Accidents et vols dans les zoos

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Samedi 04 Mai 2019 20:41

Un soigneur attaqué par deux lions dans un zoo en Allemagne

Deux lions ont attaqué un soigneur du zoo de Serengeti Park à Hodenhagen, en Basse-Saxe (Allemagne), indique samedi 4 mai 2019 la police locale. L'homme, âgé de 24 ans, a été grièvement blessé mais son pronostic vital n'est pas engagé.


Le soigneur a pénétré samedi matin dans l'enceinte des lions alors que de la viande fraîche avait déjà été distribuée aux félins, a expliqué la police. On ignore pourquoi le jeune homme s'est introduit sur le site, a précisé un porte-parole du parc zoologique. Un collègue de la victime a été témoin de l'attaque. Il a réussi à chasser les lions et a ramené le soigneur en sécurité.

La victime a été emmenée par hélicoptère à l'hôpital.
Source : 7 sur 7.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Lundi 06 Mai 2019 12:02

Aperçu près de Lamballe, l’aigle perdu de l’Aquashow serait encore en Côtes d’Armor

Un aigle, basé dans un parc du Finistère, en est parti le 26 avril et ne retrouve plus son chemin. Dana a parcouru la Bretagne et serait en Côtes d'Armor où elle a été identifiée.


« C’est comme quand on cherche un animal de compagnie qui s’est perdu », répète inlassablement Stéphane Germain, responsable animalier du parc Aquashow d’Audierne dans le Finistère. Depuis 10 jours, il court après Dana, l’aigle puygargue à tête blanche qui n’a pas réintégré le parc. Elle a été vue samedi 4 mai 2019 en Côtes d’Armor, à Lamballe, Saint-Alban et, elle pourrait se trouver désormais à Pleumeur-Bodou.

Stéphane Germain ne semble pas homme à désespérer. Il court derrière son aigle depuis 10 jours avec assiduité, au fil des témoignages. L’aigle, oiseau pourtant très caractéristique, fait l’objet depuis qu’il a disparu de dizaines de signalements…pas toujours très fiables.

Faire le tri


« Le problème, c’est de faire le tri dans tout ce qu’on reçoit. Les gens sont alertés et veulent nous aider mais, la plupart du temps, on reçoit des appels pour des rapaces qui volent très haut dans le ciel et qui ne ressemblent pas du tout à Dana. »

Pourtant, difficile de se tromper quand on voit Dana. « C’est l’équivalent d’un dindon en poids, 15 kg. Et l’envergure, une fois ses ailes déployées, est de 2.20 mètres, c’est le double d’une buse. » Donc, un dindon qui vole avec des ailes plus grandes qu’un basketteur, ça donne une idée de la masse.

Sans oublier sa tête, vraiment blanche et ses lanières de cuir qui pendouillent aux pattes. Car Dana reste un oiseau de démonstration. Elle se donne en spectacle à l’Aquashow d’Audierne, régulièrement, avec un fauconnier.

« Dana a 17 ans. Elle va et vient dans le parc mais elle reste généralement dans les environs. Elle est très connue dans l’estuaire du Goyen. Ça fait partie de leur dressage et de leur apprentissage d’être autonome. »

Elle cherche son chemin

Et Dana est déjà partie un peu plus loin que ses habitudes. Mais, équipée d’une balise, elle est repérable facilement. « Sa balise ne fonctionne plus et elle est perdue, c’est sûr. Elle cherche son chemin. »

Mais l’aigle a déjà parcouru des dizaines de kilomètres, ce qui commence à inquiéter Stéphane Germain. Partie d’Audierne, elle a d’abord été repérée à Douarnenez puis à Quimper et, ensuite à Lorient. Plus de nouvelles pendant quelques jours, jusqu’à samedi matin où un témoin la prend en photo à Lamballe.

Prendre une photo


« C’est vraiment la bonne solution pour l’identifier formellement. La prendre en photo, même de loin, ça suffit. Je connais mon oiseau. »

Repérée un peu plus tard à Saint-Alban, près de Pléneuf-Val-André, elle aurait été vue dimanche 5 mai en fin de journée vers Pleumeur-Bodou, suivant les vents et courants. Mais Stéphane insiste : « Il ne faut pas lui faire peur, ni essayer de l’attraper mais m’appeler en urgence. »

Inoffensif pour l’homme, l’aigle se nourrit de poissons et de charognes. Mais il reste à la merci des lignes électriques et des malveillances…

Si vous repérez l’oiseau, contacter en urgence Stéphane Germain au 06 31 83 96 04 ou l’Aquashow au 02 98 70 03 03.

Image
Source : Le Penthièvre.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Mardi 07 Mai 2019 17:00

Un chevreuil en visite au zoo d’Amiens (Somme)

Le parc zoologique d’Amiens Métropole comptait un animal de plus le dimanche 5 mai 2019 au matin. Un jeune chevreuil mâle s’était en effet introduit, dans la nuit, dans l’enceinte du zoo. « Et plus précisément dans une zone réservée au personnel », raconte Laure Garrigues, responsable scientifique du parc zoologique.

Son emplacement a d’ailleurs permis aux responsables d’ouvrir le zoo malgré cette présence. Si l’animal, apeuré, s’était retrouvé au cœur du parc, les soigneurs n’auraient en effet pas pris le risque de laisser le public circuler à proximité.

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage en action

D’autant qu’il a fallu attendre la fin de matinée pour que ce brocard, soit attrapé. Pour procéder à cette capture, l’équipe du zoo a contacté l’un des organismes habilités : l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) de la Somme.

C’est la brigade abbevilloise qui est intervenue. Une fois l’animal capturé, les agents lui ont attaché les pattes et lui ont couvert la tête pour éviter qu’il se blesse dans le véhicule. Ils l’ont ensuite transporté à une quinzaine de kilomètres à l’ouest d’Amiens. Là, ils l’ont relâché dans une zone boisée.

Il est donc peu probable que ce chevreuil en quête d’aventure soit le même que celui attrapé lundi 6 mai au matin dans l’Oise. Cette fois, ce sont les pompiers qui ont été appelés à la rescousse pour attraper l’animal qui venait de pénétrer dans l’enceinte du gymnase George-Sand à Beauvais. Particularité du spécimen : il était ivre.

À cette période de l’année en effet, les chevreuils ont tendance à avaler de nombreux bourgeons, mets dont ils raffolent. La fermentation de ces bourgeons dans leur estomac produit les mêmes effets que l’alcool.
Source : Le Courrier picard.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Vendredi 10 Mai 2019 16:53

Le pygargue à tête blanche observé dans le Gâtinais est-il Dana, l'aigle échappé d'un parc breton ?

Un pygargue à tête blanche, rapace dont l'envergure dépasse les deux mètres, a été observé mardi 7 mai 2019, dans le Montargois. Problème, cette espèce n'existe pas à l'état sauvage en Europe. Pourrait-il s'agir de Dana, l'aigle qui s'est échappé le 27 avril d'un parc animalier dans le Finistère ?

Il est aux alentours de 20 heures, ce mardi 7 mai, dans le Gâtinais. Alexandra rentre du travail en voiture, quand, à quelques mètres, elle aperçoit une forme étrange dans un champ. " J'ai vu cette grosse bête noire, posée là. J'ai pilé et fait marche arrière. J'ai essayé de faire le moins de bruit possible pour ne pas l'effrayer, parce qu'elle était vraiment tout près. Mais elle n'avait pas l'air d'avoir peur du tout. "

Elle parvient à prendre l'animal en photo avec son téléphone. Et comprend après coup que cette observation est tout à fait rarissime. Et pour cause, ce qu'elle a vu, c'est un pygargue à tête blanche, qui n'est autre que l'emblème des Etats-Unis. Cet aigle pêcheur est un énorme rapace dont l'envergure peut allègrement dépasser deux mètres.

Taille imposante, tête blanche, queue blanche, bec jaune. " C'est bien un pygargue à tête blanche ! ", avance le biologiste et photographe loirétain François Baillon après avoir consulté les clichés. " Et c'est forcément un spécimen qui vit en captivité, puisque cette espèce n'existe pas en Europe. Le problème, c'est qu'il ne saura peut-être pas s'alimenter tout seul. "

Selon ce spécialiste, des pygargues d'une autre espèce (à queue blanche) ont plusieurs fois été observés dans le ciel du Loiret. Un aurait sillonné la région parisienne voici quelques mois, avant d'être vu du côté de Pithiviers. Mais cette présence n'est pas exceptionnelle, puisque l'animal vit entre l'Europe du Nord et la Sibérie.

L'observation d'un pygargue à tête blanche (aussi appelé aigle pêcheur) dans nos contrées est en revanche beaucoup plus surprenante. Et pourrait être liée à une étrange disparition, qui s'est déroulée à 600 kilomètres de là. Le 27 avril dernier, Dana, l'aigle pêcheur du parc Aquashow d'Audierne (Finistère), s'est échappée en pleine représentation. Ce qui lui arrivait parfois, mais jamais aussi longtemps, comme le rapportent nos confrères d'Ouest-France.

Image
Photo : La République du Centre.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Samedi 11 Mai 2019 6:42

Le pygargue à tête blanche localisé à Amilly (45) est bien Dana, l'aigle fugueur du Finistère !

Depuis ce vendredi 10 mai 2019 dans l'après-midi, une opération pour capturer un pygargue à tête blanche est en cours. Et il s'agit bien de Dana, l'aigle pêcheur qui s'est échappé d'un parc animalier breton le 27 avril.

Repéré mardi 7 mai au soir, dans l'est du Gâtinais, un pygargue à tête blanche, gros aigle pêcheur américain de plus de deux mètres d'envergure, a été localisé ce vendredi après-midi, du côté d'Amilly. Un adjoint au maire de la commune, photographe animalier amateur, a pu saisir des clichés du spectaculaire animal, alors que les policiers municipaux et les pompiers étaient mobilisés pour tenter de capturer le rapace.

Toujours pas capturé en début de soirée

" Il lorgnait sur un cadavre de chat écrasé sur la N7 ", raconte Michel Pêcher, l'élu en question. " Le problème, c'est qu'il risquait de se faire percuter ou de causer un accident "
Une diversion a alors été mise en place pour inciter l'animal à s'éloigner de cette zone à risque. Posé à la cime d'un arbre, l'aigle femelle a fini par prendre son envol. Il naviguerait, en ce début de soirée, dans le ciel de la commune.

Stéphane Germain, le fauconnier du parc animalier breton Aquashow, à Audierne, est à l'heure actuelle en route pour Montargis, puisque le mystère n'aura pas duré bien longtemps : l'aigle en question est bien Dana, le pygargue échappé en pleine démonstration, le 27 avril. Porté par de forts vents, l'oiseau s'est laissé porter jusque dans le Gâtinais.

À noter que le pygargue à tête blanche, qui peut atteindre 2,40 mètres d'envergure, vit exclusivement en captivité en Europe. Il est l'emblème des États-Unis.
Source (avec courte vidéo) : www.larep.fr/amilly-45200/actualites/le ... _13558470/
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Mardi 14 Mai 2019 6:20

Le rapace « fugueur » retrouvé… à 600 km de là

Le pygargue à tête blanche qui manquait à l’appel depuis deux semaines dans un parc animalier breton a été retrouvé.

Un pygargue à tête blanche, rapace qui avait « fugué » lors d’une représentation à l’Aquashow d’Audierne (Finistère), a finalement été retrouvé vendredi 10 mai 2019 dans le Loiret, a-t-on appris samedi auprès du parc animalier. Il a parcouru 600 km en deux semaines.

Le rapace, qui passe difficilement inaperçu avec ses 2,20 mètres d’envergure, a été « retrouvé par des agents communaux sur le bord d’une route du Loiret, dans la commune d’Amilly, en train de dévorer un cadavre de chat probablement tué par des voitures », a expliqué Pierre Poussard, gérant du parc animalier, confirmant une information de la presse régionale.

L’oiseau, dont la majestueuse tête blanche est devenue l’un des principaux symboles des Etats-Unis, a été secouru d’abord par des pompiers, puis par un fauconnier et devrait retrouver le Finistère samedi soir. La direction du parc avait lancé un avis de recherche pour retrouver « Dana ».

Le pygargue, qui n’existe pas en milieu naturel en France, « était égaré et n’aurait pas pu revenir sur le site », a ajouté M. Poussard, soulignant que « Dana » était en bonne santé. « Elle a dû se nourrir de cadavres », a-t-il ajouté.
L’Aquashow d’Audierne, qui présente dans des aquariums les fonds marins bretons et qui produit aussi un spectacle d’oiseaux, accueille environ 50.000 visiteurs par an.
Source : 20 Minutes.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Vendredi 24 Mai 2019 7:18

Etats-Unis : un flamant rose euthanasié après qu'un enfant lui a jeté une pierre dessus

Il s'agit du nouvel épisode en date d'une série de comportements irresponsables survenus dans les zoos américains.

Un flamant rose du Miller Park Zoo (Indiana, Etats-Unis) a dû être euthanasié après avoir eu une jambe cassée par une pierre lancée par un enfant.

« Compte tenu des blessures infligées à l'animal, nous avons malheureusement déterminé que la meilleure solution était de l'euthanasier », a indiqué au Pantagraph Jay Tetzloff, soignant au zoo.

Malgré cet incident dramatique, la direction du zoo a fait savoir qu'elle n'avait pas l'intention de modifier le périmètre de l'enclos des flamants roses afin d'en renforcer leur sécurité. Les jambes des flamants roses sont particulièrement fragiles, en raison de leur minceur et de l'absence de muscle.

Il s'agit du nouvel épisode en date d'une série de comportements irresponsables survenus dans les zoos américains. En mars dernier dans l'Arizona, une visiteuse avait été attaquée par un jaguar après avoir franchi une barrière pour prendre un selfie. Elle avait été grièvement blessée au bras. En juillet 2018, un adolescent avait volé un lémurien au zoo de Santa Ana (Californie).
Source : AFP.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Vendredi 31 Mai 2019 19:02

Canada : deux tigres impliqués dans un incident au zoo de Saint-Édouard

Policiers et agents de la faune ont dû intervenir d'urgence mercredi 29 mai 2019 au zoo de Saint-Édouard, à Saint-Édouard-de-Maskinongé, alors que deux tigres ont été accidentellement libérés de leur enclos.

Selon ce que TVA Nouvelles a appris, les agents de la SPCA, qui ont pris contrôle du zoo il y a un peu plus d'une semaine, ont demandé l'aide des agents de la faune et la Sûreté du Québec a aussi été dépêchée sur les lieux. Les deux bêtes se sont échappées de leur enclos habituel, mais elles étaient toutefois confinés dans un espace sécurisé et clôturé où seuls les employés ont normalement accès, entre autres pour nettoyer l'enclos.

Cet endroit est conçu de manière à ce que les employés ne soient jamais en contact direct avec les animaux. En ouvrant et en fermant différentes portes pour confiner les animaux, ils peuvent pénétrer dans l'enclos principal de façon sécuritaire.

Mercredi, les agents de la SPCA se sont ou auraient pu se retrouver face à face avec ces bêtes sauvages.

Jacinthe Bouchard, de Zoo Académie, rappelle qu'il existe des protocoles d'intervention très clairs pour éviter ce genre de situation très dangereuse. Les clôtures doivent notamment être cadenassées et enchaînées.
« Tout ça doit être vérifié au moins deux fois par jour. Les cadenas, les chaînes et l'intensité des clôtures électriques. Il faut s'assurer que les enclos sont sécuritaires. Chaque fois qu'on entre dans un parc, on doit défaire la chaîne », a dit Mme Bouchard.

« Malheureusement, il est déjà arrivé dans différents parcs animaliers que des animaliers soient morts ou aient été sérieusement blessés. C'est toujours parce qu'ils ne sont pas entrés dans le bon enclos ou parce qu'il y a eu une négligence humaine. Que ce soit parce qu'on n'a pas vérifié la sécurité des parcs ou parce que des cadenas avaient été mal barrés. Il y a des protocoles de supervision à faire. Clairement, il s'est passé quelque chose », a-t-elle expliqué.

Les gros félins avaient toutefois réintégré leur enclos avant même l'arrivée des agents de la faune. C'est donc dire qu'ils n'ont pas eu à utiliser de fléchettes tranquillisantes ni d'armes.

« Je ne veux pas parler de ce cas précis, mais ça indique quand même que les animaux ne sont pas stressés. Un grand félin qui souhaite vraiment se sauver, il n'y a pas grand-chose à faire pour l'attraper. Il ne revient pas de lui-même. S'il le fait de sa propre volonté, c'est qu'il y est relativement bien », a tranché Mme Bouchard.

La SPCA, qui a pris contrôle du zoo à la suite d'une enquête pour cruauté animale, n'a pas rappelé TVA Nouvelles vendredi. Il nous est donc impossible pour l'instant de savoir si les bêtes ont été libérées lors d'une intervention (nourriture ou nettoyage) ou si elles se sont enfuies parce qu'une clôture avait été mal fermée.
Source : TVA Nouvelles.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Samedi 01 Juin 2019 22:52

Le petit train de Touroparc déraille : huit blessés dans un zoo en Saône-et-Loire

Le petit train de Touroparc, un parc animalier situé à Romanèche-Thorins (Saône-et-Loire), a quitté les rails, samedi 1er juin 2019 après-midi, pour une raison indéterminée. Cinq adultes et trois enfants ont été blessés.

Que s’est-il passé, samedi 1er juin, à Touroparc ? Peu avant 14 h, le petit train transportant les visiteurs de ce parc zoologique situé à Romanèche-Thorins, en Saône-et-Loire, a déraillé pour une raison inconnue.

Huit personnes, dont le conducteur du petit train, ont été « légèrement blessées », selon les pompiers, qui ont envoyé une vingtaine d’hommes sur place.

Trois enfants parmi les blessés


Les blessés, pris en charge par les pompiers et les médecins du Smur, ont été transportés à l’hôpital pour « des examens de contrôle ». La nature de leurs blessures n’a pas été précisée par les pompiers.
Parmi les huit blessés figurent trois enfants, âgés de 3, 5 et 9 ans, qui souffriraient de brûlures.

Le directeur du zoo s’excuse


Sous le choc, Thomas Gervais, directeur général de Touroparc Zoo, a tenu à « s’excuser auprès de familles », selon des propos rapportés par Le Journal de Saône-et-Loire. « Nous saurons réparer nos erreurs », a-t-il ajouté.

Le parc, qui abrite 700 animaux (lions, girafes, lémuriens…), est resté ouvert après le déraillement du train.

Une enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Mâcon.

Image
Source : Ouest-France.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Lundi 03 Juin 2019 16:59

Deux aras s’échappent du zoo de La Boissière-du-Doré (Loire-Atlantique)

Les deux perroquets se sont échappés pendant le spectacle d'oiseaux au zoo de la Boissière-du-Doré, mercredi 29 mai 2019. Un seul a été retrouvé. Un appel a été lancé.

Mercredi 29 mai, veille du week-end de l’Ascension, lors d’une des représentations du spectacle des oiseaux en milieu d’après-midi, deux aras ararauna (ou ara bleu), se sont fait la belle du zoo de la Boissière-du-Doré (Loire-Atlantique).

L’un des deux toujours recherché


Leur disparition a été signalée dès le lendemain sur les réseaux sociaux. Ainsi, un des oiseaux a été retrouvé dimanche soir dans le secteur d’Ecouflant, au nord d’Angers, à une soixantaine de kilomètres du parc animalier. « La personne qui l’a trouvé a eu le bon réflexe de lui donner des noix pour qu’il reste sur place, indique le parc animalier. Son soigneur est allé le récupérer, sans aucune difficulté. Pixel (ndlr. c’est son nom) est allé directement vers lui quand il l’a vu. »

Le second, lui, était toujours dans la nature, ce lundi 3 juin. Comme son compère, le dénommé Spam est né en 2010, en captivité au zoo. « Il mesure environ 80 centimètres et a un plumage jaune et bleu », précise le zoo. « Il est très bruyant quand il crie, ce qui fait qu’on l’entend d’assez loin. Même si les températures printanières et la présence des fruits dans les arbres peuvent lui permettre de se nourrir, sa survie est menacée plus le temps passe. ».

Prévenir et ne pas s’approcher

Le zoo invite tout témoin de sa présence à appeler l’établissement directement (02 40 33 70 32). « En revanche, il ne faut surtout pas essayer de l’attraper ou de le toucher, insiste le parc. Son bec est très puissant et il pourrait sectionner un doigt. Il est habitué à son soigneur, mais pas à être manipulé par quelqu’un d’autre. Ce n’est pas un jouet. »

Les deux volatiles semblent s’être écartés de leur trajectoire habituelle lors du spectacle avant de se perdre : poussés par un mauvais courant d’air ? effrayés ? Difficile à dire. Mais la thèse d’un élément perturbateur extérieur est avancée par le zoo. « Sinon, ils ne partent pas d’eux-mêmes », conclut le zoo qui rappelle que ce type d’événement est extrêmement rare. La dernière histoire remonte à 2014.
Source : L'Hebdo de Sèvre et Maine.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Mercredi 05 Juin 2019 12:49

Vietnam: un homme grièvement blessé par un tigre dans un zoo privé

Un homme a eu un bras et une main arrachés par un tigre dans un zoo privé du sud du Vietnam, a indiqué mercredi 5 juin 2019 un responsable local.

La victime, Vo Thanh Quoi, 49 ans, est un ancien employé du zoo, situé dans la province méridionale de Binh Duong.

Ce dernier a été retrouvé à côté de la cage de l'animal qui lui a dévoré la main gauche, le poignet et la plus grand partie du bras droit, selon un docteur. Sa vie n'est plus en danger.

La cause de l'attaque n'est pas connue. Le parc zoologique a été fermé après l'attaque qui a eu lieu mardi.

Il reste fort peu de tigres sauvages dans les jungles du Vietnam mais quelques centaines de félins sont domestiqués, comme animaux de compagnie -- ce qui est légal --, ou bien exhibés dans les zoos du pays.
Source : L'Obs.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Jeudi 06 Juin 2019 12:08

Tristesse et consternation ce jeudi 6 juin 2019 à l'Exotic Park de Lescar (Pyrénées-Atlantiques). Le couple de cacatoes alba a été volé dans la nuit au zoo de Lescar.
Prévenir au 06.20.84.58.75 si vous avez la moindre information...
Ces oiseaux sont une espèce protégée, ils sont bagués et identifiés.

Image
Source : page FB de l'Exotic Park.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Jeudi 06 Juin 2019 15:48

Accident à Touroparc.Zoo : pour la direction, le manège était dans les règles

Après l'accident qui a fait huit blessés légers, samedi 1er juin 2019, à Touroparc.Zoo, l'enquête se poursuit afin de déterminer les circonstances exactes qui ont conduit au déraillement du Petit train.

Jeudi 6 juin, Thomas Gervais, le directeur général du parc zoologique du sud Mâconnais, tenait une conférence de presse pour évoquer les premiers éléments en sa possession. Si les commentaires étaient parfois virulents sur l'état des attractions, il fait valoir les " contrôles réguliers et stricts " auxquels ils sont soumis. " Les autorisations de circulation de l'attraction sont à jour et une équipe technique est dédiée quotidiennement à l'entretien des attractions. "

" Nous ignorons l'origine de l'accident "

Cinq jours après, les experts scientifiques de la gendarmerie continuent de travailler à déterminer les circonstances. " On se tient à la disposition des enquêteurs pour leur faciliter le travail. Nous ignorons à ce jour l'origine de l'accident. " Thomas Gervais, qui garde une pensée pour les victimes et les personnes présentes au parc ce jour-là, tient en tout cas à renouveler ces remerciements à l'équipe de Touroparc, " exemplaire ", qui s'est mobilisée pour venir en aide, avant l'arrivée des secours, aux victimes. "Je reste également entièrement à la disposition des visiteurs qui voudraient entrer en contact avec nous. Et remercie les clients " pour leurs messages de soutien ".
"[i ]Nos attractions ne sont pas vieillissantes, mais historiques, rénovées, sécurisées et maintenues dans un parfait état de marche. C'est notre identité de rester sur notre histoire, avec les attractions imaginées par la famille Livet.[/i] "
Source : Le Journal de Saône-et-Loire.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Samedi 08 Juin 2019 14:56

Zoo de la Boissière-du-Doré (44) : le second perroquet retrouvé mort

Deux aras s'étaient envolés du zoo de la Boissière-du-Doré (Loire-Atlantique), lors du week-end de l'Ascension. Un avait été retrouvé, l'autre est mort.

Le second perroquet qui avait disparu du zoo de la Boissière-du-Doré, lors du spectacle des oiseaux, pendant le week-end de l’Ascension, a été retrouvé mort vendredi 7 juin 2019, dans une ferme à Saint-Julien-de-Vouvantes, à une cinquantaine de kilomètres au nord du Vignoble nantais.

Le directeur est allé récupéré la dépouille. Le premier ara avait été récupéré vivant, au nord d’Angers, dimanche 2 juin.

Image
Spam, ara du zoo, n’a pas survécu.

Source : L'Hebdo de Sèvre et Maine.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Accidents et vols dans les zoos

Messagepar Philippe » Mardi 11 Juin 2019 21:09

Floride (Etats-Unis): deux girafes tuées par la foudre

Leur long cou s'est transformé en paratonnerre fatal: deux girafes d'un parc animalier américain ont été tuées par la foudre, a annoncé ce mardi 11 juin 2019 ce zoo situé en Floride. « Nous sommes profondément peinés de partager la nouvelle du décès de deux de nos girafes causé par une décharge de foudre », a écrit dans un communiqué le Lion Country Safari, situé près de West Palm Beach.

Le zoo a attendu d'avoir les résultats des autopsies des deux mammifères, nommés Lily et Jioni, avant de confirmer l'origine de leur mort. Les deux girafes disposaient d'endroits pour s'abriter, mais, hélas, elles ne l'ont pas fait au moment clé.
« Lily et Jioni se trouvaient dans la zone de pâturage de leur habitat quand un orage est arrivé rapidement il y a six semaines », a relaté le parc zoologique. « Leur mort a été instantanée. ».« Nous pleurons la perte de deux girafes adorables et charismatiques », a conclu l'établissement.
Source : Le Figaro.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Polo et 5 invités

Tigre en mouvement