreux Maras de Patagonie Dolichotis patagonum et aussi un couple de Nandous américains Rhea americana dont un individu blanc que j'avais déjà vu en 2010.
Chez eux aussi c'était la saison des amours, avec une curieuse parade (?) chez les Nandous. L'espèce s'est-elle déjà reproduite à Beauval ?
Les Maras se poursuivaient à qui mieux mieux, et il m'a semblé avoir vu des préparatifs d'accouplement chez cette espèce. Il y avait au moins 2 jeunes dans le groupe.

Image
Image
Image
Image
Image

Dans le deuxième enclos (celui avec le plan d'eau), il n'y avait que des anatidés au moment de mon passage : des Canards siffleurs du Chili Anas sibilatrix, des Dendrocygnes fauves Dendrocygna bicolor sans oublier les omniprésents Colverts.
Un Siffleur du Chili était isolé des autres derrière un grillage fin : est-ce un isolement volontaire (il y avait une mangeoire à proximité).
De la neige tombait en petite quantité (elle n'est pas restée).

Image
Image

Pour la troisième fois de l'année, je n'ai pas vu les Kamichis à collier en passant devant leur enclos (mais je n'ai pas non plus passé beaucoup de temps devant eux).

Je suis alors arrivé devant la volière aux Conures soleils et Tinamous, bien visibles et actifs.

Image
Image

Derrière, les Manchots de Humboldt de tous âges étaient actifs comme à l'accoutumée.
Certains se bécotaient, d'autres veillaient à l'entrée de leur nid, la plupart se toilettaient ou nageaient.

Image
Image
Image
Image

L'étape suivante de ma visite m'amènera jusqu'à la serre des Gorilles, je réserve les photos pour un prochain message dans quelques jours...

Bon week-end !

Alexis
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar Alexis » Vendredi 22 Mars 2013 20:25

Après avoir passé le bassin des Manchots de Humboldt, j'ai longé la plaine aux Cigognes et aux Grues, sous une neige faible et intermittente. Une partie de l'enclos était clôturée et réservée au couple de Marabouts d'Afrique qui construisait un nid. J'aimerais bien que l'espèce arrive à nicher à Beauval. Savez-vous si le zooparc (voire n'importe quel parc zoologique français est arrivé à reproduire cette espèce ? Un rapport que j'avais lu il y a quelques années montrait que plusieurs zoos étrangers y réussissaient, ce qui n'était pas le cas en France où cet oiseau dispose souvent d'enclos impropres à la nidification (à commencer par les "plaines africaines" où 1 ou 2 oiseaux éjointés cohabitent plus ou moins difficilement avec des Zèbres, Autruches, etc...).
Détail amusant : au moins 1 Cigogne était apte au vol. Je ne sais pas si c'est le cas de toutes celles du zooparc, mais la pose de plusieurs plate-formes à travers le zoo serait sans doute intéressante pour sensibiliser les visiteurs à la protection de l'espèce, d'autant que Beauval se trouve près de grandes zones humides (Sologne, Brenne, Val de Loire) d'importance internationale pour la migration des oiseaux.
Sinon, j'ai toujours vu les espèces principales de cet enclos : Bernaches à cou roux et de Hawaii, Canards à crinière, Grues couronnée grise (1 individu), de Paradis (1 couple) et de Numidie (nombreuses), etc...

Image
Image
Image
Image
Image

Je n'ai pas fait très attention aux volières à singes (drôle d'expression, qui a déjà vu un singe volant ?), j'ai aperçu le groupe de Capucins à poitrine jaune, pas très décidé à rester sous la neige...
Idem pour les quatre îles plus loin : j'ai bien entrevu quelques Varis noirs et blancs, mais je ne me suis pas attardé devant eux.
Seuls les Magots, habitués au froid des montagnes marocaines et algériennes, étaient plus tolérants.

Image

Comme à l'accoutumée depuis janvier dernier, les 3 enclos à petits carnivores étaient vides avec le projet de passerelle en arrière-plan (je n'ai pas pris de photo).

Je suis passé devant le "Tropical" pour entrer dans la grande serre aux Gorilles. Le premier enclos intérieur est toujours aussi animé, avec les Patas, les Guérézas et bien sûr la troupe de Gorilles dont le petit Kivu...

Image

Image
Les Patas ont un aspect hiératique...

Image
... qui peut tourner au comique !

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Et le petit dernier...

A côté, la vision de Yangu tout seul m'a fait espérer que la nouvelle île sera finie rapidement...
Un soigneur m'a dit que ce serait fait pour la fin du printemps, et que Yangu sera accompagné par 2 autres mâles en provenance d'Angleterre. Le groupe sera peut-être accompagné par une autre espèce de primate mais rien n'est pour le moment décidé...

Image
Vivement la nouvelle île...

Dans les deux petits vivariums voisins, j'ai revu le Boa constrictor mais pas les Tégus noirs et blancs malgré l'abondance d'écailles et de mues qu'ils avaient laissée sur leur sol...

Image
Image

Le bassin à côté des enclos intérieurs pour Gorilles accueillait, outre les grandes Raies d'eau douce Potamotrygon motoro, des Calonettes à collier Calonetta leucophrys et aussi plusieurs Canards amazonettes Amazonetta brasiliensis en liberté. Le bassin était aussi peuplé de Cichlidés que je n'ai su déterminer (si quelqu'un peut les identifier...).
En semi-liberté, l'on peut aussi voir (de loin) des Stournes bronzés Aplonis panayensis qui aiment se poser sur les poutrelles par-dessus l'installation des Gorilles. Un soigneur m'a expliqué que les Iguanes verts et le Touraco vert (il n'y en a qu'un seul) sont bien présents mais très difficiles à voir. Je ne les ai en tout cas pas trouvés.
Il y avait aussi un Rougegorge dans la végétation tropicale de la serre (comment est-il rentré ?).

Image

Image
Calonette (=Sarcelle) à collier

Image
Canard amazonette

Image
Cichlidés non identifiés...

Image
Un "passager clandestin" !

J'ai emprunté la passerelle pour rejoindre les aquariums et vivariums du fond de la serre.
Les Piranhas rouges étaient toujours aussi impressionnants et peu engageants. J'ai récemment appris que ces poissons sont originaires d'un aquarium ("Aliotis") proche de Romorantin, qui a fermé ses portes au milieu des années 2000.
Dans les trois terrariums à Amphibiens, je n'ai toujours pas vu les Rainettes kunawalus, mais les deux autres espèces (Rainette jaguar et Dendrobate de Bassler) sont présentes en groupes très nombreux.
Je suis arrivé à prendre de belles photos de Rainettes jaguars, mais l'autre espèce, plus petite, est très difficile à photographier correctement, sans flou. Je vous montre la moins mauvaise de mes photos.

Image
Image
Image

Image
Piranha rouge

Image

Image
Rainette jaguar

Image
Dendrobate de Bassler

Dans les enclos suivants, j'ai vu 3 Tortues charbonnières plus ou moins actives (mais qui se tenaient dans les recoins au fond de leur installation), et un groupe de quelques Agoutis d'Azara dont des petits.

Image
Enclos des Tortues charbonnières

Image

Image
Enclos des Agoutis d'Azara

Je suis alors redescendu vers le grand bassin-aquarium des Lamantins de Floride, eux aussi accompagnés de centaines de poissons de toutes espèces (Tétras, Plécos, Pacous, Arapaïmas, Lépisostées, Silures et surtout Cichlidés...) Il y avait aussi (au moins) une grosse tortue d'eau douce, est-ce que quelqu'un connaîtrait son nom ?

Image
Image

Image
Tortue d'eau douce, espèce indéterminée

Image
Lamantin de Floride Trichechus manatus

Image
Silures à queue rouge Phractocephalus hemiliopterus

Image
Pacous noirs ou Piranhas herbivores Colossoma macropomum

Image
Tetra Semaprochilodus theraponura

Comme il était 14h30, j'ai quitté la serre pour aller manger au "Tropical" (comme d'hab...).

Je me suis ensuite dirigé vers la partie australienne du zoo, et j'ai eu la surprise de voir les Gorilles sur leur île extérieure, en compagnie des Patas et Colobes (qui eux y avaient même accès au coeur de l'hiver).
Mais une ou deux minutes après mon arrivée, il a commencé à tomber des flocons de neige (pas pendant longtemps) et les Gorilles n'ont mis que quelques secondes à rentrer dans leur installation intérieure.
Les Patas et Colobes, plus aguerris, restaient dehors sans paraître perturbés !

Image
Image

J'ai ensuite passé la "passerelle de la Conservation" et... la suite du compte-rendu est prévue dans quelques jours.

Bonne soirée !

Alexis

Image
La critique est facile, l'art est difficile

Découvrez mon nouveau blog nature et environnement : http://ecoloptimiste.over-blog.com/#
Alexis
 
Messages: 958
Enregistré le: Samedi 06 Août 2005 21:24
Localisation: Loiret

Re: Zooparc de Beauval - 2013

Messagepar tibo » Vendredi 29 Mars 2013 21:06

Les tortues d'eau qui cohabitent avec des lamentins sont des tortues de l'Amazone (Podocnemis expansa) ;)
tibo
 
Messages: 310
Enregistré le: Mercredi 09 Avril 2008 17:15

Précédente

Retourner vers Comptes-rendus de visites

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement