Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Mardi 05 Septembre 2017 16:50

Les récents propos de Nicolas Hulot « contre la captivité des animaux » mobilisent les directeurs de cirques, craignant pour leur avenir. Ils se sont réunis lundi 4 septembre 2017 en collectif pour demander très vite un rendez-vous avec le ministre de la Transition écologique.

Est-ce bientôt la fin des animaux sauvages et domestiques dans les cirques ? Au début du mois d’août, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a jeté un profond trouble chez les artistes circassiens, déclarant « ne pas être favorable à la captivité des animaux, ni à l’idée que l’on fasse du spectacle avec cette activité ».

De quoi susciter une vive inquiétude chez les directeurs de cirques, des grosses écuries comme Pinder, Amar, Bouglione, Medrano et Gruss aux plus petites entreprises familiales. Sans oublier les propriétaires de zoo.

Portes ouvertes


Lundi soir, une centaine de personnes, représentant 250 cirques (français et étrangers) ainsi que le parc zoologique d’Amnéville, se sont donc réunies en collectif pour réclamer un rendez-vous « urgent » au ministre. « Nous avions convié l’un de ses représentants à cette soirée, mais il n’est pas venu », regrette Me Cyrille Emery, l’avocat du collectif.

Au cours de cette réunion, les directeurs de cirques ont décidé « de communiquer largement sur la manière dont ils travaillent auprès des animaux ». Ainsi, lors des prochaines Journées du patrimoine, des 16 et 17 septembre, ils ouvriront largement les portes des chapiteaux et des coulisses.

Soutien de Matignon ?

Pour Me Cyrille Emery, la récente déclaration de Nicolas Hulot suscite « davantage une inquiétude qu’une menace » chez les professionnels de la piste.
« Selon ce que nous entendons de l’hôtel Matignon, les propos de Nicolas Hulot ne semblent pas être la parole du gouvernement. Mais il faut rester prudent. Nous voulons être certains que le ministre de la transition écologique n’ait pas un projet sous le coude. »

Souhaitant protéger davantage leurs activités, les directeurs de cirques étudient, également, la possibilité d’inscrire les activités circassiennes au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. « Cette inscription permettrait de protéger les cirques contre les associations animalistes. »

« Des numéros contre-nature »

Ces dernières, à l’instar de One voice, estiment en effet que les cirques maltraitent les animaux. « C’est par la violence que ces animaux sont contraints à exécuter des numéros bien souvent contre-nature […] Puis, quand le spectacle est fini, ils regagnent leurs cages minuscules, leurs chaînes, leurs remorques. Qu’ils soient sauvages ou domestiques, aucun n’est respecté. Nous nous battons pour la fin de l’exploitation des animaux par les cirques », peut-on lire sur le site internet de l’association.

Un argument déjà entendu et partagé par une cinquantaine de communes françaises, ayant d’ailleurs pris des arrêtés interdisant le stationnement de cirques présentant des animaux sauvages et domestiques. « Des arrêtés totalement illégaux que les préfets doivent absolument attaquer devant les tribunaux administratifs », affirme l’avocat Cyrille Emery.
Source : Ouest-France.
Philippe
 
Messages: 10987
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar abel » Mardi 05 Septembre 2017 16:56

En s'associant avec ces directeurs de cirques, le Zoo d'Amnéville cause du tort à l'ensemble des zoos français. Le Parc des Félins et Terre de Singes, par la voix de leur directeur, se sont déjà démarqués, il serait bien que les autres parcs sérieux le fassent.
abel
 
Messages: 3532
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Thibaut » Mardi 05 Septembre 2017 18:16

Bravo Mr Hulot ! Vivement que les cirques perdent leurs animaux quand à Amnéville no comment. Ils détruisent le travail des zoos français.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1215
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Panda21 » Mardi 05 Septembre 2017 18:26

Oui enfin calmons-nous il dit qu'il est contre la captivité des animaux donc il fait l'amalgame en mélangeant Pinder avec la Vallée des Singes et de nombreux zoos font des spectacles de vol libre donc çà rentre dans ce qu'il dit.

Après la légitimité de ce monsieur qui prend l'hélicoptère pour faire Rambouillet-Paris...
Panda21
 
Messages: 2138
Enregistré le: Mercredi 15 Avril 2009 20:19

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar kelloche53 » Mercredi 06 Septembre 2017 12:43

Ou qui augmente le nombre de loups à abattre ...
kelloche53
 
Messages: 490
Enregistré le: Lundi 09 Mai 2016 21:18

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar animozoo » Mercredi 06 Septembre 2017 14:52

Enfin une bonne nouvelle... :D
Sauf Amnéville qui fait honte au corps zoologique en s'associant aux cirques! :cry:
animozoo
 
Messages: 179
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 9:05
Localisation: Vallet

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar okapi » Mercredi 06 Septembre 2017 18:26

La captivité est dans une certaine mesure un mal nécessaire et dans de nombreux cas une honte absolue, mais ce n'est jamais un bien! Amnéville est depuis toujours un zoo "cirque-friendly" et ce n'est pas près de changer! Le coup du patrimoine immatériel, il n'est pas nouveau non plus: pour avoir participé à la première réunion initiée par le ministère de la Culture et pour leur avoir miné le terrain, je peux vous dire que ce n'est pas pour demain!
On s'achemine inexorablement vers une disparition des animaux dressés dans les cirques, mais les zoos seront les suivants: adieu perroquets, otaries et rapaces, tigres et cigognes, Beauval, Amnéville, La Flèche et La Palmyre, préparez-vous!
okapi
 
Messages: 11768
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar selena2895 » Mercredi 06 Septembre 2017 19:14

A mon sens c'est une bonne nouvelle! Un animal ne devrait pas être "sous la menace" d'un être humain pour l'amusement d'autres êtres humains. Et je parle également pour les spectacles que l'on trouve dans les parcs animaliers...même si une relation de confiance s'établit entre des otaries (par exemple) et ses soigneurs, ce comportement n'est pas naturel. Une otarie sait jouer naturellement, pas besoin qu'elle le fasse contre des poissons.
Vivement le dénouement!!!!
selena2895
 
Messages: 55
Enregistré le: Mardi 08 Août 2017 19:57
Localisation: Vétheuil

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Mercredi 11 Octobre 2017 17:26

Une nouvelle qui va faire de la peine à Michel Louis. :mrgreen:

Gulli renonce aux cirques avec animaux.
La chaîne pour enfants ne veut plus diffuser de spectacles avec des animaux sauvages sur son antenne.
Stop aux animaux sauvages dans les cirques. Dans un communiqué publié ce mercredi, Gulli annonce s'engager dès aujourd'hui à ne plus diffuser de spectacles vivants avec des animaux sauvages. La chaîne pour enfants rappelle qu'elle dispose de "programmes qui éveillent la curiosité, développent l'esprit critique, mais aussi l'éveil à des causes" qui tiennent lui à coeur, "qu'elles soient civiques, environnementales ou animales".

Totalité de l'article ici : http://www.ozap.com/actu/gulli-renonce- ... aux/539042
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14702
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Vendredi 10 Novembre 2017 18:19

Les animaux sauvages interdits dans les cirques en Italie, bientôt en France ?

Une centaine de cirques exploite près de 2000 animaux sauvages chaque jour en Italie. Ces spectacles itinérants appartiendront bientôt au passé puisque la Chambre des députés italiens vient de voter une loi interdisant l’exploitation d’animaux à des fins de divertissement.
Les règles sur la manière dont l’Italie mettra en œuvre la "mise à la retraite" de toutes les bêtes utilisées dans les cirques seront établies dans un délai d’un an par un décret ministériel.
Les défenseurs des droits des animaux applaudissent la décision italienne. Cité par le Daily Express, Jan Creamer, président de l’association Animal Defenders International (ADI), a déclaré : "En voyageant d’un endroit à l’autre, semaine après semaine, en utilisant des cages et des enclos temporaires, les cirques ne peuvent tout simplement pas subvenir aux besoins des animaux. (…) Nous avons montré la violence et les abus qui sont utilisés pour forcer ces animaux à obéir et à faire des tours."

Source et totalité de l'article : http://www.sudouest.fr/2017/11/10/les-a ... 0-4608.php
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14702
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar gibbon » Vendredi 10 Novembre 2017 21:02

Et au tour de l'Irlande :
L'Irlande interdit l'emploi d'animaux sauvages dans les cirques

Dublin - L'Irlande va interdire l'usage d'animaux sauvages dans les spectacles de cirque à partir du 1er janvier 2018, actant ainsi un large mouvement contre la pratique, à la grande satisfaction de l'association PETA qui a salué vendredi la décision.

Le ministre irlandais de l'Agriculture Michael Creed a signé jeudi un texte, consulté par l'AFP, qui interdit désormais de recourir aux animaux "qui ne sont habituellement pas domestiqués dans le pays", renforçant la législation sur la santé et le bien-être animal de 2013.

La loi instaurait 5 grands principes, dont le droit pour les bêtes à ne subir aucune blessure ou maladie ou encore à n'être soumises ni au stress ni à la peur.

"C'est un choix progressiste, qui démontre notre engagement envers le bien-être animal", a commenté le ministre dans un communiqué, estimant qu'"il s'agit d'un avis partagé par le grand public que je suis heureux d'appuyer".

Toute infraction à cette nouvelle disposition est punissable d'une peine pouvant aller jusqu'à 250.000 euros d'amende et 5 ans d'emprisonnement.

Dans le communiqué, le ministre rappelle que les autorités locales ont été de plus en plus nombreuses à refuser que de tels spectacles se produisent sur des terrains publics.

Il précise également que le ministère de l'Agriculture est conscient de l'impact que cette décision aura sur l'industrie du cirque, mais souligne que "des dispositions modernes en faveur des animaux amèneront le public à être plus à l'aise avec les spectacles de cirque", alors que le nombre de compagnies itinérantes employant des animaux sauvages a fortement chuté en plus d'une décennie.

La décision a été saluée par la Société irlandaise de prévention de la cruauté contre les animaux (ISPCA), qui menait campagne contre l'emploi d'animaux sauvages. Une pétition lancée en février 2016 a récolté près de 28.000 signatures.

Son directeur, Andrew Kelly, s'est réjoui de la nouvelle en réaffirmant que "les cirques ambulants ne peuvent et ne pourront jamais fournir l'environnement adéquat pour des animaux tels que les éléphants, les tigres et les lions qui nécessitent un encadrement complexe sur le plan physique et psychologique".

De son côté, PETA a réagi dans un communiqué "applaudissant" l'Irlande: "Le gouvernement irlandais l'a compris: les moeurs ont changé et le public comprend qu'il est immoral d'enfermer et d'exploiter ces individus sensibles et intelligents".

L'Irlande s'ajoute aux 41 pays qui ont déjà banni l'usage d'animaux sauvages dans les cirques, dont 19 en Europe, notamment l'Autriche, les Pays-Bas et la Belgique.

Source : https://www.lexpress.fr/actualites/1/mo ... 59717.html
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1767
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Vendredi 10 Novembre 2017 22:28

Une centaine de cirques exploite près de 2000 animaux sauvages chaque jour en Italie.


Et en France, on a une idée du nombre que cela représente ?
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14702
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Vinch » Samedi 11 Novembre 2017 0:03

Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5091
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar nigousse68 » Samedi 11 Novembre 2017 8:48

J'espère voir cela de mon vivant ( j'ai 41 ans), je trouve la France bien en retard dans ce domaine, trop de lobbies dans ce milieu ( famille Gruss....). Au niveau européen, deux pays sont pour moi lanterne rouge dans le traitement des animaux: la France et l'Espagne( corrida, sort terrible des lévriers, cirque, parc aquatique comme le Loro Parque....)!
nigousse68
 
Messages: 206
Enregistré le: Samedi 23 Août 2014 12:53

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar okapi » Samedi 11 Novembre 2017 10:14

Les choses évoluent de plus en plus vite et on peut imaginer une interdiction généralisée à échéance de dix ans, probablement moins. Il y a, comme en Italie, quelques milliers de bêtes détenues par les cirques en France. Je ne suis pas sûr que les Gruss soient les plus actifs en matière de lobbying, mais ce qui est certain, c'est l'opposition farouche de la majorité des cirques traditionnels à la suppression des animaux dressés dans les spectacles. Les zoos sont très, très attentifs à ces mouvements législatifs qui pourraient les atteindre aussi: une nouvelle moralisation de la captivité pourrait avoir une incidence sur les conditions de détention de nombreux parcs et fragiliser économiquement certaines structures...
okapi
 
Messages: 11768
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Suivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tigre en mouvement