Le grand changement

Toute information intéressante à propos de l'histoire des zoos actuels et anciens

Re: Le grand changement

Messagepar Therabu » Mardi 28 Novembre 2017 17:16

Mais tous les zèbres de montagnes ne sont pas de Hartmann ! :wink:
Il existe également le zèbre de montagne du Cap, même si ce dernier n'a pas été revu en Europe depuis l'après seconde guerre mondiale.
Therabu
 
Messages: 3149
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Mardi 28 Novembre 2017 18:19

Vinch a écrit:Cyprien était plus exactement un zèbre de Hartmann.
Djeiran a écrit:Les zèbres de montagne et de Hartmann c'est la même espèce.
Therabu a écrit:Mais tous les zèbres de montagnes ne sont pas de Hartmann ! :wink:
Il existe également le zèbre de montagne du Cap, même si ce dernier n'a pas été revu en Europe depuis l'après seconde guerre mondiale.


Djerican et Antoine, si je dis "Cyprien était plus exactement un zèbre de Hartmann" , c'est que je soulignais son appartenance à la sous-espèce Equus zebra hartmannae, me basant uniquement sur des critères morphologiques (taille et forme des oreilles, proportion tête/corps, jambes/corps), de motifs de zébrures, de coloration de zébrures faciales et de densité et de longueur de crinière, pris tous ensemble et suffisamment éloquents pour effectuer une diagnose entre les deux taxons, qui sont suffisamment bien différents pour qu'on ait pu remettre en question leur statut de sous-espèce et envisager une séparation en deux espèce distinctes. Mais les récentes études du génome l'ont décidé autrement.
Quant au Zèbre du Cap, s'il y en a encore en captivité de nos jours, c'est uniquement dans quelques réserves privés d'Afrique du Sud.

Enfin bref !!! Sinon, à moins d'une erreur de la part de notre ami Girad' , il n'y a aucun zèbre de Hartmann sur les listes concernant Doué sur le site zootierliste.de , et je n'en trouve pas trace non plus dans le studbook international. Il faudrait demander confirmation à Pierre gay.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar Djeiran » Mardi 28 Novembre 2017 18:27

Ah OK merci pour ces précisions Therabu et Vinch.
Djeiran
 
Messages: 409
Enregistré le: Dimanche 02 Avril 2017 17:45

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Mardi 28 Novembre 2017 18:41

Il doit y avoir une erreur, Girad', car je suis allé revoir tes photos: on voit deux zèbres qui s'appellent Cyprien: un zèbre de Damara et ce zèbre de Hartmann...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar zoovenirs » Mercredi 29 Novembre 2017 9:19

C'est effectivement ce que je me suis dit en comparant le "Cyprien" tout seul avec la clôture rouge et celui avec la fameuse "Germaine".
Sur une autre photo, on voit "Germaine" (probablement) avec un jeune. Ce serait donc un hybride ?
Un zèbre a partagé pendant une période l'enclos des girafes. Se pourrait-il que ce soit cet animal ?

C'est la légende de la carte postale qui est systématiquement recopiée, sans rien y changer.
J'ai bien vu que parfois c'était mal orthographier, parfois pas la bonne espèce, etc...
J'ai préféré garder intact le coté historique et balbutiant des premières légendes données par les directeurs eux-mêmes, le plus souvent, enfin je pense.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1175
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Mercredi 29 Novembre 2017 9:48

Il y a eu plusieurs zèbres qui ont partagé l'enclos des girafes avec la fameuse femelle dromadaire (celle qui, je crois, t'avait inspiré ton premier pseudo, Girad'), mais, avant les Grevy actuels, c'était toujours des zèbres de Damara à ma connaissance, parfois dénommés zèbres de Chapman.. . Mais pas de zèbre de Hartmann, ni d'hybrides (le zèbre de la photo n'en est pas un, c'est vraiment un Hartmann, avec son fanon caractéristique sous la gorge...)...
Je ne me souviens pas du tout de ces clôtures rouges (qui font très Ermenonville ou, peut-être, Sigean, Ozoir ou Fréjus, soit dit en passant...) sur des vieilles photos de Doué. Mais apparemment, elles sont faites pour limiter les girafes...
Une question, quel était l'éditeur de ces cartes postales de zoo à l'époque ? Roger Puillandre ?
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar zoovenirs » Mercredi 29 Novembre 2017 9:57

Ah non, elles sont plus anciennes et Roger Puillandre n'avait pas démarré son activité.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1175
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Mercredi 29 Novembre 2017 10:13

Cette question n'est pas innocente. J'ai bien connu Roger Puillandre à la fin des années 90. Il se déplaçait beaucoup dans les parcs zoologiques français et éditait lui-même cartes postales et dépliants, et vendait aussi ses photos aux parcs pour leurs guides. Sa femme avait même fait une formation de PAO pour l'assister.
Et ses cartes postales que les zoos vendaient ne représentaient pas forcément leurs pensionnaires mais ceux d'autres parcs. La faute, bien sûr, aux parcs qui choisissaient les cartes postales à vendre pour leurs boutiques.
Après, il n'y avait pas forcément que Roger Puillandre comme photographe et éditeur de cartes postales, mais ce n'était pas forcément très rémunérateur et la concurrence était faible, du moins, à l'époque.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Mercredi 29 Novembre 2017 11:01

Girad', Pierre Gay vient de me confirmer qu'il y a bien eu quelques temps un zèbre de Hartmann à Doué danss les années 60, qui est ensuite parti dans un autre zoo. Personne n'a donc fait d'erreur.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar raphaël » Jeudi 30 Novembre 2017 12:57

A voir toutes ces images passées de Doué, et surtout la renommée historique du Safari serpents, je me disais...
Et s'il était temps de recommencer ?
Tant qu'il y a encore des gens encore vivants qui ont connu cette époque et qui peuvent en parler à leurs enfants et leurs petits-enfants, pourquoi ne pas surfer sur cette vague nostalgie-modernité en transformant enfin le vivarium vieillot pour y créer une sorte de vaste enclos à serpents en immersion ou semi immersion ? J'entends par là qu'on pourrait envisager un immense terrarium pour très gros anacondas ou boas ou pythons, que le visiteur traverserait sur une passerelle à parois très lisses, inaccessibles aux reptiles mais sans les vitres classiques des vivariums.
Bon, niveau conservation ce n'est pas spécialement une priorité, niveau bien-être animal je ne sais pas ce que ça pourrait donner, mais ça serait à coup sûr quelque chose d'unique. Le vivarium de La Flèche, ou celui de Beauval, ne mettent pas spécialement en valeur les reptiles sans pattes.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6907
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Le grand changement

Messagepar Therabu » Jeudi 30 Novembre 2017 13:47

Je me suis fais la même réflexion! Soit installer des crocodiliens menacés d'Afrique de l'ouest et intégrer l'espace au sanctuaire des okapis soit faire renaitre en quelque sorte le safari serpent.
Pierrelatte a développé des fosses pour pythons qui permettent d'observer les reptiles sans obstacle visuel. Quant à Randers, au Danemark, il existe un passage entre deux dôme tropicaux ou les visiteurs passent au milieu des serpents! Cela implique évidemment un chemin secondaire pour les personnes ne souhaitant pas tenter l'expérience et surtout une surveillance permanente d'un membre du personnel.
Maintenant pourquoi ne pas imaginer faire passer des petits groupes accompagnés à heures fixes dans une grande installation pour pythons? Je suis sur que cela aurait son effet et il n'y aurait pas besoin de manipuler les animaux
Therabu
 
Messages: 3149
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Le grand changement

Messagepar zoovenirs » Samedi 02 Décembre 2017 19:20

On poursuit les parcs de la Région des Pays-de-la-Loire, avec cette fois, le zoo de La Flèche dans la Sarthe.

En 1946, le jeune Jacques Bouillault se marie et s'installe dans le domaine familial sur la colline du Tertre Rouge à La Flèche. Il s'entoure d'animaux de plus en plus nombreux et reçoit peu à peu des visiteurs sur les 2 hectares de son parc. En 1957, il ouvre le Parc Zoologique du Tertre Rouge.

Il présente dans des enclos, qu’il a construit lui-même, les tout premiers animaux : blaireaux, marmottes, renards, rapaces, reptiles et quelques singes qui lui ont été confiés.
Un musée des sciences naturelles qui présente plus de 500 animaux naturalisés serra ouvert en 1960.

Bientôt, il héberge une collection importante de plus de 800 animaux appartement à 300 espèces : de nombreux fauves, singes, cervidés, un éléphant, girafes, bovidés. La surface du zoo atteint 7 hectares.

En parcourant les allées, le visiteur découvre la grande volière des rapaces, le vivarium ouvert en 1971, le parc des oiseaux où évoluent des dizaines de spécimens en compagnie de lamas, antilopes ou kangourous.

En 1980, confronté à de grosses difficultés financières, il se voit contraint de déposer le bilan en 1988.
Il sera acheté par Raymond Da Cunha, assureur à La Flèche. Le parc est rebaptisé « Zoo de La Flèche ». Jacques Bouillault restera salarié jusqu'en 1992. En 1997, c'est Stéphane Da Cunha qui reprend la direction du zoo.

Et l'album: http://www.zoovenirs.fr/jscripts/galler ... emId=37368

Une fois de plus, vous allez être servi au niveau des légendes. :mrgreen:
Une petite précision, une des cartes est signée de la main de Jacques Bouillault. Je ne sais pas si on peut parler de dédicace. Il signait parfois les cartes postales des visiteurs sur le rebord d'une table, prés de la buvette.
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1175
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Le grand changement

Messagepar raphaël » Samedi 02 Décembre 2017 21:50

Et en 2017, Stephane Da Cunha vend à Loop !
Il sera donc resté propriétaire du zoo pendant 20 ans.
C'est fou tout de même. De voir ce qu'est devenu le zoo pionnier en France, créé par un naturaliste passionné sans aucun esprit lucratif.
Pour rappel, Bouillault n'a jamais voulu un zoo et n'a jamais prévu ça. Il s'est juste installé chez sa belle famille pour y avoir ses bêtes, mais les quidams et les croquants du village venait voir le phénomène, lui posaient des questions, lui accaparaient tant de temps qu'il s'est décidé à en faire une attraction. Et maintenant, zoo business, tv et grands groupes...
C'est comme si Clères était racheté par Sauveur Ferrara quoi. La famille Jourde a vraiment eu de la chance pour Branféré.

Niveau diapos, sur la page 3 on voit un énorme sanglier sur la carte postale, animal de chez nous ? hylochère ? Suus sp ?
J'adore toutes les déclinaisons régionales des espèces, comme si c'était des sous espèces ! "renard de France" :lol:
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6907
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Le grand changement

Messagepar Vinch » Samedi 02 Décembre 2017 22:13

Niveau diapos, sur la page 3 on voit un énorme sanglier sur la carte postale, animal de chez nous ? hylochère ? Suus sp ?

C'était juste une vieille laie (Sus scrofa) bien de chez nous, bien trop grasse. Tous les animaux de Bouillault étaient surnourris, ce qui les rendaient plus placides lorsqu'il entrait dans leur enclos pour faire le montreur.

Cet homme avait de vrais talents de conteur, il était absolument magnifique à écouter, on était littéralement téléporté en Afrique et on "voyait" tous les animaux qu'il décrivait, mais c'était aussi, et surtout, un sacré égocentrique: il se disait Bouillault le directeur propriétaire (bon ok, c'était normal), Bouillault le naturaliste, Bouillault le vétérinaire, Bouillault et sas animaux, Bouillault le dresseur, Bouillault, bouillault, Bouillault...
Il appartenait à cette génération passée de quelques directeurs de zoos qui allaient se servir directement dans la nature en animaux pour leurs zoos, qui aimaient faire le zouave en public jusque dans l'enclos avec leur éléphant, leur lion, leur ours, etc...
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5129
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Le grand changement

Messagepar abel » Dimanche 03 Décembre 2017 11:30

Assez d'accord avec Vinch, mais j'ajoute quelques précisions: Bouillault n'est allé capturer des animaux qu'une seule fois, en Guyane il me semble, c'était surtout des oiseaux. La plupart de ses animaux venaient de particuliers qui les avaient ramené des colonies, ou de leurs voyages, et qui ne pouvaient plus s'en occuper. Bouillault avait aussi récupéré à un moment les animaux de René Barris, le fondateur du petit zoo privé de La Rabière, à Joué-lès-Tours. Bouillault aimait profondément les animaux, mais il avait quand même une conception un peu spéciale de leur bien-être et de ce que doit être un zoo. Mais ce n'était clairement pas un commercial, ça c'est certain.
abel
 
Messages: 3536
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Historique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
Tigre en mouvement