La vente d'éléphants à des zoos bientôt interdite

Programmes d'élevage, conservation ex situ, conservation in situ...

La vente d'éléphants à des zoos bientôt interdite

Messagepar Philippe » Lundi 26 Août 2019 7:46

La conférence sur les espèces menacées à Genève a décidé dimanche 18 août 2019 d'interdire la capture d'éléphants pour des structures de maintien en captivité.

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) a fait dimanche un pas important vers l'interdiction de la vente d'éléphants sauvages à des zoos, une « victoire historique » saluée par les écologistes.

Une large majorité de pays ont décidé de limiter strictement les ventes d'éléphants sauvages d'Afrique à celles destinées à maintenir les animaux dans leur environnement naturel. Ils ont donc, de fait, interdit la capture pour des structures de maintien en captivité (parcs zoologiques, parcs de loisirs...), une pratique considérée comme « cruelle » par les défenseurs de la cause animale.

Sauver des éléphants

La proposition, qui a rassemblé 46 votes pour, 18 contre et 19 abstentions, a donc atteint dans l'une des deux commissions la majorité des deux tiers requise pour être adoptée. Il faudra néanmoins qu'elle soit approuvée en séance plénière le 28 août lors de la réunion de clôture de la conférence CITES sur les espèces menacées.

« Cette décision va sauver un nombre important d'éléphants arrachés à leurs familles dans la nature et contraints de passer leurs vies emprisonnés dans des zoos dans des conditions médiocres », s'est félicité Iris Ho, du groupe de protection animale Humane Society International (HSI) à Washington, citée dans un communiqué.

La vente d'éléphants d'Afrique de l'Ouest, du Centre et de l'Est, qui figurent depuis longtemps parmi les espèces protégées, était déjà interdite, à la différence de ceux d'Afrique australe, moins menacés. Le Zimbabwe a ainsi capturé et vendu plus de 100 bébés éléphants à des zoos chinois depuis 2012, selon la HSI.

Réunion à Genève

« Cette décision préliminaire affirme de manière forte que les éléphants n'appartiennent pas à l'industrie du divertissement », a réagi dans un communiqué Cassandra Koenen, responsable de la faune sauvage au sein de la Société mondiale de protection des animaux (WSPA). « C'est un pas considérable dans la bonne direction », a-t-elle ajouté.

Ce vote est le premier de la conférence CITES de l'ONU sur les espèces menacées qui se tient depuis samedi et jusqu'au 28 août à Genève, en Suisse. Des milliers de délégués - responsables politiques et des experts de la conservation - venus de plus de 180 pays y débattent de 56 propositions visant à modifier le degré de protection accordé aux animaux et aux plantes sauvages.

Créée il y a plus de 40 ans, la CITES fixe les règles du commerce international de plus de 35'000 espèces de faune et de flore sauvages et dispose d'un mécanisme qui lui permet d'imposer des sanctions aux pays qui ne respectent pas ces règles. Cette réunion survient après la publication d'un rapport de l'ONU en mai annonçant qu'un million d'espèces étaient menacées de disparaître.
Source : 24 Heures.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: La vente d'éléphants à des zoos bientôt interdite

Messagepar Antoine » Samedi 26 Octobre 2019 19:00

32 éléphanteaux vendus in extremis à des zoos chinois avant l'interdiction

Dans un mois, l’exportation d’éléphants vivants capturés dans la nature sera interdite. En attendant, le business continue : 32 éléphanteaux ont quitté le Zimbabwe pour la Chine jeudi. L’association Robin des bois s’indigne.

Jeudi, 32 éléphanteaux capturés dans leur milieu naturel au Zimbabwe ont été discrètement exportés vers la Chine. L’association Robin des bois a pu retracer leur parcours.

Les bébés éléphants ont embarqué dans un avion-cargo de la compagnie Saudia Airlines sur l’aéroport de Victoria Falls, bien connu des touristes qui visitent les chutes Victoria en Afrique.

L’avion a fait une escale nocturne sur l’aéroport de Riyad en Arabie Saoudite avant de redécoller vers la Chine, sa destination finale.

Qui sont les acheteurs de ces éléphanteaux ? Leur identité est top secret. Robin des bois n’a pas pu remonter jusqu’à la source mais l’association de protection de l’environnement a son idée sur les bénéficiaires de ce commerce juteux. Le safari-parc de Guangzhou est probablement l’un des acheteurs de ces 32 éléphanteaux.

Les pachydermes sont devenus des produits d’appel dans ces parcs zoologiques. "Les visiteurs mal informés peuvent déjà y admirer des éléphants présentant une large palette des troubles de stress post-traumatique liés à la capture violente, à la séparation du groupe familial et à la captivité", remarque l’association.

D’après Robin des bois, 107 éléphants ont été importés en Chine depuis 2012 et 11 sont déjà morts.

La Chine et le Zimbabwe sont en train d’accélérer les transferts d’éléphanteaux qui ont été capturés il y a près d’un an et qui sont retenus dans un enclos du parc national de Hwange, réputé pour être un des derniers grands sanctuaires pour les éléphants, les lions et les buffles en Afrique.

Un éléphanteau payé 200 000 €

En effet, le commerce des éléphants vivants capturés dans la nature pour les besoins des zoos et des cirques sera interdit dans un mois. En août dernier, la CITES (Conférence sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) a adopté par 87 voix pour et 29 contre une résolution qui bannit les exportations, sauf dans quelques circonstances exceptionnelles. Elle entrera en vigueur le 26 novembre 2019.

D’ici là, le prix des éléphanteaux monte en flèche. Les zoos n’hésitent pas à débourser près de 200 000€ pour un seul animal, malgré le risque qu’il finisse par mourir en captivité.

D’après Robin des bois, tous les éléphanteaux importés en Chine en 2012 sont morts, sauf un. L’association affirme que cinq éléphanteaux en trop mauvaise condition physique pour le voyage sont restés au Zimbabwe jeudi. Que vont-t-ils devenir ? "Il reste à espérer qu’ils ne seront pas découpés en quartiers", explique Robin des bois.

Sources : https://www.ledauphine.com/actualite/20 ... terdiction + Philippe :wink:
Antoine
 
Messages: 2376
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: La vente d'éléphants à des zoos bientôt interdite

Messagepar Vinch » Samedi 26 Octobre 2019 21:05

Merci Antoine et Philippe pour cette info. Pourvu que ce soit efficace pour leur conservation.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5188
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: La vente d'éléphants à des zoos bientôt interdite

Messagepar GPN » Samedi 16 Novembre 2019 20:44

Je ne suis pas pour l'exportation d'éléphant sauf si cela s'avère nécessaire pour leur vie, vous savez ces cas où il n'y a pas de bonnes solution, l'euthanasie (ou mort pour cause d'absence de ressource naturelles) ou l'envoi en parc zoologique. Je ne sais pas si cela était le cas pour ces éléphants.

J'ai cependant la (mal ?)chance dans le cadre de ma profession de côtoyer des animaux capturés en Namibie il n'y a pas si longtemps. Je ne vois pas de réels troubles du comportement lié au fait qu'ils viennent de la nature même si je vois des comportements que l'on ne voit pas dans la nature (plutôt dûs à la captivité en général > ex : recherche du contact humain notamment). Pas de stéréotypie, même en box.

J'ai cependant la (mal ?)chance dans le cadre de ma profession de côtoyer des animaux capturés en Namibie il n'y a pas si longtemps. Je ne vois pas de réels troubles du comportement lié au fait qu'ils viennent de la nature même si je vois des comportements que l'on ne voit pas dans la nature (plutôt dûs à la captivité en général > recherche du contact humain notamment). Pas de stéréotypie.

Après sans vouloir faire de généralité, je ne sais pas qu'elles sont les conditions de captivité de ces animaux en Chine... Je vois par contre sur les réseaux que de nombreux parcs asiatiques font maintenant appel à Alan Roocroft grand spécialiste des éléphants en captivité et qui fait vraiment un boulot top. J'espère que cela arrangera la vie de ces pauvres éléphants mais dans tous les parcs on est loin des plaines africaines qu'ils ont sûrement encore en mémoire. Une chose qui pourrai être une chance aussi pour eux est de ne pas être séparés de certains membres de leur famille. C'est parfois le cas.
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 675
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04


Retourner vers Conservation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement