Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Postez-ici vos comptes-rendus de visites dans les espaces zoologiques français et étrangers...

Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar raphaël » Jeudi 18 Août 2022 11:16

Nouvelle étape de mon circuit, le

Zoo de Munich

Situé en périphérie de la grande agglomération bavaroise, le Tierpark Hellabrunn Munich (son nom complet) est un des plus vieux et réputés zoos allemands.

Ouvert en 1911 par la Société Zoologique de Munich, l’établissement a été l’un des pionniers à inaugurer le concept de “géozoo” organisé par zones géographiques, dès les années 20 sous l’inspiration de Karl Hagenbeck, puis à partir des années 60. Le zoo est régulièrement rénové et amélioré au gré des années.
Plan du parc :
https://www.hellabrunn.de/fileadmin/pdf ... abrunn.pdf

La visite commence par un petit plan d’eau à flamants, mais à ma connaissance cette information est déjà obsolète, je crois bien que les flamants ont déménagé pour se voir construire à terme une grande volière.

Image

Malheureusement à nouveau, les restrictions liées à la pandémie m’empêchent d’accéder à tous les espaces intérieurs de la première zone à côté de l’entrée, à savoir l’aquarium, le pavillon tropical, la maison des singes et une zone pédagogique que j’aurais bien aimé voir, le Species Conservation Centre. Je me suis contenté de visionner les espaces extérieurs, qui serpentent et se faufilent entre les pavillons.

Image

Les chimpanzés et gorilles vivent dans deux enclos extérieurs classiques, séparés du visiteur par de hautes vitres. J’y apprécie le contenu pédagogique de cette zone, rénovée en 2015.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La zone des singes est un lieu d’installations extérieures aux âges et styles très variés, que l’on longe et d’où on peut également voir certaines loges intérieures.

Image

Image

Pavillon des singes, fermé à la visite :

Image

Vieille volière à mangabeys :

Image

Volière à drills :

Image

L’installation des orangs-outans a été rénovée en 2005 pour donner une haute volière extérieure :

Image

Image

Image

Image

Deux îles tout en longueur et agrémentées de nombreux agrets dans un style de bambou accueillent des atèles et de magnifiques gibbons molochs, espèce que je vois pour la première fois :

Image

Image

Image

Les lémuriens (makis cattas et varis roux) bénéficient de jolies îles extérieures :

Image

Image

Un petit enclos abrite des wallabies agiles. Il n’est pas spécialement marquant mais introduit à la grande spécialité de Munich : des espaces animaliers simplement séparés du visiteur par une douve remplie d’eau :

Image

Face aux primates, le pavillon des éléphants a été rénové en 2016 grâce au déménagement des girafes. Désormais, autour du bâtiment central, on peut longer l’enclos de l’impressionnant mâle avant de découvrir le parc des femelles, où un éléphanteau faisait l’animation. Le temps de faire tout le contour, le chemin est intelligemment aménagé et riche en supports pédagogiques :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

A côté des éléphants, le pavillon tropical était fermé.

Il est bordé par un célèbre enclos du Zoo de Munich, que j’avais vu il y a bien longtemps sur Internet à mes débuts de passionné de zoos : l’enclos des lions, qui est simplement un petit bout de savane joli mais de superficie très réduite, et séparé du public par un très large bassin.

Comme nous le verrons plus tard, cet enclos n’est en 2022 plus d’actualité : les lions ont déménagé dans un nouvel enclos à l’autre bout du zoo. Je ne sais pas à qui sera consacré cet espace, mais il n’est pas vilain et il y a du choix.

Image

De petits enclos jouxtent celui des lions. Ils abritent des petits félins (chat manul, chat pêcheur) et des rapaces nocturnes.

Image

Image

Les pandas roux profitent d’un agencement original : deux petits enclos forestiers, circulaires et assez similaires, sont reliés par un pont fait de troncs au dessus d’une mare, que le public surplombe sur un petit pont chinois. J’imagine que cela permet de séparer si besoin les individus.

Image

Image

Image

Un point de restauration se trouve aussi dans cette zone, où vivent les tortues géantes. Leur maison était fermée, mais leur espace extérieur était visible :

Image

Image

Les magnifiques gazelles damas vivent dans un très vaste enclos herbeux séparé du public par un joli bras d’eau naturel :

Image

Image

Image

Les potamochères ont un parc d’une qualité bien supérieure à la moyenne :

Image

Les nyalas vivent à proximité dans une installation similaire :

Image

Je prends un autre chemin pour découvrir une partie plus américaine.

Un enclos densément végétalisé est annoncé comme temporairement vide, pour des loups à crinière : Image

Image

Une vaste plaine voit cohabiter nandous, capybaras, maras et vigognes. Toutes ces espèces ne se croisent pas dans la nature, mais la superficie du lieu, ses abords végétalisés et aquatiques rendent le tout très réussi :

Image

Image

Image

Image

Image

En face, un enclos forestier vide était en cours de rénovation pour y accueillir des loups gris.

Image

Image

Une plaine abrite des bisons américains de forêt :

Image

Une autre abrite des aurochs reconstitués et des tarpans :

Image

Des chevaux de Przewalski vivent à proximité :

Image

Un tunnel nous permet d’entrer dans la grande volière, créée en 1980. Culminant à 18 mètres de haut, annoncée sur une superficie de 5000 m², cette installation voit cohabiter des oiseaux de diverses origines : ibis rouges, dendrocygnes et autres anatidés, ibis chauves, aras araraunas.

J’y apprécie là aussi l’ambiance très naturelle, avec ce chemin pavé rejoint par l’eau, et la végétation.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Je reviens sur mes pas pour avancer dans le zoo, vers une zone forestière avec des enclos grillagés, moins récents. Un enclos entièrement couvert accueille des ratons laveurs, tandis que les enclos voisins abritent des chacals dorés, espèce peu courante en parc zoologique.

Image

Image

Image

A leurs côtés, deux enclos de plus grande superficie sont les lieux de vie des gloutons.

Image

Image

Discrète, la petite installation des manchots de Humboldt se trouve accolée aux installations des carnivores :

Image

Image

Nous pouvons passer sous un auvent pour voir les loges intérieures des tigres et des lynx :

Image

L’enclos extérieur des lynx est une volière toute en longueur densément végétalisée :

Image

Les tigres ont droit à un parc forestier bordé par un bras d’eau :

Image

Avec les tigres, nous arrivons dans la partie asiatique du zoo. Face aux félins, on trouve un groupe de bantengs dans un vaste enclos :

Image

Image

Image

Les rhinocéros indiens ont deux installations très standards, au sol couvert d’écorces. Leur bâtiment fait office de petite maison tropicale où vivent des paresseux, mais elle était fermée.

Image

Image

Image

Image

Les sangliers des Visayas vivent aussi autour de la maison des rhinocéros.

Image

Image

On trouve ici une zone d’aire de jeux et un café :

Image

Image

La zone asiatique voit se succéder plusieurs grands enclos à herbivores, dont celui où cohabitent nilgauts, cervicapres et cerfs axis :

Image

Image

Pré des yacks :

Image

Enclos des takins :

Image

Image

Enclos des kiangs :

Image

Tout cela débouche sur l’extrémité du zoo, à l’opposé de l’entrée. Cette zone, récemment construite (en 2018 et 2019) est dédiée à la nature locale : grand restaurant bio, ferme pédagogique (le terme de miniferme ne convient même plus), ruches, petits terrariums extérieurs à herpétofaune locale, aire de jeux... L’endroit est très complet et les familles avec jeunes enfants doivent y passer des heures.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Une salle est même lieu de reproduction pour poissons et amphibiens locaux :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le chemin contourne un moulin pour revenir vers l’entrée, en entrant dans la zone polaire.

Image
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7185
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar raphaël » Jeudi 18 Août 2022 11:35

Historiquement présente à Munich, la faune des terres froides bénéficie d’installations régulièrement rénovées, dont la dernière phase avait lieu en 2017.

Les ours polaires ont deux enclos : l’un, extension récente, est une plaine herbeuse assez naturelle. L’autre, un enclos bétonné bien plus classique.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Face aux ours, un petit cabanon permet d’entrer dans une série d’enclos immersifs.

Premièrement, un ponton nous fait longer le parc des renards polaires à droite et celui des lièvres variables à gauche. Je pense n’avoir jamais vu auparavant de lièvres variables en zoo, et l’effet est très réussi : on dirait que proie et prédateur sont dans le même espace.

Image

Image

Image

Image

Image

A la sortie, une volière immersive à harfangs est moins spacieuse :

Image

Image

Image

Une étrange façade blockhaus inclut un point de restauration, ainsi que l’installation réfrigérée des manchots royaux :

Image

Image

Image

Image

Enfin, un bassin accueille des otaries à fourrure.

Image

Image

La zone polaire est un étrange mélange de tout neuf et d’ancien, mais reste très embellie par une jolie pédagogie :

Image

Image

Image

Étonnamment, face aux otaries se tient la “savane africaine” de Munich, une prairie représentative du zoo où vivent zèbres, koudous et autruches :

Image

Image

A proximité se trouve la traditionnelle fosse aux babouins, plus vaste et moins laide ici qu’ailleurs :

Image

Image

Une prairie de plus petite taille abrite des lamas :

Image

Nous revoici au carrefour des bantengs et tigres. En prenant un nouveau chemin, je continue de découvrir des installations à herbivores, comme la très vaste plaine des élans, où un petit venait de naître :

Image

Image

Image

En face, les bouquetins des Alpes profitent d’une installation différente, plus rocheuse :

Image

Image

C’est ici que se trouve le nouvel enclos des lions, alors en construction à la place d’enclos à ours bruns :

Image

Image

Image

Un plan d’eau accueille pélicans et cormorans :

Image

Les chamois ont un immense parc, qu’ils partagent a priori avec des marmottes :

Image

Image

Un autre très grand enclos accueille des daims de Mésopotamie :

Image

Image

Au détour d’un chemin, une petite installation abrite des rats et des souris, et elle est très populaire :

Image

Une autre petite ferme se tient à cette extrémité du zoo, à l’opposé de la grande installation récente : Image

Nous arrivons à la plaine des girafes. Inaugurée en 2013, cet espace annoncé à un hectare a permis l’extension de l’espace des éléphants. La maison des girafes était fermée, un petit enclos à suricates prend place juste devant cette plaine toute en longueur, bordée d’eau et que l’on peut voir de différents points de vue :

Image

Image

Image

Image

Enclos des porcs-épics face aux girafes :

Image

Enclos des suricates :

Image

Un peu plus loin, un complexe de vieilles cages et volières accolées à un bâtiment abrite divers psittacidés : perruches, cacatoès... Le tout semble destiné à être rasé, et Munich projette d’accueillir des hippopotames pygmées. Il reste clairement de la place dans le zoo pour créer de nouveaux enclos dans la forêt.

Image

Image

Image

Image

Image

Une petite aire est le lieu, semble-t-il d’un spectacle d’oiseaux. J’y ai vu un soigneur répéter avec un bel aigle royal :

Image

Image

C'est ainsi que se termine ma visite.
Après Nuremberg qui m'avait fait très belle impression, j'ai également été conquis par le Zoo de Munich.
Certains pourraient dire que faire un "zoo à herbivores" avec de jolis bras d'eau en séparation, c'est un choix facile et pas très poussé. Peut-être, encore faut-il le faire, le faire avec goût et intelligence.
Encore une fois, l'impossibilité d'accéder à toutes les installations intérieures fausse ma perception de visite. Mais ce que j'ai pu voir me plaît beaucoup. Les ambiances végétales et aquatiques, très naturelles de la plaine sud-américaine, l'enclos des gazelles de Mhorr ou des divers herbivores asiatiques et européens (cerfs, chamois, nilgauts, takins...) m'a beaucoup plu.
Je suis également très convaincu par le contenu pédagogique, joli, ludique, original et par le travail immersif des quelques petits points de restauration (j'ai forcément fait un arrêt au Rhino Café !), sans oublier la qualité indéniable du secteur petite ferme-faune locale.
Munich fait partie, comme Nuremberg, des parcs actifs dans la réintroduction des bouquetins des Alpes et communique énormément sur les réseaux sociaux sur leurs travaux scientifiques.

Pour le futur, on voit que le zoo évolue et a des plans, avec d'abord le déménagement des lions. Cela dit, le concept du Géozoo en prend peutêtre un coup, les lions venant d'être inclus dans la partie qui jouxte élans, chamois et bouquetins... A moins soit que tout déménage, soit que l'accent soit mis sur la présence antique de lions en Europe ?
Comme partout, il y aurait encore moyen de gagner un peu de place en faisant partir des espèces peu intéressantes ou en tentant des cohabitations, les rhinos indiens notamment mériteraient une plus grande plaine. Je ne suis également pas hyper fan du petit enclos polaire à manchots, mais il y a un bel avenir et de l'idée dans ce joli zoo, avec des projets qui collent tout à fait à l'esprit du site (les hippos nains y seront parfaits).
J'y retournerai avec plaisir, en prenant le temps de visiter aussi la cité bavaroise !
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7185
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar raphaël » Jeudi 18 Août 2022 11:38

Et j'en profite pour m'actualiser :

Quatre loups sont bien arrivés dans le nouvel enclos, en provenance du zoo de Riga. L'un d'eux est mort rapidement des suites du transfert, les trois autres (des mâles, je crois) profitent de ce nouvel espace.

Les deux mâles lions ont bien déménagé dans leur nouvel enclos, qui a l'air très joli et pédagogique. Pas d'info sur le devenir du leur, l'idéal serait une espèce qui pourrait profiter du grand bras d'eau... Loutres géantes par exemple !
Photos du parc des lions sur le Facebook du Tierpark Hellabrunn :

Image

Image

Image
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7185
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar Simon38 » Vendredi 19 Août 2022 13:12

Après une longue période d'absence sur le forum, je découvre avec plaisir que de nombreux et riches comptes-rendus ont été postés. Merci à Therabu, AnimauxEtZoos et Raphaël pour toutes ces photos, ces impressions et cette masse de documentations. Il me reste encore pas mal de pages à lire mais je vais rattraper mon retard dans les prochains jours. Pour l'instant, c'est très positif quand même. J'imaginais ces vieux parcs allemands comme des endroits assez sordides et artificialisés mais les ambiances ont l'air plutôt sympas. C'est vert et ça respire. J'ai l'impression surtout qu'ils ont quelque chose qui manque cruellement à beaucoup de parcs français : ils savent exploiter leur site sans le noyer sous du faux-rocher ou des mètres de filets.
"Je suis une part de tout ce que j'ai rencontré" José Ortega y Gasset.
Avatar de l’utilisateur
Simon38
 
Messages: 1055
Enregistré le: Mercredi 22 Avril 2009 12:25
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar Therabu » Vendredi 19 Août 2022 14:40

C'est un des rares grands zoos allemands que je n'ai pas encore visité, en partie en raison de sa faiblesse en termes d'oiseaux, reptiles et petits mammifères. C'est une impression qui forcément renforcée à la lecture de ce compte-rendu qui n'inclue pas les pavillons intérieurs.

Les plateaux herbeux à herbivores me font penser à ceux de Planckendael et du Tierpark Berlin mais en encore plus végétalisé et naturel. C'est vrai que c'est un type de présentation assez peu présent en France mais qui fonctionne très bien. Une idée de la raison ?
C'est effectivement très joli comme parc, la balade doit y être agréable et il n'y a pas à dire, les enclos des herbivores sont à la fois agréables et vastes. Qu'as tu pensé des installations des éléphants et ours polaires ? D'après les photos, on voit que les superficies ne sont pas ridicule mais j'ai du mal à me faire mon idée sur ces installations rénovées.

Comme tu l'as dit, il y a encore de quoi imaginer de belles nouveautés, il y a de l'espace et pas mal d'espèces peu intéressantes qui pourraient laisser place.
Therabu
 
Messages: 3846
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar AnimauxEtZoos » Samedi 20 Août 2022 7:35

C'est très végétal comme cadre, c'est sympa ! En plus des hippos pygmées, j'y verrais très facilement des okapis. La collection d'herbivores semble par contre assez ordinaire, malgré le grand nombre de différentes espèces... Je chipote mais on pourrait imaginer quelques cohabitations sur les plateaux où il n'y a qu'une espèce, en commençant par les plus grosses espèces, comme les bantengs. Il n'y a pas non plus l'air d'y avoir de réel point noir, peut-être les manchots, mais le parc a l'air de très bonne qualité.
Il m'est déjà arrivé de me trouver à moins d'1h de Munich, sans jamais avoir réussi à libérer du temps pour la visite de Hellabrunn, mais j'ai hâte de le découvrir, tôt ou tard !
AnimauxEtZoos
 
Messages: 449
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2016 13:36

Re: Zoo de Munich (Allemagne), été 2021

Messagepar raphaël » Lundi 22 Août 2022 14:47

Merci pour vos retours, j'encourage à aller à Munich, encore plus lorsque les pavillons sont accessibles !

Pour répondre à Therabu, l'enclos à éléphants m'a paru correct, même si la superficie totale n'est pas non plus très emballante.
Pour les ours, difficile à dire. L'enclos herbeux naturel n'est pas non plus immense et celui tout en béton est vraiment petit. Je ne suis pas très fan, mais on sent qu'ils sont très sollicités par des enrichissements.

Globalement comme à Nuremberg, la qualité du zoo est là mais on pourrait améliorer en tentant des mixités et en mettant quelques priorités. Les chamois ont beaucoup de place, mais pas sûr que cette espèce soit très intéressante.
Les rhinos indiens ont ce problème d'être un lourd mammifère qui piétine, et les jolis sols herbeux deviendraient vite de la gadoue si on les met avec les cerfs ou les cervicapres, mais il y aurait tout de même un peu mieux à faire, à mon avis.

Pourquoi n'a-t-on pas ces enclos en France, je ne sais pas.
Je pense qu'en effet, au lieu d'avoir classé et figé dans le temps toutes les grilles de la Ménagerie, on pourrait décider de garder un ou deux enclos à grilles en souvenir et en témoin, et créer un ou deux enclos à herbivores comme ça avec un bras d'eau, ça serait bien mignon.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 7185
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde


Retourner vers Comptes-rendus de visites

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tigre en mouvement