Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Toute information intéressante à propos de l'histoire des zoos actuels et anciens

Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Messagepar Philippe » Dimanche 25 Février 2018 23:08

De Bulli et Liseli à Nanuq, la saga des ours

Bruns et/ou polaires, les ours figurent parmi les vedettes du parc zoologique et botanique de Mulhouse depuis plus de 120 ans et la transformation de leurs enclos est le reflet de l’évolution du parc. Premier volet de notre série mensuelle consacrée aux 150 ans de cette institution mulhousienne.

Qui l’eut cru ? Nanuq, incontestable vedette du parc zoologique et botanique de Mulhouse, n’est pas le premier ourson à avoir vu le jour sur les hauteurs du Rebberg, dans ce parc vénérable qui fête cette année ses 150 ans. L’histoire est pleine de surprises…

Le 27 février 1926, en effet, L’Express de Mulhouse annonce la naissance de deux oursons. « Ces petites bêtes seront exposées si le temps est favorable, dans la fosse aux ours » , nous apprend le « localier » de l’époque (*). La fosse aux ours… Pour les responsables actuels du parc, l’évocation de ce qui fut le premier enclos des ursidés, donne des frissons. Cette espèce de forteresse inspirée de celle de Berne, surmontée d’une passerelle, c’est un héritage des ménageries d’antan. On y admirait les animaux derrière de grosses grilles. Construite à partir de 1893, au moment où la ville de Mulhouse a repris la gestion du parc, la fosse (ou burg) fut tout d’abord occupée par Bulli et Liseli, couple d’ours bruns (Ursus arctos) offerts par la princesse de Hohenlohe, la femme du Statthalter (gouverneur) d’Alsace-Lorraine. Les oursons, qui ont ensuite réussi à voir le jour dans cet espace confiné aux allures de prison, ont-ils réussi à survivre ? Mystère…

La fin des barreaux

Plus tard, les Ursus arctos furent rejoints par leurs confrères du cercle arctique. Dans la fosse, on trouvait alors d’un côté les ours bruns, de l’autre les blancs. Et les Ursus maritimus n’y bénéficiaient même pas d’un bassin digne de ce nom… Voilà ce qui fut le triste habitat des ours mulhousiens jusqu’aux années 1960.
De plus en plus décriée au fil du temps, la fosse est enfin remplacée en 1971 par la « zone holarctique » où les barreaux sont supprimés. Les ours polaires ont droit à un bassin et à une banquise de béton, les ours bruns ont leur espace juste à côté, seule y diffère la couleur du béton. Un mieux qui sera assez vite contesté là aussi. Trop petit, pas assez naturel. Aucun petit viable n’y a vu le jour.

La valeureuse Gilberte, née dans la fosse aux ours de Berne en 1972 et arrivée dans la cité du Bollwerk en 1974, sera la dernière représentante des ours bruns du parc. Avec son frère Henri et sa sœur Germaine, elle a connu l’époque où les repas publics des ours se déroulaient selon un drôle de rituel. « Les soigneurs les faisaient se mettre debout et tourner sur eux-mêmes pour avoir à manger » , avait raconté Pierre Moisson, ancien directeur du parc (entre 2003 et 2010). Il avait mis fin à ce petit numéro de cirque en arrivant au zoo dans les années 1990. Autre temps, autres mœurs…
Son enclos bétonné et sa danse du ventre n’ont pas empêché Gilberte de battre le record de longévité d’un ours brun en captivité en Europe. Chouchoutée par les soigneurs qui lui cuisaient une partie de sa nourriture pour ménager ce qui lui restait de dentition, elle est morte le 6 janvier 2016 à l’âge canonique de 43 ans.

La révolution du Grand Nord

Pendant ses dernières années, Gilbert a connu, juste à côté de chez elle, le grand chantier de la transformation de l’enclos des ours polaires. Une véritable révolution. Il s’agit non seulement d’agrandir (la taille de l’enclos des ours a été multipliée par 8) et de réhabiliter, mais aussi de rassembler dans un vaste espace diverses espèces du cercle polaire : renard polaire, bœuf musqué, chouette lapone…
rès attachée à « ses » ours, Tina, une orpheline recueillie sur la banquise en Russie et arrivée toute petite à Mulhouse en 1986, et son mâle Jurij, né au zoo de Karlsruhe en 1984, la population mulhousienne est alors associée au lancement du projet, notamment à travers la vente d’ours en peluche au marché de Noël en 2008.

Les travaux débutent fin 2011 pour s’achever en avril 2014. Mort en 2013 au zoo de La Palmyre où le couple avait été envoyé le temps des travaux, Jurij ne verra pas le résultat… Deux enclos paysagers de 1000 m² chacun et deux grands bassins permettent de séparer mâle et femelle pour optimiser les chances de reproduction. Ils offrent un cadre de vie nettement plus naturel à la vieille Tina, toujours vaillante, et au jeune couple, Sesi et Vicks, tous les deux nés en 2010 et arrivés à Mulhouse fin 2013. Le grand mâle très cabot devient vite la star du parc, avant que sa première rejetonne, Nanuq, née le 7 novembre 2016 et dévoilée au public le 27 février suivant, ne lui vole la vedette.
Nanuq, deuxième ourson polaire à naître dans un zoo français depuis vingt ans, est la plus belle preuve de la qualité de ce nouvel aménagement. Et de l’excellence des équipes du zoo, qui font le maximum pour le bien-être de leurs ours.

Image
Gilberte, morte à l’âge de 43 ans, fut la dernière représentante des ours bruns à Mulhouse.

Image
2017, l’oursonne Nanuq s’ébat avec sa mère Sesi dans un vaste enclos végétalisé, agrémenté de rochers et de grands bassins.

Image
Construite après la reprise du zoo par la ville en 1893, la fosse aux ours a abrité d’abord uniquement des ours bruns, puis des bruns d’un côté et des blancs de l’autre.

Image
La fosse aux ours n’a été remplacée par la zone holarctique qu’au début des années 1970. Mais cet enclos tout béton va aussi se révéler inadapté.
Source : L'Alsace.
Philippe
 
Messages: 10644
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Messagepar okapi » Lundi 26 Février 2018 10:20

Merci Philippe! Un joli sujet à rapprocher de l'évolution de la contention des ours polaires en France: Mulhouse, Paris, La Palmyre, La Flèche, Mulhouse... CERZA!
okapi
 
Messages: 11572
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Messagepar guirosama » Mardi 27 Février 2018 7:01

Rare de voir un article si bien fait dans la presse généraliste régionale !
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 938
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Messagepar nico » Mardi 27 Février 2018 9:04

Merci Philippe pour le partage de cet article fort intéressant !
Avatar de l’utilisateur
nico
 
Messages: 3424
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2005 12:29
Localisation: indre et loire (chinon)

Re: Histoire(s) d'ours au zoo de Mulhouse

Messagepar Philippe » Mercredi 07 Novembre 2018 10:42

Nanuq, deux ans déjà…

Née le 7 novembre 2016 au zoo de Mulhouse, Nanuq n’est plus un bébé, mais une jeune ourse polaire de 2 ans en pleine santé. Elle devrait quitter le zoo de Mulhouse l’an prochain.

Le 7 novembre 2016, dans le grand secret de la loge de maternité, le premier ourson polaire de l’histoire du zoo de Mulhouse pointait le bout de son museau. Un événement puisqu’il s’agissait du second petit de cette espèce à voir le jour dans un zoo français – et il n’y en a pas eu d’autres depuis ! En février de l’année suivante, la petite Nanuq – on avait alors appris que c’était une femelle – faisait ses premiers pas dans l’enclos extérieur où elle prenait son premier bain, sous l’œil attendri de nombreux visiteurs.

Deux ans plus tard, la première rejetonne du jeune couple Vicks et Sesi se porte comme un charme. De quelque 400 grammes de la naissance, elle est passée à un poids sans doute supérieur à 250 kilos. Une simple estimation (l’oursonne n’est pas passée sur la balance) faite de visu par le directeur adjoint et vétérinaire du zoo, Benoît Quintard. « Elle n’a pas encore sa taille définitive, mais c’est une belle oursonne , une jeune adulte en fait , précise ce dernier. Elle est presqu’aussi grande que sa mère, Sesi, mais beaucoup plus fine. »

Mère et fille continuent de cohabiter dans l’un des deux enclos, alors que le père Vicks est toujours de son côté. « Ça fait deux ans qu’il est seul [avec la vieille ourse Tina quand même], mais en ce moment, il va bien. » Le grand mâle a aussi retrouvé son poids de forme : « 630 kilos ».

Si la famille n’a pas encore été réunie, c’est surtout désormais parce que le zoo craint les réactions de la mère envers Vicks. « Sesi est encore très protectrice », remarque le vétérinaire. Le rejet de la fille par la mère, qui signera leur séparation, ne semble donc pas encore à l’ordre du jour.

Un enclos en rénovation


Mais il faut savoir que le « bannissement » d’un ourson par sa mère peut être « très violent, assure Benoît Quintard. Sesi elle-même en a la trace sur la cuisse. Lorsque ça arrivera ici, il faudra qu’on soit très vigilant. J’espère qu’on sentira venir la chose. »
Dans cette perspective, le zoo est en train de rénover l’enclos voisin, celui de la vieille ourse brune Gilberte, morte en 2016 à l’âge de 43 ans. « Tout le béton a été arraché, on a mis de la terre végétale et on va faire un nouveau bassin. Normalement, tout sera terminé à la fin de l’année. »

S’il est surtout destiné à agrandir celui des loups, cet enclos pourra accueillir Nanuq (sans les loups) en attendant qu’elle rejoigne un autre parc. Car c’est bien ce qui est prévu, et cela dans un avenir assez proche. « L’idée, c’est qu’elle parte courant 2019. On a des pistes. Le coordinateur de l’espèce nous a parlé d’un zoo en Belgique, qui accueillerait là ses premiers ours polaires », indique Benoît Quintard. A-t-on déjà trouvé un « fiancé » potentiel à notre oursonne ? « Il y a eu d’autres naissances en Hollande, en Allemagne, mais on ne sait pas encore si elle aura un ou une partenaire, sourit Benoît Quintard. Ça pourrait être une autre oursonne au début, car les filles sont plus faciles à gérer… »

Allez, le grand départ n’est pas pour demain. Et les visiteurs du zoo de Mulhouse peuvent aujourd’hui souhaiter un bon anniversaire à Nanuq !

Image

Image
Source : L'Alsace.
La future destination de Nanuq pourrait donc se trouver du côté de Brugelette...
Philippe
 
Messages: 10644
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06


Retourner vers Historique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement