Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar gibbon » Jeudi 01 Août 2019 21:13

Sur ta photo, ce sont des éléphants d'Afrique, donc rien ne prouve que l'individu portant des défenses est un mâle puisque les femelles de cette espèce en portent aussi !
Philippe s'interrogeait sur les éléphants d'Asie !
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1783
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar furylion » Jeudi 01 Août 2019 21:23

Mea culpa, j'avais lu un peu rapidement.
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 608
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Info cirque MEDRANO.

Messagepar gervaise » Dimanche 06 Octobre 2019 3:48

Lucrio a écrit:info donnée par un passionnė il semblerait que le cirque Medrano ne fasse pas de tournée estivale en Juin/Juillet et Aout (soit une pause de trois mois reste a savoir si ça sera tous les ėtablissements de la sociėtė Arena...


Fin Juillet, de passage à Calais, j'ai vu que le cirque Medrano était affiché dans cette ville, pour plusieurs jours (de mémoire 2, 3 jours).
gervaise
 
Messages: 38
Enregistré le: Mardi 23 Février 2010 14:00

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Dimanche 06 Octobre 2019 11:46

Ce soir GULLI diffuse un documentaire : La deuxième vie des animaux de cirque.
Critique de la rédaction de Télé-Loisirs :
Un bel hommage à des passionnés qui offrent de l'affection et une retraite paisible à des animaux du cirque vieux ou malades. Telle Cécile Magnan, vétérinaire, qui a créé, avec ses parents, un refuge au cœur des Cévennes pour des handicapés ou des retraités hors du commun. Elle y soigne, entre autres, Kenya, un zèbre âgé de 28 ans, ou encore Tao, un lama aveugle qu'elle envisage d'opérer.

J'ignorais l'existence de ce refuge, une petite structure probablement.

Source : https://www.programme-tv.net/programme/ ... de-cirque/
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14730
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Vinch » Dimanche 06 Octobre 2019 14:50

Tiens, une courte vidéo sur cette généreuse initiative:

Et ça commence fort dans les légendes intégrées !!! Comment se fait-il qu'une lionne ait pu attaquer ce chameau chez Medrano ?
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5149
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Vinch » Dimanche 06 Octobre 2019 14:54

Mais qu'on ne s'y trompe pas: C'est la vétérinaire référente du Cirque Médrano et ce refuge appartient en fait à ce cirque. Certains animaux y sont soignés avant d eretourner sur la piste...

Une vétérinaire référente du cirque Médrano

Chacun connaît en Cévennes le refuge SPA de Vallérargues, l’association Cheval de Paula Loïs ou encore la ferme Couderc. Mais peu connaissent l’existence de l’association du Grand Valat qui accueille sur la commune des Plans, au cœur d’une propriété de quelques quatorze hectares, des animaux d’une grande rareté en terre cévenole. Et pour cause, celle qui est à l’origine de cette association, Cécile Magnan, vétérinaire équin de son état, a ouvert sa ferme aux animaux de cirque en convalescence, handicapés ou vieillissants. Celle qui rêvait d’être Daktari au cœur de la faune sauvage s’est transformée en véritable Paula Loïs de la Piste. Son histoire mérite d’être raconté.

La jeune Cécile a été très vite plongée dans l’univers des animaux. Alors qu’elle n’avait que quatre ans, son père Pierre Magnan explorateur dans l’âme qui a eu travaillé aux côtés de Jean-Louis Étienne et d’Haroun Tazieff, crée un centre aéré dans la région de Toulon qui était plus une ferme pédagogique. La vocation de Cécile est née.Elle fait ses études à l’école vétérinaire de Lyon et obtient son premier poste à Sauzet où elle exerce toujours. Elle recherche alors un lieu pour accueillir ses mini-poneys de Shetland. Une passion qui l’habite depuis sa plus tendre enfance. C’est ainsi qu’elle fait l’acquisition, il y a huit ans, de la ferme du Grand Valat.Si elle héberge de nombreux chevaux parmi lesquels des frisons hollandais, des ânes et mulets qui cohabitent avec ses quinze mini-poneys, elle accueille également quatre chameaux, un dromadaire, deux zèbres, un lama ainsi qu’un wallaby qui a élu domicile dans le poulailler familial.

Cécile Magnan est vétérinaire référent du cirque Médrano. «J’accueille les animaux blessés et réformés, soit pour les retaper et leur permettre de retrouver la piste, soit pour accompagner leur vieillissement ou trouver la structure d’accueil la mieux adaptée». C’est ainsi que Cécile, aidée de ses parents s’occupent d’un lama aveugle qui a fait un AVC en piste, d’un chameau qui souffre d’arthrose, d’un autre insuffisant rénal ou encore d’un dromadaire blessé à la patte. Un véritable apostolat au service de la cause animale. «C’est ma vie et pour rien au monde je n'en changerai, confie la jeune vétérinaire, mais je vous rassure ce métier passion qui occupe une grande partie de ma vie ne m’empêche pas de voyager et de m’intéresser au monde qui m’entoure !»

source: https://www.midilibre.fr/2017/03/25/les ... 484006.php
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5149
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Dimanche 06 Octobre 2019 19:36

Je ne vois pas la vidéo, mais merci pour ces liens, finalement rien de bien réjouissant dans cette initiative.

Je suis passé Pelouse de Reuilly aujourd'hui, le cirque Phénix commence à s'installer mais rien en vue du côté de chez Pinder ?
Arlette Gruss sera présent du 29 novembre au 15 décembre avec "Bêtes de cirque" lions, chevaux et ... rats sont au programme. J'imagine que les associations CODE ANIMAL ou ONE VOICE organiseront des manifestations.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14730
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar okapi » Lundi 07 Octobre 2019 1:32

Pour la première fois depuis très longtemps, Pinder débutera plus tard. Le montage devrait commencer avant la fin du mois.
okapi
 
Messages: 11812
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar didier » Vendredi 11 Octobre 2019 18:46

Merci pour l'info, du côté du Cirque d'Hiver Bouglione, peu d'animaux au programme du nouveau spectacle "Défi", un numéro avec lamas et chameaux et un autre avec chiens et chats, la roue tourne...
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14730
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Vendredi 11 Octobre 2019 19:13

Un hippopotame au cœur d'une bataille judiciaire entre One Voice et le cirque Royal Kerwich

L'association de défense des animaux One Voice annonce déposer plainte contre le cirque Royal Kerwish notamment pour " mauvais traitements sur animaux " se basant sur une vidéo prise cet été à Gassin (Var). Le cirque contre-attaque pour " incitation à la haine ". Au cœur du conflit, un hippopotame.


Elle s'appelle Boulie, elle a 21 ans. C'est une ravissante hippopotame qui partage depuis près de 20 ans le quotidien des autres animaux du cirque Royal Kerwich, basé selon la saison entre les Bouches-du-Rhône et le Var. Or Boulie nourrit depuis quelques jours une très vive polémique entre les amateurs de cirque avec animaux et les anti.

L'association One Voice annonce en effet ce jeudi 10 octobre 2019 le dépôt d'une plainte auprès du parquet de Tarascon contre le cirque Royal Kerwich, notamment pour " mauvais traitements sur animaux commis par un professionnel, maintien d'un animal captif dans un habitat pouvant être cause de souffrance ". Le cirque visé a décidé de contre-attaquer en déposant plainte également, pour " incitation à la haine ".

La vidéo qui met le feu aux poudres

L'association One Voice se base sur une vidéo tournée par un de leurs enquêteurs cet été lorsque le cirque était en représentation à Gassin. On y voit Boulie manger de l'herbe dans une pâture, près du campement, puis être pressée de regagner son enclos par un membre du cirque à bord d'une voiture.

" Les hippopotames sont des espèces vulnérables qui sont en danger. Montrer un hippopotame dans ces conditions là, ça n'éduque pas les enfants à qui sont les hippopotames et à avoir envie de les protéger dans la nature. On ridiculise Boulie et on lui fait vivre un calvaire en lui faisant parcourir les routes toute l'année, juste pour deux minutes de spectacle " s'insurge Muriel Arnal, présidente et fondatrice de One Voice.

La diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux a engendré un flot d'insultes et de menaces des défenseurs des animaux sur la page du cirque en question.

Le cirque contre-attaque

Le directeur du cirque Kerwich décide alors de déposer plainte à son tour, blessé, dit-il, par les propos. " Ma vie et mon cirque sont construits autour de mes animaux. Donc bien sûr que je les aime. Je ne me vois pas vivre aujourd'hui sans mes animaux. Nous, on s'est aperçus aujourd'hui que c'est un problème politique, et que c'est pas un problème du bien-être animal. En ce moment, ils sont entrain de multiplier les actions à l'approche des élections municipales. Et nous, on a du mal à se débattre, car on vient avec des arguments de bien-être animal. Nous, on ne fait pas de politique. Ils ne s'inquiètent même pas du sort de nos animaux s'ils devaient être enlevés et remis en liberté, ce qui les condamneraient à mort puisqu'ils s'agit d'animaux nés en captivité. "

William Kerwich dit avoir été menacé à plusieurs reprises par des opposants. " On m'a même dit que j'aurais dû être au Bataclan ce jour-là, ou les gens du cirque, mais qu'il n'est pas trop tard. J'ai même eu qu'il fallait tuer le directeur du cirque, comme ça il n'y aurait plus de cirque. "

Le directeur du cirque Royal Kerwich conclut en déplorant l'absence de dialogue avec les associations de défense. " Nous, nous cherchons des solutions pour faire encore mieux. Mais eux, quand il y a des réunions au ministère, ils laissent toujours la chaise vide, donc on ne peut jamais discuter. "

Image
Boulie et William Kerwich, le directeur du cirque Royal Kerwich.
Source : France Bleu.
Et le lien avec la vidéo évoquée dans cet article : https://vimeo.com/364831706
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Thibaut » Vendredi 11 Octobre 2019 19:20

Le problème c'est qu'est ce qu'un cirque fou avec un hippopotame. Animal amphibie sur une pelouse, ben voyons. Ça clame que ça aime ses animaux mais faut pas pleurer derrière d'avoir des plaintes.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1268
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar FloriAn. » Samedi 12 Octobre 2019 9:02

Thibaut a écrit:Le problème c'est qu'est ce qu'un cirque fou avec un hippopotame. Animal amphibie sur une pelouse, ben voyons. Ça clame que ça aime ses animaux mais faut pas pleurer derrière d'avoir des plaintes.


Cette photo a été prise dans leur quartier d'hiver où l'hippopotame possède un bassin naturel que bon nombre d'hippopotames en parcs zoologiques aimeraient avoir. On le distingue au fond, et on trouve de nombreuses vidéos de Boullie dans ce bassin sur leur page fb.
FloriAn.
 
Messages: 42
Enregistré le: Mardi 10 Octobre 2017 19:47

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Thibaut » Samedi 12 Octobre 2019 9:20

Merci de la précision. Du coup ses quoi ses quartiers d'été ? En voyant un peu la page Facebook il est vrai que les conditions ne sont pas les pires pour un cirque mais cela reste un cirque avec animaux.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1268
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Les cirques vont-ils perdre leurs animaux sauvages ?

Messagepar Philippe » Samedi 12 Octobre 2019 9:29

L'enclos de son quartier d'hiver n'a en effet rien à envier à ceux de certains parcs français. Malheureusement, cet hippo n'y séjourne pas à l'année...
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Précédente

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement