Protéger la planète : sauver l'Antarctique

Aménagements paysagers en espaces zoologiques

Protéger la planète : sauver l'Antarctique

Messagepar nico » Dimanche 02 Juillet 2006 17:22

Un continent à la dérive
Image


Les vents violents balaient la glace avec férocité , le thermomètre descend souvent à -85° C avec une moyenne annuelle autour de -50° C.
L'antarctique est le continent le plus froid et le plus isolé de la planète.
Entièrement recouvert de glace , il abrite pourtant une magnifique faune sauvage : Manchots , pétrels , phoques et albatros , et ses eaux glacées abondent en espèces marines.
Mais les effets néfastes de la civilisation commencent a s'y manifester.


ImageImage

Le "baromètre de la Terre"
La situation isolée de l'Antarctique et la jeunesse des chemins d'accès lui ont permis d'être protégé des activités humaines : la neige, la glace et l'eau sont sans doute les plus pures au monde. Les scientifiques peuvent ainsi y étudier une atmosphère neutre et leurs résultats ne sont donc pas faussés par la pollution.
Pour cette qualité exceptionnelle, mais aussi pour sa situation reculée et inaccessible, l'Antarctique est utilisé comme indicateur de la santé de notre planète, telle une sonnette d'alarme naturelle

LE TROU DE LA COUCHE D'OZONE
Le réchauffement de la planète a provoqué le plus grand effondrement de glace dans l'Antarctique depuis une trentaine d'années.
En mars 2002 , sur la côte est , dans la mer de Weddel , un gigantesque morceau de banquise appelé "Larsen B" , de 200 m de haut et d'une surface de 3250 km² , s'est fractionné en milliers d'icebergs.
Ce fractionnement pourrait provoquer , si les milliers d'icebergs fondaient complètement , une remontée du niveau des mers de plusieurs mètres entraînant des effets désastreux pour toutes les régions côtières de la planète.

Image

LES BALEINES EN DANGER
Depuis les années 1960 les eaux très poissonneuses de l'océan antarctique font l'objet d'une pêche excessive.
Les quotas imposés n'ont été que partiellement respectés et la pêche illégale a fait beaucoup de victimes , notament dans la population de morues antarctique.
Le nombre de baleines avait atteint un seuil critique avnat que la mise en application de l'embargo sur son commerce soit effective.
Actuellement , cinq espèces de baleines doivent faire face à une diminution importante du krill , leur source principale de nourriture.
Le réchauffement de la planète a également des effets dévastateurs : la température a augmenté en moyenne de 2,5° cdans les cinquantes dernières années et la glace fond plus rapidement que prévu.
Composée d'eau salée , elle renferme des algues microscopiques libérées lors de la fonte.
La superficie de la glace rétrécissant , le krill qui dépend des ces algues pour se nourrir se raréfie , et les baleines ont désormais des difficultées pour s'alimenter


Ci dessous , le krill agrandi :
Image
Ci dessous baleine franche :
Image

LA PROTECTION EN ACTION :
CONTRÔLER LE TOURISME POLAIRE

L'antarctique devient une destination tourisitique très recherchée.
Cette présence humaine accrue nécessite une surveillance renforcée pour protéger ce dernier bastion de la vie sauvage.
D'ores et déja , les scientifiques étudient les conséquences d'un tel afflux sur l'environnement.

COMMENT AGIR ?
- évitez d'acheter de la morue antarctique.
- n'achetez pas de poisson pêché à la palangre ou se prennet les albatros
- écrivez au ministère de l'environnement pour qu'il fasse pression sur le japon pour réduire sa pêche à la baleine.
- suivez les travaux de la commission internationale de l'UNESCO qui a élaboré la charte des océans.


Photos et texte :
perso.wanadoo.fr/
http://www.creuwels.nl
linternaute.com/
epod.usra.edu/archive/
http://www.transboreal.fr/
http://www.garlim.com/images/ krill%20shrimp.jpg
Avatar de l’utilisateur
nico
 
Messages: 3370
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2005 12:29
Localisation: indre et loire (chinon)

Retourner vers Et la flore !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement