Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Programmes d'élevage, conservation ex situ, conservation in situ...

Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar Philippe » Lundi 06 Mai 2019 19:12

Le parc zoologique de Pescheray, dans la Sarthe, participe à des programmes de sauvegarde d’espèces menacées. Lundi prochain, 13 mai 2019, deux bisons vont partir pour l’Azerbaïdjan.

Lundi prochain, 13 mai 2019, c’est le grand départ pour Carpate et Liniwa, deux rares bisons d’Europe nés sur le domaine de Pescheray en 2015 et 2017, au Breil-sur-Mérize (Sarthe). Ils voyageront en camion puis en avion vers l’Azerbaïdjan, en Asie centrale, dans le cadre d’un programme de réintroduction de cette espèce dans son milieu naturel.
Éteint dans la nature en 1927

Le bison d’Europe s’est éteint dans la nature en 1927. Des spécimens ont été conservés et élevés en captivité, ce qui a permis d’éviter la disparition totale de cette espèce.

« Bien sûr, ils ne sont pas tout seuls à partir. Ils sont une dizaine de leur espèce. Les autres animaux viennent des parcs de Thoiry (Yvelines), de Sainte-Croix (Moselle) et de Bellewaerde en Belgique »,"explique le responsable du parc, Anthony Cirefice.

Ils doivent apprendre à se nourrir seuls

Une fois sur place, « ils seront relâchés sous surveillance dans un enclos d’une dizaine d’hectares, afin de cesser de les alimenter progressivement pour qu’ils apprennent à se nourrir seuls dans la nature. La collaboration entre des associations œuvrant pour la conservation, des scientifiques et la communauté des parcs zoologiques, depuis plusieurs années, permet le retour de cet animal emblématique sur notre continent ».

Image
Le bison d'Europe « Carpate »

Source : Ouest-France.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar Philippe » Lundi 13 Mai 2019 6:32

Deux bisons du domaine de Pescheray vont s'envoler pour l'Azerbaïdjan

Carpate et Liniwa, deux bisons du domaine zoologique de Pescheray, partent, ce lundi 13 mai 2019, en direction de l'Azerbaïdjan. Ils rejoindront un troupeau qui sera relâché dans la nature.

Ils voyageront d'abord en camion, puis en avion. Carpate et Liniwa, deux bisons du zoo de Pescheray prennent la route, ce lundi. Leur destination : l'Azerbaïdjan. Ils participent à un programme de réintroduction des bisons européens dans ce pays du Caucase.

" Pour les bisons, c'est une journée qui n'est pas très drôle ", estime Anthony Ciréfice, le responsable du parc. Les deux animaux seront d'abord " chargés dans des grandes caisses de transport faites sur-mesure ", explique-t-il. Ils seront alors acheminés en camion, jusqu'à Francfort. Puis, ils prendront l'avion, avec d'autres bisons des parcs de Thoiry (78) et Sainte-Croix (57), entre autres. Le voyage va durer trois jours.

Un programme international de réintroduction

Le zoo de Pescheray s'est " engagé moralement auprès de WWF ", pour participer à la réintroduction en milieu naturel des bisons européens. Jusqu'en 2024, " nous y participerons au fur et à mesure des petits qui naîtront ici ", précise Anthony Ciréfice. Après le départ de Carpate et Liniwa, il ne reste plus que deux femelles à Pescheray. Elles seront rejointes par un mâle reproducteur d'ici quelques mois. Le domaine participe aussi financièrement au programme de réintroduction, avec l'argent récolté grâce aux entrées des visiteurs.

Une fois arrivé en Azerbaïdjan, le troupeau de bisons sera lâché dans un enclos d'une dizaine d'hectares. Quelques semaines devraient suffire pour qu'ils apprennent à se nourrir seuls. Ils le font déjà en captivité, où ils broutent l'herbe. Les compléments, comme le fourrage ou les granulés, ne devraient pas leur manquer bien longtemps.

La réintroduction des herbivores, comme les bisons, est plus facile que celles des carnivores. En effet, les herbivores ne doivent pas réapprendre à chasser pour s'alimenter.

La biodiversité au cœur du projet

Quand ils se seront adaptés à la vie en autonomie, les bisons seront relâchés dans les bois azerbaïdjanais. " Dans la forêt, leur passage va créer des zones d'éclaircies, qui vont être profitables à d'autres espèces végétales et animales ", détaille le responsable du domaine de Pescheray.

Ces nouvelles clairières vont favoriser la pousse de plantes, qui attireront des insectes. Ces derniers vont proliférer. Ce qui entraînera le développement d'oiseaux et de petits animaux.

La réintroduction des bisons permettra donc l’expansion de tout un écosystème. " Un objectif ultime " pour les parcs zoologiques, selon Anthony Ciréfice.

Image

Carpate, à gauche, est un mâle né en 2015. A ses côtés, Liniwa, une femelle de deux ans.
Source : France Bleu.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar Philippe » Mardi 14 Mai 2019 6:36

Et le lien vers un reportage vidéo consacré à ce transfert : www.youtube.com/watch?v=G-dapZ4Ec3Q&fea ... dNTB9MQAFE
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar Philippe » Lundi 03 Juin 2019 21:28

Des bisons du zoo de Thoiry de retour à l’état sauvage en Azerbaïdjan

Le parc zoologique participe à un programme européen de réintroduction du bison d’Europe, une espèce disparue à l’état sauvage.


Ils iront bientôt ruminer l’herbe tendre des vallons d’Azerbaïdjan. En toute liberté. Trois bisons d’Europe, nés au parc zoologique de Thoiry, ont été sélectionnés dans le cadre d’un programme de réintroduction en Azerbaïdjan mené par le WWF, près d’un siècle après la disparition officielle de l’espèce à l’état sauvage.
Présent dans toute l’Europe y compris en France jusqu’au XVIIIe siècle, ce cousin direct - en plus petit - du bison américain, avait subi de plein fouet l’extension des zones agricoles et la réduction de son habitat naturel.

Actuellement, les trois bovins yvelinois - deux femelles et un mâle - se trouvent dans un enclos d’environ 2 ha en compagnie de cinq autres individus venus, eux, des zoos de Pescheray (Sarthe), Sainte-Croix (Moselle) et du parc animalier belge de Bellewaerde, également associés au programme. Ils y resteront plusieurs semaines, le temps de s’acclimater à leur nouvel environnement et de digérer le périple depuis la France.

Partis en camion jusqu’à Francfort (Allemagne) dans des caisses spécialement conçues pour l’occasion - le tout financé par le fonds de dotation Thoiry Conservation - ils ont ensuite effectué le trajet en avion aux frais de WWF Allemagne et WWF Azerbaïdjan. Soit quatre jours complets pour faire le voyage. « Ils pouvaient se coucher et se relever mais pas se retourner, raconte Christophe Grossiord, responsable de la collection des gros herbivores du parc zoologique de Thoiry. Le plus difficile a été de les faire rentrer dans les caisses car il faut utiliser des corridors. Les relâcher est plutôt simple. »

Dans un second temps, les huit bisons seront lâchés dans une vallée d’environ 280 ha. Puis ils seront définitivement laissés libres dans les pentes boisées du parc naturel de Shahdag, non loin des frontières de la Russie et de la Géorgie. « Ce sont des gros ruminants rustiques à l’habitat varié, explique le spécialiste. Même en parc zoologique, on intervient assez peu auprès d’eux. Ils devraient s’adapter facilement. Ils sont protégés de la population humaine et n’ont pas de prédateur hormis les ours et les loups qui ne s’attaquent qu’aux plus jeunes. »

D’autres arrivées sont prévues dans les années à venir. A terme, l’objectif est de porter la population de 400 à 500 individus. « La réintroduction, c’est un peu notre raison d’être, conclut Christophe Grossiord. On est là pour conserver des espèces. Quand on peut permettre le retour à l’état sauvage, c’est toujours une grande satisfaction. »

Le parc zoologique de Thoiry avait déjà participé à quatre opérations de réintroduction du bison en Europe au cours de ces dix dernières : trois en Roumanie en 2009 et 2015 et une dans la forêt de Bialowieza en Pologne en 2009. Après le départ des trois animaux vers l’Azerbaïdjan, le zoo compte encore neuf individus dans ses enclos.

Image
Les bisons sont actuellement en phase d’adaptation dans un enclos.

Image
Le zoo de Thoiry a déjà participé à quatre opérations de réintroduction de l’animal, en Roumanie et en Pologne.
Source : Le Parisien (photos ZooSafari de Thoiry).
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar Therabu » Mardi 04 Juin 2019 10:32

L'Azerbaïdjan fait partie de l'aire de répartition initiale du bison d'Europe ?
Jusqu'où l'espèce s'est étendue à l’ère contemporaine ?
Therabu
 
Messages: 3152
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Zoo de Pescheray: deux bisons partent pour l’Azerbaïdjan

Messagepar buffledo » Samedi 08 Juin 2019 13:19

Il existait en effet une sous espèce caucasienne du bison d'Europe dont le dernier mâle a été dans les 12 fondateurs de la population actuelle de l'espèce.
buffledo
 
Messages: 106
Enregistré le: Samedi 26 Novembre 2011 21:08
Localisation: marseille


Retourner vers Conservation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement