Parc animalier des Pyrénées

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar raphaël » Jeudi 14 Juin 2018 21:48

Petite actualisation du Parc animalier des Pyrénées suite à ma récente découverte de ce zoo qui fait régulièrement l'actu avec chaque année beaucoup de nouveautés.

Sachez que le thème de la faune européenne est totalement abandonné. On s'y attendait avec l'extension Guyane qui pouvait avoir une cohérence géopolitique, mais désormais le parc accueille aussi des markhors, des coatis à nez blanc, des pandas roux, des loutres naines et même des gouras et martins de Rotschild dans la serre.
Le ton est donné d'entrée puisque la volière collée à l'accueil loge aussi bien les grèbes et avocettes que les sternes incas, les ibis chauves ou les ibis rouges.

Image

Image

Plus loin, la volière des guêpiers est devenu un étang à pélicans frisés où les gros oiseaux paraissent un peu serrés.

Image

Certaines espèces européennes ont disparu, de ce que je compare avec les images de Zoovenirs. Plus d'écureuils par exemple, remplacés par les coatis.
Il y a toujours la série d'enclos sur la zone aquatique, avec loutres, grèbes, ragondins, ratons laveurs.
La zone où étaient les renards est l'enclos de l'ocelot et derrière lui se trouve l'enclos des tayras, un animal magnifique que j'ai découvert. On retrouve bien la tête des mustélidés.

Image

Image

les pandas roux ont été installés dans ce qui était apparemment l'enclos des coatis, entre les volières des corbeaux et pies et le snack. Leur territoire ne m'a pas paru bien grand et il est très exposé. Les loutres naines sont juste en face, le zoo a donc trois espèces de loutres.

Image

Image

Image

La volière arc-en ciel qui fut une nouveauté d'il y a trois-quatre ans et qui était le lieu de vie de loriquets est maintenant remplie de perruches soleil et d'un touraco musophage.

Image

La partie la plus impressionnante du parc est ce grand enclos à immersion autour d'ongulés divers : daims, isards, mouflons mais surtout bouquetins à immenses cornes et markhors sont à proximité. J'ai été comme toujours fasciné par ces mâles dominants. Comme au parc animalier d'Auvergne, je me suis demandé si cela ne posait aucun risque de sécurité.

Image

Le nocturama est une tanière obscure d'où l'on peut voir dormir les renards, blaireaux et putois, mais à moins que je n'aie pas compris, impossible de voir un enclos extérieur pour ces espèces.

Image

Image

Dernier enclos visible avant d'entrer dans la serre, le parc des loutres géantes est entouré de hautes grilles qui nous permettent à nous visiteurs d'être en enclos d'immersion avec des saïmiris de Bolivie. Ces derniers peuvent aller côté loutres et restent sur les hauteurs. Pour eux, cela fait un bel espace. Je ne peux en dire autant des loutres qui ont hérité d'un minuscule enclos avec piscine artificielle tout en longueur et berge réduite au strict minimum. Et elles tournent et tournent et retournent aux mêmes endroits.

Image

La serre est constituée d'une série de demi îles où évoluent des callithricidés et cébidés (titis roux notamment) et des oiseaux. C'est plutôt grand et végétalisé. Les gouras et martins sont donc là.

Image

Image

Voilà ! Je n'avais pas l'occasion de faire un compte rendu entier et détaillé du parc, mais j'ai noté les changements par rapport aux photos prises par Zoovenirs en 2017 et vous ai livré quelques images des nouveautés de ces dernières années. Ayant stoppé leur thématique, on peut tout attendre du parc animalier des Pyrénées dans le futur, avec tout de même une limite en superficie (le zoo annonce d'ailleurs 14 ha pour 7 réels mesurés sur Géoportail). Maintenant que l'Asie et l'Amérique du sud sont là, on peut imaginer voir arriver des espèces africaines ou australiennes.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6817
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Thibaut » Jeudi 14 Juin 2018 22:25

Merci pour les photos, j'ai quand même du mal avec le bassin des pélicans, l'installation des panda roux et des loutres géantes.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1177
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Djeiran » Vendredi 15 Juin 2018 13:24

Merci pour ces infos Raphaël cela ne change pas ma vision de ce parc que j'ai visité il y a 3 ans : il ne cesse de concurrencer Asson. Je suis franchement déçu par la rénovation des ailes de la nature c'était une des meilleures installations du parc en plus le parc c'est séparé de presque toutes les espèces européennes qu'il possédait à ce que je vois (les guêpiers notamment) et je ne parle pas de comment son logés les pélicans,les loutres géantes ou encore les blaireaux alors que leurs enclos sont neufs. Ce parc me déçoit de plus en plus.
Djeiran
 
Messages: 404
Enregistré le: Dimanche 02 Avril 2017 17:45

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Therabu » Vendredi 15 Juin 2018 16:01

Merci beaucoup raphaël d'avoir pris le temps de donner des impressions et nouvelles de ces évolutions peu réjouissantes.
Therabu
 
Messages: 3068
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar guirosama » Samedi 16 Juin 2018 7:00

Pour l'enclos avec les divers ongulés, n'y a t il pas un risque d'hybridation ?
C'est effectivement dommage d'avoir perdu toutes les espèces européennes. Cela se recentre sur un zoo classique avec des grosses poules (gouras), des singes-trop-mignons qu'on voit partout (saimiris) et des espèces de peluche (coatis). Je schématise évidemment
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 938
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar okapi » Samedi 16 Juin 2018 10:26

Certes, mais qu'est-ce qui motive aujourd'hui les visiteurs? Des renards et des bouquetins ou des singes et des animaux méconnus? Le parc a un concurrent direct à un jet de javelot: deux solutions, se démarquer radicalement ou faire la même chose en essayant de le faire en plus grand... Se démarquer, c'était conserver une faune européenne qui, visiblement, ne faisait pas recette, donc la stratégie c'est d'attaquer sur les mêmes brisées... Le concurrent principal de Doué, c'est La Flèche et, juste après, Beauval. Doué se démarque par sa philosophie, son cadre et ses innovations, mais son plan de collection est bâti aussi à partir d'espèces emblématiques: rhinocéros, girafes, lions, ours, singes, tigres, guépards, panthères des neiges, okapis. Doué évolue à pas comptés, évalue et gère au plus serré, avec beaucoup d'intelligence, mais ses projets à moyen terme vont dans le sens du vent avec la réinstallation de certaines espèces "fortes" dans un cadre bien dans la manière du parc. Il n'y aura pas de téléphérique, de bayou ou de dôme, mais ce ne sera pas non plus des espèces inédites... qui viendront peut-être plus tard.
okapi
 
Messages: 11589
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Joseph » Samedi 16 Juin 2018 12:38

Merci pour ce rapport Raphael !
Le nocturama m'a vraiment interpellé, les blaireaux et renards n'ont donc que ces petits trous de quelques mètres carrés en guise de lieu de vie comme on le voit sur la photo ?!
Joseph
 
Messages: 779
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Vinch » Samedi 16 Juin 2018 12:46

guirosama a écrit:Pour l'enclos avec les divers ongulés, n'y a t il pas un risque d'hybridation ?
Manifestement, tous les bouquetins et markhors sont des mâles faisant partie d'un bachelor group. Le risque n'est pas l'hybridation mais est éventuellement sanitaire, par transmission de maladies d'une espèce à une autre espèce proche mais allopatrique et qui ne serait pas immunisée.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Baomer » Samedi 16 Juin 2018 16:11

Joseph a écrit:Le nocturama m'a vraiment interpellé, les blaireaux et renards n'ont donc que ces petits trous de quelques mètres carrés en guise de lieu de vie comme on le voit sur la photo ?!

Je me suis fait la même réflexion ! Et ce renard qui roupille derrière ces vitres, n'est-il jamais dérangé par les visiteurs qui tapent sans cesse sur les vitres ?

guirosama a écrit:Pour l'enclos avec les divers ongulés, n'y a t il pas un risque d'hybridation ?

Seuls les animaux d'un même genre peuvent s'hybrider, ici, seuls les markhors et bouquetins, du genre Capra, visiblement. Et si, comme dit Vinch, ce sont tous des mâles, le risque d'hybridation n'est même plus concerné
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Antoine » Samedi 16 Juin 2018 21:35

Les animaux du nocturama ont bien des enclos extérieurs mais ils sont ridiculement petits et sans aménagement (sans ombre d'ailleurs). Ils ont pour seul mérite d'exister et ne sont d'ailleurs pas visibles directement du public.
Pour le reste, je suis persuadé que le parc brouille son image avec ce recentrage généraliste qui s'accompagne aussi d'une baisse générale de la qualité des enclos. Dommage !
Antoine
 
Messages: 2320
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Vinch » Dimanche 17 Juin 2018 1:26

Baomer a écrit:Seuls les animaux d'un même genre peuvent s'hybrider

C'est totalement inexact et il y a une multitude d'exemples qui prouvent le contraire. Des animaux de genre différent peuvent parfois s'hybrider, et parfois même de familles différentes.
Exemples de genres différents de même famille:
- le Tarin Rouge du Vénezuela (Spinus cucullatus) s'hybride très bien avec le Canari (Serinus canaria). Cette hybridation donne des mâles féconds et a été à l'origine de tous les canaris rouges aujourd'hui très fréquents en canariculture.
- le canard colvert s'hybride avec quasiment toutes les autres espèces de canards et tadornes, même de genre différent, sauf avec le canard mandarin chez qui on ne connait pas le moindre hybride même avec son plus proche parent, le canard carolin.
- le cygne tuberculé et l'oie domestique, de genre et de tribu différents, s'hybrident sans problème.
- la chèvre domestique s'hybride parfois avec le mouton domestique,et le mouflon à manchette, de genres pourtant bien différents.
- le bison et le boeuf domestique s'hybrident sans problème, alors qu'ils sont de genres différents. Et les hybrides femelles sont féconds.
- calopsitte × cacatoès rosalbin
- gibbon lar × siamang
- éland du Cap x vache domestique

Hybrides de familles différentes:
- la pintade et la poule domestique s'hybrident souvent, alors qu'elles sont de familles différentes.
- pintade x paon.
- Grand Tétras et faisan de Colchide.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar abel » Dimanche 17 Juin 2018 10:39

Ces hybrides sont-ils féconds ?
abel
 
Messages: 3484
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar raphaël » Dimanche 24 Juin 2018 10:17

J'ai dû mal m'exprimer en effet, je pense que les animaux du nocturama ont un enclos extérieur, mais le visiteur ne les voit pas. Donc soit on les voit dans leur terrier, soit on les rate. Cela dit, visiblement, on ne peut pas les rater et ils y sont tout le temps.

Je trouve dommage aussi ce changement de voie avec l'acquisition de toutes ces espèces exotiques diverses et variées. La concurrence est forte entre les deux zoos des Pyrénées et c'est tout à l'honneur d'Asson, je trouve, de chercher au moins l'originalité. Ils ne se sont pas fait un enclos d'immersion à marmottes par exemple. Ce sont eux qui ont accueilli en premier pandas roux, oiseaux et singes exotiques, ils ont créé cette volière à écureuils de Swinhoe, le temple des ocelots l'année dernière avant que Argelès décide à avoir aussi la même espèce... A trop copier, certes on prive le voisin de ses spécialités, mais on s'interdit le droit d'en avoir soi même. J'aurais préféré voir une faune européenne ou au moins nordique mieux mise en valeur. Des harfangs ou grands ducs dans une spectaculaire volière, des gloutons, des magots, des renards polaires, des grues et des cigognes dans de grandes volières auraient une belle place et un bel impact dans ce zoo.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6817
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar okapi » Dimanche 01 Juillet 2018 15:23

J'imagine que l'un veut avoir la peau de l'autre: deux zoos sur un si petit périmètre, c'est forcément mortel... Et dans une logique de concurrence, la faune européenne, ce n'est pas le meilleur argument! Il n'y a que nous pour être émus sur une grande volière ou un bel enclos escarpé: au bout du compte, quoi que l'on fasse, le goût du public ira toujours vers les bêtes exotiques et même si c'est un peu absurde, un parc vendra mieux un otocyon ou un fennec qu'un renard roux... La Palmyre a eu raison de Meschers il y a quelques décennies, Thoiry a également remporté la victoire sur Saint-Vrain et je pense qu'à plus ou moins brève échéance, l'un de ces parcs, Asson probablement, aura de gros soucis d'équilibre.
okapi
 
Messages: 11589
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Parc animalier des Pyrénées

Messagepar Panda21 » Mardi 10 Juillet 2018 13:19

De retour des Pyrénées où je suis resté pendant 4 semaines pour un stage dans un parc animalier plus méconnu qu'Asson et le Parc Animalier des Pyrénées, je dois avouer que ces deux parcs m'ont vraiment laissé sur ma faim. Pour ce dernier, ce que j'ai apprécié est la partie haute du Parc, avec les loups et les ongulés, où l'environnement montagnard a été bien exploité , avec aussi des espèces intéressantes que l'on rencontre rarement dans les zoos comme les martres, les genettes ou les blaireaux, même si le fait de ne montrer que l'aspect terrier me chagrine un peu.

Par contre je trouve la partie basse trop artificielle, avec certains enclos trop exigus à mon gout, le pire étant pour moi la mare des pélicans et la volière des coatis. Mais ce qui nous a réellement choqué avec des amis stagiaires, bénévoles ou soigneur du parc où j'ai fais mon stage c'est la politique de nourrissage, où certains animaux comme les ours sont nourris en continu, ce qui fait qu'ils sont toujours plantés en face à attendre la nourriture la gueule ouverte, coupant toute activité "naturelle". Si les visiteurs lambdas doivent apprécier, en tant que visiteurs avertis c'était vraiment perturbant de voir çà, surtout quand on travaille dans un parc où on fait tout pour laisser les animaux adopter un comportement naturel. A la limite ils en auraient profité pour faire de la pédagogie en continu, mais à part si on pose des questions (et encore) on apprend rien...

Bref quand je vois que ce parc est classé 3ème zoo sur tripadvisor çà prouve que l'on a pas les mêmes attentes qu'un visiteur normal, après tout dépend de la philosophie, tout faire pour ramener des visiteurs comme Asson ou le Parc Animalier des Pyrénées, où privilégier le bien être animal et risquer d'avoir une fréquentation et une renommée moins importante.
Panda21
 
Messages: 2133
Enregistré le: Mercredi 15 Avril 2009 20:19

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photographier en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement